Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bill Gates estime que sa « plus grande erreur » a été de rater le coche sur le secteur de l'OS mobile
Au profit d'Android

Le , par Stéphane le calme

340PARTAGES

20  0 
Dans un entretien accordé à Village Global, une société de capital-risque, le cofondateur de Microsoft, Bill Gates, est revenu sur son parcours dans la société lorsque des décisions cruciales ont été prises concernant son système d’exploitation mobile. Il a avancé que « la plus grosse erreur » commise par Microsoft a été rater l'occasion offerte par Android:

« Dans le monde des logiciels, et en particulier dans celui des plateformes, les règles du winner-take-all s’appliquent. Ainsi, ma plus grande erreur a été la mauvaise gestion du secteur de la téléphonie mobile, qui a conduit Microsoft à ne pas faire ce qu'Android est aujourd’hui. Android est la plateforme standard pour les téléphones non Apple. Il aurait été naturel pour Microsoft de gagner. Nous y étions déjà avec de nombreuses applications, peut-être 90% du total, et nous étions sur la bonne voie pour mener à bien la mission. Il y avait de la place pour créer et gérer une plateforme mobile de 400 milliards de dollars, chiffre qui aurait été attribué à Microsoft et non à Google ».

Google a publié Android il y a une décennie et compte aujourd'hui plus de deux milliards d'utilisateurs actifs par mois, soit plus du double du nombre d'utilisateurs de Windows 10 et bien plus que les 1,5 milliard d'utilisateurs de Windows déclarés par Microsoft.

Microsoft, bien sûr, a battu Apple en termes de ventes d'OS sur ordinateurs avec Windows comme système d'exploitation non Apple. Mais Microsoft a malheureusement raté le coche sur mobile car il n'a pas su réagir au lancement de l'iPhone, que l'ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer, considérait comme « le téléphone le plus cher du monde, et il ne convient pas aux clients professionnels, car il ne possède pas de clavier ».


Google a acquis Android en 2005 pour 50 millions de dollars. L’ancien PDG, Eric Schmidt, a admis que l’objectif initial de Google était de vaincre les efforts de Microsoft au début de Windows Mobile. « À l’époque, nous nous étions préoccupés par une réussite éventuelle de la stratégie mobile de Microsoft », a déclaré Schmidt lors d’une bataille juridique contre Oracle en 2012 avec Java. Android a finalement tué Windows Mobile et Windows Phone, et est devenu l'équivalent de Windows dans le monde mobile.

Cependant, l’aveu de Gates est quelque peu surprenant. En effet, beaucoup avaient supposé que l’opportunité mobile manquée de Microsoft était une erreur de l’ère Steve Ballmer.

Rater le virage au tactile était un élément clé des premières erreurs commises par Microsoft dans le domaine du mobile, et cela venait du sommet. Microsoft a passé des mois à se disputer en interne pour savoir si la société devrait abandonner ses efforts Windows Mobile, qui à l’époque n’étaient pas conviviaux et étaient nés d’une ère de périphériques à stylet. Lors d'une réunion d'urgence tenue en décembre 2008, Microsoft avait décidé de supprimer Windows Mobile et de se relancer complètement avec Windows Phone.

Alors que l’ancien responsable de la division Windows, Terry Myerson, et Joe Belfiore, de Microsoft, étaient impliqués dans cette réunion d’urgence, il est probable que la société aurait demandé l’avis de Bill Gates. Gates a quitté son poste de PDG en 2000, assumant le rôle d’architecte logiciel en chef au cours des années cruciales qui ont précédé les erreurs de Windows Phone et de Microsoft Windows Vista. Gates a finalement quitté son poste d’architecte en chef des logiciels en juillet 2008 et a assumé les fonctions de président de la société jusqu’à ce que Satya Nadella assume la fonction de PDG en 2014.


Gates n’a peut-être pas participé directement à la gestion de certaines des décisions prises par Microsoft en matière de téléphonie mobile, mais son départ a eu lieu alors que Microsoft manquait Android. En comparaison, l’ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer, a déclaré que Windows Vista était son plus grand regret chez Microsoft.

Microsoft était en fait dans le secteur des smartphones, avant même Apple et Google, depuis le lancement de Windows Mobile par la société en 2003. Après le lancement du premier iPhone et l’avancement d’Android, Microsoft a toutefois été très lent à réagir aux propositions des concurrents, ne publiant une version « moderne » de son système d’exploitation qu’en 2010 avec Windows Phone. Aussi et surtout pour cette raison, Microsoft n’a jamais réussi à rattraper Apple ou Google en termes de fonctionnalités et de distribution. Même l’acquisition de Nokia n’y a rien changé. En effet, le support de Windows Phone a pris fin en 2017.

