IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Voici pourquoi Facebook continue à collecter les données des personnes même lorsque leurs comptes sont désactivés
Et à établir leurs profils

Le , par Nancy Rey

138PARTAGES

7  0 
Facebook a une attitude plutôt négligente à l'égard des règles de confidentialité. Les scandales liés à la protection de la vie privée se sont accumulés au cours des dernières années, et Facebook a eu de sérieux problèmes à cause d'eux. Facebook a violé les lois sur la protection de la vie privée de nombreux pays et a dû se présenter devant les tribunaux à plusieurs reprises. Facebook est même capable de collecter des données sur des personnes qui n'ont pas de compte Facebook. Facebook viole la vie privée de ses utilisateurs depuis des années. C'est pourquoi de nombreux défenseurs de la vie privée les surveillent de près. Et alors qu'ils examinaient la politique de Facebook en matière de données, ils ont découvert que Facebook continue de collecter vos données lorsque vous désactivez votre compte. Pour ce faire, il utilise ce que l'on appelle les "pixels Facebook", ainsi que le bouton "Partager" présent sur de nombreux sites web.


Malgré les récentes déclarations de Facebook sur la protection de la vie privée, l'entreprise n'indique pas clairement aux utilisateurs que lorsqu'ils désactivent leur compte, ses connexions de données continuent d'aspirer de nouvelles informations auprès des annonceurs, révélant ainsi les intérêts personnels, les achats récents et autres interactions des utilisateurs. Et la société n'a pas de politique de conservation des données limitant la durée pendant laquelle elle conserve les comptes désactivés et les photos et autres données qui leur sont associées dans une stase cryogénique virtuelle.

Facebook appelle ce flux intraveineux de données provenant des partenaires publicitaires "Votre activité hors Facebook". Il s'agit de données reflétant les interactions des personnes avec d'autres entreprises, que ces dernières transmettent à Facebook, comme des informations montrant qu'une personne s'est inscrite sur un site web, a acheté un produit ou s'est inscrite à un abonnement de streaming. « Cette pratique est louche dans le meilleur des cas, mais il semble ridicule de le faire lorsque quelqu'un a désactivé son compte », a déclaré Justin Brookman, directeur de la politique en matière de vie privée et de technologie chez Consumer Reports.

Désactiver ou supprimer son compte Facebook ?

La désactivation d'un compte est très différente de sa suppression. Lorsqu'une personne désactive son compte, son profil disparaît de la vue d'autres personnes, mais pas de Facebook. En fin de compte, Facebook considère la désactivation comme un signe qu'un utilisateur peut revenir pour réactiver son compte à un moment donné, ce qu'il peut faire en se connectant simplement à la plateforme. Alors que la suppression d'un compte est permanente, la désactivation a pour but de permettre aux utilisateurs de revenir sur leur compte, avec les connexions d'amis préexistantes et d'autres paramètres intacts, comme s'ils n'étaient jamais partis.

Lorsque les gens désactivent leur compte, « du point de vue de Facebook, tout ce que vous dites, c'est "Je ne veux pas utiliser le produit de médias sociaux de Facebook" », a déclaré Nii Ahene, directeur de la stratégie chez Tinuiti, une agence spécialisée dans la publicité sur Facebook et d'autres plateformes. Donc, dans son évaluation de la perspective possible de Facebook sur le sujet, l'extension logique de cela est quelque chose comme, « Nous allons encore créer ce profil autour de vous ».

Si les comptes désactivés ne sont pas visibles par les autres, Facebook les traite comme un compte actif. Cela signifie que la politique de l'entreprise en matière de données (qui permet d'ajouter de nouvelles données aux comptes) s'applique aux comptes désactivés de la même manière qu'aux comptes actifs. Et cela signifie que si les gens ont choisi d'arrêter le partage de certaines données hors Facebook, leurs choix en matière de confidentialité restent également en place pendant la désactivation. Cependant, s'ils ont désactivé leur compte avant janvier 2020, date à laquelle les contrôles sur les données d'activité hors Facebook ont été rendus disponibles, Facebook pourrait toujours ajouter des données partagées par les annonceurs à leurs comptes mis en pause. Mais Bennett Cyphers, technologue à l'Electronic Frontier Foundation, une organisation de défense de la vie privée numérique, a déclaré que Facebook devrait envisager de suspendre automatiquement la collecte des données liées aux comptes désactivés. « Cela devrait être un signal clair que cette personne ne veut pas qu'ils collectent et monétisent les données la concernant », a-t-il déclaré.

