IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Neuralink, la société d'Elon Musk confirme que des singes sont morts dans le cadre d'un projet de test de puces cérébrales,
Mais nie toute cruauté envers les animaux

Le , par Nancy Rey

284PARTAGES

8  0 
Neuralink, la société d'implants d'Elon Musk, qui vise à permettre aux cerveaux de se connecter et de communiquer avec des ordinateurs, a reconnu que des singes sont morts dans le cadre de ses procédures de test, mais nie les allégations de cruauté envers les animaux. Dans un billet de blog publié sur son site web, Neuralink a répondu aux « articles récents » qui ont « soulevé des questions sur l'utilisation par Neuralink d'animaux de recherche au Centre des primates de l'Université de Californie à Davis(UC Davis) » et a déclaré que « tous les nouveaux dispositifs et traitements médicaux doivent être testés sur des animaux avant de pouvoir être testés de manière éthique sur des humains ».


Des singes ont été utilisés dans les tests de Neuralink, car l'entreprise a développé des puces implantables Bluetooth, insérées dans le cerveau des singes, qui, selon l'entreprise, peuvent communiquer avec des ordinateurs via un petit récepteur. En avril de l'année dernière, Neuralink a affirmé que les singes pouvaient jouer à Pong (un jeu d'ordinateur) en utilisant uniquement leur esprit, en publiant une vidéo de Pager, un singe mâle, déplaçant un curseur à l'écran sans utiliser de manette. Selon la société, ce résultat a été obtenu après que la puce Neuralink a transmis les informations des neurones du singe à un décodeur, qui a ensuite été utilisé pour prédire les mouvements prévus de la main de Pager, permettant ainsi d'utiliser la sortie du décodeur pour déplacer le curseur, au lieu que Pager manipule la manette.

La déclaration de Neuralink intervient après que le Physicians Committee for Responsible Medicine (PCRM), une organisation américaine à but non lucratif qui préconise des alternatives à l'expérimentation animale, a envoyé une lettre au ministère américain de l'agriculture (USDA) faisant état de violations et demandant une enquête sur ce qu'il appelle « des violations flagrantes et apparentes de la loi sur le bien-être animal liées au traitement des singes utilisés dans des expériences invasives sur le cerveau ». Le document indique que les expériences ont été menées conformément à des accords contractuels entre UC Davis et Neuralink. Dans la lettre, qui compte plus de 700 pages, le Comité des médecins déclare que les dossiers qu'il a obtenus pour les 23 singes utilisés dans les expériences reflètent un « schéma de souffrance extrême et de négligence du personnel ». Le comité a déclaré que la lettre adressée à l'USDA est basée sur près de 600 pages de ce qu'il appelle des documents « troublants » publiés après que le comité a intenté une première action en justice concernant les dossiers publics en 2021.

Le Comité des médecins a déclaré dans un communiqué de presse du 10 février que l'UC Davis a reçu plus de 1,4 million de dollars de financement de la part de Neuralink pour réaliser les expériences sur les singes macaques. Dans une déclaration, Andy Fell, porte-parole de UC Davis, a déclaré : « Les protocoles de recherche ont été soigneusement examinés et approuvés par le comité institutionnel de soins et d'utilisation des animaux (IACUC) du campus ». Fell a ajouté : « Les travaux ont été menés par les chercheurs de Neuralink dans les installations du California National Primate Research Center de l'UC Davis. Le personnel de l'UC Davis a fourni des soins vétérinaires, y compris la surveillance des animaux de laboratoire 24 heures sur 24. Lorsqu'un incident se produisait, il était signalé à l'IACUC, qui exigeait une formation et des changements de protocole si nécessaire ».

Le 10 février dernier, le Comité des médecins a déclaré qu'il avait engagé une deuxième action en justice pour obliger l'université à publier les vidéos et les photographies des singes. Neuralink ne fait pas partie de cette action en justice. Dans la procédure, le comité affirme que le personnel de l'université « a retiré des morceaux du crâne de macaques rhésus et a inséré des électrodes dans le cerveau des animaux ». La plainte affirme que les singes n'ont pas reçu de soins vétérinaires adéquats et qu'une « substance non approuvée » appelée BioGlue « a tué des singes en détruisant des parties de leur cerveau ». Dans le blog de Neuralink, la société a déclaré qu'il y avait eu « une complication chirurgicale impliquant l'utilisation du produit approuvé par la FDA (BioGlue) », et le singe a été euthanasié.


Dans son action en justice, le comité soutient également que l'université de Californie a refusé de publier les photos et les vidéos des expériences, affirmant que les documents appartiennent à Neuralink, une société privée non soumise à la loi californienne sur les archives publiques. Dans une déclaration publiée sur son site Web, Neuralink affirme que la société est « absolument déterminée à travailler avec les animaux de la manière la plus humaine et la plus éthique possible ». Elle a également déclaré que sa « mission centrale est de concevoir un programme de soins aux animaux en donnant la priorité aux besoins des animaux, plutôt que la stratégie habituelle consistant à construire pour le seul confort des humains ».

Neuralink a déclaré que « l'utilisation de chaque animal a été largement planifiée et prise en compte afin d'équilibrer la découverte scientifique et l'utilisation éthique des animaux ». En ce qui concerne les allégations d'euthanasie du Comité des médecins, Neuralink a déclaré que « deux animaux ont été euthanasiés aux dates prévues pour recueillir des données histologiques importantes, et six animaux ont été euthanasiés sur avis médical du personnel vétérinaire de l'UC Davis ».

Neuralink a déclaré avoir pris la décision de s'associer à UC Davis en 2017 pour mener des recherches sur les animaux. En 2020, l'entreprise de Musk a ouvert un vivarium interne de plus de 500 mètres carrés pour héberger des animaux de ferme et des singes macaques rhésus, selon la déclaration de Neuralink. Neuralink a déclaré dans le communiqué qu'elle n'est « jamais satisfaite des normes actuelles en matière de bien-être animal et nous nous pousserons toujours à en faire plus pour les animaux qui apportent tant à l'humanité ».

Jeremy Beckham, coordinateur de la défense de la recherche au Comité des médecins, a déclaré dans le communiqué que les documents utilisés par le comité dans sa lettre à l'USDA « révèlent que des singes ont eu leur cerveau mutilé dans des expériences bâclées et ont été laissés à la souffrance et à la mort ». Neuralink a précédemment déclaré que l'objectif de ses recherches était de permettre à une personne paralysée d'utiliser un appareil comme un ordinateur ou un téléphone en utilisant uniquement l'activité cérébrale.

Sources : Neuralink, La plainte du PRCM

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des propos relayés dans le blog de Neuralink ?
Que pensez-vous des faits rapportés par le PRCM ?
Pensez-vous que ces différentes plaintes risquent de compromettre les plans de Neuralink ?
Pensez-vous qu'après ces incidents, Neuralink sera toujours autorisé à tester ses implants cérébraux sur des humains dès cette année ?

Voir aussi :

Neuralink d'Elon Musk aurait soumis les singes qu'il utilise pour ses expériences d'implants cérébraux à des "souffrances extrêmes", selon un groupe de défense des droits des animaux

Neuralink, l'entreprise d'Elon Musk, veut implanter des micro-puces dans des cerveaux humains, et parallèlement prépare des robots qui pratiqueront ces interventions chirurgicales

Neuralink d'Elon Musk a implanté une puce dans le cerveau d'un singe, et il peut maintenant jouer à des jeux vidéo en utilisant son esprit.

La société Neuralink d'Elon Musk spécialisée dans les implants cérébraux se rapproche des essais sur l'homme, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/12/2022 à 8:36
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
le personnel interne se plaint de la précipitation des tests sur les animaux, ce qui entraîne des souffrances et des décès inutiles.
C'est un peu ce que je craignais avec l'attitude de Musk, l'avenir n'a pas le temps d'attendre les normes, les règles, la loi ou l'éthique.
On nous glorifiera quand on aura réussi et tous nos péchés seront oubliés, donc fonçons tête baissée, nous lèverons la tête à la fin de la course en espérant pouvoir se regarder dans un miroir.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Au total, l'entreprise a tué environ 1 500 animaux, [...]s sources ont qualifié ce chiffre d'estimation approximative car l'entreprise ne tient pas de registres précis sur le nombre d'animaux testés et tués
J'étais relativement persuadé qu'une expérience scientifique devait tracer de façon précise ce qu'elle fait, sur qui/quoi, quel est le résultat obtenu pour chaque cas.
Sans faire ça comment peut-elle affirmer à la fin, qu'elle est un succès ou non?
Combien de résultats annexes ont peut-être été perdus parce que toutes ses expériences n'ont pas été suivies sérieusement?
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
le chef d'entreprise a envoyé à ses employés un article sur des chercheurs suisses qui ont mis au point un implant électrique permettant à un homme paralysé de marcher à nouveau. « Nous pourrions permettre aux gens d'utiliser leurs mains et de marcher à nouveau dans la vie quotidienne ! » a-t-il écrit au personnel à 6 h 37, heure du Pacifique, le 8 février. Dix minutes plus tard, il a enchaîné : « En général, nous n'avançons tout simplement pas assez vite. Cela me rend fou ! »
Qu'est ce qui te rend fou?
Que des Suisse aient fait mieux et plus vite que toi (que tes employés en fait)? Qu'ils "te volent" l'argent que tu ne gagneras pas?
De ne pas être dieu? (De ne pas pouvoir redonner la vue au aveugle, de ne pas pouvoir faire marcher un handicapé?)