Microsoft semble avoir surmonté ses erreurs sur mobile et l’activité sur le Cloud de l’entreprise est en plein essor. « C’est étonnant pour moi de voir que malgré le fait que j’ai commis l’une des plus grandes erreurs de tous les temps, avec ce procès antitrust et diverses autres choses, nos autres actifs, tels que Windows et Office, sont toujours très solides. Nous sommes donc une entreprise leader », a déclaré Gates.

Source : entretien

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Êtes-vous surpris par le fait que Bill Gates endosse la responsabilité de l'échec de Microsoft sur le Mobile alors que plusieurs attribuaient cet échec à Steve Ballmer ?

Voir aussi :

Bill Gates et d'autres philanthropes créent un fonds d'investissement d'un milliard USD pour financer les entreprises de technologies propres
Pour Elon Musk l'IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire, alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d'espoir et dangereuse
La représentante Alexandria Ocasio-Cortez rejoint Bill Gates dans l'idée de taxer les robots, et propose l'application d'un taux d'imposition de 90 %
Même Bill Gates qui veut offrir tout son argent ne fait qu'en accumuler plus, il est étonnamment difficile de se débarrasser de milliards de dollars

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 15:19
réflexion personnelle : purée, si microsoft a attisé la haine des devs à cause de winform/wpf/uwp, je sais pas comment réagir puisque le dév android, c'est une cata sans nom, les différents ide qui se sont succédé, les différentes versions du framework qui cassaient beaucoup de choses systématiquement l'abandon de java au profit de kotlin mais avec les mêmes emmerdes, gradle, et le dév ios entre les langages, les fonctionnalités qui deviennent réservées pour apple, xcode qui ne marche plutôt pas bien, l'obligation de support 64 bits etc.

donc conclusion à cette réflexion personnelle, je sais même pas comment le dév mobile peut avoir du succès, pour moi c'est juste le merdier de bout en bout.
9  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 10:08
Citation Envoyé par ordigil Voir le message

