Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La société spécialisée dans les paiements en ligne Stripe atteint les 35 milliards de dollars de valorisation
Et dépasse les valorisations d'Airbnb et de Palantir

Le , par Stéphane le calme

82PARTAGES

4  0 
Stripe, la société spécialisée dans les paiements en ligne, a annoncé ce jeudi avoir levé 250 millions de dollars lors d'un nouveau tour de table. Cette levée de fonds a été menée entre autres par les sociétés à capital-risque Sequoia Capital, General Catalyst et Andreessen Horowitz. L'évaluation de 35 milliards de dollars, en hausse d'environ 50% par rapport au financement de début 2019, place Stripe au-dessus des chouchous de la Silicon Valley, Airbnb Inc. et Palantir Technologies Inc.

En fait, grâce à cet argent frais, la start-up est maintenant valorisée 35 milliards de dollars, soit presque deux fois plus qu'il y a un an (20 milliards de dollars) et quatre fois plus qu'il y a trois ans (9 milliards de dollars en 2016). « Nous sommes en 2019 et moins de 8 % du commerce mondial s'effectue en ligne », a déclaré John Collison, président et co-fondateur de la société californienne pour justifier l'envolée de sa valorisation.

La technologie de Stripe permet aux sociétés Internet et aux marchés en ligne d’accepter des cartes de crédit pour leurs produits et services et de verser de l’argent aux particuliers et aux entreprises qui vendent sur leurs plateformes. Elle traite des centaines de milliards de dollars de paiements chaque année pour des millions d'utilisateurs, y compris des applications grand public et des sites Web tels que Airbnb et The RealReal Inc. ainsi que des éditeurs de logiciels de gestion tels que GitHub Inc. et Twilio Inc.

Les investisseurs considèrent les sociétés de paiement comme Stripe comme un moyen de se familiariser avec un panier de sociétés de technologie publiques et privées à la croissance rapide, les revenus de Stripe étant liés à la croissance de ses clients. Le marché des services de paiement est également en expansion à mesure que de plus en plus de commerces migrent des magasins physiques vers les vitrines numériques.

« Stripe est plus que jamais un pari sur Internet en tant que moteur économique », a déclaré Will Gaybrick, responsable des produits chez Stripe.


Avec cette nouvelle levée de fonds, Stripe fait également coup double puisqu'elle devient de fait, selon un classement non officiel, la plus grosse « décacorne » - ces sociétés non cotées valorisées plus de 10 milliards - américaine. Seuls les Chinois Bytedance et Didi la surclassent désormais. Stripe dépasse en effet plusieurs stars du secteur américain, parmi lesquels WeWork, qui vient de reporter son entrée à Wall Street, Airbnb, qui prépare la sienne pour 2020, ainsi que le vendeur de cigarettes électroniques Juul, dont la valorisation (38 milliards de dollars) a été revue récemment à la baisse.

Néanmoins, de nombreuses jeunes startups, telles que Checkout.com, collectent des centaines de millions de dollars en capital de risque pour faire concurrence à Stripe. Pendant ce temps, les processeurs de paiement traditionnels se vendent eux-mêmes à de grandes institutions financières dans le but de renforcer leurs offres de paiements numériques.

Certaines de ces entreprises ont réussi à conquérir les clients de Stripe. La société de paiement néerlandaise Adyen NV a déclaré au cours de l'été qu'elle avait commencé à traiter certains paiements pour la société de livraison Postmates Inc., un utilisateur de longue date de Stripe. Lyft Inc., l’un des plus gros clients de Stripe, a indiqué dans son prospectus d’introduction en bourse qu’elle avait ajouté un processeur de paiement supplémentaire l’année dernière et pouvait créer ses propres produits de paiement dans le but de réduire ses coûts.

Gaybrick a déclaré que la grande majorité des utilisateurs dépend de Stripe pour traiter tous leurs paiements, et que de nouveaux pays s'ajoutent à son réseau pour aider les entreprises à se développer à l'international. Lors d’une conférence la semaine dernière, Stripe a annoncé sa disponibilité sur huit nouveaux marchés européens.

Stripe utilise également les données collectées à partir des paiements traités pour développer ses services financiers. Plus tôt ce mois-ci, elle a annoncé qu'elle commencerait à émettre des cartes de crédit d'entreprise avec remise en argent et à prêter de l'argent aux entreprises qui traitent des paiements via Stripe, en utilisant des indicateurs tels que le pourcentage des ventes provenant de clients fidèles pour déterminer la solvabilité.

La société basée à San Francisco a été évaluée à 22,5 milliards de dollars de financement en janvier, selon le fournisseur de données PitchBook.

Source : Stripe

Et vous ?

Effectuez-vous des achats en ligne ? À quelle fréquence ?
Quel type de produits ou service achetez-vous en ligne ?
Achetez-vous autant ou moins en ligne que dans des magasins physiques ? Qu'est-ce qui pourrait faire changer la donne ?
Avez-vous déjà entendu parler de Stripe ?
Que pensez-vous de ses services ?

Voir aussi :

L'association Libra sollicite une licence en Suisse pour tenter de s'intégrer comme un moyen de paiement dans le pays
Les USA portent plainte contre la defunte plateforme BTC-e qui a permis de blanchir 95% des paiements liés aux attaques par ransomware jusqu'en 2017
Tinder rejoint les rangs de la révolte contre les frais de Play Store et développe son propre système de paiement pour ne plus verser 30% à Google
Stripe lance Radar 2.0 et Radar for Fraud Teams, des outils avancés de personnalisation et de gestion de la fraude pour les grandes entreprises
Stripe annonce la fin du support du bitcoin comme moyen de paiement sur sa plateforme à partir du 23 avril prochain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !