IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le PDG de Green Hills accuse Tesla de traiter les utilisateurs du Full Self-Driving comme des "mannequins de test de collision",
Et qualifie le FSD du pire logiciel commercial qu'il ait jamais vu

Le , par Bill Fassinou

318PARTAGES

9  1 
Dan O'Dowd, cofondateur et PDG de Green Hills Software, s'est attiré les foudres d'Elon Musk ce week-end après avoir posté une annonce provocatrice et "dénigrante" sur le système d'aide à la conduite FSD (Full Self-Driving) de Tesla. Il a allégué dans une publicité d'une page entière parue dans le New York Times que des millions de gens mourraient chaque jour si la version actuelle du FSD contrôlait pleinement chaque véhicule sur la route. Il a ajouté que Tesla prenait les utilisateurs du FSD comme des "mannequins de test de collision". En réponse, Elon Musk, PDG de Tesla, a déclaré : "le logiciel de Green Hills est un tas d'ordures".

La voiture électrique, généralement munie d'un système d'aide à la conduite, se popularise davantage et un grand nombre de nouveaux acteurs sont arrivés sur le marché pendant la dernière décennie, certains étant des filiales de grands groupes existant déjà sur le marché des véhicules à combustion. Cela a engendré une concurrence accrue et les entreprises semblent user désormais de tous les moyens pour mettre en avant leurs produits. C'est peut-être ce qui s'est passé dimanche avec Dan O'Dowd, qui a publié dimanche une "critique sévère" sur le logiciel FSD de Tesla sous la forme d'une publicité dans le New York Times.



Dan est le cofondateur et PDG de Green Hills Software. Green Hills est une société privée qui construit des systèmes d'exploitation et des outils de programmation pour les systèmes embarqués, mais avec l'avènement de la voiture électrique, elle s'est également lancée dans le développement de systèmes d'aide à la conduite (ADAS - Advanced Driver Assistance Systems). Intitulée "Don't be a Tesla crash test dummy" ("ne soyez pas un mannequin de test de collision pour Tesla"), la publicité de Dan affirme que dans sa version actuelle, le FSD tuerait des millions de personnes chaque jour s'il alimentait un plus grand nombre de voitures.

Dan a fondé sa critique sur une étude des vidéos mises en ligne qui montrent des propriétaires de Tesla utilisant la fonction de conduite autonome complète, qui, selon Tesla, est en phase bêta et ne permet qu'une autonomie limitée sous la supervision du conducteur. Selon son étude, les vidéos montrent que FSD commet une "erreur de conduite critique" toutes les huit minutes et une "erreur involontaire" toutes les 36 minutes qui "causerait probablement une collision". Sur la bannière publicitaire, Dan estime que le FSD est le "pire logiciel commercial" qu'il ait jamais vu et pense qu'il est toujours dans une phase alpha.

De ce fait, il pense qu'il devrait être testé par des employés de Tesla en interne plutôt que par des propriétaires de Tesla. « Le logiciel qui pilote les voitures à conduite autonome dont des millions de vies vont dépendre doit être le meilleur logiciel », a-t-il déclaré. Bien qu'une version restreinte du FSD soit accessible à toute personne possédant une Tesla, les propriétaires peuvent également demander à devenir des bêta-testeurs d'une version plus avancée s'ils ont un score de sécurité de conduite suffisamment élevé, tel que déterminé par le logiciel de leur voiture. Dan fait en effet campagne pour interdire le FSD de Tesla.



Il a déclaré avoir placé l'annonce sous les auspices du Dawn Project, un groupe de pression qui milite dans ce sens. Il s'agit d'une organisation qui se décrit elle-même comme "dédiée à rendre les ordinateurs vraiment sûrs pour l'humanité". Selon certains critiques, l'annonce publiée par Dan dimanche apparaît en partie comme un coup de publicité destiné à attirer l'attention sur sa propre entreprise. Green Hills Software a déclaré au début du mois que sa technologie était utilisée pour développer un logiciel d'aide à la conduite pour la BMW iX entièrement électrique, un SUV sportif présenté par BMW au CES 2022.

En réaction, Elon Musk, PDG de Tesla, s'est attaqué au logiciel de Green Hills Software. Musk a tweeté dimanche : « le logiciel de Green Hills est un tas d'ordures », et a approuvé un commentaire selon lequel "les critiques du FSD ont toujours un énorme intérêt financier dans une solution concurrente". Mais de son côté, Dan a déclaré que les meilleures sources d'information sur un produit sont ses concurrents. « Ils les mettent en pièces, ils découvrent ce qu'ils font bien, ils découvrent ce qu'ils font mal. Ils savent mieux que quiconque, et ils vous le diront. Le vendeur ne vous dira jamais ces choses-là », a-t-il déclaré à Fox Business.