Et lorsque vous désactivez la localisation par gps sur votre téléphone intelligent, en fait vous ne la désactivez pas, vous ne faites que vous enlever l'accès à vous même.... Sachez qu'aussitôt que votre téléphone est actif, pas besoin de gps pour vous localiser, votre position est extrapolée à l'aide 3 tours cellulaires au sol qui calculent votre position d'après l'intensité de votre signal cellulaire et les 3 tours... Et ajoutez à celà, les caméras avec la reconnaissance faciale qui sont de plus en plus installées un peu partout.... Et votre télévision intelligente branchée aussi sur internet. Et les nouveaux électroménagers intelligents. Et vos cartes de débit et de crédit à puce électronique. Tout ça permet de vous localiser facilement 24 heures sur 24. Maintenant, les banques mettent de la pressions sur les gouvernements pour faire cesser l'utilisation de l'argent papier. Une occasion en or pour les gouvernements, imaginez, le gouvernement vous soupçonne de quelque chose ou vous ..... encryptez vos données alors que la loi est passée pour vous en interdire, BINGO, vous n'avez plus accès à aucun de vos comptes bancaires. Vous communiquez avec votre banque et là, la gentille personne vous dit que vous devez vous présentez dans un bureau du gouvernement car le gouvernement a demandé à ce que vos comptes bancaires soient gelés. Les gens ne réalisent pas mais lorsque l'argent papier aura disparu, nous serons tous esclaves des gouvernements, des banques et des multinationales. Imaginez maintenant votre dossier médical, il est lui aussi sur internet et pas même pas sur un serveur du gouvernement mais sur un serveur tiers d'un provider avec lequel le gouvernement fait affaire. Vous ne pensez pas que les compagnies d'assurances ne paient pas des hackers un peu partout dans le monde pour essayer de mettre la main sur votre dossier médical ? Pour sauver des millions de dollars chaque années.... Et le cloud, je dirais que toute entreprise qui enregistre des données dans le cloud c'est une entreprise qui n'a absolument aucune conscience, un jour au l'autre, un hacker mettra la main sur ces données.... Qui de sensé déciderait de cacher son coffre-fort rempli d'or dans le sous-sol de son voisin alors que tout le monde saurait que son coffre-fort est dans le sous-sol de son voisin ? Il y a de très forte chance qu'un voleur irait visiter le sous-sol de son voisin. C'est la même chose avec le cloud. On le voit à peu près à chaque semaine des serveurs qui se font hacker... Et là, la majorité des serveurs qui se font hacker ne sont pas déclaré pour le vol de données. Là les gens disent, mais tu exagères, qui s'intéresserait à moi ? Personne ne va attaquer un serveur pour voler mon identité.... C'est que ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Un hacker attaque un serveur, il vole le plus de données possible. Ensuite il fait le trie. S'il a quelque chose d'intéressant, il va essayer de le vendre au plus offrant.... Dossiers médicaux aux compagnies d'assurances. Dossiers de crédit au crime organisé ou groupes terroristes. Etc.... Donc en mettant la "switch" à "ON" sur notre ordinateur ou téléphone, nous offrons notre identité au plus offrant peu importe le système d'exploitation. Bon il est reconnu que les produits Microsoft ont le plus de failles de sécurité mais je n'en suis pas si sûr, et il en va de même avec votre Linux lui aussi avec des failles de sécurité. Ce que je déplore le plus chez Microsoft c'est que leur système d'exploitation est devenu un exploitant de l'utilisateur et très lourd pour un ordinateur avec toutes ses fonctions inutiles impossibles à désinstaller. Nous sommes revenu à l'époque où il était impossible de désinstaller Internet Explorer car Microsoft jurait dur comme fer qu'il était impossible de désinstaller Internet Explorer car il faisait parti intégrante du code de Windows et l'enlever rendrait Windows non opérationnel. Après des millions en amende, oups, Internet Explorer pouvait être désinstallé. Windows 10 est la plus grande atteinte à votre vie privée... Sur mon téléphone, non merci.... Mais pour la question de sécurité, aucun OS n'est sécuritaire..... Des failles de sécurités dans Linux, j'en ai vu à la tonne aussi... Et Android..... LoL....... Ça c'est une grosse joke de même que IOS. On fait une petite mise à jour pour améliorer la stabilité de votre appareil.....Euhhhh.... Bien sûr qu'ils ne vous diront pas que c'est pour corriger une faille de sécurité.... On s'est un peu éloigné du sujet.... Mais je remercie sincèrement Microsoft de ne pas s'être imposer comme solution sur les téléphones intelligent, de toute façon je n'aurais jamais acheté et je n'achèterai jamais un téléphone Windows. Même gratuit, je n'en voudrais pas... Je vois au quotidien le désastre avec Windows 10..... Pas sur mon téléphone, merci...
Ta touche 'entrée' ne fonctionne pas? Il en faut du courage pour te lire!
8  1 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 19:21
Il y a beaucoup à dire sur cette erreur stratégique. Arrogance du leader lorsque d'un tweet "It doesn't fit !" se fait démonter par un hacker scandinave à la demande d'insertion du CD-ROM Windows dans son Windows Phone lors d'un BSOD.
La tablette avec clavier pour ARM n'avait aucun logiciel et donc ne convenait à aucun professionnel.
Apple préparait l'iPhone depuis le début des années 2000. Google a racheté Android à son créateur pour 50 millions et l'a imposé non pas par la force mais par soft power.
L'ère de la mobilité a été un long chemin de croix pour MS avec le gâchis Nokia en prime. Incapable d'incarner une vision une stratégie pour s'imposer. Trop d'errements.

Je pense que Bill Gates et Steve Ballmer étaient en désaccord sur la marche à suivre, donc responsabilité partagée avec tout l'organigramme.

edit : et quelque part, tant mieux lorsqu'on sait le poids que pèse un Windows 10 et demande dorénavant 32Go de Ram dans sa dernière version de Mai 2019 pour les OEM. J'imagine le massacre du mobile où il faut y aller coulis sur les ressources.
6  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 11:46
A partir de Windows Phone 7.5, tout était en ligne pour avoir le meilleur des deux monde : la réactivité d'IOS, la souplesse d'Android.

Windows Phone d'un point de vue ergonomique poutrait allégrement Et Android, et iOS, l'extrème majorité des tâches se faisant en moins de clics qu'eux.

Citation Envoyé par stardeath Voir le message

mais bon une tuile, c'est quand même juste une icône avec le cadre rectangulaire qui va avec, donc à partir de là, tout ce que tu vois sur ton téléphone, est plus ou moins une tuile.
Une tuile, il faut plutôt voir ça comme un widget. Et chacune des "icones" sous windows phone pouvait être facilement un widget retaillable avec un contenu adapté a sa taille. Microsoft en 2010 inventait les widgets en responsive design. L'exemple le plus simple, c'est l'icone des SMS : en 1x1 tu as le nombre de nouveau message qui apparaissent, en 1x2 tu as les auteurs et en 1x4 le début du message.

N'importe quelle application qui respectait vraiment le concept métro était un bonheur à utiliser.

Le meilleur exemple est pour moi metroTube qui est une application metro tellement, mais tellement plus agréable à utiliser que celle de google, c'en est impressionnant! avec pelle melle dés 2010 : téléchargement des vidéos en selectionnant la qualité, lecteur offline et surtout une gestion 'logged out' des abonnements : pas besoin d'avoir de compte google pour profiter de la puissance de youtube.

Windows Phone est la plus belle réussite de Microsoft, d'un point de vue réalisation WP est toujours en avance sur son temps, Il n'y a que d'un point de vu commercial qu'ils étaient en retard.

Et ce n'est pas une surprise : C'est bien après une analyse approfondie des avantages et inconvénients des systèmes concurrents qu'on peut réussir à arriver avec une nouvelle conception qui corrige absolument tout.
6  0 
Avatar de JackIsJack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 8:48
Pour le mobile, MS a surtout râté sa cible : s'intéresser au gros neuneu : le consommateur Apple qui va dépenser de l'argent facilement dans le market pour le faire grossir. Celui là il faut l'attirer avec du marketing excessif et de la simplicité d'usage

MS n'a jamais été dans cette démarche là avant, ils sont plutôt à concevoir des écosystèmes professionnels, avec un souci d'interopérabilité dans l'univers Ms, de bureautique.

Donc je ne vois pas 'une erreur'. Ca aurait été dingue qu'ils répondent à ces attentes naturellement à l'époque parce que c'est juste pas eux.
4  0 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 19:20
Il est ici intéressant d'avoir rétabli une vérité : le virage que certains ont raté n'est pas celui du smartphone mais bel et bien celui du tactile. Que ce soit notamment Microsoft côté logiciel mais aussi Nokia coté matériel (ils auraient pu "sortir l'iPhone" dès 2004 mais ont préféré laisser le proto dans les cartons parce que l'étude de marché elle a dit que ça n'intéresserait jamais personne). Les deux ont sorti de bons smartphones non tactiles avant que le form factor full touch à la iPhone ne s'impose. Notamment Nokia avec des appareils comme le N95 et ses Eseries (E71 par exemple).

Hormis cela je pense que le gros problème de Windows Phone était surtout qu'il n'était pas prêt. Windows Phone 7 était la bêta d'un OS mobile potable et ça a été bombardé comme étant "the next big thing" de Microsoft dès 2010. WP n'a commencé vraiment à valoir quelque chose qu'à partir de la version 8.1 en 2014, mais il était déjà condamné. C'est là aussi l'erreur de Nokia, qui AMHA aura moins souffert de l'abandon de Symbian que de l'adoption de WP7 qui était une sacrée régression. Windows Phone aurait pu finir de percer s'ils avaient persisté car le plus dur avait été fait. Mais ce n'était pas l'avis de Nadella qui aura fait perdre des milliards à Microsoft en finissant d'avaliser le rachat des téléphones Nokia au lieu de le stopper ou bien de lui donner sa chance. Mais "c'est la faute à Ballmer" donc on lui pardonne.
5  1 
Avatar de yukihira
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 11:49
De mon avis personnel, WP7 a été surtout un grand foutage de gueule phénoménal de Microsoft envers ses plus précieux alliés: les développeurs tiers.

Malgré le côté Open Source (et en partie gratuit) de Linux, Windows sur Desktop a attiré pas mal de développeurs de tout bord (étudiant, amateur, professionnel...) qui ont publié une multitude de logiciels dans presque tous les domaines (multimédia, jeux, éducation, utilitaire, productivité, sécurité...). Les raisons de cet attrait peuvent être nombreuses: facilité relative de développement (VB6, Delphi, J2SE/Swing, Visual C++, Windev...), documentation et accès illimité et sans filtres aux API Win32 (sur MSDN ou sur plusieurs sites/blogs spécialisés), pas besoin de licences de publication (pas de app store qui bloque en amont), une culture de gratuité relative (pour ne pas dire de piratage/vol des IDE, des frameworks payants, des sharewares...). Tout cela a permis de faire vivre et grandir un écosystème en situation de quasi-monopole sur le marché professionnel et grand public.

