Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Dragonfly Futurefön : le téléphone à financement participatif du futur était une arnaque,
Un homme d'affaires californien reconnu coupable devant un tribunal de Chicago

Le , par Bruno

54PARTAGES

19  0 
Lancé en 2014, le Dragonfly Futurefön était un projet à financement participatif qui avait pris d'assaut Indiegogo un site web de financement participatif basé à San Francisco, en Californie et créé par Danae Ringelmann, Slava Rubin, et Eric Schell en 2008. Il avait permis de recueillir plus de 340 000 dollars des donateurs intéressés, soit 340 fois le montant initialement recherché.

L'appareil, selon ses concepteurs, était conçu pour remplacer les smartphones, les ordinateurs portables et les tablettes par un seul gadget doté de fonctions téléphoniques, d'un grand écran, d'un clavier physique et pouvant exécuter à la fois Android et Windows, en fonction des besoins de l'utilisateur.

Le Dragonfly Futurefön, doté d'un mécanisme pliable spécial qui permettrait à un utilisateur de la plier dans un format plus pratique à transporter et une partie détachable (le Slingshot) pouvant servir de téléphone autonome ou de tablette, étant donné que chacun de ses deux écrans mesure 7 pouces de diagonale. Sur la version WinDroid, le Slingshot utilise Android, tandis que la base utilise Windows, l’utilisateur pouvant sélectionner le système d’exploitation à utiliser en fonction de ses besoins. Une version de Dragonfly exclusivement pour Android était également disponible.


Cela semblait en fait trop beau pour être vrai compte tenu des prix proposés. L'appareil offrant deux écrans Super AMOLED de 7 pouces avec une résolution de 2560 x 1440 (résolution combinée de 5120 x 1440 sur un écran de 12 pouces), un processeur multicœur pour le processeur Slingshot et un processeur multicœur x86 pour la base, 4 Go de RAM dans le Slingshot et 4 Go de RAM dans la base, 128 Go de stockage sur le Slingshot et au moins 128 Go de stockage sur la base, deux logements pour carte SD, deux antennes LTE, deux caméras frontales et arrière, une batterie de 3 200 mAh sur le Slingshot et une batterie de grande capacité sur la base.

Pour les prix appliqués, le moins cher Android Dragonfly coûtait à cette période 300 $ US, tandis que le WinDroid le plus abordable se vendait à 400 $ US. Le Dragonfly était annoncé pour la fin du premier trimestre 2015 ou le début du deuxième trimestre 2015.

En 2014, de nombreuses grandes entreprises de l'électronique ont poursuivi des idées similaires. En 2011, Motorola avait lancé une coque d'ordinateur portable pleine grandeur pour son téléphone Atrix Android, appelée Lapdock. Le Razer Edge 2013 était un ordinateur portable très puissant qui servait également de console de jeu portable. L'Asus PadFone 2012 était un téléphone de 4 pouces qui s'insérait parfaitement dans une tablette de 10 pouces associée à un clavier de type ordinateur portable et à un stylet électronique, qui était également un casque sans fil.


Atrix de Motorola

Les gadgets à financement participatif, quant à eux, envahissaient le monde. Facebook venait d'acquérir le casque de réalité virtuelle Oculus Rift à financement participatif pour 2 milliards de dollars. Plus de 85 000 personnes avaient soutenu une montre intelligente, étonnamment bonne appelée le Pebble. Une entreprise a réuni 13 millions de dollars pour construire un refroidisseur.

Le Futurefön n'était pas un pari sûr, mais pour beaucoup de contributeurs, cela semblait être un risque calculé. « Cela ne verra probablement jamais la lumière du jour, mais c'est trop cool de ne pas revenir pour 200 dollars », pensait Tschiltsch. Tschiltsch est l’un des nombreux partisans en colère d’Indiegogo qui ont déclaré que le créateur de Futurefön, Jeffrey Batio, les avait accompagnés de mensonges d’excuses et promesses sur des produits truqués.

La campagne Indiegogo aurait été conçue pour dissiper les doutes. IdealFuture a décrit Batio comme un entrepreneur qui construisait du matériel informatique personnel exotique depuis des décennies. Sa page Indiegogo vantait un « ordinateur portable avec multi-écrans » qu'il avait dévoilé en 2002, appelé Xentex Flip-Pad. La vice-présidente des médias sociaux, Bridget Hogan, a affirmé dans une interview qu'IdealFuture avait déjà un fabricant basé aux États-Unis, ce qui lui permettait d'envoyer le Futurefön dans un délai de six mois.


Smartphone + Tablet + Ultrabook = Xentex Flip-Pad

Selon Jeffrey Batio, l'homme d'affaires de Santa Clara, le projet était sur la bonne voie lorsque son partenaire manufacturier coréen a fait faillite, tuant effectivement le produit. Mais tout le monde n'est pas d'accord avec cette histoire. Un procès intenté par des investisseurs en colère a accusé Xentex de dissimuler de graves problèmes techniques qui ont condamné le projet. Les plaignants ont allégué qu'il avait dépensé l'argent de l'entreprise pour des maisons et des voitures de luxe, rendant les difficultés financières de l'entreprise encore plus difficiles à surmonter.

Les procureurs fédéraux de Chicago avaient déjà annoncé en juin de cette année que Jeffrey Batio, âgé de 50 ans, avait été reconnu coupable de 12 chefs d'accusation, notamment de fraude postale. Selon les procureurs, les sociétés de Batio ont prétendu produire un seul appareil qui pourrait fonctionner comme un ordinateur portable, une tablette et un téléphone intelligent, ainsi qu'un autre appareil qui, selon l'homme d'affaires, était un ordinateur portable multi-écrans. Les procureurs ont déclaré que Batio avait fait de fausses déclarations sur ses entreprises et ses produits.

