Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Il suffirait à Facebook de payer 3,5 dollars par mois aux utilisateurs américains pour partager leurs coordonnées sans que cela ne pose problème,
D'après une étude

Le , par Jonathan

463PARTAGES

3  0 
Veiller à ce que les entreprises détentrices de données de leurs utilisateurs n’en abusent pas, a toujours fait partie des missions des régulateurs. La manière dont ces entreprises gèrent ces données a toujours été sujette à controverse et certaines entreprises en ont même fait leur priorité. C’est le cas d’Apple qui se targue de garantir aux utilisateurs d’iPhone que tout ce qui se passe dans un iPhone, reste dans l’iPhone. Seulement, une étude a été menée pour déterminer la valeur que les utilisateurs de divers pays accordent à leurs données personnelles et les résultats pourraient bien vous surprendre.

L'étude a été menée par l’Institut des Politiques Technologiques et celle-ci est d’ailleurs, la première à tenter de quantifier la valeur de la confidentialité et des données en ligne. Pour mener à bien cette étude, l’Institut a examiné les habitudes des utilisateurs dans 6 pays : aux États-Unis, en Allemagne, au Mexique, au Brésil, en Colombie et en Argentine. Cette étude révèle que dépendamment des pays, certaines personnes accordent plus d’importance à certaines de leurs informations plutôt qu’à d’autres. C’est le cas des Allemands qui, par rapport aux Américains et aux Latinos, accordent plus d’importance au fait que leurs données doivent rester confidentielles. C’est pourquoi sur la figure qui suit, les Allemands sont ceux qui exigent les sommes d’argent les plus élevées pour permettre le partage de leurs informations personnelles.

Coût moyen (en dollars) par pays, demandé par les utilisateurs pour permettre le partage de leurs différents types de données

De manière générale, et ceci quel que soit le pays, il s’est avéré au cours de cette étude, que les utilisateurs accordent le plus d’importance à leurs informations financières ainsi qu’à leurs informations biométriques. En effet, l’enquête a révélé qu’en moyenne chaque utilisateur, pour permettre le partage de ses informations de solde bancaire avec des tiers, exige d’être payé à hauteur de 8,44 dollars par mois. Tandis que dans le même temps, 7,56 dollars par mois suffirait pour permettre le partage des informations sur ses empreintes digitales et 6,05 dollars par mois suffirait pour lire ses messages. Pour ce qui est des informations de localisation, bon nombre d’entre eux n’y accordent pas trop d’importance. C’est pourquoi 1,82 dollar par mois devrait suffire pour permettre le partage de ces données.

coût moyen (en dollars) demandé par les utilisateurs de manière générale pour permettre le partage de leurs différents types de données

L’étude a également révélé que les gens sont plus enclins à partager leurs coordonnées avec Facebook qu’avec leurs fournisseurs de services sans fils. C’est ainsi qu’il a pu être constaté qu’il suffirait à Facebook de payer à chaque utilisateur américain la somme de 3,5 dollars par mois, pour partager les coordonnées de ce dernier sans que cela ne lui pose problème. Les Allemands par contre sont un peu plus exigeants et n’accepteraient pas une somme en dessous de 8 dollars par mois pour permettre à Facebook de partager leurs coordonnées avec des tiers.

coût moyen (en dollars) par pays, demandé par les utilisateurs pour permettre le partage de leurs différents types de données par différentes plateformes

Pour Scott Wallsten, président et chercheur principal à l’institut ayant mené cette étude, a tenté d’expliquer ces différences dans la valeur que les gens accordent à la confidentialité de certaines de leurs données. Il a déclaré : « Les différences dans la valeur que les gens accordent à la confidentialité des différents types de données entre les pays suggèrent que les gens à certains endroits peuvent préférer des règles plus faibles tandis que les gens à d'autres endroits peuvent préférer des règles plus fortes ».

Jusqu’à présent, les régulateurs ont imposé de lourdes amendes aux entreprises à cause de la manière dont elles utilisaient les données des utilisateurs. Facebook en est un exemple et les législateurs américains travaillent sur une législation fédérale sur la confidentialité des données en ligne. La question est maintenant celle de savoir si cette législation sera efficace si ces entreprises se mettaient à payer les utilisateurs pour disposer de leurs données à leur guise.

