GNU nano 3.0 est disponible en téléchargement :
Tour d'horizon des principales nouveautés de cet éditeur de texte

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
GNU nano, un éditeur de texte pour les systèmes Unix et dérivés basé sur la bibliothèque ncurses et publié sous licence GNU GPL, est officiellement disponible dans sa version 3.0. Son nouveau nom de code est « Water Flowing Underground ». Ce programme permet, comme tous les autres éditeurs de texte (Bloc-Notes ou NotePad++ sur Windows, Vim ou Emacs sur Linux), de modifier des fichiers de texte brut, sans mise en forme (gras, italique, souligné…).


GNU nano est un clone libre de Pico, l’éditeur de texte du logiciel de messagerie électronique Pine. Il reprend les fonctionnalités et la simplicité de l’interface de Pico en éliminant la forte dépendance de ce dernier envers Pine.

Avec le temps, nano s’est démarqué de Pico en se dotant de fonctionnalités qui faisaient jusqu’à lors défaut à Pico : défilement ligne par ligne, coloration syntaxique, recherche et remplacement de texte avec des expressions rationnelles, possibilité d’éditer plusieurs tampons… À l’instar de Vim et Emacs, cet éditeur de texte pour la console Linux peut désormais être considéré comme une référence dans son domaine.

Comme Pico, GNU nano s’utilise avec des modificateurs (des combinaisons de touches dans le cas présent) incluant la touche Ctrl (Ctrl-O, Ctrl-W, Ctrl-G…). Le fait qu’il puisse aussi être utilisé avec des modificateurs incluant la touche Alt le différencie cependant de Pico. Nano dispose, en outre, d’une barre d’état de deux lignes au bas de l’écran dans laquelle les raccourcis des commandes disponibles dans le contexte actuel sont listés. Presque toutes les fonctionnalités activables depuis la ligne de commande peuvent être basculées dynamiquement durant l’édition sur cet outil.

GNU nano 3,0 promet l’amélioration des vitesses de lecture d’un fichier (70 % plus rapide) et de traitement du texte ASCII (2 fois plus rapide) comparées aux versions précédentes. Il ignore les pressions sur « Échap » avant une frappe de commande valide et évite un éventuel blocage lors d’un Full-Justify. Cette version prend en outre un nombre plus important de modificateurs en charge, bloque la correction orthographique externe et modifie la façon dont les mots sont supprimés à la limite des lignes.

Parmi les autres nouveautés ou améliorations introduites par la version 3.0 de GNU nano, on peut citer (liste non exhaustive) :
  • l’affichage des messages d’erreur rcfile sur une console Linux ;
  • le déplacement de l’option No-Convert vers la partie Insertion du menu ;
  • la suppression de la commande « formater » et de la fonction « Searchagain » ;
  • l’affichage du nombre de lignes exact sur la barre d’état lors de l’ouverture de plusieurs fichiers ;
  • la possibilité d’effacer le mot suivant avec <Ctrl + Suppr> ou le mot précédent avec « Ctrl + Shift + Delete ».


Source : Nano-editor

Et vous ?

Quel est votre éditeur de texte préféré sur Windows ? Sur Linux ?
Avez-vous déjà utilisé GNU nano ? Si oui, quelles ont été vos impressions ?
Que pensez-vous des nouveautés introduites dans GNU nano 3.0 ?
Lesquelles trouvez-vous les plus utiles ? Qu'attendez-vous encore de l'éditeur de texte ?

Voir aussi

Org Mode de l'éditeur de texte GNU Emacs débarque sur Visual Studio Code sous forme d'extension, actuellement disponible en version alpha
Sublime Text 3.1 est disponible, au menu : meilleure prise en charge des moniteurs à très haute densité de pixels et plus
L'équipe de VS Code annonce sa feuille de route pour 2018 et souhaite rendre l'expérience avec VS Code plus agréable qu'elle ne l'est déjà
SpaceVim : utiliser l'éditeur de texte open source VIM en tant qu'EDI Java grâce à des plugins dédiés intéressant par rapport à Eclipse ou intelliJ ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Asmodan Asmodan - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 10:52
C'est la même chose que NANO ou c'est similaire ?
Avatar de sergio_is_back sergio_is_back - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 11:07
Citation Envoyé par Asmodan Voir le message
C'est la même chose que NANO ou c'est similaire ?
Oui c'est NANO tout simplement mais comme NANO fait partie du projet GNU son nom complet est GNU Nano même si personne l'appelle comme ça
Avatar de i5evangelist i5evangelist - Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 11:08
Personellement, j'ai adopté Textadept, basé sur Scintilla.
Pas assez barbu pour nano
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre émérite https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 11:26
Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
Pas assez barbu pour nano
nano c'est déjà l'éditeur texte console pour ado avec un tout petit duvet : les raccourcis sont indiqués en permanence :p

On est loin de la capilarité faciale necessaire pour un Vim ou Emacs

En tout cas je te comprends... Nano c'est le joker sur serveur quand il n'y a pas d'interface graphique. S'il y a un serveur X, je pars du Gedit ou équivalent...
Avatar de Asmodan Asmodan - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 11:59
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Oui c'est NANO tout simplement mais comme NANO fait partie du projet GNU son nom complet est GNU Nano même si personne l'appelle comme ça
ok
Avatar de Guildem Guildem - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 13:07
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
nano c'est déjà l'éditeur texte console pour ado avec un tout petit duvet : les raccourcis sont indiqués en permanence :p

On est loin de la capilarité faciale necessaire pour un Vim ou Emacs

En tout cas je te comprends... Nano c'est le joker sur serveur quand il n'y a pas d'interface graphique. S'il y a un serveur X, je pars du Gedit ou équivalent...
Pour ma part, dès que je peux l'utiliser (c'est à dire Linux en desktop ou Macos...), j'installe micro, un éditeur texte console en python prenant en charge l'utilisation de la souris avec un WM, avec plein de super trucs qui le rendent très complet, mais plus simple à appréhender qu'un vi ou emacs.

Je ne crois pas avoir d'éditeur texte standard d'installé sur mon poste, seulement des IDE pour quand je dois coder dans certains langages spécifiques.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 14:01
Rien de tel qu'un bon vieux Emacs en mode terminal, pour vous apprendre c'est quoi la vie
Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
le 10/09/2018 à 16:17
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
GNU nano 3,0 promet l’amélioration des vitesses de lecture d’un fichier (70 % plus rapide) et de traitement du texte ASCII (2 fois plus rapide) comparées aux versions précédentes.
En fait, comment ont-ils réussi à accélérer autant ces traitements ? S'agit-il de modifications dans la gestion des appels système et du cache, en particulier pour les gros fichiers ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil