Le premier Robot Hôtel au monde vire la moitié de son personnel robot,
Parce qu'ils créaient plus de travail qu'ils n'en accomplissaient

Le , par Stan Adkens

127PARTAGES

14  0 
Chaque fois qu’on évoque la question des robots et l’intelligence artificielle, comme les autres questions relatives l’émergence d’une nouvelle technologie, l’un des points les plus débattus est l’impact social de ces technologies, en particulier sur l’emploi, qu’il soit qualifié ou non. Généralement, deux positions s’opposent : celle de ceux qui sont pessimistes et qui pensent que les robots vont entrainer la suppression de nombreux emplois dans certains secteurs d’activités et celle des personnes les plus optimistes qui pensent par contre que les robots et l’IA sont créateurs d’emplois dans plusieurs domaines de sorte qu’au niveau global, les robots créent plus d’emplois qu’ils en détruisent.

Une étude menée par les économistes du bureau national de recherche économique des Etats-Unis et publiée en mars 2017 présentait des résultats plus pessimistes, après avoir pris en compte les données réelles sur l’emploi et l’automatisation aux États-Unis. L’étude révélait en effet que chaque robot supplémentaire réduit l'emploi de 6,2 travailleurs et un nouveau robot pour mille travailleurs réduit les salaires d'environ 0,7 % si l'on considère chacun des marchés locaux américains isolés.

Les mêmes auteurs avaient publié une étude l’année précédente dont les conclusions avaient été plus optimistes quant à l'effet de l’automatisation sur l’emploi aux États-Unis. Dans leur article publié en mai 2016, ils ont affirmé qu'il est probable qu'une automatisation accrue crée de nouveaux emplois, et de meilleurs emplois, de sorte que l'emploi et les salaires finissent par revenir à leurs niveaux précédents.

Des conclusions pessimistes comme optimistes ne manquent pas sur la question de la corrélation entre nouvelles technologies et emploi. Un article du Wall Street Journal publié le lundi dernier lève le voile sur un autre aspect de l’automatisation et de l’intelligence artificielle qui ne fait pas très souvent la une de l’actualité : les lacunes de l'automatisation de l'intelligence artificielle, discipline qui cherche toujours à mettre au point des programmes informatiques capables de réaliser de façon plus satisfaisante des tâches qui sont pour l’instant accomplies par des humains.


Selon le journal, le premier hôtel au monde le plus doté de robots-personnels a viré la moitié de ses employés, parce qu'ils créaient plus de travail qu'ils n'en accomplissaient et également parce qu’ils ennuyaient les clients.

L'hôtel Henn-na, ou Strange Hôtel au Japon, a fait la une des journaux lors de son ouverture en 2015, lorsque même le Livre Guinness des records du monde le reconnaissait officiellement comme le premier Hôtel Robot au monde.

« Les technologies de pointe de notre hôtel, introduites dans le but de maximiser l'efficacité, ajoutent aussi au plaisir et au confort de votre séjour », pouvait-on lire sur le site Web de l'hôtel Henn-na. Les robots femelles multilingues travaillent à la réception, les invités étaient enregistrés en utilisant la reconnaissance faciale. Les robots concierges portaient vos bagages, des robots nettoyaient et préparaient des cocktails de boissons. Une poupée robot à commande vocale tenait compagnie aux clients dans chaque chambre pendant qu’ils dormaient la nuit.

Cependant, selon l’article du Wall Street Journal du lundi dernier, plus de la moitié des 243 droïdes de l'hôtel auraient été licenciés parce qu'ils créaient plus de travail qu'ils n'en accomplissaient. « C'est plus facile maintenant que nous ne sommes pas fréquemment appelés par les invités pour aider à résoudre des problèmes avec les robots », aurait déclaré un membre du personnel humain de l’hôtel.

Selon le journal, l’hôtel Henn-na s’était équipé de robots-personnels pour pallier une pénurie de main-d'œuvre dans la région rurale où il est situé. L’hôtel pensait que les robots dotés d’intelligence pourraient accomplir toutes les tâches permettant la tenue de l'hotel. Toutefois, il se trouve que ceux-ci ne sont pas assez avancés pour cela. Pour cela, la plupart des postes occupés par des robots ont été, à l’heure actuelle, cédés aux employés humains.

