Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple devient la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de 1500 milliards de dollars
Avec des actions ayant atteint une valeur de 352,84 dollars chacune

Le , par Jonathan

375PARTAGES

3  0 
La nouvelle est tombée le 10 juin dernier et c’est désormais officiel : Apple est devenue la première entreprise américaine cotée en bourse à atteindre une capitalisation boursière de 1,5 milliard de dollars, avec des actions ayant atteint une valeur de 352,84 dollars chacune à la fin de cette journée-là. Ceci arrive alors que personne ne s’y attendait surtout quand on sait qu’au milieu de cette crise mondiale de santé, le cours des actions d'Apple avait chuté de 35 % en fin du mois de mars par rapport au niveau auquel il se trouvait.

C’est une solide performance au début de cette semaine et principalement au cours de la journée d’hier, qui a permis à Apple d’atteindre ce niveau. C’est ainsi que la société a vu le cours de ses actions augmenter de 2 % mercredi dernier pour atteindre environ 352 dollars. Pour ceux qui ne le savent pas, la capitalisation boursière est simplement le prix de l'action multiplié par le nombre d'actions en circulation de la société, ce qui donne la valeur boursière globale de la société. Ainsi, avec 4,3 milliards d'actions en circulation, la capitalisation boursière d'Apple est désormais d’environ 1,53 milliard de dollars.


Il est important de rappeler qu’au cours des années 2018 et 2019, Apple a vu ses investisseurs majeurs être pris de panique, et ceci pour diverses raisons. Comme première raison, on peut citer des rapports qui indiquaient que les ventes d'iPhone étaient en baisse, ce qui était assez inquiétant vu que la société dépendait excessivement de ce produit. C’est alors qu’Apple s'est efforcé de lancer plus de services et de produire du contenu qui pourrait au moins partiellement compenser le ralentissement des ventes du smartphone. La seconde raison qui aurait fait paniquer les investisseurs est l’annonce de la pandémie en Chine, où se trouvent la plupart des opérations et partenaires critiques d'Apple.

Rappelons également qu'Apple a lancé une campagne agressive pour racheter certaines de ses propres actions afin de réduire ses réserves de liquidités. Cette décision n’avait pas été appréciée des investisseurs qui l’ont qualifiée d’excessive et pourtant cela a contribué à augmenter la valeur des actions restantes sur le marché. Quand on voit le niveau atteint en bourse aujourd’hui par Apple, on est forcé d’admettre que ce n’était pas une mauvaise décision. D’ailleurs, à en croire certaines prédictions d’analystes, Apple serait en bonne voie pour devenir la première entreprise américaine à franchir un cap de 2000 milliards de dollars au cours des prochaines années. Seulement, le marché boursier étant ce qu’il est, les choses pourraient changer à tout moment et donner tort à ces prévisions.

Source : Apple Insider

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Apple affiche un chiffre d'affaires record de 91,8 Md$ au premier trimestre 2020, favorisé par une très « bonne performance commerciale », selon Luca Maestri, directeur financier d'Apple
Les expéditions mondiales de tablettes diminuent de 18 % au premier trimestre 2020, Apple domine le marché mondial selon IDC
Apple scanne les images stockées sur iCloud afin de lutter contre la maltraitance infantile, les comptes suspects seront ainsi désactivés puis signalés aux autorités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !