Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La mise en place du télétravail entraîne une hausse de la demande d'ordinateurs portables, de puces de serveurs et de périphériques réseaux,
Et également une augmentation des prix

Le , par Axel Lecomte

486PARTAGES

4  0 
Afin de limiter la propagation du COVID-19, presque tous les États du monde entier ont pris des mesures de confinement, incitant ainsi les entreprises à mettre en place le télétravail pour réduire les déplacements et maintenir leurs activités.

Alors que la majorité des entreprises mondiales anticipent une baisse de ses bénéfices pour cette année, les fabricants d'ordinateurs portables, de puces de serveurs et de périphériques réseau voient leur demande augmenter puisque ces types de matériels sont indispensables pour travailler à distance.

« Avec plus de personnes travaillant et apprenant à domicile pendant l'épidémie, la demande de services Internet a augmenté ... ce qui signifie que les centres de données ont besoin de plus gros tuyaux pour acheminer le trafic », explique Park Sung-soon, analyste chez Cape Investment & Securities.


En Chine, la demande de puces de serveurs est la plus élevée, avec les fournisseurs de services cloud comme Alibaba, Tencent et Baidu, qui ont répondu aux efforts du gouvernement local pour ralentir la propagation du virus. « Les sociétés de cloud computing ont ouvert leurs plateformes, permettant aux clients nouveaux et existants d'utiliser gratuitement plus de ressources pour aider à maintenir les opérations », souligne Yih Khai Wong, analyste chez Canalys.

De son côté, la Corée du Sud a annoncé ce lundi que ces exportations de semi-conducteurs ont augmenté de 20,3 % sur un an, et de 10 % entre le 1er mars et le 20 mars.

« La demande des entreprises de cloud computing a stimulé les ventes de puces de serveur, tandis qu'une augmentation du télétravail aux États-Unis et en Chine a également été le principal moteur d'une énorme demande de serveurs », explique un responsable du ministère du Commerce sud-coréen. Toutefois, les exportations des deux prochains mois vont considérablement baisser à cause de la diminution des contrats signés depuis février, ajoute-t-il.

Au Japon, Dynabook, le fabricant d'ordinateurs portables, indique que la demande est actuellement forte. Son concurrent, NEC, privilégie le développement de fonctionnalités favorables au télétravail comme des haut-parleurs intégrés plus puissants, tout en assurant que la demande reste forte.

Pour sa part, l'Australien JB Hifi affirme que ces dernières semaines, la demande a « accéléré ». Cette dynamique est portée par les clients commerciaux et de détail. Ces derniers cherchent en effet des « produits essentiels dont ils ont besoin pour réagir et se préparer » au virus, comme les appareils permettant le télétravail et les appareils ménagers.

Par ailleurs, les prix de ces composants et outils indispensables au télétravail connaissent une hausse à cause des craintes d'une rupture d'approvisionnement.

« Vous avez de nombreux OEM et intégrateurs de systèmes sur le marché mondial qui ont maintenant une forte demande de mémoire (...) Personne ne ferme ses usines – la production est toujours normale –, mais les gens s'inquiètent surtout de l'approvisionnement en mémoire, donc ils veulent prendre de l'avance sur la production », souligne Andrew Perlmutter, directeur de la stratégie chez ITRenew, une société qui achète et retravaille des équipements de centres de données d'occasion pour les revendre.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quel est votre avis sur l'avenir du télétravail après la crise du coronavirus ?

Voir aussi :

Des employés en télétravail photographiés toutes les 5 minutes par des patrons désireux de juger de leur productivité, via un service vidéo en continu, en expansion rapide avec le coronavirus
En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
De plus en plus de personnes aiment le télétravail, mais les entreprises ne semblent pas encore suffisamment préparées dans leurs politiques, d'après un sondage
Bien que le télétravail semble devenir une norme, il existe des risques de sécurité pour les entreprises, selon le rapport Avast Business
Télétravail : cinq raisons pour lesquelles les entreprises lui disent non, Gagnerait-il à être plus largement adopté ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de melka one
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/03/2020 à 12:59
le mal heure de un fait le bonheur des autres
0  0