Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

40 % des « startups en IA » en Europe n'utilisent pas d'intelligence artificielle
L'IA est-il un argument pour attirer les investisseurs ?

Le , par Michael Guilloux

318PARTAGES

14  0 
L'intelligence artificielle est sans aucun doute la technologie qui fait le plus de buzz actuellement, que ça soit chez les personnes averties comme chez les profanes, tout le monde en parle. Pour bon nombre d'entreprises, l'IA peut être utilisée pour se démarquer de la concurrence, en créant de la valeur ajoutée sur un produit ou service existant, alors que d'autres entreprises qui voient le jour ces dernières années ont décidé de faire de l'IA leur produit de base ou construire leurs produits et services sur une technologie d'intelligence artificielle. Dans ce dernier cas, il s'agit des entreprises qui se disent « startups en IA ». Mais le constat est que les entreprises qui se présentent en tant que cas startups de l'intelligence artificielle ne le sont pas toutes.

En effet, comme nous l'avons rapporté il y a quelques mois, il existe des pseudo-IA : des entreprises technologiques qui cachent des humains derrière ce qu'elles font croire au public comme étant une intelligence artificielle. Après que cette affaire a été mise au jour, on apprend dans un nouveau rapport que 40 % des entreprises européennes classées dans la catégorie « startup en IA » ne disposent ni n'exploitent aucune intelligence artificielle de manière significative. C'est ce que révèle une enquête menée par MMC, une société de capital-risque basée à Londres. À la page 99 de son rapport de 150 pages, MMC indique que sur 2830 startups européennes classées en tant que sociétés d'IA, seulement 1580, soit environ 60 %, correspondent exactement à cette description. Autrement dit, 4 entreprises sur 10 ont utilisé de manière trompeuse l'étiquette de « startup en IA », qui fait référence aux systèmes informatiques capables d'effectuer des tâches nécessitant normalement une intelligence humaine.

« Nous avons examiné toutes les sociétés, leurs produits, leur site Web et les documents sur leurs produits », explique David Kelnar, responsable de la recherche chez MMC. « Dans 40 % des cas, nous n'avons trouvé aucune évidence d'IA. » Dans de tels cas, a-t-il ajouté, « les sociétés que les gens supposent et pensent être des sociétés d'IA ne le sont probablement pas. »

L'IA est-il un argument pour attirer les investisseurs ?

Avec le battage publicitaire autour de l'IA, tout projet de startup ou demande de financement relatif à l'intelligence artificielle semble naturellement plus intéresser les investisseurs. Le rapport de MMC révèle en effet que les entreprises considérées comme des startups en intelligence artificielle ont mobilisé l'an dernier plus de fonds et obtenu des évaluations plus élevées que les autres entreprises de logiciels. Plus précisément, le financement médian d'une startup en IA l'an dernier était d'environ 15 % supérieur à celui d'une startup en logiciel. « De nombreux groupes de capital-risque en Europe répondent aux entreprises qui souhaitent collecter des fonds [pour l'IA]», a déclaré M. Kelnar. Cela dit, l'IA est-il utilisé comme argument pour attirer les investisseurs ? La question mérite d'être posée...


L’intelligence artificielle est devenue une expression fourre-tout que les gens utilisent sans limite, juste pour faire le buzz ou par ignorance. Le terme « intelligence artificielle » a en effet été appliqué à diverses technologies, allant de simples programmes informatiques automatisant des tâches à des réseaux neuronaux plus complexes, en passant par des algorithmes d'apprentissage automatique. Ce qui trompe les investisseurs en capital-risque qui n'arrivent pas à faire la distinction entre une vraie IA et une technologie qui est vendue comme une IA, mais qui ne l'est pas en réalité.

Sources : Rapport de l'enquête, Financial Times

Et vous ?

Que pensez-vous des révélations de cette enquête ?
L'IA est-il un argument pour attirer les investisseurs ?
Quand peut-on parler d'intelligence artificielle ou pas ?

Voir aussi :

Pseudo-IA : des entreprises de tech préfèrent recourir à des humains et les font passer pour une intelligence artificielle
Baidu construit un abri intelligent pour chats qui utilise l'intelligence artificielle pour les identifier et dépister leurs maladies courantes
Gartner démystifie cinq idées fausses sur l'intelligence artificielle ou « IA », l'argument marketing du moment, d'après l'un des inventeurs de Siri
La révolution de l'automatisation et de l'intelligence artificielle sera surtout néfaste pour les hommes, selon une analyse
« L'intelligence artificielle n'existe pas et la voiture autonome n'existera jamais », selon un expert en IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de perenono
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/03/2019 à 12:36
Actuellement, L'IA est un gros fourre tout d'autant plus qu'en 20 ans ce que l'on met derrière fût très différent (en 90 la programmation objet faisait partie de l'IA). Cependant il est clair que l'IA N'EST PAS une technologie. C'est un domaine!!!!! Une fois que l'on a compris cela c'est déjà un grand pas de franchi pour la plupart des sociétés!
Dans l'IA, on retrouve les système expert, système multi-agent, réseaux de neurones, recuit simulé, .... La plupart des sociétés ne savent même pas en réalité ce qu'elles utilisent et ne connaissent donc pas les limites voir desfois ce font vendre de l'IA alors qu'elle utilise une simple application avec des règles fixes.
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 06/03/2019 à 13:42
je fais un 'if else' , c'est déjà de l'IA, vu qu'il y a une décision intelligente, du moins, je l'espère ...
2  0 
Avatar de darklinux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/03/2019 à 6:42
Bien sûr que oui ... Il y a même des propositions de développement outre-mer, c'est le nouveau blockchain , sauf que la c'est documenté et il y a un vrai retour d'expérience .. Mais bon la plupart de ces " start uper " ne sait ni coder et encore moins connais Python
0  0 
Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/03/2019 à 12:34
Apres l'escroquerie au co2, l'escroquerie a l'ia?
0  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 12:12
Ca me rappelle le film anglais "Shooting fish".
C'est un film de la vague cinéma sociale anti Tatcher, avec "les Virtuoses" et the "Full Monthy" en autre.
Une super époque du cinéma britanique.

Les deux héros montaient plein d'arnaques
A un moment, les deux compères attiraient les pigeons, pardon les investisseurs,en leur montrant une machine d'IA révolutionnaire.
Je ne sais pas comment ils l'ont appelé dans le films
Sauf que dans la machine il y avait le complice qui tapait au clavier.

Ca a capoté, quand il y en avait juste une un peu plus futé qui voulait prendre son tourne visses pour regarder à l'intérieur, pour voir comment c'était fait.

A voir
0  0