IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Pour attirer l'attention sur son métavers, Facebook aurait envisagé l'ouverture de magasins physiques
Qui permettraient aux clients d'en faire l'expérience et d'acheter du matériel, selon un rapport

Le , par Stéphane le calme

272PARTAGES

10  0 
Les magasins permettraient aux clients d'essayer puis d'acheter du matériel nécessaire pour accéder à son métavers tel que des casques de réalité virtuelle, selon un rapport du New York Times. Le même rapport indique que Facebook a mis sur la table des discussions l'ouverture de magasins physiques avant même de devenir Meta. Un magasin phare était prévu pour la Californie, mais le rapport ne précise pas si Facebook s'est décidé à appliquer ce plan.

Plus tôt ce mois-ci, durant l'édition 2021 de la Facebook Connect, Mark Zuckerberg a annoncé que la maison-mère de son entreprise allait changer de nom pour marquer « notre nouvel objectif : aider à donner vie au métavers. »

« Nous sommes au début du prochain chapitre d'Internet, et c'est aussi le prochain chapitre de notre entreprise. »

« Au cours des dernières décennies, la technologie a donné aux gens le pouvoir de se connecter et de s'exprimer plus naturellement. Quand j'ai commencé Facebook, nous tapions principalement du texte sur des sites Web. Lorsque nous avons eu des téléphones avec des caméras, Internet est devenu plus visuel et mobile. À mesure que les connexions devenaient plus rapides, la vidéo est devenue un moyen plus riche de partager des expériences. Nous sommes passés du desktop pour aller sur le Web au mobile ; du texte aux photos en passant par la vidéo. Mais ce n'est pas la ligne d'arrivée. »

« La prochaine plateforme sera encore plus immersive - un Internet incarné où vous faites partie de l'expérience, vous n'êtes plus seulement un spectateur. Nous appelons cela le métavers et il touchera tous les produits que nous construisons. »

« La qualité déterminante du métavers sera un sentiment de présence – comme si vous étiez juste là avec une autre personne ou à un autre endroit. Se sentir vraiment présent avec une autre personne est le rêve ultime de la technologie sociale. C'est pourquoi nous nous concentrons sur cette construction. »

« Dans le métavers, vous pourrez faire presque tout ce que vous pouvez imaginer — être avec vos amis et votre famille, travailler, apprendre, jouer, faire du shopping, créer — ainsi que des expériences complètement nouvelles qui ne correspondent pas vraiment à notre façon de penser à propos des ordinateurs ou téléphones aujourd'hui. Nous avons fait un film qui explore comment vous pourriez un jour utiliser le métavers. »


Métavers, qu'est-ce que c'est ?

Le concept de métavers devient rapidement un mot à la mode dans le domaine de la technologie et des affaires. Mais qu'est-ce qu'il désigne ?

Métavers est un terme large. Il fait généralement référence à des environnements de monde virtuel partagés auxquels les gens peuvent accéder via Internet. Le terme peut désigner des espaces numériques rendus plus vivants par l'utilisation de la réalité virtuelle (VR) ou de la réalité augmentée (AR). Certaines personnes utilisent également le mot métavers pour décrire les mondes de jeu, dans lesquels les utilisateurs ont un personnage qui peut se promener et interagir avec d'autres joueurs.

Il existe également un type spécifique de métavers qui utilise la technologie blockchain. Dans ceux-ci, les utilisateurs peuvent acheter des terrains virtuels et d'autres actifs numériques à l'aide de cryptomonnaies.

De nombreux livres et films de science-fiction se déroulent dans des métavers à part entière (des mondes numériques alternatifs qui ne se distinguent pas du monde physique réel). Mais cela reste de la fiction. Actuellement, la plupart des espaces virtuels ressemblent plus à l'intérieur d'un jeu vidéo qu'à la vraie vie.

Le concept de métavers devient rapidement un mot à la mode dans le domaine de la technologie et des affaires.


Les magasins pour attiser la curiosité, mais aussi pour proposer l'expérience

Meta a discuté de l'ouverture de magasins qui finiront par s'étendre dans le monde entier, ont déclaré des personnes connaissant le projet et les documents de l'entreprise consultés par le New York Times. Les magasins seraient utilisés pour présenter aux gens les appareils fabriqués par la division Reality Labs de la société, tels que les casques de réalité virtuelle et, éventuellement, les lunettes de réalité augmentée, ont-ils déclaré.

Ces appareils sont des passerelles vers le métavers puisqu'ils aideraient à montrer aux gens que la réalité virtuelle et la réalité augmentée peuvent être amusantes et intéressantes. L'objectif des magasins est de rendre le monde « plus ouvert et connecté », selon les documents de l'entreprise consultés par le Times. Ils sont également destinés à susciter des émotions telles que « la curiosité, la proximité ».

Les discussions sur les magasins physiques ont précédé de plusieurs mois le changement de marque de Facebook, un travail sérieux sur l'initiative ayant commencé l'année dernière, ont déclaré les sources du Times. Et le projet, qui est toujours en développement, pourrait ne pas se poursuivre.

Zuckerberg a parlé du métavers alors que son entreprise est aux prises avec des défis réglementaires et sociétaux. Frances Haugen, une ancienne employée devenue dénonciatrice, a accumulé des milliers de pages de documents internes et les a récemment partagées avec les législateurs et les médias. Elle a déclaré que Facebook ne faisait pas assez pour protéger la société des dommages que Facebook cause. Ses divulgations ont attiré l'attention des législateurs et des régulateurs, bien que l'on ne sache pas à quel point son cas est solide.

Le scepticisme à propos du métavers abonde également. Alors que la division Reality Labs de Meta a connu un succès modeste dans le passé avec l'Oculus Quest 2, un casque à bas prix qui était populaire l'année dernière, la réalité virtuelle reste un marché de niche pour les amateurs et les passionnés. Le matériel est souvent coûteux et peut être difficile à utiliser. Certaines personnes ont signalé que les casques les écœuraient.

« Nous sommes, au mieux, à au moins cinq à dix ans d'un produit ou service Meta entièrement étoffé », a déclaré Tim Derdenger, professeur à la Tepper School of Business de l'Université Carnegie Mellon. Il a dit que ce sur quoi Meta travaillait s'apparentait au jeu vidéo Second Life du début des années 2000, le qualifiant de « deuxième coup pour lancer un service de type Second Life, mais qui, espérons-le, sera plus immersif ».

Pourtant, Zuckerberg a déclaré qu'il voyait le moment de construire ce qu'il pense être le prochain changement majeur dans les plateformes informatiques depuis l'ère des smartphones. À l'avenir, les applications de Zuckerberg ne seraient plus soumises aux règles dictées par Apple et Google, qui possèdent les magasins d'applications qui distribuent Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger.

Ces dernières années, Meta avait expérimenté des efforts de vente au détail physique. Il a ouvert des kiosques « pop-up » dans les aéroports et un magasin éphémère dans le quartier de SoHo à Manhattan pour présenter ses produits matériels Oculus. Il avait également un emplacement pop-up avec Macy's en 2018, dans le but d'amener plus de petites entreprises sur la plateforme.

Si les nouveaux magasins de Meta devaient voir le jour, ils proposeraient des produits tels que les appareils Portal (des gadgets de téléconférence qui permettent aux gens de discuter en vidéo sur Facebook) ainsi que les casques Oculus, selon les documents de la société. Les magasins pourraient également inclure des lunettes connectées à commande vocale que Meta a développées avec Ray-Ban, que les gens peuvent utiliser pour prendre des photos et des vidéos.

Le casque Oculus Quest devrait être renommé « Meta Quest » l'année prochaine pour s'aligner sur la nouvelle image de marque Meta de la société.

Les documents consultés par le Times ont montré que Facebook envisageait une suite de noms possibles pour les magasins qui contenaient tous « Facebook », l'entreprise s'étant alors contentée de « The Facebook Store » comme candidat principal.