En tant que patron envoyer deux messages à 10 minutes d'intervalles montre à quel point il ne maitrise ni ses émotions ni sa communication.
Il gère des personnes qui ne se sentent déjà pas très droits dans leurs bottes et il en rajoute une couche en disant faites plus vite (quitte à faire pire).

Quand on fait des expériences, prendre du recul est primordial, il permet de découvrir des effets inattendus.
Dans ma société quand on développe un produit, nous avons deux équipes qui analysent les résultats d'un essai, celle qui a demandé l'essai et qui vérifie qu'il a l'effet attendu, une qui archive et analyse tous les résultats, les résultats obtenus on 3 rôles : confirmer les conclusions de la première équipe (l'une de ses conclusions doit être la même que celle de l'équipe 1), confirmer/affiner les modèles existants, émettre de nouveaux modèles.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
[...]Musk a dit aux employés d'imaginer qu'ils avaient une bombe attachée à leur tête dans le but de les faire avancer plus rapidement, [...] Musk a dit aux employés qu'il déclencherait une "défaillance du marché" chez Neuralink s'ils ne faisaient pas plus de progrès
Arrive-t-on au moment où on peut dire que ce gars est un psychopathe?
Ce chantage et cette menace est scandaleuse.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Synchron, qui a été lancé en 2016 et développe un implant différent avec des objectifs moins ambitieux en matière d'avancées médicales, a reçu l'approbation de la FDA pour commencer des essais sur l'homme en 2021. Le dispositif de l'entreprise a permis à des personnes paralysées d'envoyer des textos et de taper à la machine en réfléchissant seules. Synchron a également mené des tests sur des animaux, mais elle n'a tué qu'environ 80 moutons dans le cadre de ses recherches, selon des études sur l'implant Synchrons.
La recherche a une dynamique très différente de l'industrie, une des raisons pour lesquels les ingénieurs sont souvent de mauvais chercheurs.
Ils sont trop concentrés sur le ROI et le planning, quitte à s'assoir sur la méthodologie.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Neuralink traite les animaux plutôt bien [...]Les dirigeants de la société se sont vantés en interne d'avoir construit un "Disneyland des singes" [...] Musk a dit [...]qu'il voulait que les singes de son établissement vivent dans un "Taj Mahal des singes"
Oui enfin la "vie de rêve" n'est pas un contrepoids du manque d'éthique et de méthodo de Musk.
C'est cool de leur donner une belle vie mais à la fin tu les abats sans y avoir rien gagné. Ai au moins le minimum de décence en donnant de la valeur à leur mort. (Et je trouvé encore ce propos dérangeant.)

La recherche ne peut pas avancer à tout prix où on revient à des heures sombres de l'histoire de la médecine (et je ne parles pas que des recherches nazis)
7  1 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2022 à 8:10
C'est exactement ça qui me met hors de moi quand les gens tournent ça en dérision. La mort de 15 singes est une tragédie, mais sans plus de détails sur les processus ou des les raisonnements et ça devient difficile de savoir si effectivement quelque chose a vraiment été mal fait.
5  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/12/2022 à 14:14
@Erviewthink : c'est pourtant écrit en gros

Citation Envoyé par Bill Fassinou  Voir le message
[B][SIZE=4]Neuralink, l'entreprise d'Elon Musk spécialisé dans les implants cérébraux, ferait l'objet d'une enquête fédérale pour de potentielles violations de la législation américaine sur le bien-être des animaux, l'Animal Welfare Act. Un rapport d'enquête portant sur des documents et des sources internes suggère que les tests sur les animaux sont effectués trop rapidement, ce qui fait souffrir les animaux inutilement et cause leur mort. L'Animal Welfare Act, qui régit le traitement et l'utilisation des animaux dans la recherche scientifique et les tests, est le principal objet de cette enquête.