Suppression du compte : « une structure très similaire à Hotel California »

Les gens suivent un processus en plusieurs étapes pour désactiver et supprimer leurs comptes. Lorsqu'ils programment la suppression d'un compte, Facebook exige 30 jours pendant lesquels les personnes ne peuvent pas se reconnecter au compte avant que Facebook ne commence à supprimer leurs données. Il n'est pas facile pour de nombreux internautes de passer le seuil de 30 jours fixé par Facebook sans se reconnecter par inadvertance à leur compte, car de nombreux sites web et applications permettent aux utilisateurs de se connecter à l'aide de leurs identifiants Facebook, et parce que les applications et les navigateurs automatisent souvent ces connexions.

« À plusieurs moments de l'histoire récente de Facebook, la seule chose facile à faire pour les utilisateurs était de désactiver leurs comptes, mais la suppression a été plus difficile. Grâce à ses vrilles dans d'autres services, Facebook a donné aux utilisateurs de nombreuses façons différentes de réactiver accidentellement leurs comptes, et c'était donc cette sorte de labyrinthe et d'exercice d'austérité. C'était une structure très californienne d'hôtel. En d'autres termes, comme le disent les paroles de la chanson des Eagles, vous pouvez partir quand vous voulez, mais vous ne pouvez jamais partir », a déclaré Cyphers.

Les hypothèses de Facebook en matière de vie privée

Alors que Facebook tente de détourner l'attention du flux constant de rapports accablants sur les Facebook Papers, l'entreprise a intensifié son offensive de charme en matière de protection de la vie privée. Facebook mène actuellement une campagne de marketing vantant son engagement à protéger les données des personnes et à leur donner plus de contrôle sur leurs choix en matière de confidentialité. « Vous devriez être en mesure de comprendre qui détient vos données et comment il les utilise », déclare une employée de l'équipe chargée de la protection de la vie privée de Facebook, nommée "Rochelle", dans une vidéo dans laquelle elle mentionne le soutien de l'entreprise à la législation fédérale sur la protection de la vie privée.

L'entreprise est plus ouverte sur ses connexions de données hors Facebook depuis qu'elle a lancé son outil "Off-Facebook Activity" lors de la Journée de la confidentialité des données. Cet outil révèle quelles entreprises ont transmis des données à Facebook au cours des 180 derniers jours et permet aux utilisateurs de gérer les entreprises qui peuvent ou ne peuvent pas le faire à l'avenir. Si les personnes ont désactivé la collecte de données sur les activités hors Facebook, ces paramètres s'appliqueront si elles désactivent leur compte par la suite. Toutefois, la désactivation d'un compte n'annule pas les paramètres. Par conséquent, si les comptes autorisaient la collecte de données sur les activités hors Facebook avant de disparaître, ils continueront à le faire après la désactivation.

Mais Facebook n'indique pas clairement dans l'outil ou dans sa politique de données que lorsque les gens désactivent leur compte, il continuera à ajouter de nouvelles données partagées par d'autres entreprises à leurs comptes désactivés, à moins que leurs paramètres de confidentialité préexistants ne l'empêchent. Lorsqu'on lui demande comment ses politiques de données traitent ou autorisent la collecte de données sur les activités hors Facebook, Facebook renvoie à une section détaillant « les types d'informations » qu'il collecte. Cependant, cette section ne mentionne nulle part la collecte de données associée aux comptes désactivés. Au lieu de cela, Facebook semble supposer que les gens réaliseront que la politique s'applique aux comptes qu'ils ont effectivement fermés.

« La charge de la preuve incombe à Facebook, qui doit vous montrer qu'il a révélé comment il allait utiliser vos données. Je pense que tout se résume à un manque de transparence », a déclaré Laura Aldridge, vice-présidente et responsable de la confidentialité des données à l'agence numérique Rapp.