Source : NYT

Et vous ?

Que pensez-vous de l'idée de Facebook de lancer des kiosques pour susciter la curiosité du public et proposer l'expérience ?
Avec le métavers, Facebook pourrait-il s'affranchir au moins partiellement des barrières imposées par d'autres grandes enseignes technologiques (comme Apple et son App Store, Google et Play Store, etc.) puisqu'il serait accessible via les casques Oculus Quest 2 dont il est propriétaire ?
Quelles applications voyez-vous au métavers ?
Plutôt utile ou gadget ?

Voir aussi :

Facebook officialise le lancement de ses lunettes connectées Ray-Ban Stories et assure que vous êtes au contrôle de vos données et votre contenu
Avec Mesh for Microsoft Teams, Microsoft voudrait rendre la collaboration dans le métavers amusante. L'entreprise voudrait apporter des espaces de travail 3D aux télétravailleurs en 2022
Contrairement à Facebook, Méta ne va pas abandonner son algorithme de reconnaissance faciale. La maison-mère de Facebook compte bien se servir de DeepFace dans son métavers
Facebook annonce qu'il va embaucher 10 000 personnes en Europe pour l'aider à construire un « métavers » qui imitera l'expérience d'interagir en personne grâce à des techno comme l'AR et la VR
Facebook lance Horizon Workrooms, une nouvelle application de télétravail en réalité virtuelle. Les utilisateurs du casque Oculus Quest 2 pourront tenir des réunions en tant que leur version avatar

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de BleAcheD
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 10:49
« Ce compte représente une décennie de ma vie et de mon travail. Je ne voulais pas que ma contribution au metaverse soit effacée d'internet. Cela arrive aux femmes dans la tech, aux femmes de couleur dans la tech, tout le temps, a déclaré Baumann qui est d'origine vietnamienne.
Il n'y aucun rapport la, peut importe le genre ou l'origine de la personne, Facebook aurait fait exactement la même chose
17  1 
Avatar de rbolan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 10:26
En effet, placer "une décennie de sa vie et de son travail" sur ce genre de plateforme, c'est aussi prendre le risque de tout perdre sur un brusque changement de fonctionnement de la plateforme. Fonctionne aussi avec Youtube : Tu as la visibilité, mais pas la maitrise de ce que tu y fait.
14  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/11/2021 à 15:26
deja qu'on a pas confiance dans le cloud, pour la securite des données, ils pensent vraiment qu'on va avoir confiance en du travail collaboratif dans un metavers ?

faut vraiment etre americains pour pensez que les entrepises vont etre confiantes...et l'espionnage americians va vers vers ses beaux jours..
12  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/11/2021 à 11:31
Avec un système comme ça on facilite l'accés aux handicapés moteurs (encore que, la VR si on ne peut pas bouger, ça n'a pas de plus value par rapport à un Jeux vidéo classique...) et on dégrade la qualité d’accueil des sourds et des malvoyants.
Oui, parce que le but va vite être de fermer des centres d'accueils, probablement les excentrer également, rendant l’accès difficiles aux pauvres non équipés qui devront prendre un demi journée pour se rendre au seul bureau physique à 50km à la ronde.

De plus, si le chat en ligne à été remplacé par des "IA" qui piochent avec maladresse leurs réponses dans les FAC, combien de temps faudra-t-il avant de se retrouver devant un PNJ en 3D avec la même qualité (médiocre) de service, et plus de bureaux physiques?

L'enfer administratif passe de la 2D à la 3D quelle révolution...
9  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/02/2022 à 13:14
Quand 99% des commentaires sont dubitatif sur l'interet d'une techno c'est que ça va se vautrer.
Le dernier exemple en date était stadia et on voit le résultat aujourd'hui...
A moins que les gouvernements/entreprises nous imposent d'utiliser le métavers, ce truc servira a rien.

Un signe que c'est mort née, il n'y a pas de porn dans le métavers, le porn c'est la base d'internet, du minitel et de pleins de sites comme onlyfan et co.
facebook a interdit les attouchement virtuel.

si je peux pas pincer les fesses virtuel je reste sur pornhub (en vr éventuellement )



entre nous, vous trouvez pas ces avatars super sexy , des graphismes et des formes a en faire perdre la tête, crysis3 est détrôné
9  1 
Avatar de gretro
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/11/2021 à 19:40
Suis-je le seul qui roule des yeux à chaque fois que je lis ou que j'entends le mot métavers? Ça vient de se produire là...
7  0 
Avatar de JackIsJack
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/02/2022 à 7:26
Cette bulle spéculative commence presque à me donner la nausée.
7  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/02/2022 à 12:33
Je serais curieux de connaître le coût énergétique et donc environnemental de cette technologie.
7  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 14:02
la bonne démarche aurait été de contacter la personne et de trouver un arrangement.

par exemple: tu change de nom et en échange on te mets en avant jusqu’à ce que tu retrouve ta popularité actuel et plus histoire de te dédommager.
ou alors tu change de nom et on te donne X$ pour te dédommager.
5  0 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/12/2021 à 10:45
Citation Envoyé par epsilon68 Voir le message
on va voir fleurir tout plein d'études qui vont aller dans ce sens, pour créer le marché qui n'existe pas encore. Le problème c'est que c'est que du pipeau...
On vit quand même une drôle d'époque, la planète brûle et un type envoie 2000 satellite dans l'espace pour envoyer de l'internet partout, on fait un foin de la gestion des ressources, de l'énergie, et Zuckerberg sort le plan du siècle de son chapeau, probablement conscient que mourir en étant l'homme le plus riche du monde n'est pas très utile et qu'il serait plus "sage" de nous faire ce "cadeau" avant de partir en retraite.

La seule chose que l'on devine de Meta c'est que ce sera Facebook en pire et le paradis du monde marchand, ils ne pensent pas sécurité ou protection de la santé mentale des utilisateurs mais comment transformer ce truc en supermarché géant, pour le reste c'est juste une succession de chiffre faramineux : tant de puissance en plus, tant d'investissement, tant de partenariat de recherche (à croire que les cow boy de la tech américaine ont plus de pouvoir que les états)... pour du vent, pour quelque chose qui ne servira pas le genre humain et ne touchera que les populations riches de la planète, pour les rendres encore plus débiles, autocentrée et insensible au monde qui les entoure. Quelle avancée fantastique.

J'en ai marre que des gens sans mandat électoral puissent à ce point donner des directions au monde, monopoliser les ressources et agir à l'envi alors que je n'ai moi même aucune prise sur le monde dans lequel je vis. Je suis condamné. Je n'aime pas ma paye ? C'est la loi. Ouin ouin le contrôle technique ? C'est la loi. On va pas tarder à nous refaire élire un Président et passé les 6 mois de campagne et de suçage à tout va rien ne va se passer si ce n'est que ce qui nous reste de sécurité sociale et de droit acquis va encore diminuer car la bande des "yapadsous" va encore venir nous la mettre à l'envers alors qu'en fait l'époque à l'air d'être formidable ! Entre les voitures dans l'espaces, le metavers, les NFT et la croissance sans fin du cloud l'argent coule à flot partout sauf dans la poche des français. C'est l'arnaque.

10% des américains vivent sous le seuil de pauvreté, 20% des américains les plus pauvres gagnent 3,2% de la richesse produite en une année au USA... Et Musk nous raconte qu'en lui faisant payer des impôts on l'empêcherait de sauver l'humanité ? Les gars n'ont même plus la décence de la fermer et de "juste" prendre l'argent, il faut en plus qu'on les adules et qu'on les suives dans leurs délire égomaniaque et technologique.

Mélenchon sort de ce corps je sais mais franchement je sais pas pour vous mais le monde me fatigue...
7  2