La Chine forme un organe chargé d'examiner les risques éthiques des jeux vidéo
Pour résoudre des problèmes relevés par le gouvernement

Le , par Jonathan

120PARTAGES

12  0 
La Chine représente à elle seule un quart de tous les revenus mondiaux du jeu vidéo. Ce secteur commence à se développer en Chine à la fin des années 1980 avec l’arrivée de la NES de Nintendo et a depuis constamment évolué pour devenir une part intégrale du secteur du divertissement pour les jeunes urbains chinois.

Il y a quelque temps on apprenait que la Chine avait décidé de bloquer le site Twitch, la plateforme de jeu et de streaming vidéo en direct de l’entreprise américaine Twitch Interactive, une filiale du géant Amazon pour le simple motif selon lequel le site américain serait devenu trop populaire.

Ne comptant pas s’arrêter là, la Chine a décidé de corser les choses un peu plus en formant un nouvel organe chargé d'examiner les risques éthiques des jeux vidéo. Le gouvernement chinois a pris la décision de mettre sur pied ce comité après avoir relevé certains problèmes comme la dépendance à Internet, la myopie infantile et un contenu inapproprié sur le marché chinois des jeux vidéo.


Nouvellement créé, ce comité d’éthique n’a pour le moment évalué qu’un lot de 20 titres de jeux vidéo, selon un rapport publié vendredi par la chaîne de télévision publique China Central Television (CCTV). Le rapport fait par CCTV indique que sur les 20 titres de jeux étudiés par ce comité, 9 d’entre eux ont été rejetés et sur les 11 restants, certains contenus devront être modifiés. Il est important de préciser que ce rapport n'a pas révélé le département gouvernemental directement rattaché au comité d'éthique ni identifié les 20 jeux traités par le comité.

En Chine, l’industrie des jeux vidéo est bien encadrée par le gouvernement. Les éditeurs de jeux vidéo sont tenus de soumettre leurs jeux à l'examen des autorités afin que ceux-ci puissent être vendus sur le marché intérieur. Ce processus prend généralement des mois et les jeux avec le moindre contenu violent ou sexuel risquent d'être rejetés.

Dans ce contexte particulièrement rigide, pendant que certaines entreprises d’édition de jeux vidéo en Chine sont de plus en plus tentées de publier leurs jeux à l'étranger, d’autres comme Tencent, mettent tout en œuvre pour conserver leur grosse part de marché au niveau de Hong Kong en utilisant une technologie de reconnaissance faciale pour détecter les mineurs jouant à ses jeux en réponse aux préoccupations du gouvernement concernant la dépendance au jeu vidéo.

Sources : scmp

Et vous ?

Pensez-vous que l'organe nouvellement créé suffira pour résoudre ces problèmes de dépendance à internet ?

Voir aussi :

La Chine bloque la plateforme de jeu et de streaming vidéo en direct Twitch le site américain devenant un peu trop populaire au gout de Pékin
Jeu de Go : la Chine a censuré la diffusion du match de l'IA AlphaGo de Google contre son champion mondial craignant une humiliation ?
L'avenir de la console de jeu vidéo est-il menacé ? Oui, selon le PDG d'Ubisoft, qui estime que la prochaine génération de console sera la dernière

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/12/2018 à 12:40
La Chine qui parle d'éthique... Je pense qu'on ne doit pas avoir la même lorsque ce pays utilise la reconnaissance faciale pour repérer les passants en dehors des clous ou leur immense base du peuple avec attribution de points positifs ou négatifs suivant leur comportement fermant des services tels que les voyages en avion.

La Chine et moi avons des éthiques diamétralement opposées.
7  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/12/2018 à 18:01
ha haha encore un moyen pour prendre les gens pour des idiots...bref ce n'est ni plus ni moins que de faire du protectionnisme face aux productions made in US qui souvent représentent des jeux violents.
0  0 
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 12/12/2018 à 13:18
Chine : sur les 20 titres de jeu qu’il a évalué, le nouveau censeur de jeux vidéo en interdit 9 à la vente
et demande aux autres de procéder à des modifications

Il y a quelques jours, nous vous rapportions que la Chine a décidé de former un nouvel organe chargé d'examiner les risques éthiques des jeux vidéo. Le gouvernement chinois a pris la décision de mettre sur pied ce comité après avoir relevé certains problèmes comme la dépendance à Internet, la myopie infantile et un contenu inapproprié sur le marché chinois des jeux vidéo.