Source : Rapport étude

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
À combien souhaiteriez-vous être rémunéré pour permettre à Facebook de partager vos coordonnées ?

Voir aussi :

Facebook fait face à un procès devant un tribunal fiscal au sujet d'un accord offshore avec l'Irlande, et risque payer un impôt supplémentaire de plus de 9 milliards USD s'il n'a pas gain de cause
Un cadre de Facebook déclare que la société était pour des raisons insoupçonnées responsable de l'élection de Trump en 2016 et qu'il ne faudrait pas qu'elle use de stratagèmes pour le stopper en 2020
Facebook reporte le déploiement de son service de rencontres (Facebook Dating) dans l'UE qui lui demande des gages de protection de la vie privée via le régulateur irlandais

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de emilie77
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/02/2020 à 10:11
"Share contacts" quoi?? Avec le GDPR si j'ai donné mon numero de telephone (ou mon email) a quelqu'un il faut mon permis pour le diffuser a tiers non autorisés.
1  0 
Avatar de user056478426
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/02/2020 à 23:00
"Share contacts" quoi?? Avec le GDPR si j'ai donné mon numero de telephone (ou mon email) a quelqu'un il faut mon permis pour le diffuser a tiers non autorisés.
Bienvenue sur Internet, tu es ici -> *
0  0 
Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/02/2020 à 10:35
Je me demande pourquoi l'étude n'a pas été faite en France également. je suis bien curieux de savoir le montant mensuel qu'auraient exigé les français pour laisser leurs données être partagées avec des tiers.
0  0 
Avatar de Fagus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/02/2020 à 13:21
Le vrai prix je dirais qu'en pratique c'est 0€, car c'est la somme que les gens reçoivent actuellement pour ce faire.

Beaucoup d'applications lisent les contacts ou la localisation sous peine de refus de fonctionner.
Mon FAI dans les diverses clauses que personne ne lit dit clairement qu'il récolte mon historique de navigation.
Les GAFA possèdent un pouvoir d'espionnage unique dans l'histoire auquel même un technophile peine à échapper.
Je doute que les diverses nouveaux système de paiement sans contact s'interdisent l'accès aux données collectées.
Les assistants numériques sur smartphones ou enceintes sont autant de micro jamais éteints.
0  0 
Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/02/2020 à 14:50
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
Le vrai prix je dirais qu'en pratique c'est 0€, car c'est la somme que les gens reçoivent actuellement pour ce faire.

Beaucoup d'applications lisent les contacts ou la localisation sous peine de refus de fonctionner.
Mon FAI dans les diverses clauses que personne ne lit dit clairement qu'il récolte mon historique de navigation.
Les GAFA possèdent un pouvoir d'espionnage unique dans l'histoire auquel même un technophile peine à échapper.
Je doute que les diverses nouveaux système de paiement sans contact s'interdisent l'accès aux données collectées.
Les assistants numériques sur smartphones ou enceintes sont autant de micro jamais éteints.
A t'entendre parler, nous sommes donc déjà pris au piège, y a plus rien à faire et il reste plus qu'à subir tout ce qui nous tombe dessus.
0  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/02/2020 à 15:32
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
"Share contacts" quoi?? Avec le GDPR si j'ai donné mon numero de telephone (ou mon email) a quelqu'un il faut mon permis pour le diffuser a tiers non autorisés.
Sauf s'ils paient comptant ! (c)Coluche
0  0 
Avatar de Fagus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/02/2020 à 19:25
Citation Envoyé par Thomasa21 Voir le message
A t'entendre parler, nous sommes donc déjà pris au piège, y a plus rien à faire et il reste plus qu'à subir tout ce qui nous tombe dessus.
On subit une partie si on le veut bien aussi, c'est parce qu'on s'est habitué au tout gratuit (mail gratuit, app gratuites, etc.). Ensuite pour l'espionage de la pub ciblée c'est compliqué.
Mail espionné (gmail...) -> mail payant de confiance.
Espionnage du FAI -> VPN ou plus simplement DNS sur HTTPS.
GAFA... dur, ne pas utiliser leurs services, navigateur durci, TOR...
Paiement par smartphone / assistants numériques : non.
0  0