Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter explore des moyens potentiels de monétiser davantage sa plateforme avec une option d'abonnement
Suite à la baisse de ses revenus publicitaires

Le , par Jonathan

444PARTAGES

6  0 
Après avoir rapporté des résultats du deuxième trimestre de cette année qui montraient une baisse marquée de ses revenus publicitaires, il semble que Twitter explore activement des moyens supplémentaires de gagner de l'argent avec ses utilisateurs. En effet, en raison de la pandémie, de nombreux investisseurs se sont retirés et l’entreprise a annoncé plus tôt dans la journée des revenus publicitaires de l’ordre de 562 millions de dollars au deuxième trimestre de cette année, soit une baisse de 23 % par rapport au même trimestre il y a un an.

Pour faire face à cette baisse, la société envisage un modèle d'abonnement. Le PDG Jack Dorsey a déclaré aux investisseurs qu'il effectuerait probablement des tests d'abonnement cette année, bien qu'il ait également déclaré que la barre de facturation des utilisateurs pour certains aspects du service serait vraiment élevée. Donc, vraisemblablement, il ne considère pas un modèle payant du genre à rendre gratuits les dix premiers tweets. « Vous verrez probablement des tests cette année et la barre est très haute pour le cas où nous demanderions aux consommateurs de payer pour certains aspects de Twitter », tels ont été les propos de Dorsey.


Tout comme les autres réseaux sociaux, Twitter offrait un service gratuit et ses revenus provenaient principalement des publicités ciblées des grandes marques sur ses millions d’utilisateurs. Seulement, en raison de la baisse observée, l’entreprise cherche à diversifier ses sources de revenus sans nuire à son activité de publicité. D’ailleurs, Dorsey l’a confirmé : « Nous voulons nous assurer que toute nouvelle ligne de revenus est complémentaire de notre activité de publicité. Nous pensons qu'il existe un monde où l'abonnement est complémentaire, où le commerce est complémentaire, où aider les gens à gérer les paywalls ... nous pensons que c'est complémentaire ».

La pandémie de coronavirus n’est pas la seule cause de la baisse des revenus publicitaires de Twitter. La société a également essuyé un boycott publicitaire des médias sociaux par des annonceurs. Ce boycott était lié aux manifestations nationales pour la justice raciale.

En attendant de savoir quels aspects de Twitter seront payants, il serait intéressant de se demander si les utilisateurs devront payer en tant que générateurs de contenus ou en tant que consommateurs de contenus. Il est difficile d’entrevoir une bonne fonctionnalité pour la deuxième option, ce qui n’est pas le cas pour la première. Toujours faire apparaître ses tweets sur la chronologie de ses abonnés ou encore avoir de meilleures analyses qui permettraient de savoir combien de ses abonnés se sont connectés dans la semaine, telles peuvent être les fonctionnalités de la première option pour lesquelles les utilisateurs pourraient payer.

Source : Twitter CEO, Jack Dorsey

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Twitter encourage fortement tous ses employés du monde entier à travailler à domicile, pour réduire la probabilité de propagation du coronavirus
Twitter va commencer à étiqueter les deepfakes ainsi que d'autres contenus trompeurs avant l'élection présidentielle de 2020 aux USA, et supprimera ceux susceptibles de causer de graves dommages
Trump vs Twitter : le Président américain signe son décret contre les réseaux sociaux, qu'il accuse de censure et biais politiques

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mrsky
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/07/2020 à 12:06
J'espère qu'il le feront et que ça les fera couler, car Twitter c'est quand même le repère des raclures de bidet de l'humanité et que payer pour ça il faut vraiment avoir envie de se faire mal.
4  0 
Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/07/2020 à 9:30
Qu'ils essaient alors et on verra. Perso, je suis pas prêts à payer pour un service que j'ai eu gratuit pendant des années alors qu'il y a la concurrence qui est toujours gratuite
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/07/2020 à 4:26
tweeter est infecté par les gauchistes qui ont perdu pieds avec la réalité, et c'est ça qui va finir par les couler ainsi que tous les réseaux sociaux qui se pensent comme dépositaire de la bonne parole.
5  7