IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bill Gates veut participer à la grande campagne du Congrès sur les infrastructures climatiques
Son fonds d'investissement climatique promet 1,5 milliard de dollars pour un partenariat public-privé

Le , par Nancy Rey

219PARTAGES

8  1 
L'accord bipartisan sur les infrastructures pourrait débloquer un nouveau flux de financement privé pour les technologies climatiques et Bill Gates veut participer à l'action. Le fonds d'investissement climatique de Bill Gates indique que si le projet de loi sur l'infrastructure est adopté, il versera 1,5 milliard de dollars de fonds publics et affectera cet argent à des projets de développement de technologies vertes. Le projet de loi sur les infrastructures du Sénat, d'un montant de 1 200 milliards de dollars, qui n'a pas encore été adopté par la Chambre des représentants, prévoit que le ministère de l'Énergie dispose de 25 milliards de dollars pour des projets qui démontrent la viabilité des technologies d'énergie propre en vue d'une adoption généralisée. Cet argent fait partie de l'investissement plus large du projet de loi dans les programmes de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Breakthrough Energy, le fonds climatique de Gates, a présenté quatre utilisations différentes de l'argent promis : le développement de carburants verts à base d'hydrogène, de carburants durables pour l'aviation, le stockage de l'énergie et les technologies qui éliminent le dioxyde de carbone de l'air. Breakthrough Energy a déclaré sur Twitter que l'argent pourrait "accélérer" les projets de démonstration commerciale à travers les États-Unis. « L'essentiel pour toutes ces technologies climatiques est de réduire les coûts et d'être en mesure de les mettre à l'échelle à un niveau assez gigantesque. Vous n'atteindrez jamais ce niveau si le gouvernement n'adopte pas les bonnes politiques, et la bonne politique est exactement ce qui se trouve dans ce projet de loi sur les infrastructures », a déclaré Gates au Wall Street Journal.

Le financement dépend du fait qu'un paquet bipartisan sur l'infrastructure devienne finalement une loi. Le projet de loi doit encore être adopté par la Chambre, après avoir été adopté par le Sénat en début de semaine. Le paquet comprend 25 milliards de dollars pour le ministère de l'Énergie pour les partenariats public-privé. Si le projet de loi est adopté, Breakthrough Energy pourra demander des fonds de contrepartie.

Si le plan d'infrastructure semble bénéficier d'un soutien bipartite suffisant pour être adopté par la Chambre, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a souligné à plusieurs reprises qu'elle n'organiserait pas de vote sur le projet de loi sur les infrastructures tant que le Sénat n'aurait pas adopté un projet de loi sur les dépenses de 3 500 milliards de dollars. L'approbation des deux plans par le Congrès pourrait prendre des mois.


Breakthrough Energy a indiqué sur Twitter qu'elle souhaitait travailler avec le ministère de l'Énergie pour stimuler des investissements à hauteur de 15 milliards de dollars dans des technologies qui pourraient aider les États-Unis à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone à zéro.

La nouvelle a été accueillie avec enthousiasme ce matin par la secrétaire à l'énergie Jennifer Granholm. « Des nouvelles bienvenues ! Cela montre que le secteur privé est prêt à répondre à l'appel pour combattre la crise climatique et atteindre une économie nette zéro. C'est un moment d'urgence et il y a une économie d'énergie propre que l'Amérique peut mener… » a tweeté Granholm.

L'administration Biden s'est engagée à mettre les États-Unis sur la voie de l'élimination nette des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. D'éminents climatologues ont constaté que la réalisation de cet objectif au niveau mondial pourrait prévenir certains des pires effets du changement climatique. Pour atteindre l'objectif de zéro émission nette, les économies doivent réduire considérablement la pollution climatique due à la combustion de combustibles fossiles. Toutes les émissions de dioxyde de carbone restantes devront être absorbées par des puits de carbone naturels tels que les forêts, ou capturées à l'aide d'une série de technologies encore émergentes qui permettent d'éliminer le dioxyde de carbone des cheminées ou de l'extraire de l'air.

Breakthrough Energy et l'administration Biden ont tous deux donné la priorité au développement de la technologie dite de « capture directe de l'air ». Le package infrastructurel comprend 3,5 milliards de dollars pour quatre centres régionaux proposés à travers les États-Unis, chacun ayant la capacité de capturer au moins 1 million de tonnes métriques de dioxyde de carbone par an (environ la quantité que 120 000 foyers américains pourraient générer par leur consommation d'énergie en un an). Le projet de loi prévoit des milliards de dollars supplémentaires pour la construction d'un nouveau réseau de pipelines et de stockage du CO2 capté. Le paquet d'infrastructures bipartisan prévoit également 8 milliards de dollars pour le développement de quatre centres régionaux d'"hydrogène propre", un autre axe de travail de Breakthrough Energy. L'hydrogène libère de l'eau plutôt que des gaz à effet de serre lorsqu'il est brûlé et a été proposé comme carburant alternatif pour des secteurs comme l'aviation et la navigation maritime, difficiles à électrifier.

Il y a toutefois un gros bémol : la fabrication de l'hydrogène traditionnel libère en fait beaucoup de CO2, car elle implique de faire réagir de la vapeur avec un combustible fossile - généralement du gaz - pour en séparer l'hydrogène. Le programme Catalyst de Breakthrough Energy, qui fournirait les 1,5 milliard de dollars proposés, se concentre également sur le développement de l'hydrogène "vert", qui est produit en utilisant une énergie renouvelable pour séparer l'eau (électrolyse). Il existe également de l'hydrogène "bleu", qui repose sur une technologie permettant de capturer le carbone issu des processus de production de combustibles fossiles. Toutes ces technologies n'en sont encore qu'aux premiers stades de développement, c'est pourquoi elles nécessiteraient des investissements massifs pour être développées à grande échelle. Cela inquiète certains défenseurs progressistes du climat qui ont qualifié les stratégies climatiques reposant sur la capture du carbone de "distraction dangereuse" par rapport aux efforts visant à arrêter complètement l'utilisation des combustibles fossiles.

Si le plan d'infrastructure n'est pas adopté, Breakthrough transférera probablement le financement des grands projets vers l'Europe et l'Asie, a déclaré Bill Gates lors d'une interview avec le Wall Street Journal.

Sources : Twitter (1, 2), IPPC, Center for International Environmental Law

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ? Que pensez-vous de cette initiative de Bill Gates ?

Voir aussi :

Une entreprise de Bill Gates, fondateur de Microsoft, s'apprête à pulvériser de la poussière dans l'atmosphère pour bloquer le soleil. Le projet de compensation du réchauffement climatique inquiète

Bill Gates déclare que le bitcoin est mauvais pour la planète : « C'est plus d'électricité par transaction que toute autre méthode connue de l'humanité, ce n'est pas une bonne chose pour le climat »

Bill Gates estime que les milliardaires devraient payer la facture de l'augmentation des dépenses en technologies pour lutter contre le changement climatique mondial

Bill Gates : la pandémie de coronavirus reçoit « l'attention totale » de la Fondation Gates, mais les autres travaux de santé publique pourraient en souffrir

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de beepee
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 14/08/2021 à 11:45
à partir du moment ou certaines personnes ont de l'argent plus que de raison (je ne remets pas en cause leurs investissements passés et reconnus et de ce qu'ils ont fait et apporté). Ces fameuses personnes maintenant plus que nanties se croient investies d'une Mission Divine qui vient concurrencer Bouddha, Dieu, Allah et combien d'autres Dieux au prétexte de sauver le monde, la planète, la civilisation et les peuples .. on se " balec " de ces personnes, si ils ont trop de pognon, qu'ils analysent les besoins réels de certaines catégories de pauvres personnes dans le monde et en fassent don à des vrais organismes reconnus et (hopss !) non pervertis (hopss!) pour aider tous ces pauvres.
il me vient à l'esprit d'un gros co..ards parmi d'autres qui a envoyé sa caisse dans l'espace. mis à part se tourner le doigt dans le C.. quel apport pour l'humanité, quelle avancée pour vous, pour moi, pour les pauvres. je regardais hier soir sur une chaine des pauvres mecs qui cultivent le café en Jamaïque avec une caisse pourrie pour faire 20 bornes tous les jours pour rapporte 10kg de café, d'autres qui passent 35 ans de leur vie à aller récupérr de la crotte de chauve souris pour vendre comme engrais. d'autres au Congo qui font 60 bornes en moto pour emmener un malade vers un hôpital, et combien d'autres alors que tous ces gros co..rds se pavanent en affichant leur tune ( je ne parle pas foutebaleurs incapable d’aligner 2 mots en français).
j'ai honte.
et dire que pendant 30 ans j'ai contribué à coder, à implémenter, à superviser, à diriger et avant la retraite, à continuer à fournir plus de pognon à mes ex-patrons (et non des moindres) pour qu'ils s'en foutent plein les poches en n'ayant que faire de la femme de service, seule avec 4 gosses en bas age, qui tous les jours, fait 30 bornes en mobylette à 4h du matin pour que son bureau soit nickel, quelques soient les conditions climatiques.
injustice, injustice. c'est con qu'il faille arriver à un certain âge pour se rendre compte de tout cela. je suis certain de me faire critiquer, cependant, souvenez vous de ces quelques lignes quand vous aurez mon âge.
B.P.
3  1 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/08/2021 à 16:05
Un énorme gaspillage d'argent !
Pour moins d'argent, vous pourriez construire des remplacements gratuits pour les 5 % de centrales les plus polluantes au monde ; il pourrait même s'agir de charbon neuf. Une étude a récemment été réalisée sur la quasi-totalité d'entre elles et je pense que les pires d'entre elles représentaient plus de 70 % de la production totale d'énergie en CO2. Il faut d'abord corriger les gros défauts et non pas les corriger de manière idéale. RAPIDEMENT, pas un projet de construction d'une centrale nucléaire sur 10 ans pour la prochaine décennie... et pas ce nucléaire de nouvelle génération qui n'arrivera jamais dans 5 ans ; comme la fusion pour laquelle nous attendons une solution dans 5 ans depuis 40 ans.
2  1 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/08/2021 à 17:57
Tant que la technologie citée dans l'article ne sera pas au point, elle ne sera pas intéressante et il faut voir le rendement et la pollution généré pour produire 1kW
Le nucléaire est la technologie qui a le meilleur rendement (proche de 96% je crois) donc à court-moyen terme ça serait le plus réalise à mettre en place vu les besoins

