IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des recherches révèlent que les applications de médias sociaux en savent beaucoup trop sur vous
Facebook s'avère être le pire contrevenant à cet égard, suivi de près par sa filiale Instagram

Le , par Nancy Rey

254PARTAGES

19  0 
Nous donnons nos données gratuitement tous les jours, à des applications de médias sociaux qui peuvent maintenant tout suivre, de votre poids et votre taille à vos préférences sexuelles et vos goûts musicaux. Nombre d'entre elles utilisent même une combinaison de reconnaissance de la voix, du visage, des objets et des antécédents pour adapter leurs services à vos besoins. Quelles sont donc les applications de médias sociaux qui utilisent le plus vos données, et pour quoi faire ? Une étude réalisée par la société Clario, spécialisée dans les logiciels de protection de la vie privée, répond à cette interrogation. Dans l’étude intitulée ‘‘The company that know most about you based on percentage of data they collect’’ (l'entreprise qui sait le plus de choses sur vous en fonction du pourcentage de données qu'elle collecte) Clario a analysé les données personnelles recueillies par les applications les plus téléchargées au monde, afin de ressortir ces marques qui en savent probablement le plus sur vous… Il s'avère que Facebook, Instagram et TikTok sont les pires contrevenants qui font de ces applications celles qui ont tendance à envahir votre vie privée autant qu'elles le peuvent sur le plan juridique.

Presque tout le monde sait que les applications de médias sociaux ont tendance à vous suivre. L'une des raisons pour lesquelles elles se penchent sur ces questions est l'optimisation de leurs services pour tous ceux qui souhaitent les utiliser. Tout cela étant dit, il est important de noter que la raison la plus pertinente est que la publicité peut être rendue beaucoup plus spécifique, ce qui augmente les marges bénéficiaires des entreprises de médias sociaux qui prennent part à ce genre de choses.


Facebook, Instagram et TikTok sont les pires applications pour suivre votre visage, votre voix et votre environnement

Les trois géants des médias sociaux utilisent tous des logiciels de reconnaissance pour collecter les données de leurs utilisateurs. Ils suivent votre apparence personnelle, la reconnaissance vocale, la reconnaissance de l'environnement, vos contacts et ont accès à votre bibliothèque d'images qui permet de reconnaître les personnes et leurs attributs clés pour les aider à se connecter aux appareils. Facebook et Instagram utilisent tous deux la reconnaissance faciale pour vous signaler que vous apparaissez dans des photos ou des vidéos sans avoir été marqué, pour vous suggérer de marquer des personnes sur des photos et pour reconnaître si vous apparaissez dans un contenu. L'utilisation de filtres par TikTok est l'une des principales raisons de son besoin de suivre votre visage et votre environnement, ainsi que d'incorporer des images de votre bibliothèque dans certains de ses filtres et fonctionnalités les plus innovants.

Facebook connaît votre localisation, vos antécédents professionnels et suit activement votre reconnaissance faciale

Sans surprise, Facebook est en tête de liste, avec 79,49 % des données qu'il peut légalement collecter sur vous. Facebook connaît vos antécédents professionnels, votre localisation, les appareils que vous possédez, ce que vous aimez faire pendant votre temps libre. Ces données sont surtout utilisées pour cibler les publicités, pour lesquelles Facebook engrange 16,6 milliards de dollars par an.

Vient ensuite Instagram, propriété de Facebook, qui collecte 69,23 % de vos données. Cela inclut vos hobbies, votre taille, votre poids, et même votre orientation sexuelle. De façon choquante, ils suivent maintenant votre visage et votre environnement. Tout cela pour s'assurer que ses publicités peuvent apparaître sur votre flux aux côtés des photos de vacances de vos amis.

TikTok en sait plus sur vous que vous ne le pensez

689 millions de personnes font défiler des milliers de courtes vidéos sur Tiktok ou créent du contenu que d'autres peuvent regarder. Mais combien de données leur communiquez-vous ? TikTok suit 46,15 % de vos données, notamment votre nom, votre âge, votre numéro de téléphone portable et vos loisirs. TikTok suit également votre visage, votre environnement et les données de reconnaissance vocale.

Les services de streaming utilisent vos données pour vous faciliter la vie

Le service de streaming musical Spotify ne collecte en fait que 35,90 % des données disponibles, ce qui est relativement peu en comparaison. Mais il prend en compte ce que vous écoutez et même vos posts Instagram pour adapter la musique à vous.

Amazon en sait moins que vous ne le pensez...

Certains des plus grands acteurs du marché en savent moins sur vous que vous ne le pensez. Amazon, la plus grande entreprise de la planète, ne collecte en fait qu'un petit 23,08 % de vos données. Après votre adresse électronique, votre adresse personnelle et vos coordonnées bancaires, il semble qu'elle ait besoin de très peu de choses pour pouvoir nous vendre 49 % de tout ce que nous achetons en ligne…

Un mot sur Twitter

Twitter a tendance à collecter une quantité relativement faible de données, soit un peu plus de 33 %, ce qui est peut-être plus que ce que certaines personnes acceptent, mais c'est nettement moins que ce que Facebook, Instagram et même TikTok ont tendance à vous prendre. Cela confirme l'idée que certains ont que Twitter est une plateforme de médias sociaux beaucoup plus sûre que ses différents concurrents. Il s'agit d'un aspect sur lequel l'entreprise pourrait vouloir insister, car il pourrait être ce qui la distingue des autres et lui permettre de rester compétitive dans un paysage de médias sociaux qui a été plus ou moins dominé par Facebook au cours des dernières années.


Alex Maklakov, directeur de la cybersécurité chez Clario, déclare : « Ce n'est un secret pour personne que les entreprises font commerce des données de leurs utilisateurs. Nous sommes tous coupables d'accepter les conditions générales sans peut-être les lire aussi attentivement que nous le devrions. Mais nous voulons que tout le monde sache quelles informations les applications prennent et stockent sur leurs clients, afin que les gens puissent se sentir en contrôle en ligne ».

Source : Clario

Et vous ?

Quels commentaires vous inspirent ces faits ?
Que pensez-vous des résultats de cette recherche ? Sont-ils pertinents selon vous ?

Voir aussi :

France : le gouvernement met en place la surveillance des réseaux sociaux par le fisc, visant à collecter automatiquement certaines données, afin de repérer d'éventuels fraudeurs

235 millions de profils d'utilisateurs d'Instagram, TikTok et YouTube ont été exposés dans une fuite massive de données, social Data, la société à l'origine de la fuite, a fermé la base de données

La Russie envisage de bloquer l'accès aux réseaux sociaux qui sont discriminatoires à l'égard des médias d'État, elle prolonge jusqu'au 15 mai le ralentissement punitif imposé à Twitter

TikTok est-il en réalité un service de collecte de données déguisé en média social ? C'est l'avis d'un sénateur libéral australien

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Arya Nawel
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/07/2021 à 9:32
Ne faisant que s'ajouter aux violations de données de Facebook, à la saturation d'Instagram, aux comportements prédateurs sur TikTok, aux menaces de mort et à la censure sur Twitter, et au catfishing sur Tinder.
0  0