Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

AMD au CES 2019 lance ses processeurs Ryzen 3000 avec sa seconde génération d'APU pour mobiles
Et ses premiers CPU mobile pour Chromebooks

Le , par Christian Olivier

242PARTAGES

13  0 
Lors du CES 2019, AMD a dévoilé sa deuxième génération d’APU pour mobiles de la famille Ryzen, des processeurs dédiés aux ordinateurs portables qui pourraient venir titiller le monopole d’Intel sur ce segment de marché. Ces APU inclus dans la famille de puces Ryzen 3000 combinent l’architecture x86 Zen + avec un circuit graphique (GPU) Vega (jusqu’à dix UC) capable de diffuser du contenu HDR en 4K, d’après le fabricant.


L’écurie des rouges a, à cet effet, lancé une nouvelle gamme de CPU Ryzen 3, Ryzen 5 et Ryzen 7 avec un TDP annoncé de 15 W pour les processeurs de série la U et un TDP de 35 W pour les modèles de la série H. Presque toutes ces nouvelles puces (six sur les sept références présentées) sont basées sur l’architecture x86 Zen+ de l’entreprise, ce qui implique qu’ils sont gravés en 12 nm+ de TSMC, qu’ils peuvent montées à des fréquences plus agressives et éventuellement embarquer/gérer plus cœurs/ threads.

Les nouveaux APU Ryzen 3000 de la série U sont au nombre de cinq avec trois processeurs à quatre coeurs (un Ryzen 7, un Ryzen 5 et un Ryzen 3) ainsi que deux processeur double coeurs (un Ryzen 3, le seul CPU gravé en 14 nm au lieu de 12 nm et un CPU Athlon).

Pour la série H, la plus puissante, deux puces font leur apparition : le Ryzen 7 3750H, (quatre cœurs/huit threads, une fréquence de base de 2,3 GHz - 4,0 GHz en mode turbo – et un iGP plus musclé) et le Ryzen 5 3550H (quatre cœurs/huit threads, cadencé entre 2,1 GHz et 3,7 GHz) avec son iGP plus modeste (8 CU contre 10 CU pour le Ryzen 7 3750H).


Parmi les fonctionnalités prises en charge par ces nouveaux processeurs figurent Wake On Voice, qui permet aux utilisateurs d’activer leur PC grâce à leur voix et Modern Standby, un outil qui permet aux PC portables de rester connectés à Internet en mode veille.

La firme de SunnyVale a affirmé que les PC portables qui utilisent ces processeurs seront capables de garantir une autonomie pouvant atteindre jusqu’à 10 heures. Elle a également précisé que son Ryzen 5 3500U peut charger des sites Web 14 % plus rapidement que le processeur Intel Core i5-8250U et que son Ryzen 7 3700U peut éditer des fichiers multimédias jusqu’à 29 % plus rapidement que le CPU Intel Core i7-8550U.

En marge de cette annonce, AMD a également fait part de l’arrivée de deux CPU à deux cœurs/deux threads de la série A affichant une TDP de 6 W et gravés en 28 nm spécialement conçus pour les Chromebooks : le A6-9220C avec une fréquence d’horloge de base de 1,8 GHz (jusqu’à 2,7 GHz en mode Boost), et le A4-9120C avec une fréquence d’horloge de base de 1,6 GHz (jusqu’à 2,7 GHz en mode Boost).

D’après AMD, l’A6-9220C sera jusqu’à 24 % plus rapide que ses rivaux bon marché de Santa Clara, les Intel Pentium N4200 et Celeron N3350. On pourrait bientôt retrouver ses puces dans les prochains Chromebook des marques HP et Acer.

Les premiers ordinateurs portables équipés de ces nouveaux APU seront disponibles dans les mois à venir, probablement entre janvier et mars. Si AMD parvient à maintenir cet élan, 2019 pourrait être une année encore plus intéressante que 2018 pour le fondeur de SunnyVale.

AMD a également répondu aux plaintes des consommateurs concernant des mises à jour insuffisantes des pilotes graphiques de ses produits. La société a promis de fournir des mises à jour de façon plus régulières pour tous les nouveaux processeurs Ryzen utilisant des circuits graphiques Vega à l’avenir.

Source : AnandTech

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quel est votre avis sur les nouveautés affichées par AMD lors du CES 2019 ?
Comment souhaiteriez voir AMD réagir au cours des mois à venir pour animer le marché des CPU x86 ?

Voir aussi

Fenghuang 15FF : le futur APU Zen+ d'AMD pour contrer les Kaby Lake-G d'Intel grâce à un GPU plus puissant que les Radeon RX Vega M ?
AMD annonce ses CPU serveur Rome, les successeurs d'EPYC basés sur Zen 2 et le 7 nm avec 64 cœurs/128 threads : alerte rouge pour Intel sur le HPC ?
AMD donne plus de détails sur Zen 2, sa nouvelle architecture pour processeurs x86, ainsi que sur Rome, la nouvelle génération de CPU serveurs
AMD annonce ses ThreadRipper de 2e génération : jusqu'à 32 cœurs/64 threads et 250 W de TDP, des CPU qui n'ont jamais aussi bien porté leur nom

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bali0x4d
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/01/2019 à 19:09
Pour des NUC multimédia ça s'annonce pas mal. Ou pc pour de la bureautique en 4C/8T nickel.
0  0