IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le rêve de Zuckerberg de lancer une cryptomonnaie est officiellement terminé,
Un projet ambitieux lancé en grande pompe en 2019

Le , par Bruno

596PARTAGES

4  0 
L'association Diem a annoncé le 1er février la vente de sa propriété intellectuelle et d'autres actifs liés à l'exploitation du réseau de paiements Diem à Silvergate Capital Corporation. La monnaie virtuelle devait permettre d’acheter et d’envoyer de l’argent aussi facilement et rapidement qu’un message instantané. Mark Zuckerberg, le fondateur de la multinationale renommée Meta l’an dernier a tenté de convaincre les décideurs.

« Les gens paient un coût trop élevé et doivent attendre bien trop longtemps pour essayer d’envoyer de l’argent à leur famille à l’étranger. Le secteur financier stagne et il n’existe pas d’architecture financière numérique pour soutenir l’innovation financière donc nous avons besoin. Je crois que ce problème peut être résolu et que Libra peut aider », avait déclaré Zuckerberg.


Libra a fait irruption sur la scène alors que les stablecoins, qui sont conçus pour maintenir un prix fixe afin d'encourager les transactions régulières, étaient une idée relativement nouvelle et n'étaient pas examinés de près par les régulateurs. Compte tenu de la taille du marché des stablecoins depuis 2019, les gouvernements du monde entier commencent à prendre note et à envisager une législation. En novembre, le Trésor américain a déclaré qu'il pensait que les stablecoins devraient être réglementés comme des banques. Et Barron's a récemment rapporté que la Maison-Blanche envisage de demander aux agences fédérales de réglementer les cryptomonnaies pour des raisons de sécurité nationale.

La Libra Association était une association indépendante à but non lucratif composée au départ de 28 membres et basée à Genève, en Suisse. Elle avait pour objectif de superviser les décisions majeures concernant la cryptomonnaie. Les membres fondateurs incluent MasterCard, Visa, Spotify Technology SA, PayPal Holdings, eBay, Uber Technologies et Vodafone Group Plc, ainsi que les sociétés de capital-risque Andreessen Horowitz et Thrive Capital. Il fallait investir au minimum 10 millions de dollars, à l'exception des membres à but non lucratif tels que le groupe d'inclusion financière Kiva.

MasterCard a quitté Libra en raison de ses préoccupations concernant la conformité, la monétisation et l'ingérence de Facebook dans les transactions, avait indiqué Ajay Banga, PDG de MasterCard, en 2020. Selon ses explications, sa société et lui ne sachant pas de quelle façon Libra leur rapportera de l’argent, il était inquiet de gagner de l’argent par des moyens peu scrupuleux. « Quand vous ne comprenez pas comment l'argent se fait, il se fait d'une manière que vous n'aimez pas », a-t-il déclaré. Banga a également nourri d’inquiétude sur la façon dont FACEBOOK comptait stocker les pièces des utilisateurs. Pourquoi garder les pièces dans son portefeuille numérique, Calibra, alors qu’il présente Libra comme un réseau décentralisé alimenté par divers partenaires ?

L’association Libra est devenue Diem l’an dernier après le départ de plusieurs investisseurs de poids. La Libra a décidé de changer son nom de baptême. Dans un billet de blog, elle avance :

« L'Association Libra annonce l'adoption d'un nouveau nom et le recrutement de cadres clefs, renforçant son indépendance organisationnelle. Passant maintenant au nom "Diem", qui marque un nouveau jour pour le projet, l'Association Diem continuera à poursuivre une mission de construction d'un système de paiement sûr, sécurisé et conforme qui autonomise les personnes et les entreprises du monde entier. L’Association s’est attachée à faire en sorte que le projet soit conçu pour répondre aux attentes réglementaires, conformément aux principes directeurs de l’Association en matière d’innovation, d’inclusion et d’intégrité ».

« Le projet Diem fournira une plateforme simple pour que l’innovation fintech prospère et permette aux consommateurs et aux entreprises de mener des transactions instantanées, peu coûteuses et hautement sécurisées », avait déclaré Stuart Levey, PDG de Diem Association. « Nous nous engageons à le faire de manière à promouvoir l'inclusion financière, en élargissant l'accès à ceux qui en ont le plus besoin et en protégeant simultanément l'intégrité du système financier en dissuadant et en détectant les comportements illicites. Nous sommes ravis de présenter Diem, un nouveau nom qui marque la maturité et l'indépendance croissantes du projet ».

Le projet, qui nécessitait le feu vert des régulateurs américains n’a pas rassuré la réserve fédérale. En cause, les risques d’une monnaie volatile à l’image du Bitcoin ou encore des incertitudes sur la protection des données personnelles.

Une page se tourne, les principaux actifs de la société Diem viennent d’être achetés par Silvergate, une banque commerciale américaine. De son côté ; Facebook a dit vouloir réduire ses pertes. La vente des actifs de Diem marque la fin d'un effort qui, rétrospectivement, était voué à l'échec dès le départ. Facebook, qui s'appelle maintenant Meta, a créé les applications qui auraient été le principal moyen d'utiliser le jeton. Ainsi, même si Facebook a créé l'Association Libra pour gérer le jeton avec d'autres entreprises, les gens ont immédiatement craint que Libra ne rende le géant technologique controversé encore plus puissant. De plus, les membres de l'Association Libra ont commencé à se retirer, quelques mois seulement après l'annonce de la création du groupe.

L'association derrière Diem a confirmé qu'elle a vendu ses actifs pour environ 200 millions de dollars à Silvergate. La décision de vendre a été prise après qu'il est « devenu clair, à partir de notre dialogue avec les régulateurs fédéraux, que le projet ne pouvait pas aller de l'avant », a déclaré le PDG de Diem, Stuart Levey, dans un communiqué de presse. (On sait déjà que la Réserve fédérale américaine était un opposant clef au lancement de Diem).

Pour certains analystes, même si la réputation de Meta a fini par faire couler Diem, la conception de Diem était plus transparente et plus favorable aux régulateurs que beaucoup de monnaies stables existantes. Mais avec la quasi-totalité de l'équipe fondatrice de Libra qui a quitté Meta, les chances que Diem réapparaisse avec le même niveau de soutien qu'auparavant sont minces.

Source : Diem

Et vous ?

Que pensez-vous de cet échec du projet de cryptomonnaie de Mark Zuckerberg ?

Voir aussi :

MasterCard a quitté Libra en raison de ses préoccupations concernant la conformité, la monétisation et l'ingérence de Facebook dans les transactions, déclare Ajay Banga, PDG de MasterCard

Libra : la nouvelle cryptomonnaie de Facebook basée sur la blockchain avec son propre portefeuille numérique, un Bitcoin-killer ?

La Libra Association change de nom et devient la Diem Association « qui marque un nouveau jour pour le projet », elle voudrait travailler son image avant le lancement de la cryptomonnaie de Facebook

PayPal, Visa et Mastercard pourraient reconsidérer leur soutien au projet Libra de Facebook, pour éviter d'attirer vers eux l'attention des régulateurs financiers

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jeff_67
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/02/2022 à 18:47
Le principal intérêt des cryptomonnaies, c'est l'absence de réglementation contraignante, comme les pennystocks dans les années 90, ou le shadow banking avant 2008. Mais tout ça n'a qu'un temps !
2  2 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/02/2022 à 6:55
Zuckerberg a été fabriqué avec le même moule que Trudeau. Auriez-vous envie que vos économies soient sous le contrôle de Trudeau. Le plus gros handicap de ce projet était Zuckerberg.
0  0