J'ai mis en rouge les passages que vous n'avez pas lus ou pas compris, j'espère que comme ça ce sera plus clair
5  1 
Avatar de Jules34
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/02/2022 à 9:20
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
C'est exactement ça qui me met hors de moi quand les gens tournent ça en dérision. La mort de 15 singes est une tragédie, mais sans plus de détails sur les processus ou des les raisonnements et ça devient difficile de savoir si effectivement quelque chose a vraiment été mal fait.
Je ne sais pas si c'est une tragédie mais ça en dit long sur le décalage entre ce que Musk promet et la réalité. Il parle quasiment de faire des miracles comme la sainte vierge mais dans le fond seulement un macaque à jouer un pong et apparemment l'interfaçage machine/bête ne fait que s'infecter, signe que le truc est pas du tout au point et le mec avance quand même qu'ils vont prochainement essayer ça sur des humains, qui, tristement, vont jouer des coudes pour passer sous le bistouri du nouveau gourou favoris des américains.

Neuralink a déclaré que « l'utilisation de chaque animal a été largement planifiée et prise en compte afin d'équilibrer la découverte scientifique et l'utilisation éthique des animaux ». En ce qui concerne les allégations d'euthanasie du Comité des médecins, Neuralink a déclaré que « deux animaux ont été euthanasiés aux dates prévues pour recueillir des données histologiques importantes, et six animaux ont été euthanasiés sur avis médical du personnel vétérinaire de l'UC Davis ».
Comprendre : ça nous coute une blinde donc on va les exploiter à mort sans mauvais jeu de mot

J'ai cherché un peu la lettre mais je l'ai pas trouvé elle doit pas être publique comme c'est une pièce de procédure, mais je voudrais bien plus de détail.

Some of the animals, the group claims, received as many as 10 craniotomies, were strapped into chairs for up to five hours per day, or “underwent terminal (fatal) procedures.”

At least one monkey was euthanized after “the area around the monkey’s head implant became infected,” the complaint alleged. Another macaque’s health also allegedly deteriorated after it received an implant. After it too was euthanized, a necropsy found signs of “brain hemorrhage” and “acute esophageal ulcers… likely due to vomiting.”
4  1 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/02/2022 à 11:25
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
On ne fait pas d'omelette.

Parfois pour faire avancer la science il faut sacrifier des êtres vivants.
Je crois qu'on a envoyé des animaux dans l'espace, différentes industries testent des produits sur des souris, etc. (si on veut tester un traitement contre le cancer, on doit donner le cancer à des souris )
C'est triste, mais je ne crois pas qu'il existe des alternatives.
Pourquoi est-ce que certains ici considèrent les singes comme inférieurs aux humains? Est-ce que c'est le fait de ne pas parler? Alors même qu'on sait maintenant qu'ils peuvent apprendre notre langue des signes et l'utiliser pour communiquer avec nous?
Est-ce que c'est une histoire d'intelligence? À ce moment-là, est-ce que vous trouveriez normal si un humain fortement handicapé mentalement était considéré comme moins important/sacrifiable??

Je conçois que pouvoir permettre à des handicapés physiques de retrouver l'usage de leur corps, c'est attrayant, surtout si cela touche nos proches, mais pourquoi est-ce que d'autres devraient souffrir pour nous??!

Certains animaux sont capables de bien plus de compassion que certains sur ce forum... C'est moche.

D'ailleurs, "faire avancer la science", c'est une belle formule, mais ça ne veut pas dire faire n'importe quoi.
Il y a des conséquences et des responsabilités qui vont avec nos actes. Je vais me prendre un point Godwin, mais est-ce que vous trouvez que ces saletés de chez IG Farben pendant la seconde guerre mondiale ont fait avancer la science en torturant/exterminant des humains???

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Et après il ne faut pas mettre la faute sur Elon Musk, ce n'est pas lui qui prend les décisions ou qui fait quoi que ce soit. Elon Musk est un commercial comme l'était Steve Jobs. Son rôle c'est d'attirer des investisseurs.
Il est encore libre (plus que n'importe qui d'autre vu sa fortune) de choisir à quoi il prête son nom. En plus, vu comme le gars est médiatisé, s'il décide publiquement que ce n'est pas éthique et qu'il ne veut plus y être associé, la boîte derrière se cassera la figure ou ils feront des changements.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Vraisemblablement les chercheurs n'ont pas respecté le protocole.
Il faut qu'ils fassent un effort sur le traitement des animaux.
Non mais là on est au delà des "peut mieux faire" du carnet de notes! Ils vont faire des efforts pour torturer de manière plus éthique des animaux??
Qu'ils commencent par faire des efforts de transparence sur leurs documents déjà: ce n'est pas normal que ce genre d'affaire soit révélée via des lanceurs d'alertes.
4  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2022 à 11:50
Neuralink, la société d'Elon Musk confirme que des singes sont morts dans le cadre d'un projet de test de puces cérébrales
C'est vrai qu'on ne voit plus beaucoup ChemouRousouJadot

4  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/12/2022 à 9:47
Citation Envoyé par totozor Voir le message
J'étais relativement persuadé qu'une expérience scientifique devait tracer de façon précise ce qu'elle fait, sur qui/quoi, quel est le résultat obtenu pour chaque cas.
Sans faire ça comment peut-elle affirmer à la fin, qu'elle est un succès ou non?
Justement tout ce qui fait la particularité d'Elon Musk c'est qu'il est plus sur de l'ingénierie que de la recherche. Il avance rapidement en mode fail and retry. Le soucis, c'est que ce qui marche bien pour les fusées, pose des problèmes quand il y a des vies en jeu.
5  2 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/12/2022 à 17:15
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne sais pas comment ça va évoluer, mais pour l'instant ils disent que Neuralink pourrait permettre à des aveugles de retrouver la vue et à des gens paralysé de marcher.
Et "ils disent" depuis 2019 au moins que AutoPilot sera autonome "dans quelques mois".

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
4  1 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/12/2022 à 10:17
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de Neuralink et de son projet ? Les objectifs vous semblent-ils réalisables au vu des progrès ?
Je ne porte pas Musk dans mon cœur donc je me méfie naturellement de ce projet mais c'est malgré tout un enjeu de société.
Ce que je ne trouve pas rassurant est que Musk est le principal communicant sur le sujet. Pourquoi les chercheurs ne se prononcent pas?
Trop tôt pour tester sur les humains selon vous ? Pourquoi ?
Il y a un organisme de contrôle, la FDA, autant lui faire confiance.
Je peux donner mon avis assez facilement : je ne sais pas, je ne suis pas compétent sur le sujet et l'article dit assez peu sur les avancées objectives pour que je puisse en donner un qui a, de toute façon, peu de poids.
La partie inquiétante est à quel point le processus est irréversible? On ne peut pas désimplanter mais peut-on désactiver? Si oui qui est "on"?
Concernant l'utilisation des informations collectées par l'implant, qui devrait y avoir accès selon vous ? Que deviendront les données en cas de rachat de Neuralink ? Que se passe-t-il en cas de piratage ?
Ce sont des données médicales, c'est donc réglementé, personne d'autre que le médecin du patient et les chercheurs je suppose, donc le service marketing ou financier (en cas de rémunération) de Neuralink ne devrait pas y avoir accès.
Donc rachat de Neuralink = toujours pas accès aux données.
Ne me reprochez pas ma naïveté, je n'y crois pas vraiment non plus.
Si ce genre de technologie devait se généraliser, qu'en est-il du détournement par les gouvernements (ou les entreprises) pour la surveillance de masse ?
Quand ça arrivera (on ne sera plus là pour le constater) la surveillance de masse ne sera pas le plus grand risque.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/12/2022 à 13:34
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne sais pas comment ça va évoluer, mais pour l'instant ils disent que Neuralink pourrait permettre à des aveugles de retrouver la vue et à des gens paralysé de marcher.

Bon après est-ce qu'il y a suffisamment de riches aveugles pour que ça devienne rentable ?
Peut-être que ce sera utilisé pour autre chose…
Le truc c'est que Neural Link fait beaucoup parler de lui car c'est fait par Musk, mais il y a déjà plein de projet dans le genre qui sont bien plus avancés et sécurisés que "Neural Link".
Comme toujours avec sa communication tonitruante Musk fait croire qu'il est un pionnier, anors que la vérité c'est qu'on l'a pas attendu et qu'il est carrément en retard, du coup il se permet de faire n'importe quoi pour aller plus vite.
2  0