4 des 10 meilleurs clients de semi-conducteurs au monde sont des équipementiers chinois
Selon la firme d'analyse Gartner

Le , par Jonathan

61PARTAGES

13  0 
Les semi-conducteurs ont acquis une importance considérable dans notre société. Ils sont à la base de tous les composants électroniques et optoélectroniques qui entrent dans les dispositifs informatiques, de télécommunications, de télévision, dans l'automobile et les appareils électroménagers, etc. Ce secteur connait une expansion depuis quelque temps en raison des multiples investissements qui s'y font. Il y a seulement quelques mois, en juillet dernier, on apprenait que la Corée du Sud compte investir 1,34 milliard de dollars dans les semi-conducteurs pour faire du pays un pôle mondial de nouvelle génération dans le secteur.

Il semblerait que la Corée du Sud ne soit pas le seul pays asiatique à avoir compris l'importance d'investir dans le domaine des semi-conducteurs, la Chine elle aussi l'a fait et d'après un rapport de Gartner, 4 OEM chinois auraient même fait partie des 10 meilleurs clients mondiaux de semi-conducteurs en 2018. En effet, c'est ce qu'a clairement fait comprendre Masatsune Yamaji, analyste principal chez Gartner lorsqu'il a déclaré : « 4 OEM d'origine chinoise (Huawei, Lenovo, BBK Electronics et Xiaomi) se sont classés dans le top 10 en 2018, contre 3 en 2017. »


Le rapport de Gartner montre bien que Samsung et Apple sont restés les deux principaux acheteurs de puces semi-conductrices en 2018. Les 2 entreprises constituent à elles seules 17,9 % du marché mondial total des semi-conducteurs ce qui, d'après Gartner représente une diminution de 1,6 % par rapport à l'année précédente. Mais de manière générale, Gartner estime que les 10 premiers OEM ont fait grimper leur part des dépenses en puces semi-conductrices à 40,2 % en 2018, contre 39,4 % en 2017. Le rapport parle également de certains OEM qui se sont démarqués en 2018 comme Huawei qui a augmenté ses dépenses en puces de 45 %, ce qui lui a permis de passer devant Dell et Lenovo et d'occuper la troisième place du classement.

L'ascension de l'entreprise Xiaomi n'est pas non plus passée inaperçue. Cette dernière a gagné 8 places dans ce classement et occupe désormais la 10e position du top 10 et ceci s'explique par le fait qu'elle ait augmenté ses dépenses en semi-conducteurs de 2,7 milliards de dollars en 2018, soit une croissance de 63 % par rapport à l'année précédente.

Et pour finir, Gartner fait aussi savoir que 2 principaux facteurs ont eu un impact sur ce classement :
  • le prix de la mémoire qui est actuellement en baisse ;
  • la poursuite de la consolidation des marchés des ordinateurs personnels et des smartphones qui a poussé les plus grands fabricants chinois de smartphones à accroître leur domination sur le marché en éliminant ou en achetant des concurrents.

Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Samsung a détrôné Intel sur un marché de semi-conducteurs en hausse de 22,2 %, après un règne qui aura duré 26 ans d'affilée
Le chiffre d'affaires mondial des semi-conducteurs a augmenté de 13,4 % en 2018 grâce au marché des puces, selon Gartner
La Corée du Sud compte investir 1,34 milliard $ dans les semi-conducteurs pour faire du pays un pôle mondial de nouvelle génération dans le secteur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tmcuh
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 05/02/2019 à 12:56
c'est une bonne chose, ça remet un peu d'équilibre dans le monde dominé par les USA.
Heureusement pour nous des pays comme le Japon et la Corée du Sud sont toujours dans le mouvement et je l'espère resteront encore longtemps, car une domination total par les Chinois ne donnerait certainement pas un message positif au monde. Le monde arrive déjà avec peine à sortir de l’hégémonie des USA, pour retomber dans une autre hégémonie (qui plus ai encore moins libre et plus contrôlée) serait catastrophique pour la liberté (d'entreprendre).

Les semi-conducteur ne sont pas vraiment l'avenir, l'avenir appartient à autre chose, les ondes, la lumière, nouvelle forme d'énergie, donc si les chinois investissent à tout va dans une seule technologie il se perdront dans ce qui arrivera.
2  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/02/2019 à 18:59
TSMC est taïwanais si je ne me trompe pas, et il me semble que la conception de CPU/GPU n'est pas sa seule activité.
Le secteur du semi-conducteur est un très vaste domaine, à l'image de ce qu'englobe le terme "informatique".
Il y a certes quelques très gros acteurs... mais il y en a énormément d'autres ! ; )
0  0 
Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/02/2019 à 15:04
Est-ce que les semi-conducteurs passe un demi-permis de conduire ?
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/02/2019 à 22:30
réponse : oui
Suivant la manière dons on le regarde, il peut être perçu comme un mauvais isolant, ou un faible conducteur. C'est un élément que l'on classe comme une catégorie intermédiaire --> semi-conducteur.
0  0 

 
Les fédéraux américains ont demandé à Tesla de cesser de faire des « déclarations trompeuses » sur la sécurité de la Model 3
Un expert canadien en bitcoin réussit à arnaquer un escroc, et donne l'argent à une organisation caritative
Wine sur Windows 10, ça marche grâce au sous-système dédié à Linux
Apprendre Python et s'initier à la programmation - Partie 2 : Programmation avancée, un cours de Sébastien Combéfis
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web