Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La France va mettre en place un fonds de souveraineté
Pour éviter que ses start-ups jugées stratégiques soient rachetées par les GAFA

Le , par Jonathan

565PARTAGES

11  0 
Le coronavirus qui fait actuellement l'actualité internationale a affecté les économies de presque tous les pays et on peut ainsi imaginer que les petites entreprises ou start-ups sont celles qui ont été le plus touchées. Ces start-ups sont rappelons-le, le plus souvent rachetées par des géants du numérique, en particulier américains et chinois. C'est donc ainsi que dans le but d'éviter le rachat des start-ups nationales jugées stratégiques, le gouvernement français a décidé de créer un fonds de souveraineté, qui sera doté de 500 millions d’euros, dont 150 disponibles dès cet été.

C'est au cours d'une réunion préparatoire entre Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et les représentants du secteur que cela aurait été évoqué. D'ailleurs, Le Maire a été clair : « Vous ne serez pas des proies. Nous n’accepterons pas que les géants du numérique viennent faire leur shopping en France avec des start-ups qui seraient en difficulté ». L'annonce officielle de la création de ce fonds se fera vendredi prochain lors de la présentation d’un plan plus vaste de soutien au secteur des nouvelles technologies sur fond de crise économique liée à l’épidémie provoquée par le nouveau coronavirus.


Ce fonds de souveraineté sera géré par Bpifrance, aura pour principal objectif de préserver la souveraineté nationale et sera destiné prioritairement aux start-ups opérant dans les secteurs de l’informatique dématérialisée (cloud) et des biotechnologies en allant jusqu’à l’éducation, la défense ou encore les énergies renouvelables. À ce qu'il paraît, il est également prévu le doublement à 160 millions d'euros, du financement du French Tech Bridge. Il s'agit du programme de prêt-relais de Bpifrance destiné à aider les entreprises à faire face à leurs difficultés de trésorerie.

Bien que cette action du gouvernement français soit appréciée par plusieurs, certains craignent que ce fonds soit géré comme l'investissement innovant l'a été jusqu'ici. Ces derniers pensent donc qu'il se contentera d'enrichir les promoteurs de projets bancals, pendant que les vraies pépites iront chercher leur financement là où on s'intéressera à elles. Il ne reste plus qu'à espérer que les choses ne se passent pas de cette façon et que les véritables pépites comprises dans les 13 000 start-ups que compte le pays puissent bénéficier de ce financement.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que ce fonds profitera réellement aux pépites françaises ?

Voir aussi :

France : le gouvernement accélère la mise en place du Health Data Hub qui vise à centraliser des données de santé, mais la CNIL s'inquiète d'un possible transfert des données aux États-Unis
Tracking contre le coronavirus - Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur français, confirme la piste : « C'est un outil qui sera retenu et soutenu par l'ensemble des Français »
StopCovid : le gouvernement saisit le Conseil National du Numérique pour examiner l'application, qui ne serait probablement pas prête avant le 11 mai, selon Cédric O

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bombseb
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/06/2020 à 10:47
il suffit de voter une loi pour interdire le rachat par un GAFA, un consortium oligarchique, ou équivalent stratégique métant de fait la France dans un inconfort concurrentiel.
Avant, l'état pouvait s'opposer au rachat d'entreprises stratégique, maintenant c'est interdit par l'UE...
Ca s'appelle du "protectionnisme" et paraît t-il que c'est "facho"
7  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/06/2020 à 23:35
Un fond souverain pour protéger nos start ups des GAFA ?
Voilà qui ne va pas plaire à la Commission Européenne.

Tout argent fournit par l'État est considéré comme une atteinte à la concurrence libre et non faussée, principe sacro-saint de l'UE. Pour le respecter, on nous pousse depuis des années déjà à mettre à la concurrence nos services publiques, ce qui amène à les privatiser. Je doute donc que proposer un "fond souverain" pour que l'État rachète les start-ups soit vu d'un bon œil par nos "amis" à la Commission Européenne. Par ailleurs, si aucun artefact légal n'est mis en place et que seules les fonds sont amenés à devoir convaincre le rachat, nul doute que 500 millions d'euros ne seront pas suffisants pour concurrencer un gros américain ou chinois. Enfin, s'il ne s'agit pas de rachat mais de simples fonds d'aide à des entreprises privées, nul doute que ça finira comme d'habitude dans les poches d'actionnaires ou de hauts responsables.

Bref, tel que c'est présenté, je n'y crois pas une seconde. Encore de l'argent jeté par les fenêtres.
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/06/2020 à 7:01
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
On ne pourrait pas financer des entreprises stratégiques au lieu de financer des startups ?
Soutenir des startups c'est extrêmement risqué. Autant jouer à la loterie...
90% des start-up e-commerce échouent dans leurs 4 premiers mois
Les startups qui proposeront vraiment quelque chose d'intéressant ce feront quand même racheter par les USA au bout d'un moment...

En France il y a des usines rentable qui ont fermées.
Par exemple :

Leader mondial des cartes à jouer, c'était pas de la merde ce qu'ils faisaient là-bas. Mais à cause des financiers ça a fermé.

Alstom a été vendu aux USA, donc c'est en train de se faire démonter :


Et là c'est à cause de la levée des quotas de production de sucre de l'UE :

À cause de l'UE il y a de la concurrence déloyale, la France ne peut pas se battre, ça coûte beaucoup moins cher de produire ailleurs.
4  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/06/2020 à 3:14
Super, ça va encourager de plus belle la création de startups pourries déficitaires qui servent à rien, comme Qwant et bien d'autres.

Et comment être sélectionné parmi un fatras de nullités ? Corrompre des fonctionnaires, qui y connaissent rien, sinon ils seraient dans le privé.

Encore des centaines de milliards jetés par les fenêtres, ce qui va agraver le déficit de plus belle.

La France n'a plus aucun avenir dans les technologies, ça va juste devenir un pays agricole et touristique, et pour gagner sa vie il faut apprendre à faire du fromage et du vin, jouer du bignoux et danser la bourrée pour amuser les touristes chinois...

8  5 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 05/06/2020 à 2:20
" La France va mettre en place un fonds de souveraineté, pour éviter que ses start-up jugées stratégiques soient rachetées par les GAFA "

Ca m'étonne que l'idée n'est pas déjà été évoquée, au vu de la manière d'imposer des choix depuis tant d'années : il suffit de voter une loi pour interdire le rachat par un GAFA, un consortium oligarchique, ou équivalent stratégique métant de fait la France dans un inconfort concurrentiel.
2  0 
Avatar de psykokarl
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/06/2020 à 1:25
Les GAFA remporteront la mise en allongeant les millions si le projet a du potentiel ...
Le fond souverain sevira à acheter le projet moisi du neveu avec l'argent du contribuable ...
2  0 
Avatar de superwebmestre
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/06/2020 à 6:45
Je pense que c'est juste fait pour protéger les amis des amis , comme d'hab.
2  0 
Avatar de massimo16
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 05/06/2020 à 19:29
Plutôt une bonne direction (d'un point de vue "européen", qui resterait à discuter gravement)...
mais quels sont les prochains changements de direction, les virages qu'on ne voit pas encore venir parce qu'ils sont loin devant sur la route ?
Il y a beaucoup de PME en Europe, dans l'opensource en particulier (All, Fce, Espagne, Italie, ........) : comment se fédèrent-elles sur des projets communs (tout en se faisant sans doute la guerre sur d'autres) ?? Appel aux experts.
1  0 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/06/2020 à 3:22
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Un fond souverain pour protéger nos start ups des GAFA ?
Voilà qui ne va pas plaire à la Commission Européenne.

Tout argent fournit par l'État est considéré comme une atteinte à la concurrence libre et non faussée, principe sacro-saint de l'UE..
Avec tous les pays qui ont découvert qui ne possèdaient plus de fabricants de masques médicaux, dans leur pays, l'UE aurait intérêt à reviser rapidement ses positions avant que ses pays membres lui montre la porte.
1  0 
Avatar de alexvb6
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 11/06/2020 à 16:35
C'est cool ! Ça permettra aux dirigeants des GAFA de faire profiter leurs petits potes banquiers de prêts à accorder à un état déjà totalement surendetté, pour que ce dernier "sauve" les sociétés menacées de rachat lors d'OPA hostiles initiées par les GAFA.
1  0