Intelligence artificielle : le public semble plus soutenir son développement qu'y être opposé
D'après un sondage

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les progrès en l'intelligence artificielle pourraient avoir une incidence sur presque tous les aspects de la société : le marché du travail, les transports, les soins de santé, l'éducation et même la sécurité nationale. Les effets de l’intelligence artificielle sont peut-être profondément positifs, mais la technologie comporte des risques et des perturbations qui méritent une attention particulière.

Alors que les technologues et les décideurs ont commencé à discuter plus fréquemment de l'intelligence artificielle et des applications de l'apprentissage automatique, les attentes de l'opinion publique n'ont pas encore été dessinés. Il serait donc intéressant de mieux comprendre comment le public voit l'IA et à sa gouvernance. Une telle compréhension est essentielle pour élaborer des politiques éclairées et identifier les possibilités d’éduquer le public sur le caractère, les avantages et les risques liés à l’intelligence artificielle.

À ce propos, un sondage suggère que, même s’il n’y a pas de consensus solide sur le sujet, il y a plus d’Américains qui sont favorables à l’IA que d’Américains qui s’y opposent activement.

Lors d’un sondage organisé par le Future of Humanity Institute de l’Université d’Oxford, quarante et un pour cent des 2000 personnes interrogées ont déclaré qu’elles soutenaient assez ou fortement le développement de l’IA, alors que 22% s’y sont opposées. Les 28% restants ont déclaré qu’ils n’avaient aucun sentiment fort. L'enquête définissait l'intelligence artificielle comme « des systèmes informatiques qui effectuent des tâches ou prennent des décisions qui nécessitent généralement une intelligence humaine ».


Ces résultats peuvent probablement être considérés comme une victoire pour le parti pro-IA, mais pas par beaucoup. Les réponses des répondants étaient également nettement corrélées aux données démographiques. Les individus jeunes, instruits et masculins étaient tous plus susceptibles d’être en faveur du développement de l’IA. Par exemple, 57% des diplômés des universités étaient en faveur par rapport à 29% des personnes s’étant arrêtés aux études secondaires au maximum. Ceci est un clivage notable, étant donné que de nombreuses recherches suggèrent que l'IA et la robotique augmenteront les inégalités sociales.

Fait intéressant, la réglementation était un domaine dans lequel il y avait un fort consensus. 82% des répondants sont d’accord ou assez d'accord avec l'énoncé « Les robots et l'intelligence artificielle sont des technologies qui nécessitent une gestion prudente ». La forme que pourrait prendre cette gestion n'était pas précisée. Toutefois, lorsqu'il leur a été demandé les défis de gouvernance impliquant l’IA, les répondants ont estimé que la confidentialité des données est le plus important, suivi de près par les cyberattaques et les armes autonomes.

Quant à savoir qui devrait être responsable de la limitation du développement de l'IA, il n'y avait pas de réponse claire. Les personnes interrogées ont déclaré avoir le plus confiance dans les chercheurs universitaires (50% ont déclaré « une grande confiance »). L’armée américaine a été évoquée en seconde position (49%) et il a fallu attendre la troisième place pour voir apparaître les entreprises de technologie : 44% des Américains déclarent avoir «beaucoup» ou même une «assez bonne» confiance dans ces organisations, bien que Facebook soit une exception notable. Il s’agissait de la société la moins fiable, avec quatre répondants sur dix déclarant ne pas faire confiance aux capacités de la société.

Parmi les autres points saillants de l'enquête, citons:
  • Les Américains sont divisés sur le point de savoir s’ils veulent voir une intelligence artificielle plus intelligente. La plupart des répondants (29%) n'ont pas soutenu et ne se sont pas opposés au développement d'une « intelligence machine de haut niveau » avec la capacité de discernement d'un humain, 31% l'ont appuyée de manière forte ou assez forte et 27% s'y sont opposés de manière forte ou assez forte ;
  • Les Américains sont moins susceptibles de remarquer l'IA dans une technologie banale. Les répondants étaient confiants dans le fait que l’intelligence artificielle est utilisée dans des robots, des assistants virtuels et des voitures autonomes, mais ils étaient moins susceptibles de reconnaître que cette technologie alimentait également la fonctionnalité de marquage de photo de Facebook, le moteur de recherche de Google et les recommandations de Netflix en matière de film.
  • L'IA est considérée comme étant beaucoup moins problématique que les armes nucléaires ou les récessions. Lorsqu'on leur a demandé de classer l'impact et la probabilité de 15 « risques globaux », la menace d'IA a été jugée relativement faible. Seule la menace d'une non-intervention sur le changement climatique aurait moins d'impact, tandis que les armes nucléaires, les attaques terroristes, les maladies infectieuses et une récession mondiale étaient tous jugés beaucoup plus graves et susceptibles de poser problème dans les 10 prochaines années.


