Une nouvelle technologie de batteries pour supplanter celles au lithium-ion
La solution aux récents problèmes d'explosion de batterie ?

Le , par Adrien Fervant, Membre averti
Une équipe d'ingénieurs menée par le professeur John Goodenough (co-inventeur de la batterie au Lithium Ion) et la chercheuse Maria Helena Braga vient de mettre au point une nouvelle technologie de batteries « solid state », c'est-à-dire à électrolyte et électrodes solides. La nouvelle a été rendue publique ce 28 février par le biais du site de web de l'université du Texas à Austin.


Dans la publication associée à cette nouvelle avancée, les chercheurs rappellent que les batteries au lithium-ion actuelles mettent en œuvre des électrolytes liquides. Ceux-ci sont pointés du doigt dans les dysfonctionnements observés jusqu'ici avec cette technologie. Il ressort en effet des travaux des chercheurs qu'une charge rapide entraîne un court-circuit interne de la batterie qui s'embrase alors.

La nouvelle technologie de batteries proposée par nos chercheurs vient résoudre ce problème de par sa structure. Elle est à électrolyte et à électrodes solides, conçue pour résoudre le problème d'inflammation, mais aussi pour apporter d'autres avantages comme une puissance plus importante. Du fait de l'usage d'une structure interne solide, les chercheurs estiment la puissance des batteries basées sur cette technologie à trois fois celle des batteries au lithium-ion.

Une bonne nouvelle pour les consommateurs comme cette adolescente qui a récemment vu son iPhone exploser pour ce qui serait apparemment un problème au niveau de la batterie, ou encore pour la longue liste de consommateurs qui ont vu le constructeur Samsung leur demander de renvoyer leur Galaxy note 7 pour des raisons similaires. De notre point de vue, tout le monde y gagne, consommateurs comme fabricants d'appareils faisant usage de ces batteries.

Source : fortune

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Après le fiasco des Note7, des chercheurs proposent une solution pour éviter les explosions de batterie, grâce à une substance ignifuge
Samsung a confirmé que des batteries défectueuses ont été à l'origine de l'explosion du Galaxy Note 7, après des enquêtes de quatre mois


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gros_bidule gros_bidule - Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 13:23
Les batteries qui ont explosé utilisaient du lithium-polymère, pas lithium-ion. Ce premier est bien plus sensibles aux surtensions et aux chocs physiques (mais permet de faire des batteries plus fines).
Comparons les bonnes choses
Avatar de GrandDI GrandDI - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 13:56
Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
Les batteries qui ont explosé utilisaient du lithium-polymère, pas lithium-ion. Ce premier est bien plus sensibles aux surtensions et aux chocs physiques (mais permet de faire des batteries plus fines).
Comparons les bonnes choses
En lisant ce sujet, je me suis posé la même question, mais j'avais un doute. Mais en voyant ton commentaire, cela a réconforté mon doute
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 14:57
94 ans et il fait 2 avancées sur les batteries dans sa vie... Bravo Prof !
Avatar de ijk-ref ijk-ref - Membre actif https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 15:37
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
94 ans et il fait 2 avancées sur les batteries dans sa vie... Bravo Prof !
"Une équipe d'ingénieurs"

Il doit surtout être là pour être un nom dans le milieu. A cet age il ne doit plus vraiment travailler.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 15:59
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
94 ans et il fait 2 avancées sur les batteries dans sa vie... Bravo Prof !
Le prof en question n'y ait pour rien!!!

Dans le monde académique (université, institut de recherche, haute école technique), la structure est toujours la même: 1 prof à la tête de l'équipe qui reçoit les lauriers, met son nom au bas de tous les résultats obtenus par l'équipe et des "petits besogneux" qui eux travaillent (besogneux = collaborateurs divers, doctorants, étudiants faisant leur projet de diplôme, etc.). C'est lui qui est médiatisé, c'est lui qui présente les résulats au monde, c'est lui qui voyage à travers le monde pour participer à tel ou tel conférence, qui recoit les prix...

Histoire drôle:

Il est d'ailleurs très amusant de se poster dans certains resto de campus, on a ainsi la chance de voir un spectacle magnifique: L'équipe de recherche venant se nourrir!

Et là, on rigole, on retrouve les mêmes comportements que dans le monde animal (style: le loup dominant mange le premier): L'équipe de recherche se déplace avec le prof devant, ouvrant la marche, et ensuite les "besogneux" dans l'ordre hiérarchique... Le prof choisit sa place à table en premier, s'installe, puis le vient en suite le numéro 2, etc...
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 16:04
Concernant la technique en elle-même, il faudra attendre avant de se réjouir...

Les annonces "accrocheuses" des équipes de recherche sont monnaie courante sans que les résultats soient toujours à la hauteur des attentes!!! Il faut bien se rappeler une chose, derrière ce genre d'annonce, il y a avant tout une recherche de fond pour financer le fonctionnement de l'équipe...

Il va d'une équipe de recherche comme d'une entreprise, il faut paraître "sexy" pour attirer l'attention: Un labo de recherche sans résultat à présenter est un labo sans budget!
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 20:46
En tout cas l'idée d'une batterie au sel n'est pas nouvelle mais c'est moins problématique que pour les batteries au sucre qui aurait demander de cultiver plein de betterave et de canne à sucre diminuant au passage la production des denrées alimentaires indispensables.
De plus si ils font vraiment des batteries au sel ça rentabiliseras les usines de désalinisation rendant accessible l'eau potable pour nombre de personnes
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 22:27
Et les battrie basé sur le graphene ça n'est plus d'actualité?
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 7:56
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Et les battrie basé sur le graphene ça n'est plus d'actualité?
en fait ce sont des batteries avec des nanotubes de carbone qui seraient viables mais pour le moment on ne sait pas comment en produire à la chaine, la seule méthode connue est avec un dérivé du Microscope à champ quantique/Microscope à effet tunnel mais c'est hyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyppppppppppppppppppppppppppppppppeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr long !
Offres d'emploi IT
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil