Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des politiciens se rallient derrière l'appel à la dissolution de Facebook lancé par son co-fondateur
Le dénommé Chris Hughes

Le , par Jonathan

299PARTAGES

7  0 
Chris Hughes est un Américain qui a co-fondé Facebook en 2004 à Harvard avec Zuckerberg et Dustin Moskovitz. Il a quitté Facebook en 2007 et a déclaré dans un article de LinkedIn qu'il avait gagné un demi-milliard de dollars pour ses trois années de travail. Il dit ressentir de la colère ainsi que de la responsabilité vis-à-vis de la société, car selon lui, Facebook est en situation de monopole, ce qui a limité la concurrence et freiné l'innovation. Et donc dans un éditorial publié jeudi dernier dans le New York Times, il a appelé à la dissolution du réseau social.

En réponse à cet éditorial, certains politiciens ont fait des sorties pour manifester leur soutien à Hughes. C'est le cas de la sénatrice Elizabeth Warren, une démocrate du Massachusetts et également candidate à la présidence, qui a tweeté : « Chris Hughes a raison. Les grandes entreprises technologiques d'aujourd'hui ont trop de pouvoir sur notre économie, notre société et notre démocratie. Elles ont détruit la concurrence, ont utilisé nos informations privées à des fins lucratives, ont nui aux petites entreprises et ont freiné l'innovation ».


Rohit Khanna dit Ro Khanna, le représentant des États-Unis dans le 17ème district du Congrès de Californie, a également réagi et est allé dans le même sens que Hughes qui faisait savoir que Facebook n'aurait pas dû acquérir WhatsApp et Instagram en 2012. Le sénateur démocrate Richard Blumenthal a lui aussi parlé de cette acquisition lors d'une interview : « C'est utiliser à mauvais escient cette position dominante sur le marché, comme Facebook l'a fait en acquérant des entreprises innovantes avant qu'elles ne puissent vraiment atteindre la maturité et en copiant les nouvelles technologies de manière à étouffer la concurrence et l'innovation ».


Plusieurs autres personnalités se sont elles aussi exprimées à ce sujet. L'ancien éditorialiste du Wall Street Journal, Walt Mossberg, a fait savoir dans un tweet qu'il partage l'opinion de Hughes à savoir la dissolution de Facebook et une réglementation des entités restantes en vertu d'une nouvelle loi fédérale sévère sur la protection de la vie privée.


Ceux qui veulent que le gouvernement dissolve Facebook, soutiennent que cette décision entraînerait une concurrence accrue entre les entreprises de médias sociaux, ce qui pourrait signifier plus d'options pour les consommateurs. D'autres disent également que cela pousserait la société à faire plus d'efforts en matière de protection de la vie privée. Jusque-là, on ne sait pas encore si ces différentes sorties suffiront pour faire dissoudre Facebook, mais toujours est-il que si cela se produisait, ce serait un cas rare.

Source : CBS News

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Facebook est-il un monopole ?
Pensez-vous qu'il faille dissoudre Facebook ? si oui, ces différentes sorties suffiront-elles ?

Voir aussi :

L'un des fondateurs de WhatsApp appelle à quitter Facebook suite au scandale lié à la fuite massive de données utilisées pour un profilage
Les cofondateurs d'Instagram estiment que le démantèlement de Facebook n'est pas la bonne manœuvre contrairement à ce que préconisent les politiciens
Chris Hughes, cofondateur de Facebook, appelle au démantèlement du RS : « le pouvoir de Mark Zuckerberg est sans précédent et anti-américain »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2019 à 9:48
On n'est pas à une ineptie près, avec les américains, hein !
On croit rêver, les autorités américaines se plaignent d'un possible problème d'abus de position dominante de la part de Facebook. Non, mais sans blague !
Au moment des rachats de tous les concurrents par FB, les autorités de régulation US, elles étaient où ? Sûrement aux fraises mais en tout cas pas au bureau.
Qui s'est pavané devant une telle audace, devant une telle croissance, devant un si beau projet entrepreneurial ?
Toutes les voix discordantes ont été priées de se taire afin de ne pas entraver la marche du marché.

Quelle blague maintenant de se dédire, tout le monde savait parfaitement comment ça allait se passer, une telle force de frappe financière au sein d'une seule main ça finit par tout tuer.
Sans compter l'influence que ce réseau génère sur les votants et futurs votants qui se sont massivement détournés de la télévision. Et là pour les pingouins en politique (tous du millénaire précédent) qui n'y comprennent rien et qui s'accrochent au pouvoir comme des moules à leur rocher sont bien emm......dés. Alors on découpe histoire de reprendre un peu la main.

Et pour les autres mastodontes, ils vont faire quoi ? Les tronçonner tous ? Bien sûr... Il n'y aura qu'un bouc émissaire et comme c'est parti ça risque d'être FB.
Le seul réseau pour l'instant qui fait concurrence (un bien grand mot) à FB c'est Snap et le fondateur a refusé une offre de 4 milliards de dollars de la part de FB.

Bref, tout ça pour dire que ce ne sont que des positions de principe : regardez, on veille... Mais vous comprenez ça va prendre du temps, allez on en reparle dans 10 ans.
4  0 
Avatar de renaud_noumea
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/07/2019 à 20:30
Un associal crée un réseau soit disant "social" qui détruit la société. Y'aurait pas un petit problème.
Pour ceux qui ne comprennent pas que beaucoup de personnes ne peuvent s'en passer, je leur conseille d'essayer les opiacés pour découvrir ce qu'est la dépendance et la nocivité.
2  0 
Avatar de stigma
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/07/2019 à 10:58
"Après avoir touché 500 millions de dollars....."
On comprend qu'il veut le démanteler, il a touché sa part !
0  0 
Avatar de jpiotrowski
Membre averti https://www.developpez.com
Le 31/07/2019 à 21:06
C'est aux utilisateurs de décider du devenir de Facebook. On sait de quoi "ils" sont capables.
0  0