Pour produire de l'énergie plus propre il existe déjà plusieurs solutions plus simples et plus propres mais pour de plus petites échelles :
- système de tourbillon pour des rivières : https://www.turbulent.be/
- utiliser la méthanisation intelligemment : on ne fait pas venir les déchets de trop loin (<50km par exemple) et il faut un village à alimenter
- stockage de l'énergie solaire mais les batteries sont encore trop chères, trop polluantes
- lacs artificiels : utiliser la graviter pour alimenter des turbines en contrebas, pomper l'eau la journée quand il y a du soleil
- les chauffes-eaux solaires
- réduire le besoin en climatisation : avoir plus de végétation en milieu urbain pour réduire la chaleur du bitume l'été et absorber une parie du CO2
- réduire nos besoins en chauffage avec des matériaux plus performants que le parpaing pour les nouvelles construction (en plus le sable commence à se faire rare)
...

Il y a aussi d'autres domaines sur lesquels il faut agir : les besoins en eau :
- avoir une agriculture bio
- aquaponie
- faire de la culture verticale
- consommer moins de vêtements (moins de fast fashion, pouvoir acheter des vêtements de qualité)
- changer un peu nos habitudes alimentaire, en réduisant un peu notre consommation de viande
...
0  0 
Avatar de calvaire
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/08/2021 à 14:00
Citation Envoyé par beepee Voir le message

il me vient à l'esprit d'un gros co..ards parmi d'autres qui a envoyé sa caisse dans l'espace. mis à part se tourner le doigt dans le C.. quel apport pour l'humanité, quelle avancée pour vous, pour moi, pour les pauvres.
oh tu peux critiquer les autres mais pas lui quand meme
je suis pas un adorateur de Musk mais spaceX c'est la seul boite qui me fait rêver dans le domaine du spatial.
Faire atterir des booster sur une barge océanique, faire des vaisseaux quasi 100% réutilisable, et bientôt le starship.

Depuis l'homme sur la lune franchement on a pas fait grand chose d'intéressant dans l'espace. L'ISS c'est juste etre en orbite à 400km, les sondes bah c'est des sondes quoi.
Alors oui on a beaucoup progressé sur l'aspect scientifique et sur la compréhension de l'univers mais ça fait pas rêver nos enfants.
Quand j'étais gosse la saturnV et la navette spacial me faisait rêver, l'ISS envoi plus du rêve désormais, c'est une boite de conserve qui tombe en ruine maintenant.

le spatial à désormais besoin d'un gros coup de fouet avec un programme ambitieux, aller sur Mars.
et ces programmes apporte beaucoup au gens normaux comme nous. Les programmes Apollo ou la navette spatial nous ont apporter de la technologie qu'on retrouve dans les voitures, les avions et nos ordinateurs.
la céramique par exemple inventé par la Nasa pour les premiers avions, on la retrouve dans nos casseroles. Les équipements respiratoire pour les astronautes qui ont marché sur la lune serve désormais pour les pompiers, les pneus de la navette spatial fabriqué en France a servi pour le concorde...

A défaut de nous emmener dans l'espace, ces programmes nous apporte du confort technologique sur le long terme et nous font rêver et font rêver nos enfants.
et qui sait d'ici 30ans on pourra partir en vacances sur la lune pour 10000€. Et vous allez me dire que ca pollue, qu'on détruit la planete pour des loisirs... oui certe mais faut aussi vivre. La vie sans fun n'a pas d'interet et je ne me vois pas dans le futur ne plus prendre l'avion pour partir en vacances.
Merci le spatial pour les innovations technologique en aéronautique qui nous permettent aujourd'hui de faire un aller-retour a Ushuaia pour 600€.

Windows & Microsoft par contre, qu'il ai ou pas existe cela n'aurait pas changer grand chose. Cette entreprise n'a à ma connaissance pas apporter grand chose l'humanité. Les pc grand publique c'est IBM qui l'a conçu. DOS c'est pas MS qui la inventé ni les IHM, ni la souris...
Un windows NT ou un OS/2 franchement quel différence.
1  4