Source : Yahoo News, Idealfuture, washingtontimes

Et vous ?

Seriez-vous prêt à participer aux projets à financement participatif ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Un jeu financé par le public à hauteur de 400 000$ en moins de 24H, le crowdfunding serait-il la nouvelle voie fiable de financement ?

Tor récolte plus de 200 000 dollars lors d'une campagne de financement participatif, afin de sécuriser un peu plus son indépendance

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/08/2019 à 15:12
On comprends donc qu'il a arnaquer d'autres investisseurs non ?
Car c'est pas avec 340 000$ partagés en 3 qu'on peut s'acheter une villa et une voiture de luxe aux USA et ce même en pleine campagne...
2  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/08/2019 à 16:51
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
...Car c'est pas avec 340 000$ partagés en 3 qu'on peut s'acheter une villa et une voiture de luxe aux USA et ce même en pleine campagne...
Ça paye toujours la piscine à débordement...
1  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/08/2019 à 17:37
Tu peux acheter ton épicerie dans le tier monde ou alors utiliser ces fonds pour monter une arnaque encore plus grosse, exemple :


"La société Mars One Ventures, qui promettait d’envoyer des hommes coloniser Mars est en faillite. Le projet était très critiqué et régulièrement accusé d’être une arnaque."
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/08/2019 à 7:20
une arnaque sur indiegogo pour un produit qui intègre tout ...et quelque années pmus tard, apparaît le contraire : un telephone qui se concentre le plus possible sur sa fonctionnalité de téléphoner --> LightPhone
LightPhone 2 est un meilleur compromis entre smartphone et lightphone 1, car se dernier ne permet de mémoriser que 3 contacts maximum. ^^'

PS: ce nest pas une arnaque celui-là, les défauts sont réglés à l'aide des feedback.
Il est petit, grosse autonomie car e-paper et moins d'appli... il a été décidé de repartir sur de l'USB micro plutôt que continuer avec du type-C, problème d'antenne à cause de cadre en alu (résolu) ...ça vous rappel un iPhone ? x)
0  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/08/2019 à 12:47
@Steinvikel > C'est pas très clair de ce qu'est leur produit.
Un téléphone réduit accompagnant votre téléphone principal on y lit...

De ce que j'en comprends c'est soit il faut un abonnement de 10$/mois à leurs services pour l'utiliser en stand-alone, et qui n'est disponible qu'aux US.
Soit il faut une seconde SIM et que notre opérateur accepte le renvoi d'appel depuis la SIM principale.
Donc en l'état cela fait vraiment penser à l'équivalent d'une montre connectée, sauf que la connexion n'est pas bluetooth mais via le réseau téléphonique.
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/08/2019 à 17:52
Non non, tu as lu trop vite. 30$/mois (unlimited calls, texts, and simple tools) et 60$/mois (+ data illimité), c'est pour une SIM optionnelle, uniquement pour les USA.
Pour les USA ils proposent une offre supplémentaire comprenant un abonnement avec carte SIM spécifique ...mais l'offre de base est internationale. C'est simplement l'achat du téléphone, sans carte SIM.
--> "*Just to be clear, the Light SIM Plan is completely optional. You can use whatever compatible Nano SIM you'd like for the Light Phone, which could just be swapping the current SIM from your current smartphone, but the Light Phone does require an active SIM card to function."

"The Light Phone 2 is a simple, 4G LTE phone with a beautiful black & white matte E-ink display.
It is designed to be used as little as possible, and it encourages you to spend quality time doing the things you love the most, free of distraction. We call this 'going light'.
The Light Phone 2 brings a few essential tools, like messaging and an alarm clock, so it's even easier to ditch your smartphone more often, or for good. It’s a phone that actually respects you."
en réalité, c'est un smartphone, mais peu enclin à y installer de nombreuses applications (provenant de tiers incertains). Il intègre par exemple un GPS "step-by-step", un lecteur de musique, modem USB, hotspot Wi-Fi...
LightPhone 2 (smartphone) --> https://www.indiegogo.com/projects/light-phone-2#/
NB: je t'invite à lire la mise à jour du 2019-may-13
LightPhone 1 (à la limite du bippeur) --> https://www.kickstarter.com/projects...he-light-phone

mon seul point noir, c'est ceci :
"For the phone’s wireless updates we were able to change the default light phone DNS server to 1.1.1.1, which is a new, fast, super high privacy way of finding web addresses. The default (8.8.8.8) sends all traffic information & tracking to google."
--> si 8.8.8.8 à été changé pour le respect de l'utilisateur, autant faire les choses jusqu'au bout, et choisir 9.9.9.9 (Quad9) plutôt que 1.1.1.1 (CloudFlafre) qui est loin d'être le plus éthique.
Ce qu'il faut saisir sur le but commun de ces projets, c'est qu'ils retirent l'essentiel de l'aspect addictif et distractif que l'on retrouve dans la quasi totalité des téléphones d'aujourd'hui. en plus c'est basé sur autre chose que Google, grâce à LightOS, donc coté respet de la vie privé, c'est effectivement plus efficace.

Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Donc en l'état cela fait vraiment penser à l'équivalent d'une montre connectée, sauf que la connexion n'est pas bluetooth mais via le réseau téléphonique.
oui, on peut dire ça, ça me parait plutôt réaliste, et cette "montre connecté" se connecte en BT, Wi-Fi, 4G-LTE, et peut faire office de routeur. On peut également changer sa batterie, sa carte SIM, et sa carte SD pour la musique. Juste pour ces quelques points elle justifie son achat par rapport à une autre vraie montre connectée, qui ressemble plus à un capteur appairé au téléphone qu'autre chose. ^^'
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web