Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Échec du lancement de l'iBackPack : Doug Monahan promet de ne plus s'engager dans des activités de crowdfunding,
Il a conclu un accord avec la FTC, qui a porté plainte contre lui

Le , par Axel Lecomte

268PARTAGES

6  0 
Douglas Monahan, un entrepreneur de 63 ans, avait lancé plusieurs campagnes de crowdfunding en 2015 pour financer son projet de sac à dos intelligent baptisé iBackPack. Sur le papier, ce produit avait tout pour séduire de nombreux technophiles. D’ailleurs, il a réussi à collecter plus de 700 000 euros sur les plateformes Indiegogo et Kickstarter.


Mais presque tous les contributeurs n’ont pas reçu leur produit et Doug Monahan n’a donné aucune information concernant l’avancée du projet. Il n’a même pas remboursé les sommes envoyées par les personnes qui ont participé aux campagnes. Ceux-ci se sont plaints sur les réseaux sociaux et sur les plateformes de crowdfunding.

Constatant la gravité des faits, la Federal Trade Commission (FTC), une agence indépendante du gouvernement des États-Unis, a décidé, le 6 mai 2019 d’intenter une action en justice contre Monahan et sa société iBackPack of Texas. « Lorsque des entreprises comme iBackPack abusent de l’argent qu’elles collectent, c’est là que la FTC intervient », explique Andrew Smith, directeur du Bureau de la protection des consommateurs de la FTC.

Dans la plainte, la FTC avait déclaré : « Monahan n'a cependant pas utilisé les fonds principalement pour développer, produire, compléter ou livrer ces produits, mais a continué à solliciter les consommateurs pour obtenir des fonds tout en utilisant une grande partie des fonds pour diverses dépenses personnelles. Alors que des centaines de consommateurs se sont plaints des campagnes, Monahan a largement ignoré les demandes de remboursement et a ensuite fermé l'entreprise, transféré le reste de l'argent à des entreprises non liées gérées par lui-même, et a cessé de communiquer avec les consommateurs ».

Un an après, la FTC affirme avoir conclu un accord avec Doug Monahan. D’après le texte, l’entrepreneur promet de ne plus s’engager dans des activités de financement participatif.

De plus, Monahan devrait verser environ de 725 000 dollars à la FTC, mais il n’a pas la possibilité de payer. « La totalité de la somme sera due s’il s’avère qu’il a fait de fausses déclarations sur ses finances », note la FTC.

Cet accord a été soumis au vote de cinq membres de la Commission, qui ont validé à l’unanimité. Le texte a ensuite été déposé devant le tribunal du district du sud du Texas, dans la division Galveston.

Source : FTC

Et vous ?

Que pensez-vous de cet accord ?

Voir aussi :

L'homme qui a collecté 700 000 € en crowdfunding pour lancer iBackPack, un sac à dos intelligent, s'explique, il est poursuivi par la FTC pour avoir utilisé les fonds à des fins personnelles
Ubuntu Edge ne verra pas le jour, la campagne de Crowdfunding de Canonical se solde par un échec
Canonical se lance dans une campagne de Crowdfunding pour financer Ubuntu Edge, la société espère réunir 32 millions de dollars pour le smartphone
La startup Lily Robotics échoue à livrer son drone après avoir levé 34 millions de dollars, une poursuite judiciaire est en cours

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fleur en plastique
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/05/2020 à 16:24
Donc si j'ai bien compris, ce gars est un escroc professionnel qui a escroqué des milliers de personnes et à de nombreuses reprises depuis des années et pour des montants faramineux ; la grande méchante FTC est venue montrer les dents, tout ça pour au final condamner l'escroc à dire "promis je ne le ferais plus" ? Non mais allô quoi.
1  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/05/2020 à 20:00
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
Comment peut-on se dire ne pas être un escroc, et avoir manifestement aussi peu de considération pour autrui… =,='

Si je résume : " c'est pas ma faute, j'ai pas eu de chance, et puis d'abords on s'en fou des autres, le passé c'est le passé "
Les anglophones parlent de not-pology, une excuse qui est tout sauf une excuse. Quelqu'un connait un équivalent français?
1  0 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/05/2020 à 18:34
Donc si j'ai bien compris, ce gars est un escroc professionnel qui a escroqué des milliers de personnes et à de nombreuses reprises depuis des années et pour des montants faramineux ; la grande méchante FTC est venue montrer les dents, tout ça pour au final condamner l'escroc à dire "promis je ne le ferais plus" ? Non mais allô quoi.
@Fleur en plastique
Totalement d'accord, mais il y a une petite nuance.
Un politicien est élu. S'il ment / vole durant sa campagnes ou pendant sont mandat, en France aucune sanction ou rien de rédhibitoire.
Un PDG est élu par le conseil d'administration. S'il fait mal son boulot, au pire il part avec un parachute doré en laissant les petits actionnaire avec leurs yeux pour pleurer.
...etc

Seulement dans le cas de l’article, le mec est un escroc "honnête" . Personne n'est obligé de tomber dans le piège.
Alors que dans les exemples que je donne, aucun choix n'est possible pour les personnes qui subirons les dommages collatéraux.

Si je me fait voler ma voiture parce que j'ai laissé les clés dedans, c'est bien ma faute.
Maintenant si le constructeur à laissé un moyen de démarrer sans clé et ne m'en informe pas, qu'est ce que je peut y faire si on me vole ma caisse ?
Réponse, rien.
Ici on est dans un cas de figure similaire.
Vous êtes adultes, vous faites des choix qui on des conséquences, c'est normale et prévisible.
1  2