Plusieurs raisons expliquent le licenciement de certains travailleurs-robots de l’hôtel. Churi, une assistante en forme de poupée dans chaque chambre d'hôtel ne pouvait pas répondre aux questions sur les heures d'ouverture et de fermeture des commerces locaux, ce que peuvent faire Siri, Google Assistant et Alexa peuvent. Quand les clients de l'hôtel ont demandé à Churi, qui était censé aider à remédier à la pénurie de personnel de l'hôtel Strange en se substituant aux travailleurs humains, « A quelle heure ouvre le parc à thème », il n'a pas eu une bonne réponse. Et c'était un problème pour l’hôtel.


Bien d’autres robots qui ont fait la fierté de l’hôtel Henn-na en 2015 à l'ouverture ont également été mis à pieds pour défaut d’accomplissement de leurs tâches.

Deux robots vélociraptor placés à l'enregistrement ont également été mis hors service parce que les travailleurs humains devaient essentiellement faire leur travail à leur place et photocopier manuellement les passeports des invités. De même deux robots porte-bagages n'ont pu atteindre qu'environ 24 des plus de 100 chambres de l'hôtel et ont échoué sous la pluie ou la neige. Ils étaient aussi souvent coincés à essayer de se dépasser les uns les autres. Le principal robot concierge de l'hôtel a été remplacé par un employé humain car il ne savait pas non plus comment répondre aux questions sur les horaires des vols et les attractions touristiques à proximité.

Il faut noter également que la plupart des robots-personnels mis à la retraite étaient vieillissants cars ils étaient en service depuis des années. L’hôtel Henn-na a vite fait de les remplacer par les humains à leur poste que de les remplacer car ils revenaient chers et ne pouvaient pas faire le travail pour lequel ils avaient été choisis. Et en fin de compte, une grande partie du travail a dû être laissée aux humains de toute façon, surtout lorsqu'il s'agissait de poser des questions plus complexes.

Nous assistons là à des humains qui remplacent les robots, tout le contraire dans le restaurant Boston au Etats-Unis où des robots ont remplacé les chefs cuisiniers, selon un article de The Washington Post publié en mai 2018.

Source : The Wall Street Journal

Et vous ?

Que pensez-vous de cette histoire ?
L’IA pourra-t-elle un jour être opérationnelle à tous les postes ?

Lire aussi

Quelles sont les avantages et les inconvénients de l'Intelligence artificielle ? Noodle.ai, spécialiste de l'IA, donne son point de vue
La programmation peut-elle être automatisée ? Une analyse du créateur du langage de programmation Leaf
Un robot renverse un enfant dans un centre commercial en Californie, son champ de vision limité l'ayant empêché de voir le bébé de 16 mois
USA : des robots remplacent les chefs cuisiniers dans un restaurant à Boston, encore un domaine menacé par l'automatisation ?
USA : chaque nouveau robot supprime six emplois et réduit les salaires, d'après une étude du bureau national de recherche économique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de duplums
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/01/2019 à 21:47
Bonjour,

Je suis choqué par l'identification que vous faites des robots aux êtres humains !

Ne vous en déplaise, l'embauche, la mise à pied, le personnel "viré", ... sont des expressions qui concernent exclusivement des êtres humains. Cela fait référence à une réglementation et des droits et devoirs concernant des êtres pensants et responsables, dotés, de plus, de sentiments. Les robots sont des machines qui ne font qu'appliquer des algorithmes prévus pour eux et qui n'ont absolument rien à voir avec notre monde humain. Efficacité, productivité, coûts, retour sur investissement, augmentation du chiffre d'affaires, amélioration des services rendus, ... voilà le seul langage à leur appliquer. Heureusement, celui qui concerne l'être humain est infiniment plus large !

Mettre un robot au même niveau qu'un être humain est une vision purement matérialiste et capitaliste très réductrice pour l'homme et que, j'espère, la majorité de nos sociétés réprouveront énergiquement.
Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 12:16
Citation Envoyé par duplums Voir le message
Mettre un robot au même niveau qu'un être humain est une vision purement matérialiste et capitaliste (...)
anthropocentriste plutôt, non ? c'est un reproche qui revient souvent, et probablement le signe que pour parler d'IA il faut d'abord y réfléchir...
c'est aussi la raison pour laquelle je mets un , en dépit du reste, parce que je suis d'accord que ça influence directement la perception du lecteur néophyte

sinon le matérialisme c'est le fait de penser que tout est fait de matière, ça s'oppose entre autres à l'idéalisme ou au spiritualisme
et le capitalisme sauf erreur on est tous capitalistes, l'idée qui sous-tend le capitalisme c'est celle de la propriété privée, celui qui me dit qu'il n'est pas capitaliste je lui file un RIB et je loue un camion pour récupérer tous ses biens (puisqu'il s'en départira sans sourciller à priori)

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web