Lorsque les gens utilisent l'outil Off-Facebook Activity de Facebook ou son service Download Your Information, l'entreprise ne leur donne que des informations de base reflétant certaines des interactions qu'ils ont en dehors des murs de Facebook et qui sont partagées avec la plateforme, mais Facebook intercepte davantage. Les annonceurs pourraient partager des détails supplémentaires, comme les articles que quelqu'un a ajoutés à un panier d'achats, par exemple. « Nous recevons plus de détails et d'activités que ce qui apparaît dans votre activité hors Facebook », indique l'entreprise dans une description de l'ensemble de données dans son centre d'aide.

En attendant, il n'existe aucune limite technique à la durée pendant laquelle un compte Facebook peut rester désactivé, de sorte que certaines personnes pourraient désactiver leur compte et ne jamais revenir sur la plateforme. Cependant, Facebook n'a pas de politique limitant la durée de conservation des données associées à un compte désactivé. Cela signifie que des photos, des bribes de commentaires ou de messages entre amis, des données sur les lieux de résidence ou de travail des personnes, ou des listes de codes pour les cookies, les adresses IP, les adresses électroniques et les données sur les caractéristiques des appareils utilisées par Facebook pour détecter l'identité pourraient être conservées sur les serveurs de Facebook à perpétuité ou jusqu'à la suppression d'un compte.

Source : Facebook (1, 2, 3)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Facebook, l'entreprise tech la moins fiable en matière de protection de données personnelles, seulement 22 % des Américains lui font confiance

Facebook en tête de liste du palmarès des pertes de données, d'après une analyse de la société Intact Software

Facebook est poursuivi pour avoir "perdu le contrôle" des données d'environ un million d'utilisateurs, en Angleterre et au Pays de Galles

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de esperanto
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/01/2022 à 10:00
Et maintenant expliquez-nous comment Facebook collecte des données de personnes même lorsque ces dernières n'ont jamais eu de compte
3  0 
Avatar de bcag2
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/01/2022 à 11:09
Et maintenant expliquez-nous comment Facebook collecte des données de personnes même lorsque ces dernières n'ont jamais eu de compte
Pour le logiciel facebook, je ne saurais trop le dire, mais pour whatsapp (qui appartient à facebook-meta), c'est aisé à comprendre que même si vous n'avez pas de compte whatsapp, il est facile de reconstituer votre annuaire à partir des gens qui vous connaisse et qui ont été obligé de vendre (eh oui, c'est pas gratuit, ça coûte en données) leur annuaire où vous apparaissez.

Idemn avec gmail… surtout quand votre médecin et votre pharmacien utilise ce service… google connaît vos soucis de santé

Donc, pas facile aujourd'hui d'avoir une vie privée … https://touticphoto.fr/open/73-j-ai-...r-et-les-gafam
4  1 
Avatar de xdelatour
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/01/2022 à 10:17
Et maintenant expliquez-nous comment Facebook collecte des données de personnes même lorsque ces dernières n'ont jamais eu de compte
Ils n'expliquent pas comment ils font mais reconnaissent eux-mêmes qu'ils peuvent avoir des données sur des personnes n'ayant jamais eu de compte :
Si vous n’avez pas de compte Facebook mais pensez que Facebook a peut-être des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter pour demander une copie de vos informations.
Source : Facebook
3  1 
Avatar de philouZ
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/01/2022 à 11:55
Et maintenant expliquez-nous comment Facebook collecte des données de personnes même lorsque ces dernières n'ont jamais eu de compte
C'est relativement simple. Sur facebook, on peut tagger les photos. Il suffit de mettre toto sur une photo, puis sur une 2eme, puis une 3eme... Par traitement d'image, facebook associe le visage à un nom et de cette manière est même en capacité de suivre vos déplacements sans même n'avoir jamais ouvert de compte facebook.

Bienvenue dans le monde de big brother...
4  3 
Avatar de walfrat
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 15:36
Citation Envoyé par esperanto Voir le message
Et maintenant expliquez-nous comment Facebook collecte des données de personnes même lorsque ces dernières n'ont jamais eu de compte
Simple : Comme expliquer dans l'article la stratégie du bouton "partager" ou du "pixel facebook".

Basiquement, le chargement du bouton partager sur un site web requiert une dépendance vers facebook.
Dans le protocol HTTP, quand tu fais une requête, il y a dans l'en-tête un champ "referer" qui contient l'URL référante, autrement celle que tu regardes pendant que tu charge le bouton.

Donc a chaque fois que tu vois un bouton partager, Facebook sait que ton IP as visiter cette URL.

Et le jour où ton IP peut être associer à un compte Facebook, mais peut-être aussi sur d'autres réseaux sociaux, Il font le lien.

Et non, je ne sais pas si Facebook arrive a faire ton IP et ton identité numérique indirectement sans que tu ailles toi même renseigner un compte facebook/whatsapps, peutêtre en échangeant avec des données google pour tes recherches et ton adresse mail.
2  1 
Avatar de lapourgagner
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/01/2022 à 15:46
Citation Envoyé par phedra60 Voir le message
Bonjour,
Quelle est cette histoire de "réseau de pixel" ?
FB ne peut modifier les pages web que vous visitez pour y ajouter des pixels... Je ne comprends donc pas !
Quelqu'un peut-il m'éclairer là-dessus ?

Merciii
Les pixels sont ajoutés volontairement par les webmasters: https://fr.ryte.com/wiki/Pixel_espion
2  1 
Avatar de segments
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 06/01/2022 à 16:39
Facebook est subventionné de la part de la NSA depuis 2007. Ce n'est pas pour nos beaux yeux
1  1 
Avatar de sanderbe
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 06/01/2022 à 22:48
Bonsoir,

Quel est votre avis sur le sujet ?
Ce qu'on en oublie c'est que Facebook travaille énormément avec les entreprises (du coin), comme celles qui ont des gros services Marketing à disposition.

Votre Boulanger, Coiffeur, prêt à porté masculin/féminin, vendeur de bougie zen venant d'Inde. Même si ils ont une activité microscopique, ils auront à un moment ou un un autre besoin d'un service comme Facebook ou Google.

Sa base de contact (les 300 habitués de la commune), se retrouvent ainsi en pagaille dans les BDD des Gafam. Votre coiffeur ou artisans boulanger qui annonce un évènement pour l'ouverture d'un salon , si il passe par Facebook ... Croyait pas qu'ils e se servent pas

Idem les grosses boites de consommation (Auchan, Carrefour, Decat, Castorama ... ) . Quand vous achetez par internet ou en magasin, suffit d'une carte de fid , et hop ! Dans les process marketing de segmentation client, on peut sonder les bases pour étudier les comportements de consommation.

Même chose chez les banques, mutuelles, assureurs, services .

Derrière les boites marketing, comme Publicis ETO EPSILON, Experian , Cabestan, Conexance MD, brassent des centaines de millions de lignes de data clients . C'est des genres de boites "passe plat" entre Boulanger, Decat, Auchan, Casto, Darty ... Et Facebook/Google .

C'est comme cela qu'on peut recouper les infos postales/téléphoniques, par ville ... Le nombre de points d'entrés favorisent l'accumulation et la probabilité pour les GAFAM d'avoir un profiling, même sur des gens qui n'utilisent pas leur services ...

C'est le big data ... ou big brother . En même temps la société de consommation alimente cette hydre .
1  1 
Avatar de Fagus
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 18:21
Citation Envoyé par bcag2 Voir le message
...
Idemn avec gmail… surtout quand votre médecin et votre pharmacien utilise ce service… google connaît vos soucis de santé ...
C'est illégal en France. Ils sont tenus par la loi d'utiliser une messagerie sécurisée pour échanger des informations médicales (ex MSSanté , APIcrypt). (Presque tous les médecin G sont sur APIcrypt). Néanmoins, ces deux messageries sont un écosystème fermé (ne communique pas avec le courriel standard). Si c'est pour vous envoyer un courriel sécurisé, ça devient compliqué car on arrive sur GPG.

---

Pour revenir à la "lutte" contre Facebook, il reste firefox, avec le blocage d'empreinte (par défaut), et la suppression des cookies automatiques (sauf whitelist) à la fermeture. + un blocage de domaine vers facebook.
1  1 
Avatar de phedra60
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 13/01/2022 à 15:18
Bonjour,
Quelle est cette histoire de "réseau de pixel" ?
FB ne peut modifier les pages web que vous visitez pour y ajouter des pixels... Je ne comprends donc pas !
Quelqu'un peut-il m'éclairer là-dessus ?

Merciii
0  0