Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Infox : l'Autorité des marchés financiers (AMF) inflige une amende de 5 millions d'euros à Bloomberg
Suite au canular impliquant l'entreprise de BTP française Vinci relayé par l'agence de presse US

Le , par Christian Olivier

98PARTAGES

11  0 
L’Autorité des marchés financiers (AMF) a déclaré ce lundi qu’elle a infligé une amende de 5 millions d’euros à l’agence de presse américaine Bloomberg à cause de la publication par ce média d’un communiqué de presse canular concernant le groupe de construction Vinci en novembre 2016.


Pour rappel, en novembre 2016, l’action du groupe de construction français Vinci avait perdu jusqu’à 18 % après la publication d’un canular qui annonçait que l’entreprise de BTP française allait procéder à une révision de ses comptes et licencierait son directeur financier pour des irrégularités très graves. Cette Fake News avait été relayée par l'agence de presse Bloomberg. Tout était revenu à la normale après que la société ait démenti publiquement le rapport fallacieux et assuré qu’il s’agissait en réalité d’un canular. Après le canular, Vinci exigeant réparation a déposé une plainte auprès de l’AMF.

L’AMF a déclaré avoir pris des mesures à l’encontre de Bloomberg parce que le média avait publié le canular sans le vérifier. Selon le régulateur français, Bloomberg aurait dû savoir que les informations contenues dans le communiqué de presse litigieux étaient fausses. Dans son communiqué, l’agence a précisé que les « règles ou codes régissant la profession de journaliste » n'ont pas été respectés par Bloomberg. À titre de comparaison, le communiqué frauduleux avait aussi été reçu par l'AFP, qui n’a cependant pas donné suite après s'être aperçue des irrégularités que comportait le document.

À ce propos, Bloomberg News a déclaré par la voix d’un porte-parole : « ;Nous regrettons que l’AMF n’ait pas trouvé et puni l’auteur du canular, mais qu’il ait plutôt choisi de pénaliser un média qui faisait de son mieux pour rendre compte de ce qui semblait être une information digne d’intérêt ;». Le média américain dit avoir été « victime d’une supercherie sophistiquée » et assure qu’il compte bien faire appel de cette décision.

Infliger une amende à l’encontre d’un groupe de médias est inhabituel pour l’AMF, qui réglemente les acteurs et les produits sur les marchés financiers. La dernière intervention similaire menée par le régulateur français des marchés financiers remonte au début de ce mois, lorsqu’il a collé une amende de 20 millions d’euros à la banque américaine Morgan Stanley pour la manipulation des obligations souveraines, une décision que Morgan Stanley conteste.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

France : la loi contre les infox est définitivement adoptée par les députés et les sénateurs ont déposé un recours devant le Conseil constitutionnel
Ne dites plus « fake news » mais « information fallacieuse » ou « infox » ! La commission espère que ce néologisme va « plaire au grand public »
Le fake news as-a-service fait de plus en plus d'adeptes parmi les cybercriminels qui exploitent désormais les infox à des fins commerciales

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JackIsJack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/12/2019 à 7:00
Difficile responsabilité d'être les yeux du monde pour les marchés financiers...mais ils doivent être payés à la hauteur de leur utilité et des moyens financiers de leurs clients, donc 20 millions c'est probablement une paille...
2  0 
Avatar de walfrat
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/12/2019 à 10:40
Je trouve qu'un très gros nombre de d'élément tout simplement faux ou incorrecte sont repris avec négligence par les journalistes (mais aussi par n'importe qui sur Twitter,...) et que ça fait des dégâts qu'ils n'assument pas.

Quand ton métier c'est l'information et la communication, il faut faire preuve de sérieux ou ne pas se pencher sur les sujets qu'on ne peut traiter, à moins qu'ils n'aient déjà été confirmé par des presses plus spécialisées par exemple.
1  0