Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook reconnaît avoir à nouveau fait fuiter des données personnelles d'utilisateurs
Qui ont été partagées avec 5000 développeurs tiers environ

Le , par Stéphane le calme

292PARTAGES

9  0 
Dans un billet de blog intitulé « Amélioration des limites de données pour les applications rarement utilisées, simplification des conditions de la plateforme et des politiques des développeurs », Konstantinos Papamiltiadis, VP of Platform Partnerships pour le compte de Facebook a admis que Facebook a partagé des données d’utilisateurs avec des milliers de développeurs d'applications alors que cela n'aurait pas dû.

L’entreprise a joué la carte de la transparence suite à un accord avec la FTC qui a été conclu après un épisode similaire, Cambridge Analytica, comme il le rappelle d’ailleurs :

« Les développeurs jouent un rôle important dans la protection des données des personnes, comme tout le monde sur Facebook. Dans le cadre des améliorations que nous avons apportées à notre plateforme au cours des dernières années, nous avons limité les types de données disponibles pour les applications tierces et aidé les partenaires à respecter nos normes plus élevées de protection de la vie privée des personnes. Nous exigeons également que les développeurs soient responsables de la façon dont ils utilisent les données et respectent nos politiques dans le cadre de notre accord récemment officialisé avec la FTC. Notre examen des applications sur notre plateforme est en cours et nous continuerons à apporter des améliorations.

« L'un de nos objectifs est de communiquer plus ouvertement sur les problèmes que nous identifions, car nous avons accru notre rigueur dans l'identification, l'atténuation et la prévention des problèmes de confidentialité susceptibles d'avoir un impact sur les personnes »

Il y a deux ans, Facebook a mis en œuvre une politique de confidentialité qui empêchait les applications qui n'avaient pas été utilisées pendant 90 jours de partager des données avec les développeurs, mais il s'avère que les données étaient en fait toujours partagées.

« En 2014, nous avons introduit des contrôles plus granulaires pour que les gens décident quelles informations non publiques - telles que leur adresse e-mail ou leur date de naissance - partager lorsqu'ils ont utilisé Facebook pour se connecter à des applications. Plus tard, en 2018, nous avons annoncé que nous allions automatiquement mettre fin à la capacité d'une application de recevoir toute mise à jour de ces informations si nos systèmes ne reconnaissaient pas qu'une personne avait utilisé l'application au cours des 90 derniers jours.

« Mais récemment, nous avons découvert que, dans certains cas, les applications continuaient de recevoir les données que les gens avaient précédemment autorisées, même s'il semblait qu'ils n'avaient pas utilisé l'application au cours des 90 derniers jours. Par exemple, cela pourrait se produire si quelqu'un utilisait une application de fitness pour inviter ses amis de sa ville natale à un entraînement, mais nous ne reconnaissions pas que certains de leurs amis étaient inactifs depuis plusieurs mois.

« D'après les derniers mois de données dont nous disposons, nous estimons actuellement que ce problème a permis à environ 5000 développeurs de continuer à recevoir des informations - par exemple, sur la langue ou le sexe - au-delà de 90 jours d'inactivité, comme le reconnaissent nos systèmes. Nous n'avons vu aucune preuve que ce problème a entraîné le partage d'informations qui n'étaient pas conformes aux autorisations accordées aux utilisateurs lorsqu'ils se sont connectés via Facebook.

« Nous avons résolu le problème le lendemain de notre découverte. Nous poursuivrons nos recherches et continuerons de privilégier la transparence en cas de mise à jour majeure. »

Facebook n'a donné aucune indication sur le nombre d'utilisateurs susceptibles d'avoir été affectés par le problème de partage de données. En plus de cela, et malgré le fait d’avoir tout le long du billet de blog insisté sur le fait qu'il « continuera à donner la priorité à la transparence », le réseau social n’a pas donné plus d’informations sur les données qui auraient été partagées avec les développeurs. Il n’a rien dit également quant au fait que les utilisateurs concernés seront informés.


Alors, que fait Facebook pour améliorer les choses ?

Konstantinos Papamiltiadis explique que :

« Dans le cadre de nos efforts pour fournir aux développeurs des conseils plus clairs sur l'utilisation et le partage des données, nous introduisons également aujourd'hui de nouvelles conditions de plateforme et de nouvelles politiques pour les développeurs afin de garantir que les entreprises et les développeurs comprennent clairement leur responsabilité de protéger les données et de respecter la confidentialité des personnes lors de l'utilisation de notre plateforme.

« Ces nouvelles conditions limitent les informations que les développeurs peuvent partager avec des tiers sans le consentement explicite des personnes. Ils renforcent également les exigences de sécurité des données et précisent quand les développeurs doivent supprimer les données.

« Ces changements ne sont que quelques-unes des façons dont nous améliorons notre plateforme et proposons des expériences plus fiables aux personnes qui utilisent des applications sur Facebook. »

Source : Facebook

Et vous ?

Êtes-vous surpris par cette annonce ?
Que pensez-vous de la situation ? La leçon Cambridge Analytica n'a-t-elle pas encore été assimilée ?
Que pensez-vous des mesures proposées par Facebook pour l'améliorer ?

Voir aussi :

La plus haute instance judiciaire allemande interdit à Facebook de traiter les données personnelles des utilisateurs sans leur consentement, cette décision aura un impact sur son modèle commercial
Microsoft ferme Mixer, sa plateforme de streaming de jeux vidéo, s'associe à Facebook Gaming, et met fin aux contrats avec ses partenaires
Facebook a exploité une vulnérabilité 0-day du lecteur média de Tails, une distribution Linux, pour aider le FBI à arrêter un pédophile
Facebook donne un aperçu de l'évolution du travail à distance qui s'appuie sur la réalité augmentée et virtuelle, tandis qu'il annonce que ses employés pourront choisir le télétravail permanent
Facebook paiera 52 millions de dollars en règlement à ses modérateurs ayant développé un syndrome de stress post-traumatique pendant leur travail, chacun recevra au minimum la somme de 1000 dollars

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de denisys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/07/2020 à 19:38
Supprimez Facebook !!
De toutes les formes que vous rencontrez !!
Smartphone ou autre !
NON aux logiciels espions, des rois du monde !!!
0  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/07/2020 à 19:19
Bonsoir,

Facebook reconnaît avoir à nouveau fourni des données personnelles d'utilisateurs à environ 5000 développeurs

Êtes-vous surpris par cette annonce ?
Comme d'habitude ce n'est jamais les DSI ... mais les ordres des services marketing. Faut de la data à tour de bras , donc pas étonnant que des developpeurs aient encore accès à de la data censée être "interdite".

Que pensez-vous de la situation ? La leçon Cambridge Analytica n'a-t-elle pas encore été assimilée ?
Le problème vient des services marketing et data très gourmand en data. Non bien au contraire, ils n'ont toujours rien et continue d'enfoncer le clou ...

Que pensez-vous des mesures proposées par Facebook pour l'améliorer ?
C'est de l'enfumage ... "la protection des données par Facebook". Derrière il y a des hordes de brookers qui doivent se remplir les poches (Experian, Criteo, ... ). Les services marketing arrivent toujours a avoir leur data au final.
0  0