IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'autopilote de Tesla empêche un conducteur ivre de commettre une erreur fatale
Alors que 8 % des accidents mortels en Norvège impliquent un conducteur ivre

Le , par Bruno

172PARTAGES

10  0 
Selon les statistiques américaines actuelles, environ 10 000 personnes meurent chaque année à cause de l'alcool au volant. Cela représente grosso modo un décès dû à un accident lié à l'alcool au volant toutes les 52 minutes. Un rapport du Forum international des transports de 2019 indiquait que 8 % des accidents mortels en Norvège impliquaient un conducteur ivre. Comme réponse à cette situation, Tesla permet à sa voiture autonome de poursuivre la conduite, quand bien même le conducteur humain serait incapable de le faire.

Récemment en Norvège, un accident impliquant un propriétaire de Tesla âgé de 24 ans s'est produit sur la route de l'Est. Comme l'explique le district de police de cette région sur son compte Twitter officiel, le jeune homme âgé de 24 ans a fini par s'évanouir au volant de sa Model S. Heureusement pour le conducteur, le système Autopilot du véhicule a été activé, ce qui a permis à l'Autopilote de Tesla de rester sur sa voie sans causer de problèmes aux autres conducteurs.


Rappelons qu’en mai 2019, Tesla avait été poursuivi en justice dans le cadre d'une poursuite pour mort injustifiée, qui alléguait que l'Autopilote de Tesla a causé l'accident. La plainte avait été initiée en justice par la famille de Walter Huang, un ingénieur Apple, décédé dans le cadre d’un accident mortel qui s’est produit le 23 mars 2018 en Californie aux États-Unis. Huang, qui avait 38 ans, est décédé lorsque sa Tesla Model X 2017 a heurté une glissière de sécurité en béton sur l'autoroute 101 à Mountain View. Le conducteur est décédé plus tard à l’hôpital après avoir signalé que l'Autopilotage du véhicule Model X de Tesla était enclenché lors de l'accident. La poursuite pour mort abusive, intentée par la famille de Huang devant la Cour supérieure de Californie, comté de Santa Clara, alléguait que des erreurs commises par le système d'aide à la conduite du pilote automatique de Tesla ont causé l'accident qui a tué le propriétaire de la berline impliquée dans l’accident.

Il y a deux mois, un homme de 25 ans a été arrêté après avoir été vu en train de rouler à partir du siège arrière d'une Tesla sans personne à la place du conducteur. Param Sharma a été arrêté un lundi soir par la California Highway Patrol pour deux chefs d'accusation de conduite imprudente et de désobéissance à un agent de la paix. Sharma a passé la nuit à la prison de Santa Rita. Après 24 heures passées derrière les barreaux, il a déclaré à la chaîne KTVU que sa conduite n'était pas dangereuse et s'est vanté d'être rentré chez lui en faisant ce pour quoi on le connait : monter sur la banquette arrière d'une voiture Tesla (cette fois avec la Tesla d’un ami). Sharma dit être « plus en sécurité sur le siège arrière que sur le siège du conducteur » avec le système Autopilot enclenché.

La California Highway Patrol a déclaré avoir arrêté cet homme vu sur la banquette arrière d'une Tesla Model 3 dont le siège conducteur était vide. Param Sharma a été arrêté « et incarcéré à la prison de Santa Rita » pour conduite dangereuse et désobéissance à un agent, a déclaré le département dans un communiqué sur Facebook. Sharma a été arrêté après de multiples appels au 911 signalant un véhicule sans conducteur « circulant en direction de l'est sur la I-80, traversant le pont de la baie de San Francisco-Oakland en direction de la ville d'Oakland », a déclaré la police.

Après le déploiement de la mise à jour logiciel 2020.36 de l'Autopilote de Tesla en août 2020, les véhicules autonomes de Tesla ont commencé à détecter les feux verts et les panneaux de limitation de vitesse. Pendant un certain temps, on a spéculé sur la mesure dans laquelle Tesla utilisait les données GPS par rapport à la détection réelle des panneaux de limitation de vitesse afin de détecter les limites de vitesse pour ses fonctions de pilote automatique. Electrek a indiqué que le constructeur automobile mettait en avant une nouvelle version de sa mise à jour logicielle qui permettra au système Autopilot de ses véhicules de détecter les panneaux de limitation de vitesse à l'aide de leurs caméras.

Lorsque la caméra détecte un panneau de limitation de vitesse, celui-ci sera affiché sur l’écran de visualisation du conducteur dans la voiture et utilisé pour définir un avertissement de limitation de vitesse. C'est ce que révélait la note de mise à jour de la version 2020.36 du logiciel de la firme, publiée en août, qui introduit une nouvelle fonctionnalité appelée « Speed Assist Improvements ».

« "Speed Assist" utilise les caméras de voiture pour détecter les panneaux de limitation de vitesse afin d'améliorer la précision des données relatives aux limitations de vitesse sur les routes locales. Les panneaux de limitation de vitesse détectés sont affichés dans la visualisation de la conduite et utilisés pour définir l'avertissement de limitation de vitesse associé », lit-on dans la note. Il est possible de régler les paramètres de l'assistance à la vitesse en appuyant sur Controls > Autopilot > Speed Limit.

La dernière mise à jour du logiciel s'est également appuyée sur les fonctions de contrôle des feux de circulation et des panneaux de stop, et pour ajouter une nouvelle sonnerie lorsque l’Autopilote Tesla est arrêtée à un feu de stop qui passe au vert. Dans le cas de l’expérience de Param Sharma, après avoir constaté que son conducteur ne réagissait pas, le véhicule s'est arrêté et a enclenché les feux de détresse. L'homme a ensuite été pris en charge par les services d'urgence.

La police a noté que le conducteur de la Tesla, qui a été retrouvé inconscient dans son véhicule, était manifestement ivre. Des preuves vidéo montrant le propriétaire de la Tesla évanoui sur le siège ont toutefois été partagées en ligne. La police a déclaré que les tests nécessaires avaient été effectués et que le permis de conduire du propriétaire de la Tesla avait été temporairement suspendu. Une plainte a également été déposée contre le conducteur.

Un tel incident aurait pu facilement être bien pire. Après tout, il est très facile pour les conducteurs ivres de se faire du mal, mais ce qui est encore pire, c'est qu'ils pourraient très facilement faire du mal à d'autres personnes tout aussi facilement. Ces scénarios ne seraient probablement pas aussi fréquents si les véhicules étaient capables de s'arrêter d'eux-mêmes en toute sécurité une fois que leurs conducteurs humains sont hors d'état de nuire.

Et vous ?

Quel est votre avis sur la conduite autonome ?

Cette anecdote est elle une bonne nouvelle ? Ou au contraire un danger si cela encourage des conducteurs à boire encore plus et à conduire en état d'ivresse en se reposant sur l’autopilot ?

Voir aussi :

Un propriétaire d'une Tesla qui "conduit" depuis le siège arrière, avec Autopilot activé, a été arrêté, puis il a recommencé

L'Autopilot de Tesla détectera les feux verts et les panneaux de limitation de vitesse, puis permettra bien d'autres choses grâce à une nouvelle mise à jour du logiciel

Le pack "Full Self-Driving" de Tesla, d'une valeur de 10 000 dollars, est enfin disponible par abonnement, pour 199 dollars par mois

Tesla poursuivi en justice dans le cadre d'une poursuite pour mort injustifiée, qui allègue que le pilote automatique a causé l'accident

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/08/2021 à 23:49
Citation Envoyé par Bruno Voir le message

Quel est votre avis sur la conduite autonome ?
Le même que celui de Musk depuis peu: la conduite complètement autonome n'a d'autonome que le nom. Plus sérieusement, c'est un danger pour les gens autour. On a vu suffisamment d'articles récents sur la mauvaise conduite de leur "autopilote" - un élève conducteur qui ferait autant d'erreurs n'aurait pas son permis, or ce truc est autorisé à rouler...

Citation Envoyé par Bruno Voir le message

Cette anecdote est elle une bonne nouvelle ? Ou au contraire un danger si cela encourage des conducteurs à boire encore plus et à conduire en état d'ivresse en se reposant sur l’autopilot ?
Vu que Tesla insiste sur le fait que le conducteur doit être assis sur le siège du conducteur, qu'il doit avoir les mains sur le volant, etc, et surtout vu que quand "l'autopilot" se retrouve devant une situation qu'il ne peut pas gérer il repasse la main au conducteur, je trouve scandaleux de présenter ça de manière positive: okay, la voiture s'est mise en feux de détresse lorsque le gars s'est évanoui mais finalement on est devant un conducteur ivre qui a eu beaucoup de chance de n'avoir tué personne!

Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Ces scénarios ne seraient probablement pas aussi fréquents si les véhicules étaient capables de s'arrêter d'eux-mêmes en toute sécurité une fois que leurs conducteurs humains sont hors d'état de nuire.
... Mouais. Ça ou arrêter de donner le permis de conduire à n'importe qui par exemple...
3  0 
Avatar de Fagus
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/08/2021 à 13:27
c'est un progrès.

* peut être même qu'avec un anti-démarreur éthylotest de série la mortalité baisserait de 30% (c'est à dire du % d'accidents graves provoqués par les alcoolisations).

* peut être même qu'avec un limitateur de vitesse empêchant de rouler à 2-3x la vitesse limite ça baisserait encore... (je crois que les 30km /h en ville sont respectés en cas d'embouteillage seulement ; un choc à 50km/h direct sur un piéton c'est près 50% de mortalité , et près de 100% à 60kmh paraît-il)

* une caméra qui détecte si les yeux sont fermés longtemps, ça ne doit pas coûter cher non plus.

Qu'attend-on alors qu'on ne parle que d'applications futuristes de l'IA ?
0  0