Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Poutine approuve un projet qui éviterait à la Russie d'être distancée par d'autres pays dans la course à l'IA
Et, pourquoi pas, de "devenir le maître du monde"

Le , par Christian Olivier

235PARTAGES

10  0 
Emboitant le pas de ses homologues chinois et américain, le président de la Russie Vladimir Poutine a récemment approuvé la mise en œuvre d’un ambitieux programme de développement national axé sur l’intelligence artificielle (IA). Ce programme devrait permettre à la Russie de rester compétitive dans le domaine de l’IA en assurant la croissance accélérée de cette technologie au niveau national ainsi que l’indépendance technologique du pays d’ici 2030. Les grandes lignes de ce vaste programme de développement national axé sur l’IA sont contenues dans un décret publié sur le site du Kremlin.


Il faut rappeler que depuis 2017, l’actuel président russe martèle que celui « qui deviendra le leader dans l’intelligence artificielle deviendra le maître du monde ». Et contrairement au chef d’entreprise américain Elon Musk qui estime que « la compétition pour l’intelligence artificielle entre les pays va probablement causer la Troisième guerre mondiale », Poutine soutient l’idée selon laquelle l’IA est inéluctablement l’avenir de toute l’humanité.

L’administration Poutine n’a, pour le moment, fourni aucune précision concernant le montant exact des investissements attendus, mais a indiqué que ces fonds serviront à financer la recherche dans le domaine de l’IA, à améliorer le système de formation et à accroître la disponibilité des données et des ressources informatiques pour les utilisateurs. La Russie compte notamment se servir de l’IA pour optimiser l’automatisation de certaines tâches et les processus de prises de décisions. Elle veut contribuer à l’implémentation plus poussée de cette technologie dans des secteurs tels que la sécurité, la santé, l’enseignement ou le milieu des affaires afin d’améliorer le niveau de vie de la population.

La Russie pourra s’appuyer sur l’éducation scientifique de qualité dispensée traditionnellement dans ses établissements d’enseignement supérieur et sur la performance du tissu technologique local, qui a vu naître des champions tels que Telegram (Internet et service de messagerie), Kaspersky (Internet et sécurité informatique) ou Yandex (Internet et moteur de recherche).

Source : AFP

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie de peur qu'ils soient utilisés par les États-Unis pour infiltrer les systèmes russes
L'armée russe serait en passe de remplacer Windows par Astra Linux sur ses systèmes, l'OS souverain nouveau symbole d'indépendance technologique ?
Poutine fait voter au parlement russe la loi controversée pour la création du Runet, l'Internet souverain russe qui se passe des serveurs US
La Russie ferme « secrètement » l'Internet mobile pour frustrer les manifestants moscovites, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/10/2019 à 15:21
faut pas s’inquiéter pour les russes. budget faible ou pas, ils ont toujours montré qu'ils étaient trés brillant en informatique.
8  2 
Avatar de Jean GVE
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 12:55
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
faut pas s’inquiéter pour les russes. budget faible ou pas, ils ont toujours montré qu'ils étaient trés brillant en informatique.
Pas de menaces à craindre de leur part, il serait même profitable (à mon avis) à l'UE en général de faire des accords avec les Russes qui sont sûrement plus fiables de les enfants de l'Oncle Sam ! Ils ont d'excellents mathématiciens et des informaticiens de premier ordre.
Et chose que nous et nos ¿amis? Étasuniens avons du mal à faire, la vulgarisation de concepts très complexes et très bien fait dans les publications russes pour le grand public.
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/10/2019 à 11:59
Il est vrai que Poutine a dit que le pays leader en matière d'intelligence artificielle sera «maître du monde».
Pour Vladimir Poutine, le pays leader en matière d'intelligence artificielle sera «maître du monde» (09/2017)
«L’intelligence artificielle est l’avenir non seulement de la Russie, mais de toute l’humanité», a déclaré Vladimir Poutine le 1er septembre, lors d'une intervention publique adressée notamment aux enfants, organisée dans la ville d’Iaroslavl à l’occasion de la rentrée scolaire, dite «Journée du savoir» en Russie.

Le maître du Kremlin a noté que cette technologie renfermait «des possibilités colossales et des menaces difficilement envisageables».

«Celui qui deviendra le leader dans ce domaine, sera le maître du monde», a-t-il dit, ajoutant pourtant qu’il ne souhaitait pas que l’intelligence artificielle devienne «un monopole».

Si la Russie arrivait à être à la pointe mondiale dans ce domaine, elle «continuerait de partager ces technologies avec le monde, comme elle le fait aujourd’hui avec les technologies nucléaires et atomiques», a assuré Vladimir Poutine. «Mais pour ne pas être les derniers en ligne, il faut commencer à y travailler dès aujourd’hui», a conclu le président.
Bon courage à la Russie pour essayer de rivaliser face à la Chine et aux USA, ils ont un budget beaucoup plus important.
La Russie est un petit joueur face aux 2 mastodontes que sont la Chine et les USA. (cela dit des russes ont créé Kaspersky et Telegram, donc il y a des talents là-bas)

Quand on parle de course à l'IA, on ne parle pas de la Russie.
Who’s Winning the Tech Cold War? A China vs. U.S. Scoreboard

Au sujet de l'IA il y a 2 points de vue qui s’affrontent :
- Mark Zuckerberg =>l'IA n'a que des avantages
- Elon Musk => l'IA peut devenir une menace pour l'humanité
Perso je pense comme Elon Musk.
De toute façon il est toujours plus prudent de penser aux catastrophes qui peuvent arriver. C'est comme une étude des risques, quand il faut imaginer tous les scénarios qui pourraient perturber le bon fonctionnement d'un système.

