Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Département américain de la justice s'apprête à ouvrir une enquête antitrust contre Facebook
D'après une source proche du dossier

Le , par Jonathan

76PARTAGES

6  0 
Décidément, le calvaire n’est pas terminé pour Facebook. Après avoir été frappé par la FTC il y a pas longtemps d’une amende de 5 milliards de dollars pour avoir partagé des données de 87 millions d'utilisateurs avec le cabinet britannique de conseil politique Cambridge Analytica, Facebook comme d’autres sociétés de technologie, continue de faire l’objet d’enquêtes de la part de cette agence. Seulement, à en croire une source proche de ce dossier, il se pourrait que le département américain de la justice ouvre très bientôt une enquête antitrust contre Facebook.

Cette source fait savoir que cette enquête serait du fait de William Barr qui est le procureur général des États-Unis. S’il s'avère que cette enquête sera ouverte, on aboutira à un scénario rare : une entreprise confrontée à des enquêtes parallèles menées par deux agences fédérales distinctes. Il faut tout de même savoir qu’en juin dernier la FTC avait réclamé la surveillance de Facebook dans un accord entre elle et le ministère de la Justice. Rappelons que les deux agences partagent le pouvoir de faire respecter les lois antitrust et concluent souvent des soi-disant accords de dédouanement, dont certains peuvent impliquer des disputes considérables dans les coulisses, pour éviter les chevauchements.


Il était donc question dans cet accord que la FTC se charge de la juridiction antitrust sur Facebook et Amazon alors que le Département de la justice serait en charge d’enquêter sur Apple et Google. Seulement, d’après cette source proche du dossier, le procureur Barr aurait décidé de passer outre cet accord et conservé sa compétence sur Facebook. Les signes de l’intérêt manifesté par le ministère de la Justice pour Facebook sont apparus publiquement à la fin du mois de juillet, lorsqu’il a annoncé un vaste examen des grandes plates-formes technologiques.

Peu de temps après, en août dernier, le responsable antitrust du ministère de la Justice a déclaré lors d'une conférence technique que le gouvernement examinait les acquisitions précédemment approuvées dans le cadre de son vaste examen des grandes entreprises de technologie. Ce qui n’est peut-être pas une bonne nouvelle pour Facebook, surtout quand on sait que depuis 2003, la société a acheté près de 90 entreprises parmi lesquelles figurent ses concurrents Instagram et WhatApp.

Tout ceci aurait emmené les législateurs, en particulier le sénateur Mike Lee, président du comité antitrust du Comité sénatorial chargé de la justice, à faire part la semaine dernière, de leurs inquiétudes au sujet de l’éventualité d’un total chevauchement entre ces enquêtes. La FTC n'est pas du tout ravie que le ministère de la Justice se mêle de ses affaires et son président, Joe Simons, estime que le ministère de la Justice a violé son territoire et il a d’ailleurs écrit une lettre au ministère à ce sujet. Pour certaines personnes, le fait que le Département de la Justice ouvre une enquête sur Facebook, n’est que de la provocation et un gaspillage des ressources.

Source : Reuters

Et vous?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que cette enquête du département de la justice soit nécessaire ou alors qu’il s’agit juste d’une simple provocation ?

Voir aussi :

Aux États-Unis, la FTC enquête sur l'entreprise de Zuckerberg, Facebook est soupçonné de pratiques antitrust à cause de sa politique d'acquisition
Sondage : 40 % des Américains soutiennent une action antitrust contre Facebook Quelle est votre position ?
50 États et territoires américains annoncent une vaste enquête antitrust sur Google Pendant que Facebook fait l'objet d'une enquête sur sa position dominante dans l'industrie des réseaux sociaux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de matthius
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/09/2019 à 12:21
Après la loi anti-trust il y a le ménage dans les banques, puis la monnaie productive publique, permettant de défaire la valeur par l'abondance, puis l'économie jubilaire, qu'on peut commencer à appliquer en ce moment par le droit et la constitution.
1  0