De plus, il a également allégué que la version originale de l'Autopilot de Tesla, qui était un précurseur du FSD, a été construite en utilisant Green Hills Software. « Je me suis retiré du projet et j'ai dit : "je ne sais pas si c'est bien, si c'est ce que nous devrions faire ici, ça ne va pas marcher », a déclaré Dan. Musk n'a pas eu d'autres réactions en dehors de celle-ci et Tesla, qui ne dispose pas d'un bureau des affaires médiatiques opérationnel, n'a pas apporté de commentaires sur les allégations de Dan selon lesquelles il y aurait un lien entre la technologie d'aide à la conduite de Green Hills Software et le FSD.



Sur la toile, certains commentaires notent qu'il est "tout à fait ridicule" d'utiliser des vidéos YouTube de tiers - au lieu de tester directement la technologie - pour extraire des "preuves" que le FSD tuerait des millions de personnes chaque jour si elle était installée sur toutes les voitures du monde. Un autre signal d'alarme serait le fait que la publicité n'utilise pas une seule fois le nom complet du logiciel Full Self-Driving Beta. Elle ne mentionne pas la partie "Beta", ce qui peut amener certains lecteurs à croire que le FSD Beta est un produit fini alors qu'il est encore en phase de test de développement.

Par ailleurs, Tesla traverse une période trouble en ce moment en raison du FSD, car le logiciel serait impliqué dans plusieurs accidents mortels ces dernières années, et fait actuellement l'objet d'une surveillance accrue de la part des régulateurs. Par exemple, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) des États-Unis est en train d'enquêter pour savoir si le système FSD a été impliqué dans un accident qui s'est produit à Brea, en Californie, le 3 novembre.

Cependant, Musk a déclaré que le commentaire fait par Ross Gerber, un fan incontesté de Tesla, sur Twitter selon lequel "il n'y a pas eu un seul accident ou une seule blessure depuis le lancement de la version bêta du système FSD" était correct. Afin d'insister sur le manque de sécurité de FSD, Dan offre maintenant une récompense de 10 000 dollars à quiconque trouvera un autre produit commercial vendu par une entreprise du Fortune 500 qui présente un dysfonctionnement critique toutes les huit minutes.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des allégations de Dan O'Dowd sur le FSD ?
Pensez-vous qu'il cherche simplement à attirer les regards sur son propre système d'aide à la conduite ?
Que pensez-vous du FSD ? Les utilisateurs devraient-ils être autorisés à tester les versions bêta du FSD sur les routes ? Le logiciel devrait-il être interdit ?

Voir aussi

Les accusations de crime impliquent pour une première une technologie automatisée largement utilisée, l'accusé utilisait Autopilot de Tesla dans l'incident qui a tué deux personnes

Tesla : un testeur note que son mode Full Self-Driving est loin d'être au point et dangereux, mais Elon Musk l'accuse d'avoir rédigé son billet avant même d'avoir vécu l'expérience

Tesla retire la MAJ de son logiciel Full Self-Driving, après un freinage soudain qui a effrayé les conducteurs

Autopilot de Tesla : les États-Unis enquêtent sur la fonctionnalité après que 11 Tesla se sont écrasées contre des véhicules d'urgence

Les États-Unis ouvrent une enquête sur 580 000 véhicules Tesla, en raison de la fonction 'Passenger Play', qui peut distraire le conducteur et augmenter le risque d'accident

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 31/01/2022 à 9:39
Je suis un fervent défenseur de l'adage
Les chiffres, on leur fait sire ce que l'on veut
ce qui serait bien c'est d'avoir des chiffres de manière à pouvoir comparer

Combien de véhicules sont conduits sur la planète
Combien le sont par des humains, le FSD, un autre système d'aide
Combien de KMs sont parcours par jour en moyenne
Combien d'accident sont eu lieu
Combien d'accidents mortel
Le nombre de morts dont le conducteur est en cause
...

Dans le dernier cas il fait souvent écho que l'accident avec le FSD est causé par un élément externe ou par le conducteur lui-même

Perso, je n'ai jamais entendu par de Green Hills jusqu'à maintenant et je trouve le mode opératoire du PDG est lamentable, dénigrer stupidement la concurrence sans argument indiscutable ça ne donne pas une bonne image
son allégation
tuerait des millions de personnes chaque jour s'il alimentait un plus grand nombre de voitures
est totalement hypotétique et invérifiable et du coup pourrait s'appliquer à son logiciel
1  0