Source : Résultat du sondage

Et vous ?

Quel est votre position par rapport au développement dans l'IA ?
Dans quelle mesure vous estimez-vous pro-IA ?
Dans quelle mesure vous estimez-vous anti-IA ?
Quelles sont les problèmes liés à l'IA que vous pouvez envisager ?
Partagez-vous l'avis du panel qui pense que la menace que représente l'IA est l'une des plus faibles ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Facebook et Intel travaillent ensemble sur une puce d'intelligence artificielle dont la sortie est prévue pour le second semestre 2019
L'intelligence artificielle peut détecter la maladie d'Alzheimer dans les scanners cérébraux six ans avant un diagnostic, selon une étude
Les jeux vidéo d'action développent-ils l'intelligence ? Une étude les associe à une augmentation de la quantité de matière grise dans le cerveau
ARM travaille sur une puce flexible basée sur l'intelligence artificielle qui va permettre de détecter les odeurs corporelles
Quelles sont les avantages et les inconvénients de l'Intelligence artificielle ? Noodle.ai, spécialiste de l'IA, donne son point de vue


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Cpt Anderson Cpt Anderson - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 11/01/2019 à 11:38
Les gens ont toujours cette part de crédulité qui m'étonne ; d'autant plus avec l'histoire récente de la crise bancaire de 2008 ou les révélations d'Edward Snowden. On se figure que l'IA va être tout bénéf pour l'humanité, que ca va nous aider dans tout pleins de domaines, et c'est en partie vrai, mais connaissant la nature humaine profonde, rien n’arrêtera la recherche sur l'IA tant que les armes les plus sophistiquées ne seront pas sur le marché, tant que le véhicule (sur terre, sur mer, dans les airs) ne sera pas piloté par une algorithme, ou tant qu'il restera un serveur dans un restaurant ou un avocat humain. Bref, tout ça pour dire que c'est l’éternel rapport entre bienfaits de l'IA et les préjudices. Et on peut être à peu près certains à 99.99% que les préjudices seront bien plus importants que les bénéfices.
Avatar de Moussongui Moussongui - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/01/2019 à 12:14
les gens me surprendront toujours
Avatar de i5evangelist i5evangelist - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/01/2019 à 14:38

Tout le monde y pense mais, j'avoue que dans les années 80, je ne me doutais pas que cela puisse devenir "quasi réalité" de mon vivant.
Les jours sombres approchent ... comme dirait Gandalf, "mais que voulez-vous, faut bien faire une fin". (M.Audiard)
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/01/2019 à 17:01
Terminator est vraiment le point Godwin de l'intelligence artificielle
Avatar de Mr.Anime Mr.Anime - Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/01/2019 à 17:02
Tout le monde y pense mais, j'avoue que dans les années 80, je ne me doutais pas que cela puisse devenir "quasi réalité" de mon vivant.
Avec un peu de chance

Avatar de i5evangelist i5evangelist - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/01/2019 à 19:40
Terminator est vraiment le point Godwin de l'intelligence artificielle
C'est mon époque, j'suis un vieux maint'nant (J'ai connu CPM, DOS2 et tout le toutim) alors, à l'armée (en 1985) sur mon goupil G3, j'avais quand même un peu de mal à imaginer que ça prendrait de telles proportions
Avatar de koyosama koyosama - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/01/2019 à 20:58
Si ils trouvent un moyen pour me faire payer sans rien faire et reduire le chomage 100% je suis preneur. A part cela, c'est pas vraiment encore au point.
Un jour on arrivera Wall-E ou Terminator. Ou alors entre les deux, Star Wars ><.
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/01/2019 à 17:13
Citation Envoyé par koyosama Voir le message
Un jour on arrivera Wall-E ou Terminator. Ou alors entre les deux, Star Wars ><.
Tu mets Star Wars entre Wall-E et Terminator ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web