Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google annonce l'activation par défaut de la suppression automatique de l'historique de localisation et des données d'activité vieilles de 18 mois,
La société aura la mémoire plus courte

Le , par Axel Lecomte

220PARTAGES

3  0 
Google annonce une nouvelle initiative axée sur la protection de la vie privée. Le 24 juin, l’entreprise a annoncé l’activation par défaut de la suppression automatique de l’historique de localisation et des données d’activité vieilles de 18 mois appartenant aux utilisateurs de ses nombreux services. Il s’agit de l'extension d’une option déjà disponible en mai 2019. Cette déclaration s’inscrit dans le cadre de l’engagement de Google à minimiser sa collecte de données, annoncé l’année dernière.

« Lorsque nous concevons nos produits, nous nous concentrons sur trois principes importants : assurer la sécurité de vos informations, les traiter de manière responsable et vous en donner le contrôle. Aujourd'hui, nous annonçons des améliorations de la confidentialité allant davantage en ce sens, notamment des modifications de nos pratiques de conservation des données dans nos principaux produits afin de conserver moins de données par défaut », a déclaré Sundar Pichai PDG de Google et Alphabet, dans un billet de blog publié hier.

Le service sera activé par défaut pour tous les nouveaux comptes et pour tous les utilisateurs activant pour la première fois l’historique des positions. « Cela signifie que vos données d'activité seront automatiquement et continuellement supprimées après 18 mois, plutôt que conservées jusqu'à ce que vous choisissiez de les supprimer. Vous pouvez toujours désactiver ces paramètres ou modifier votre option de suppression automatique », a précisé le dirigeant.

Pour les autres utilisateurs, Google ne modifiera pas leurs paramètres, mais il les notifiera que les contrôles de suppression automatique sont disponibles. « Si vous avez déjà activé l'historique des positions et l'activité Web et des applications, nous ne modifierons pas vos paramètres. Mais nous vous rappellerons activement les contrôles de suppression automatique à votre disposition via des notifications intégrées au produit et des e-mails, afin que vous puissiez choisir le paramètre de suppression automatique qui vous convient », a-t-il ajouté.

Les utilisateurs ont trois choix : désactiver la fonction, supprimer les données datant de plus de 3 mois ou supprimer les données datant de 18 mois. Les suppressions ne se feront pas dans le dos des titulaires de comptes. Google leur demandera s’ils veulent effacer ou non l’historique de leur géolocalisation.


« Nous sommes guidés par le principe selon lequel les produits ne doivent conserver les informations que le temps qu’elles vous soient utiles. Par exemple, nous apportons cela à YouTube, où la suppression automatique sera définie sur 36 mois par défaut si vous créez un nouveau compte ou activez votre historique YouTube pour la première fois. Cela améliore les pratiques actuelles de l'industrie et garantit que YouTube peut continuer à faire des recommandations de divertissement pertinentes en fonction de ce que vous avez regardé ou écouté dans le passé, comme vous prévenir lorsque la nouvelle saison de votre série préférée est en ligne, ou lorsque votre artiste préféré a sorti un nouvel album », note Sundar Pichai.

« Alors que nous faisons des progrès en matière de confidentialité et de sécurité dans nos propres produits, nous continuons de plaider en faveur d’une législation protégeant les données sensibles dans le monde, y compris une législation fédérale aux États-Unis. Pour informer ce travail, nous avons publié un cadre réglementaire, sur la base des lois et des modèles de confidentialité dans le monde entier, tels que le règlement général européen sur la protection des données et notre propre expérience dans la création d'outils privilégiant la confidentialité », conclut-il.

Par ailleurs, cette annonce intervient quelques jours après la confirmation par le Conseil d’État français de l’amende record de 50 millions d’euros prononcée par la CNIL contre Google pour atteinte à la vie privée. La CNIL avait jugé que Google n’a pas été « suffisamment clair et transparent » avec les utilisateurs d’Android sur leurs options de protection des données.

Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous de cette annonce ?

Voir aussi :

Google va déployer les contrôles de suppression automatique, pour l'historique de localisation et les données d'activité
France : le Conseil d'État confirme l'amende de 50 M€ infligée à Google pour atteinte à la vie privée, l'institution reproche à Google d'user de méthodes de collecte de données intrusives
Google utilise Gmail pour suivre l'historique de tous vos achats en ligne, et il est difficile de le supprimer
Google confirme les soupçons d'enregistrement de l'historique des déplacements des utilisateurs, et semble ne pas vouloir mettre fin à cette pratique
Certains services de Google sur Android et iOS enregistreraient l'historique de vos déplacements, en ignorant vos paramètres de confidentialité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/06/2020 à 9:46
Bonjour,

Google annonce l’activation par défaut de la suppression automatique de certaines données vieilles de 18 mois

Que pensez-vous de cette annonce ?
Il est temps car vu le gargarisme de Google il y a de quoi se poser des questions sur la quantité de données brassées et collectées.

1) Faire le ménage dans les historiques , histoire de se débarrasser de Mo/Go inutile sur les comptes Google.
2) Que Google puisse se défaire de Go de data inutile dans ces data centers (faire du tri ne lui fera pas de mal)
3) A l'heure du big data et de la collecte massive de data , aller vers un peu de "décroissance" et de "rationnalisme" est raisonnable .

N'oublions pas que la data , occupe des serverus et consomme de l'énergie. Cela occupe donc aussi de la place ... On l'oublie aussi souvent. La place en Go sur les serveurs n'est pas non plus un modèle "infini" .
0  0