« L'intelligence artificielle n'existe pas et la voiture autonome n'existera jamais »,
Selon un expert en IA

Le , par Bill Fassinou

646PARTAGES

15  0 
L’IA, c’est le sujet qu’on ne présente plus. Son intrusion dans nos vies quotidiennes et cela dans tous les domaines ou presque choque certains. Des futuristes y voient une menace pour la démocratie telle que nous la connaissons, certains craignent que tous les emplois de demain ne soient destinés qu’aux machines intelligentes, et d’autres nous mettent en garde contre une époque où l’intelligence artificielle pourra s’améliorer d’elle-même, dépassant ainsi l’homme. Cependant, malgré toutes ces critiques dont elle est victime, les entreprises qui développent cette technologie acclament chaque succès et progrès qu’elles accomplissent. L’intelligence artificielle semble de jour en jour prête à relever tous les défis que l’homme aura à lui lancer.

L’IA qui est un élément clé dans l’informatique des temps modernes a gagné tous les secteurs d’activité dans le monde, que ce soit la santé, le commerce, l’économie, l’éducation, l'automobile, pour ne citer que ceux-là. Cependant, malgré toutes les prouesses déjà réalisées dans le domaine de l'intelligence artificielle, Luc Julia, l’un des inventeurs de l’assistant vocal Siri d’Apple, actuel vice-président innovation de Samsung Monde, et directeur du laboratoire de recherche en IA de Samsung, signe un livre décalé sur l’intelligence artificielle dans lequel il partage son opinion qui est diamétralement opposée au discours marketing ambiant sur l’IA. Il dit carrément que l'intelligence artificielle n'existe pas.


L'intelligence artificielle n'existe pas, selon Luc Julia

Pour justifier ses propos, il dit ceci : « je suis un peu fatigué par toutes les bêtises que l’on entend depuis quelques années sur l’intelligence artificielle et j’ai voulu rétablir la vérité. On ne sait pas ce que c’est que l’intelligence donc on ne peut pas construire de l’intelligence artificielle. Ce que l’on appelle "intelligence artificielle" depuis 1956 ce sont des techniques mathématiques qui n’ont rien à voir avec l’intelligence. Il n’en reste pas moins que ces techniques (deep learning, machine learning, etc.) sont très intéressantes. Mais la machine ne crée pas, ne réfléchit pas, et les humains conservent pleinement la main sur ces techniques ».

Pourtant, les prouesses réalisées par l'IA sont bien réelles

L’IA a déjà et continue d’accomplir d’énormes exploits qui étaient difficilement imaginables bien avant. À titre d’exemples, l’IA est capable de détecter les signes de maladies dans le souffle humain en utilisant des techniques de deep learning ; elle a accompli des tâches difficilement résolubles pour les spécialistes humains telles que percer les mystères entourant le manuscrit de Voynich considéré comme le plus important cryptogramme non résolu ; l’humain est même régulièrement battu au jeu par les algorithmes d’Intelligence artificielle ; etc.

Certains experts craignent même que l'IA de niveau humain puisse être réalisée d'ici 5 à 10 ans

Si c'est vrai ce que dit Luc Julia, alors, cela devrait peut-être rassurer ceux qui craignent que l'IA de niveau humain puisse être réalisée d'ici 5 à 10 ans. En effet, la préoccupation concernant le temps que mettra l’intelligence artificielle pour égaler l’humain et le dominer par la suite ne date pas de maintenant. Elle hante, depuis quelques années déjà, les esprits les plus rompus à la technologie qui y consacrent beaucoup d’énergie afin d’édifier le commun du mortel. En mai 2017, des experts des Universités de Harvard et Yale prédisaient dans une étude que l'IA va dominer les humains dans moins de 50 ans. Un sondage mené par la start-up AI SingularityNET et la société générale de recherche et développement AI GoodAI, à Prague, lors de la conférence Human Level AI (HLAI) en 2018, a montré l’optimisme des leaders de l'industrie selon laquelle l'intelligence artificielle de niveau humain / l'intelligence générale artificielle (AGI) pourrait être réalisée « d'ici cinq à dix ans », a rapporté FutureTimeline.

La majorité des répondants (40 %) estiment qu’AGI pourrait intervenir dans 5 à 10 ans tandis que 28 % s’y attendent dans les vingt prochaines années et 2 % n’y croient pas du tout, selon FutureTimeline. Étaient présent à cette conférence, de nombreux penseurs de premier plan dans le domaine de l'IA tels que Irina Higgins de DeepMind, Tomas Mikolov de Facebook AI Research et Ben Goertzel, PDG de SingularityNET et créateur du logiciel derrière Sophia, l'humanoïde, a rapporté FutureTimeline. Alors, face à toutes ses prouesses déjà réalisées en IA, Luc Julia répond que « c’est vrai qu’on a franchi un cap à partir de 2007 avec l’apparition du big data, du machine learning. Les ordinateurs peuvent maintenant faire mieux que les humains, par exemple, en médecine (pour la radiographique, NDR). Mais la vérité est que les ordinateurs ne font que "reconnaître". Ils n'ont pas de connaissance, ni d'intelligence », soutient-il.

La voiture autonome n'existera jamais, selon Luc Julia

Il pense que l’IA est devenue aujourd'hui un argument marketing. « Aujourd’hui, on promet beaucoup de choses. Mais, par exemple, la voiture autonome n’existera jamais. La charge cognitive de la conduite est, en effet, beaucoup trop importante pour la confier à une machine. Cela fonctionnera à 98 %, mais il restera toujours 2% que seul l'humain pourra accomplir ».

Rappelons aussi que la bataille dans le domaine de l'IA fait de plus en plus rage entre l'Europe, la Chine et les USA. Selon le rapport annuel Artificial Intelligence Index 2018, dont le comité de pilotage regroupe d'éminents spécialistes de l'IA, tels que Yoav Shoham de l'Université de Stanford et Erik Brynjolfsson du Massachusetts Institute of Technology, l'IA a progressé dans toutes les mesures suivies. Certains indicateurs, comme le nombre d'articles publiés et de la participation aux conférences, des mentions lors des appels des cadres supérieurs aux investisseurs pour communiquer les résultats d'entreprises ainsi que les audiences parlementaires, viennent mesurer la hype. D'autres reflètent l'amélioration des performances.

Source : France Info

Et vous ?

Que pensez-vous des propos de Luc Julia sur l'IA ?
Selon vous, l'IA existe-t-elle vraiment ? Ou ce n'est qu'une forme de techniques mathématiques qui ne réfléchit pas ?

Voir aussi

L'IA de niveau humain pourrait être réalisée « d'ici 5 à 10 ans », selon les experts, et les plus grandes menaces sont les applications militaires

La bataille dans le domaine de l'IA fait de plus en plus rage entre l'Europe, la Chine et les USA d'après rapport annuel AI Index 2018

70 % des projets d'IA dans le commerce numérique sont couronnés de succès d'après un sondage réalisé par Gartner

AlphaStar, la nouvelle IA de DeepMind, a écrasé des joueurs pro de Starcraft II, un jeu vidéo conçu pour défier l'intellect humain

La rubrique intelligence artificielle

Le forum intelligence artificielle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rheracles
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 9:31
Il dit ce que tout informaticien pense tout bas, sans le dire tout haut, parce que c'est plaisant de passer pour un demi-dieu capable de créer de l'intelligence...
Avatar de Vulcania
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 9:32
La charge cognitive de la conduite est, en effet, beaucoup trop importante pour la confier à une machine.
J'en pense la même chose pour des conducteurs humains

Pour le reste, je trouve que son opinion est assez tranchée, récemment la chaîne Science Étonnante a justement fait une vidéo sur ce sujet : Au final, je pense que nous sommes "juste" un algo vraiment très complexe avec un apprentissage du style "die & retry" de quelques centaines de millions d'années
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 9:55
Il a entièrement raison... en partant du principe que l'être humain est globalement intelligent.

Son postulat est foireux donc la démo tombe à l'eau.
Avatar de bombseb
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 10:49
des experts des Universités de Harvard et Yale prédisaient dans une étude que l'IA va dominer les humains dans moins de 50 ans
- Sur quels critères peut t-on dire si une IA est supérieure à une intelligence humaine ?
- Qu'est-ce que l'intelligence ?
- Qu'est-ce qu'une intelligence artificielle ?

Une calculatrice des années 80 est beaucoup plus puissante pour faire des calculs qu'un cerveau humain
Avatar de Eric80
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 11:27
Écoutez l interview complète (version longue de 10 min) sur franceinfo: son propos est très cohérent, et ne s’arrête pas aux raccourcis accrocheurs du titre de son livre et de l article.

Par ex sur la voiture autonome. Il dit bien:
La voiture autonome n’existera jamais. La charge cognitive de la conduite est, en effet, beaucoup trop importante pour la confier à une machine. Cela fonctionnera à 98 %, mais il restera toujours 2% que seul l'humain pourra accomplir ».
mais développe ce point: on aura pas de véhicule qui puisse être autonome dans 100% des cas:
si il y a des cas particuliers, c'est l homme qui reprendra la main.
Mais ajoute:
Par contre, on aura bien des véhicules autonomes qui fonctionneront dans des conditions normales de température et de pression.
Il dit aussi préférer laisser ses enfants à un véhicule autonome plutôt qu'à un humain.

Il est un peu dommage qu il n ai pas eu le temps d exprimer plus son opinion sur les 2% de cas où la voiture autonome sera incapable. Le 2% est sans doute arbitraire: ils couvrent les cas qu on a pas prévu, et pour lesquels la machine n a pas été programmée, ou pas eu assez d entraînement pour agir par elle même.
AMHA, il faut comprendre qu'on aura bien des véhicules autonomes dans les environnements contrôlés, par ex sur nos autoroutes et dans les villes réglementées, et sans doute aussi dans nos campagnes françaises.
Mais elles seront probablement moins capables qd il s'agira de traverser un environnement hostile et inconnu.
Avatar de onilink_
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 11:48
Une chose de sure avec le domaine de l'IA, c'est qu'il y a beaucoup "d'experts" qui affirment des postulats sur des choses totalement imprévisibles.

Sinon, son argument me semble assez biaisé, le but de l'IA est juste d'essayer de mimer des capacités dites "intelligentes" pour en tirer profit, comme la reconnaissance d'image, et ça marche déjà vachement bien sans que l'on ai besoin de comprendre fondamentalement comment cela fonctionne dans le cerveau humain.

Quand on a fait voler des avions on a pas tenté de faire des oiseaux. Mais on a récupéré les idées qui permettaient d'arriver à une version concevable et fonctionnelle. Et cela fonctionne bien ainsi.

L'IA c'est pareil. Le but premier n'est pas de cloner la psyché humaine (même si rien ne dit qu'on n'y arrivera pas un jour), mais de reproduire des traits propres à l'intelligence (et pas forcément humaine).
Si pour lui la reconnaissance d'image n'est pas un trait intelligent, je comprend que dans sa vision des choses l'IA n'existe pas. Mais à ce compte la l'intelligence n'existe pas non plus, et ça ne sert à rien d'en faire un livre.

Par contre, si quelque chose pourra bien nous renseigner sur l'intelligence dans le futur, c'est bien le domaine de l'IA couplée à la neurologie.
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 12:16
On sait ce qui arrive à chaque fois qu'un prétendu expert dit qu'une chose n'arrivera jamais dans le domaine de la technologie...
Avatar de Max34
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 12:29
Voici un autre livre sur l'IA qui apporte une vision plus sociale et politique que purement technique pour aider à relativiser et prendre de la hauteur sur ce mot buzz qu'est l'IA: https://www.franceculture.fr/oeuvre/...isme-radical-0

Max
Avatar de Jamatronic
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 12:48
Citation Envoyé par Vulcania Voir le message
(...) récemment la chaîne Science Étonnante a justement fait une vidéo sur ce sujet :
L'argument principal de sa vidéo n'est pas bon. Le fait que alpha go zero ait sorti un coup auquel aucun joueur humain n'aurait pensé n'est pas un signe de créativité. C'est juste que l'intelligence de l'algorithme (pour ce qui est d'élaguer des branches), la puissance de calcul brute et l'auto-apprentissage ont permis de tester cette possibilité et de calculer qu'elle était bonne avec n coups d'avance. Je dis souvent que la seule véritable intelligence ou créativité qu'il y a dans l'intelligence artificielle, c'est celle des matheux et des programmeurs qui conçoivent et écrivent le code

Personnellement j'arrive à créer des logiciels qui me sortent de temps en temps un trucs auquel je n'avais pas pensé et que je n'avais pas (consciemment) programmé... et pourtant il n'y a aucun algo d'AI dans ce que je code... mes programmes sont-ils donc tout de même "créatifs" ?
Avatar de KsassPeuk
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/01/2019 à 13:23
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

elle a accompli des tâches difficilement résolubles pour les spécialistes humains telles que percer les mystères entourant le manuscrit de Voynich considéré comme le plus important cryptogramme non résolu
Stop ! Les chercheurs qui ont bossé sur le sujet en question sont nettement plus prudents que cette assertion (https://transacl.org/ojs/index.php/t...e/view/821/174) . Ils y présentent une technique pour étudier les textes chiffrés par la production d'anagrammes. Ils font en particulier un certain nombre d'hypothèses avant de commencer, et finalement ils concluent par :

The application of our methods to the Voynich manuscript suggests that it may represent Hebrew, or another abjad script, with the letters rearranged to follow a fixed order.
Ils ne prétendent pas avoir percé le mystère.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web