Et pourtant, WP7 a choisi de tourner le dos à tout ça, et de copier bêtement sur les premières versions d'iPhone et d'Android.
- Première erreur: se baser uniquement sur un app store restrictif (charte graphique, charte d'utilisation...) et payant (abonnement requis) pour publier les applications (même gratuites). Microsoft a dit adieu aux étudiants, aux amateurs, aux semi-professionnels... qui ne pouvaient pas (ou ne voulaient pas) dépenser un copek pour publier leurs créations. (Et dire que des années plus tard, c'est elle qui payait certaines entreprises pour développer sur WP)
- Deuxième erreur: Silverlight/WPF en C# pour mobile sinon rien (sans accès à la plupart des API bas niveau, sans notifications, et sans multitâche dans sa première version). Microsoft a dit adieu à toutes les autres applications qui n'étaient pas des simples consommation de services Web (messagerie, tethering, streaming en TCP, serveur/client FTP/HTTP, filtres photos avancés...).
- Troisième erreur: OS payant pour les constructeurs (entre 20 et 50€ de mémoire). Microsoft a dit adieu à la multiplicité des offres (très peu de constructeurs proposaient du WP7, et les prix étaient un peu plus élevés que les Android concurrents => tout le contraire du modèle Compatible PC sur Desktop favorisé par le piratage). Il fallait soit être riche (un peu réducteur, mais c'était un peu ça), soit développeur .Net pour vouloir s'acheter un WP7.

Microsoft a depuis essayé tant bien que mal de corriger le tir, mais sans trop de convictions. Elle ne peut se prendre qu'à elle même pour ce qui lui arrive. Il aurait été plus facile pour elle contre tout autre entreprise de conquérir les développeurs pour que ces derniers enrichissent et animent son écosystème mobile, mais sa politique de copier bêtement sur ses concurrents sans trop d'analyses poussées et objectives l'a emmené à sa situation d'aujourd'hui: le néant total sur le marché du mobile grand public.
4  0 
Avatar de CS FS
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 10:09
Je ne saurais pas dire si Microsoft a réellement raté le coche du mobile, mais une chose est certaine, Microsoft a saccagé les (bonnes) bases qu’ils avaient réussi à poser. Et même aujourd’hui, avec du recul, je ne comprends pas comment ils ont pu se planter à ce point.

Oui les éditeurs ont délaissé la plateforme (Snapchat, Instagram et compagnie ont aidé à creuser la tombe du bousin, du fait leur retard et/ou de leur rejet pur et simple), mais le plus gros de la responsabilité incombe selon moi à Microsoft qui a foiré les campagnes de com de manière magistrale (et surtout de manière successive, sans jamais se remettre en question ou prendre en considération les retours des utilisateurs/développeurs).

C’est dommage, car c’est la seule plateforme mobile sur laquelle j’aimais vraiment développer (aujourd’hui quand on me demande un dev iOS, je vais m’isoler dans une pièce pour pleurer un peu, puis je me mets au charbon… Android c’est un peu mieux, mais ce n’est pas non plus l’extase). Et Windows 10 mobile était plein de bonnes idées, notamment le fait de pouvoir poser son Lumia sur un doc (qui relie clavier/souris/écran) et de se retrouver avec l’UX Windows 10 desktop.

Bref. IMHO Microsoft est arrivé bien en retard sur le marché du smartphone, c’est un fait, mais je ne suis pas certain que Windows Phone fût voué à l’échec avec une meilleur communication autour de l’écosystème et une meilleure prise en compte des retours utilisateurs et développeurs.
4  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 20:27
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
ils avait la technologie et des bon produits, ils ont juste complètement foiré leurs com
Non parce qu'avec Windows CE/ Phone tu n'as ni de magasin virtuel ni de connexion permanente à Internet.

Et avec un Internet Explorer non compatible HTML 4.X à l'époque (ou très peu), il y avait du travail à faire

Google a racheté Android en 2005 et cela a fonctionné en 2012 : 7 ans de travail avec 4 ans de bataille avec iPhone. Et même lorsqu'on connait la programmation Android, certaines parties ont été faites à l'arrache (notamment la partie graphique) et depuis les différentes versions d'Android corrigent petit à petit.

Ce n'était pas avec la version béta de Windows Phone 7.0 sortie 2010 que Microsoft aurait redressé la barre c'était déjà trop tard.
4  1 
Avatar de i5evangelist
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 22:36
Sa plus grosse erreur et qui aurait pu lui coûter la calouche, c'est de ne pas intégrer TCP/IP à W95, celle-là, elle était belle
3  0