GNU nano 4.0 est disponible en téléchargement :
Tour d'horizon des principales nouveautés de cet éditeur de texte

Le , par Christian Olivier

122PARTAGES

11  0 
Depuis peu, GNU nano est officiellement disponible dans sa version 4.0. Cette nouvelle version qui a pour nom de code « ;Thy Rope of Sands ;» succède à la version 3.2 alias « ;Het kromme hout ;» qui est sortie en novembre dernier. Ce programme permet, comme tous les autres éditeurs de texte (Bloc-Notes ou NotePad++ sur Windows, Vim ou Emacs sur Linux), de modifier des fichiers de texte brut, sans mise en forme (gras, italique, souligné…).


GNU nano ou, plus simplement, NANO est un éditeur de texte pour les systèmes Unix et dérivés publié sous licence GNU GPL qui est basé sur la bibliothèque ncurses. GNU nano est un clone libre de Pico, l’éditeur de texte du logiciel de messagerie électronique Pine. NANO reprend les fonctionnalités et la simplicité de l’interface de Pico en éliminant la forte dépendance de ce dernier envers Pine. Avec le temps, NANO s’est démarqué de Pico en se dotant de fonctionnalités qui faisaient jusqu’à lors défaut à Pico : défilement ligne par ligne, coloration syntaxique, recherche et remplacement de texte avec des expressions rationnelles, possibilité d’éditer plusieurs tampons…

Comme Pico, GNU nano s’utilise avec des modificateurs (des combinaisons de touches dans le cas présent) incluant la touche Ctrl (Ctrl-O, Ctrl-W, Ctrl-G…). Le fait qu’il puisse aussi être utilisé avec des modificateurs incluant la touche Alt le différencie cependant de Pico. Nano dispose, en outre, d’une barre d’état de deux lignes au bas de l’écran dans laquelle les raccourcis des commandes disponibles dans le contexte actuel sont listés. Presque toutes les fonctionnalités activables depuis la ligne de commande peuvent être basculées dynamiquement durant l’édition sur cet outil.

GNU nano 4.0 adopte le défilement doux (une ligne à la fois) par défaut. Avec cette nouvelle version, une ligne de code trop longue n’est plus automatiquement segmentée en passant à la ligne suivante, un caractère de nouvelle ligne n’est plus ajouté automatiquement à la fin du buffer et lorsqu’une ligne continue hors de la zone d’affichage, elle se termine maintenant par le symbole « ;> ;» surligné. La ligne sous la barre de titre est désormais incluse par défaut dans l’espace d’édition et lorsque le texte marqué est justifié, il devient un paragraphe unique et distinct. Il est de plus possible d’annuler toutes les justifications comme n’importe quelle autre opération et les combinaisons de touches « ;Alt + Up ;» et « ;Alt + Down ;» provoquent désormais un défilement par ligne au lieu d’un findnext.

Parmi les autres nouveautés ou améliorations introduites par la version 4.0 de GNU nano, on peut citer l’ajout des options (liste non exhaustive) :

  • --jumpyscrolling (-j) qui permet le défilement en demi-écran ;
  • --finalnewline (-f) qui ramène la nouvelle ligne automatique à EOF ;
  • --emptyline (-e) qui laisse la ligne sous la barre de titre inutilisée ;
  • --guidestripe=<number> qui dessine une barre verticale dans une colonne donnée ;
  • --breaklonglines (-b) qui permet de réactiver le passage automatique et forcé à la ligne.

Signalons au passage que l’option --rebinddelete est capable de compenser d’autres erreurs de liaison, que les options --morespace et --smooth sont obsolètes et que l’option de configuration --disable-wrapping-as-root a été supprimée sur GNU nano 4.0. Sur cette nouvelle version, les fonctions « ;cutwordleft ;» et « ;cutwordright ;» ont été renommées (respectivement « ;chopwordleft ;» et « ;chopwordright ;»), car elles n’utilisent pas le cutbuffer et les fonctions de saut de paragraphe ont été déplacées de Search à Go-to-Line.

Source : Nano

Et vous ?

Que pensez-vous des améliorations et modifications qui accompagnent GNU nano 4.0 ?
Laquelle vous apparait comme la plus importante ?
Recommanderiez-vous NANO à un débutant qui cherche un bon éditeur de texte ? Pourquoi ?

Voir aussi

Org Mode de l'éditeur de texte GNU Emacs débarque sur Visual Studio Code sous forme d'extension, actuellement disponible en version alpha
Sublime Text 3.1 est disponible, au menu : meilleure prise en charge des moniteurs à très haute densité de pixels et plus
L'équipe de VS Code annonce sa feuille de route pour 2018 et souhaite rendre l'expérience avec VS Code plus agréable qu'elle ne l'est déjà
GNU nano 3.0 est disponible en téléchargement : tour d'horizon des principales nouveautés de cet éditeur de texte

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de i5evangelist
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/03/2019 à 22:40
pour ceux qui cherche un editeur de texte en console, il y a textadept, basé sur scintilla, injustement méconnu à mon sens.
>>>page projet<<<
Avatar de luigifab
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 11:08
textadept à l'air trop classe, mais je ne le voie pas dans les dépôts de Debian, c'est dommage.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web