Pour Elon Musk l’IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire, alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d’espoir et dangereuse
1  0 
Avatar de Bardotj
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 16/10/2019 à 10:16
On est bien d accord que l’ia va offrir la rapidité d analyse et la puissance de calculer les différentes possibilités de tout ce que l’on veux ou presque. Cela permettra aux dirigeants d’avoir plus de controle et de limiter leurs nombres d’opposants. Pour ce qui est de la conquéte du monde les états unis sont bien en avance dans la conquète du monde. Que ce soit par l’export de (l’absence) de leurs modéle social, économiques (+ la guerre économique qu’ils mênent) et par les jeux de diffusion de films, de communication et le role des GAFAM. (ça c est pour l’europe) Il y a également la mise en place de dictatures, de blocus économiques, le déclenchement de guerre, etc, etc. (amérique du sud et orient entre autre)
1  0 
Avatar de calvaire
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 15/10/2019 à 19:50
Citation Envoyé par matthius Voir le message
Il s'agit surtout aux élèves de comprendre l'IA par le langage Free Pascal qui en propose une.
Bonjour, je débute avec free pascal et je suis interessé savoir de quel implémentation lib existe pour faire de l'ia dessus ?
par avance merci
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/10/2019 à 10:03
La Russie essaie de ne pas être trop largué par rapport aux USA et à la Chine.
Normalement lors de la prochaine guerre mondiale la Russie et la Chine seront dans la même équipe, donc peut-être qu'ils travaillent ensemble sur certains projets.

Il y a des pays européen qui collaborent ensemble :
France/Allemagne, les sujets qui fâchent en matière de coopération militaire
Le timing du tweet de Florence Parly n’est pas innocent. Les deux pays doivent tenir ce 16 octobre un conseil des ministres commun à Toulouse, le 21e du genre. Et les grands programmes de coopération devraient être abordés. Le programme SCAF est ralenti à cause d’un problème de financement. C’est pourtant un programme majeur pour les armées et les industriels des deux pays. Il s’agit de concevoir le successeur du Rafale et de l’Eurofighter à l’horizon de 2040. L’appareil de combat sera alors interconnecté avec des drones, des radars, des satellites pour accomplir sa mission.

En première ligne, les plus inquiets quant au retard pris par le programme sont les industriels. Malgré les belles promesses des Etats, l’argent fait toujours défaut. Dans un communiqué de presse inédit diffusé le 7 octobre dernier, Dassault Aviation et son partenaire Airbus Defence and Space ont tiré la sonnette d'alarme, faute d'avoir reçu les commandes nécessaires. Ils attendent les premiers contrats afin de pouvoir lancer des démonstrateurs technologiques qui leur permettent de dé-risquer le programme. "Nous appelons les responsables politiques à tout mettre en oeuvre pour lancer le plus rapidement possible ces démonstrateurs, étape clef pour mettre cet ambitieux projet en marche", plaident-ils ensemble.
IA : une course à l'armement pour dominer le monde
Washington et Pékin sont en train de se livrer à une véritable course à l'armement, qui structurera le paysage de l'IA militaire dans les années à venir. "La Chine doit être le pays le plus avancé au monde pour ce qui concerne la théorie fondamentale et les applications pratiques dans le domaine de l'IA", assure Jean-Christophe Noël, chercheur associé à l'Institut français des relations internationales (Ifri) dans le numéro de mai de la Revue Défense nationale (RDN) consacré à l'IA. La reconnaissance faciale est déjà utilisée en Chine pour identifier les personnes dont le comportement déroge avec les règles imposées par les autorités et le Parti. Et cette course, qui s'accélère, reproduit, soixante-dix ans plus tard, ce qu'a été la course à l'armement nucléaire. D'autant que les Américains semblent aujourd'hui "effrayés par ce *volontarisme chinois, craignant que leur supériorité militaire s'érode lentement », écrit Jean-Christophe Noël. Derrière ce duo, la Russie ne se maintient que sur certaines briques technologiques.

Que fait la France pour éviter le déclassement ? "Dans cette course à l'investissement, il est illusoire pour la France et l'Europe de penser rattraper les champions mondiaux que sont les États-Unis et la Chine", *explique dans la RDN, le directeur de l'Agence pour l'innovation de défense, Emmanuel Chiva. Loin derrière, la France participe à l'aune de ses moyens à cette *compétition en jouant sur ses quelques points forts (explicabilité, vulnérabilité), notamment en s'appuyant sur sa longue tradition scientifique et d'ingénierie avec des chercheurs mondialement reconnus comme Yann Le Cun, qui vient de recevoir le prestigieux prix Turing. "Nous ne pouvons pas prendre le risque de manquer ce virage technologique. Tout se joue donc maintenant", estime Florence Parly. Mais d'un point de vue technologique, la France est clairement subordonnée à des entreprises étrangères, notamment les Gafam (infrastructures notamment).
0  0 
Avatar de micol
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 15:43
Eh bien, on va mettre les moyens pour nommer une commission chargée de faire le point sur les décisions à proposer pour développer l'IA made in France.
0  0 
Avatar de St_Rostand.NNr
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 06/11/2019 à 8:51
Je crains également que cette course à cette nouvelle arme ne nous amène à privée d'autres pays sur son utilisation comme on le fait aujourd'hui avec le nucléaire...😅
0  0 
Avatar de matthius
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/10/2019 à 12:04
Il s'agit surtout aux élèves de comprendre l'IA par le langage Free Pascal qui en propose une.
2  4 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/10/2019 à 9:51
Conquérir le monde il y a de la concurrence.
Et la France et l'Europe ils sont où ?

En plus Poutine me fait penser à lui, je crois me rappeler qu'ils ont le même aire inquiétant.
0  3