Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le pionnier japonais des batteries invente une nouvelle batterie qui serait 90 % moins chère que le lithium-ion,
Utilisé actuellement dans les smartphones et les tablettes

Le , par Stan Adkens

340PARTAGES

6  0 
Les batteries lithium-ion ont fait beaucoup de chemin depuis leur première commercialisation il y a près de trois décennies. Elles continuent de jouer un rôle central dans le monde de la technologie, alimentant tout, des smartphones aux voitures intelligentes. Mais un concurrent vient de voir le jour dans l’industrie. Un pionnier japonais de la batterie, Hideaki Horie, a inventé un nouveau type de batterie dont le coût de production serait 90 % inférieur à celui des batteries lithium-ion standard, a rapporté Bloomberg la semaine dernière.

Hideaki Horie, fondateur d'APB Corporation, ancien chercheur principal en innovation chez Nissan Motor Company et professeur à l'Institut des sciences industrielles de l'Université de Tokyo, a découvert une méthode pour remplacer les composants de base des batteries, permettant des processus de fabrication plus rapides, plus simples et plus efficaces. Horie, l'une des personnes qui a contribué à la commercialisation des batteries lithium-ion, a fondé en 2018 la société APB Corp. basée à Tokyo pour fabriquer des "batteries tout en polymère".


Selon Bloomberg, APB a reçu le soutien d'un groupe d'entreprises japonaises au début de cette année, pour développer un nouveau type de batterie qui réduirait considérablement les coûts de production et améliorerait la sécurité. « Le problème avec la fabrication de batteries au lithium maintenant, c'est la fabrication de ses appareils, comme les semi-conducteurs », a déclaré Horie dans une interview. « Notre but est de le rendre plus semblable à la production d'acier ».

Le processus de fabrication complexe de la production de piles au lithium nécessite des coûts d'installation élevés pour garantir des conditions adéquates. Selon Bloomberg, l'installation peut être si coûteuse qu'une poignée d'acteurs de premier plan, comme la société sud-coréenne LG Chem Ltd, la société chinoise CATL et la société japonaise Panasonic Corp, peuvent dépenser des milliards de dollars pour construire une usine adaptée.

La nouvelle batterie de Horie remplace les électrodes à revêtement métallique et les électrolytes liquides que l'on trouve généralement dans les unités lithium-ion, par une construction en résine, ce qui simplifie et accélère considérablement le processus de fabrication. Selon Horie, la nouvelle méthode de construction utilisée par sa société rend le processus aussi simple que de « beurrer des toasts ».

Les batteries à base de résine sont non seulement plus faciles à fabriquer, mais elles résistent également à l'incendie en cas de perforation grâce à l'utilisation par APB d'une conception bipolaire qui permet à toute la surface de la batterie d'absorber les surtensions, a rapporté Bloomberg. La modification apportée permet d'empiler des feuilles de batterie de 10 mètres de long « comme des coussins de siège » pour augmenter la capacité, a dit Horie.

« Pour réaliser des batteries de haute qualité, nous avons développé une structure bipolaire qui permet au courant de circuler à travers les interfaces des cellules - perpendiculairement au plan de l'électrode, et une résine polymère comme matériau de base », a dit APB dans une déclaration sur son site Web.

APB a levé 74 millions de dollars en mars, ce qui sera suffisant pour équiper entièrement une usine pour la production de masse qui doit commencer l'année prochaine. Bien que ce fond soit minuscule selon les normes de l'industrie en général, Horie estime que ces fonds permettront à son usine d'atteindre une capacité de 1 gigawatt-heure d'ici 2023.

La nouvelle batterie résout le problème de sécurité des batteries au lithium-ion

Depuis la commercialisation des batteries lithium-ion il y a trois décennies, leur champ d'application s'est élargi, passant d'une utilisation grand public dans les smartphones à une utilisation automobile dans des voitures électriques, et même à une utilisation industrielle. Elles durent plus longtemps, sont plus puissantes et coûtent 85 % de moins qu'il y a dix ans, selon Bloomberg.

Mais, malgré l'utilisation très répandue des batteries au lithium-ion, la sécurité reste une question clé, car elles ont été la cause d'incendies dans plusieurs incidents, notamment dans les smartphones Samsung, les voitures Tesla et les avions Dreamliner de Boeing. « Du seul point de vue de la physique, la batterie lithium-ion est le meilleur chauffage que l'humanité ait jamais créé », a déclaré Horie.


« En raison des nombreux incidents, la sécurité a été en tête des préoccupations de l'industrie », a déclaré Mitalee Gupta, analyste principal pour le stockage de l'énergie chez Wood Mackenzie. « Cela pourrait être une percée pour les applications de stockage et de véhicules électriques, à condition que l'entreprise soit capable de se développer assez rapidement », a rapporté Bloomberg.

La technologie d’APB pourrait rencontrer des problèmes de capacité de charge de la batterie

Selon Menahem Anderman, président de la société californienne Total Battery Consulting Inc., les polymères, dont est constituée la nouvelle batterie, ne sont pas aussi conducteurs que le métal, ce qui pourrait avoir un impact significatif sur la capacité de charge de la batterie. De plus, l'un des inconvénients de la conception bipolaire est que les cellules sont connectées dos à dos en série, ce qui rend difficile le contrôle individuel de chacune d'entre elles, a déclaré Anderman. Il s'est également demandé si les économies réalisées seraient suffisantes pour concurrencer les opérateurs historiques.

« Le capital ne tue pas le coût d'une batterie lithium-ion », a déclaré Anderman. « Le lithium-ion à électrolyte liquide restera l'application principale pendant encore 15 ans ou plus. Ce n'est pas parfait et ce n'est pas bon marché, mais au-delà du lithium-ion, il y a un meilleur lithium-ion ».

Selon Bloomberg, Horie reconnaît que l'APB ne peut pas concurrencer les géants des batteries qui bénéficient déjà d'économies d'échelle après avoir investi des milliards. Au lieu de cibler l' « océan rouge » du secteur automobile, APB se concentrera d'abord sur les batteries stationnaires utilisées dans les bâtiments, les bureaux et les centrales électriques.

Selon les estimations de Wood Mackenzie rapporté par Bloomberg, ce marché représentera 100 milliards de dollars d'ici 2025 dans le monde entier, soit plus de cinq fois sa taille de l'année dernière. Les États-Unis seuls, qui, avec la Chine, seront la principale source de la demande accrue de stockage d'énergie, devraient voir leur chiffre d'affaires multiplié par dix pour atteindre 7 milliards de dollars au cours de cette période, d’après Bloomberg.

Horie a eu l'idée de la batterie tout en polymère alors qu'il était encore chez Nissan, où il a contribué au succès de Leaf, le véhicule étrique de Nissan, mais n'a pas pu obtenir le soutien des institutions pour la concrétiser. C’est avec la société Sanyo Chemical Industries Ltd qu’il a développé la première batterie au monde utilisant un polymère de gel conducteur, avant de fonder APB.

APB a déjà trouvé son premier client, une grande entreprise japonaise dont les produits de niche et à forte valeur ajoutée sont vendus principalement à l'étranger, a déclaré M. Horie. « Ce sera la preuve que nos batteries peuvent être produites en masse », a-t-il ajouté. « Les fabricants de batteries sont devenus des assembleurs. Nous remettons la chimie au premier plan ».

Cependant, selon un commentateur, la technologie de Horie n’est pas la première qui a réduit le coût de production des batteries : « Il existe déjà de vieilles techniques de batteries qui sont 90 % moins chères que le lithium-ion, et dont les brevets ont expiré il y a des années. Certaines d'entre elles sont encore utilisées ». Et vous, que pensez-vous de la nouvelle technologie de batterie ?

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Que pensez-vous de la nouvelle technologie de batterie ? Pourrait-elle être massivement adoptée dans l’industrie, selon vous ?

Voir aussi :

