Des sénateurs américains souhaitent que les dirigeants de Facebook soient personnellement mis en cause
En cas d'abus commis par l'entreprise

Le , par Jonathan

381PARTAGES

4  0 
Lundi dernier, 2 sénateurs américains ont exprimé leur frustration à la suite d'une enquête fédérale sur les pratiques de Facebook en matière de confidentialité. Les sénateurs Richard Blumenthal et Josh Hawley, puisqu'il s'agit d'eux, ont critiqué le projet d’accord de la FTC (Federal Trade Commission) avec Facebook visant à limiter et sanctionner son utilisation abusive des données personnelles des consommateurs. Ces derniers ont exhorté le gouvernement à agir plus rapidement et à envisager d'imposer des sanctions sévères aux hauts dirigeants de l'entreprise.

Ces sénateurs ne sont pas les premiers à demander à ce que les dirigeants de Facebook soient personnellement tenus pour responsables des abus commis par l'entreprise. Le mois dernier, le sénateur démocrate Ron Wyden, qui est l'un des principaux défenseurs de la confidentialité numérique, avait déclaré dans une lettre adressée à la FTC, que les autorités fédérales de réglementation devraient tenir Mark Zuckerberg pour responsable des violations répétées commises par Facebook concernant la vie privée des Américains.

Le fait que ces 2 autres sénateurs se joignent à lui, n'arrange pas du tout les choses pour Facebook, surtout quand on sait que la FTC s'apprêtait à infliger à l'entreprise, une amende record estimée entre 3 et 5 milliards de dollars. Dans leur lettre adressée à la FTC, les sénateurs ont déclaré à l'agence que même avec une amende de 5 milliards de dollars, Facebook s'en tirait à bon compte. Ils ont également insisté pour que des limites à long terme soient fixées sur la manière dont Facebook collecte et utilise les informations personnelles.


Ils ont suggéré des mesures telles que la suppression des données de suivi et la limitation des pratiques publicitaires. Les deux hommes ont également demandé à ce que tout responsable de Facebook à l’origine d’une violation d’un accord ou d’un décret puisse être dénoncé. D'ailleurs dans leur lettre, ils déclarent ceci : « La Commission devrait imposer des sanctions pécuniaires dissuasives et imposer des mesures énergiques de reddition de comptes à Facebook, notamment en limitant l'utilisation des données des consommateurs, la responsabilité de la direction en cas de violation et d'autres mesures correctives structurelles pour mettre fin aux atteintes à la confiance des consommateurs ».

Jusqu'à présent, la FTC et Facebook n’ont pas encore fait de commentaires suite à cette lettre, mais un autre sénateur nommé Mike Lee, qui par ailleurs est président du comité antitrust du Comité judiciaire, ne partage pas entièrement le point de vue des sénateurs Blumenthal et Hawley. Il a déclaré qu’il ne pensait pas que Mark Zuckerberg devrait être tenu responsable des atteintes à la vie privée parce que selon lui, il n’y a pas de base valable pour ça.

Pour l'instant, la société Facebook a déclaré au gouvernement américain qu'elle était prête à soumettre ses activités de protection des données à un contrôle accru pour mettre fin à l'enquête actuelle de la FTC, qui a débuté en mars 2018. Il peut-être utile de rappeler que cette enquête portait initialement sur les erreurs du géant des réseaux sociaux en matière de protection des données personnelles et qui impliquait la société Cambridge Analytica. Toujours est-il que pendant ce temps, les parts Facebook connaissent une hausse de plus de 40 % depuis le début de l’année en dépit de l’amende imminente imposée par la FTC.

Source : Lettre des senateurs

Et vous ?

Partagez-vous l'avis de ces sénateurs ?
Quelque soit la sanction qui lui sera infligée, pensez-vous que cela l'empêchera de récidiver ?
Quelles sanctions devraient être infligées à Facebook pour dissuader les autres de faire pareil ?

Voir aussi :

Mark Zuckerberg devrait être tenu pour responsable des problèmes de confidentialité de Facebook, selon un sénateur américain
Mark Zuckerberg est passé devant le Sénat américain. Le patron de Facebook promet une IA pour mieux trier les contenus à caractère haineux
Mark Zuckerberg ainsi que d'autres cadres dirigeants de Facebook sont poursuivis en justice pour les scandales liés à la vie privée

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2019 à 9:48
On n'est pas à une ineptie près, avec les américains, hein !
On croit rêver, les autorités américaines se plaignent d'un possible problème d'abus de position dominante de la part de Facebook. Non, mais sans blague !
Au moment des rachats de tous les concurrents par FB, les autorités de régulation US, elles étaient où ? Sûrement aux fraises mais en tout cas pas au bureau.
Qui s'est pavané devant une telle audace, devant une telle croissance, devant un si beau projet entrepreneurial ?
Toutes les voix discordantes ont été priées de se taire afin de ne pas entraver la marche du marché.

Quelle blague maintenant de se dédire, tout le monde savait parfaitement comment ça allait se passer, une telle force de frappe financière au sein d'une seule main ça finit par tout tuer.
Sans compter l'influence que ce réseau génère sur les votants et futurs votants qui se sont massivement détournés de la télévision. Et là pour les pingouins en politique (tous du millénaire précédent) qui n'y comprennent rien et qui s'accrochent au pouvoir comme des moules à leur rocher sont bien emm......dés. Alors on découpe histoire de reprendre un peu la main.

Et pour les autres mastodontes, ils vont faire quoi ? Les tronçonner tous ? Bien sûr... Il n'y aura qu'un bouc émissaire et comme c'est parti ça risque d'être FB.
Le seul réseau pour l'instant qui fait concurrence (un bien grand mot) à FB c'est Snap et le fondateur a refusé une offre de 4 milliards de dollars de la part de FB.

Bref, tout ça pour dire que ce ne sont que des positions de principe : regardez, on veille... Mais vous comprenez ça va prendre du temps, allez on en reparle dans 10 ans.
4  0 
Avatar de Refuznik
Membre actif https://www.developpez.com
Le 09/05/2019 à 21:50
Ce que je retiens surtout de l'article c'est "... l’accent devrait être mis sur la régulation de l’Internet".
Mais bien sur Trop de gens oublient qu'internet ce n'est pas les réseaux sociaux, les moteurs de recherches ou quelques sites web et c'est bien malheureux.
Il faut sauvegarder Internet contre les états et les entreprises comme Facebook ou autres.
2  0 
Avatar de renaud_noumea
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/07/2019 à 20:30
Un associal crée un réseau soit disant "social" qui détruit la société. Y'aurait pas un petit problème.
Pour ceux qui ne comprennent pas que beaucoup de personnes ne peuvent s'en passer, je leur conseille d'essayer les opiacés pour découvrir ce qu'est la dépendance et la nocivité.
2  0 
Avatar de Doksuri
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/05/2019 à 10:03
Citation Envoyé par sebbod Voir le message
La vrai question c'est pourquoi plein de gens l'utilisent ?
la simplicite... c'est plus simple et rapide d'appuyer sur un bouton pour "sociabiliser" plutot que de se lever du canap pour rencontrer des gens physiquement
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/05/2019 à 10:10
Citation Envoyé par sebbod Voir le message
Personnellement je ne comprend pas le problème, Facebook est un outil et il suffirait de ne pas s'en servir pour ne pas qu'il nous nuise
Il y a des balises facebook sur plein de sites, Facebook te connait même si tu n'es pas inscrits.

Et là le problème c'est que c'est difficile d'échapper à Facebook, parce qu'il possède WhatsApp, Messenger, Instagram.

Citation Envoyé par sebbod Voir le message
- FaceBook n'est pas un outil indispensable à la survie de l'homme, chacun peut arrêter de s'en servir quand il veut donc je ne vois vraiment pas le problème.
Sans Facebook il n'y aurait peut-être pas de gilets jaunes ! (bon par contre les printemps arabe c'était pas aussi bien...)

Citation Envoyé par sebbod Voir le message
le vrai problème c'est pourquoi les gens passent autant de temps devant des écrans au lieu de s’occuper de leur vaisseau spatial (la terre) qui va de plus en plus mal.
C'est pour rester en contact avec des proches.
Tu peux faire du jardinage et aller sur facebook avant d'aller te coucher.
1  0 
Avatar de stigma
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/07/2019 à 10:58
"Après avoir touché 500 millions de dollars....."
On comprend qu'il veut le démanteler, il a touché sa part !
0  0 
Avatar de jpiotrowski
Membre averti https://www.developpez.com
Le 31/07/2019 à 21:06
C'est aux utilisateurs de décider du devenir de Facebook. On sait de quoi "ils" sont capables.
0  0 
Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/05/2019 à 9:56
Personnellement je ne comprend pas le problème, Facebook est un outil et il suffirait de ne pas s'en servir pour ne pas qu'il nous nuise, c'est comme la cigarette, les armes, le gras, le sucre, l'alcool, etc...
La vrai question c'est pourquoi plein de gens l'utilisent ?

- FaceBook n'est pas un outil indispensable à la survie de l'homme, chacun peut arrêter de s'en servir quand il veut donc je ne vois vraiment pas le problème.
- Une centrale nucléaire par contre on peut être contre le nucléaire mais si on habite en France quand on allume son ordinateur on ne choisie pas si l’électricité qu'il utilise provient d'une centrale nucléaire ou d'énergie renouvelable.

le vrai problème c'est pourquoi les gens passent autant de temps devant des écrans au lieu de s’occuper de leur vaisseau spatial (la terre) qui va de plus en plus mal.

FaceBook change-t-il la face du monde ?
1  4 
Wine sur Windows 10, ça marche grâce au sous-système dédié à Linux
Une application de partouze laisse fuiter les données personnelles et les photos de ses utilisateurs, y compris ceux de la Maison-Blanche et de la Cour suprême
Les hackers peuvent attaquer votre réseau en vous faisant livrer un petit dispositif malveillant par courrier, cette technique a été nommée Warshipping
Apprendre à utiliser le format SVG - SVG et le web, un tutoriel de Maurice Chavelli
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web