Une nouvelle technologie de batteries pour supplanter celles au lithium-ion, la solution aux récents problèmes d'explosion de batterie ?
Les batteries Lithium-ion d'Amazon explosent et causent des dommages importants, mais l'entreprise refuse d'être tenue pour responsable
Des chercheurs créent un prototype de batterie lithium-métal trois fois plus performante, qu'une batterie lithium-ion
Des chercheurs conçoivent une méthode d'apprentissage automatique qui peut prédire l'état des batteries lithium-ion, avec une précision 10 fois supérieure à la norme industrielle actuelle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 8:08
Il manque un gros conditionnel dans ta phrase, car rien ne semble garantir qu'un tel matériau existe.
6  0 
Avatar de tireb91913
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 13/07/2020 à 16:04
La vraie révolution sera la découverte d'un supraconducteur fonctionnant à des températures "chaudes" qui remplacera ces batteries destructrices pour l'environnement.
6  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 10:27
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
rien affirmé.
Ce n'est pas mon domaine, donc la probabilité que je me plante est élevé :
Vous avez écrit "La vraie révolution sera", il me semble que "sera" c'est le verbe être au futur de l'indicatif, et quand on n'est pas certains on doit utiliser le conditionnel, ça doit faire quelque chose du genre "La vraie révolution serait".

Parfois modifier 2 lettres change beaucoup de choses.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 13:00
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Rien ne dit non plus qu'il n'existera pas dans le futur. De plus de supraconducteurs plus chauds existent déjà, ils sont à base de cuprates et on ne comprend pas bien comment ça marche c'est peut-être une voie d'espoir.
C'est bien pour cela que le conditionnel serait bien plus adapté que le futur. C'est une possibilité, pas une certitude.

Citation Envoyé par mach1974 Voir le message
Ce matériau existe il faudrait voir les diamants avec des anomalies en azote comme pour le maser
https://www.pourlascience.fr/sd/phys...ante-13320.php

On peut imaginer du graphène car il est mauvais conducteur avec l'angle magique de 1.1 % de replis pour la deuxième feuille ou bien avec des nanotube de carbone fullerène
Le problème du maser est différent. Tout ce qui ce fait à basse température n'est pas forcément relié a la supraconductivité.
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 14:05
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
des compilateurs sur pattes
D'un côté ils ont raison les types, c'est bien de respecter strictement les règles, c'est plus précis, il y a moins de malentendu, etc.
Mais ça ne fait pas de mal de tolérer des écarts, on peut comprendre même quand ce n'est pas exact.
Les types doivent maîtriser la grammaire et la conjugaison, ils devaient avoir 20/20 en dictée au collège, et ils pensent que tout le monde en est capable, alors que maîtriser le français est beaucoup plus compliqué que maîtriser un langage de programmation.

J'essaierais de me renseigner à propos de cette histoire de stockage d’énergie qui utilise un supraconducteur.
SMES
SMES signifie Superconducting Magnetic Energy Storage (Stockage d'énergie magnétique supraconductrice).
Ce système permet de stocker de l'énergie sous la forme d'un champ magnétique créé par la circulation d'un courant continu dans un anneau supraconducteur refroidi sous sa « température critique ».
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 11:21
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Rien ne dit non plus qu'il n'existera pas dans le futur.
Certes, il faut donc utiliser le conditionnel car il n'y a pas de certitude.
Il y en a qui font de l'analyse syntaxique comme si ils étaient un compilateur et leur programme plante assez facilement

Beaucoup d'argent est investit dans la recherche et le développement de nouveaux moyens pour stocker de l'énergie, avec un peu de chance des solutions devraient voir le jour.
La science est encore loin de maîtriser tous les aspects de la physique, donc il y a encore de l'espoir.
0  0 
Avatar de mach1974
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 11:46
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Il manque un gros conditionnel dans ta phrase, car rien ne semble garantir qu'un tel matériau existe.
Ce matériau existe il faudrait voir les diamants avec des anomalies en azote comme pour le maser
https://www.pourlascience.fr/sd/phys...ante-13320.php

On peut imaginer du graphène car il est mauvais conducteur avec l'angle magique de 1.1 % de replis pour la deuxième feuille ou bien avec des nanotube de carbone fullerène
0  0 
Avatar de tireb91913
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 8:17
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Il manque un gros conditionnel dans ta phrase, car rien ne semble garantir qu'un tel matériau existe.
C'est bien pour ça que je n'ai rien affirmé.
0  1 
Avatar de tireb91913
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 10:34
Rien ne dit non plus qu'il n'existera pas dans le futur. De plus de supraconducteurs plus chauds existent déjà, ils sont à base de cuprates et on ne comprend pas bien comment ça marche c'est peut-être une voie d'espoir.
0  1 
Avatar de tireb91913
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 15/07/2020 à 13:54
Ryuu a bien raison ya des compilateurs sur pattes qui pinaillent pour pas grand chose.
0  2