Composé d’experts du jeu en ligne et de chercheurs issus de ministères, d’institutions industrielles et de médias, le comité basé à Beijing a été chargé d’évaluer les contenus de jeux en ligne susceptibles de susciter des inquiétudes sociales et suscitant déjà de vives controverses.

Le comité a le devoir de fournir aux autorités de réglementation du jeu en ligne des références en matière d'élaboration de politiques et va inciter les sociétés de jeux à se conformer à l'éthique sociale.

Ce fameux comité a déjà fourni les premiers résultats de son travail : sur les 20 titres de jeu qu’il a évalué, il a demandé aux producteurs et aux opérateurs de jeux en ligne de procéder à des ajustements sur onze jeux et de modifier le contenu controversé qu’ils contiennent. Neuf jeux se sont vus refuser la permission d’être vendus en Chine.

La Chine assiste à une croissance massive de son marché des jeux en ligne, qui a atteint 235,5 milliards de yuans (environ 30,15 milliards d’euros) l’année dernière, selon les données de la Cyberspace Administration of China.


Liste des jeux

La liste des jeux et le contenu de leur commentaire ont été révélés par les utilisateurs de NGA, un forum de jeu chinois.

Jeu Cause Action recommandée
Arena of Valor (Tencent) Personnages féminins trop révélateurs, récompenses basées sur le rang, concepts déformés de l'histoire et de la culture. Action corrective
League of Legends (Riot) Personnages féminins trop révélateurs, récompenses données en fonction du rang, salon de discussion non harmonieux. Action corrective
Blade & Soul (NCSOFT) Personnages féminins trop révélateurs, salon de discussion non harmonieux. Action corrective
Chu Liu Xiang (NetEase) Personnages féminins trop révélateurs, salon de discussion non harmonieux, les missions de jeu incluent la fraude. Action corrective
Overwatch (Blizzard) Les éléments visuels du jeu promeuvent des valeurs incorrectes et un dialogue non harmonieux. Action corrective
Diablo (Blizzard) Discours non harmonieux, les missions du jeu incluent la fraude. Action corrective
World of Warcraft (Blizzard) Personnages féminins trop révélateurs, salon de discussion non harmonieux. Action corrective
Westward Journey (NetEase) Personnages féminins trop révélateurs, salon de discussion non harmonieux, concepts déformés de l'histoire et de la culture. Action corrective
Code: Eva (Tencent) Les récompenses sont basées sur le rang, des concepts déformés d'histoire et de culture. Action corrective
The Legent of Mir 3 (WeMade) salon de discussion non harmonieux Action corrective
Swords of Legends Online (Aurogon) salon de discussion non harmonieux Action corrective
PlayerUnknown's Battleground (Bluehole) Gore Interdit / Retiré
Fortnite (Epic) Gore et contenu vulgaire Interdit / Retiré
H1Z1 (Daybreak) Gore et contenu vulgaire Interdit / Retiré
Alliance of Valiant Arms (Red Duck) Gore et contenu vulgaire Interdit / Retiré
Ring of Elysium (Tencent) Gore et contenu vulgaire Interdit / Retiré
Paladins (Hi-Rez) Trop révélateur de personnages féminins, gore, contenu vulgaire. Interdit / Retiré
Free Fire Battlegrounds (Garena) Trop révélateur de personnages féminins, gore, contenu vulgaire. Interdit / Retiré
Knives Out (NetEase) Trop révélateur de personnages féminins, gore, contenu vulgaire. Interdit / Retiré
Quantum Matrix (NetEase) Gore, contenu vulgaire, salon de discussion non harmonieux Interdit / Retiré

Voici quelques informations additionnelles :

Il n'est pas tout à fait clair si les actions recommandées ont été effectivement appliquées par les régulateurs. Le joueur qui a publié cette information indique que la dernière fois qu'il s'est renseigné PUBG et Fortnite, par exemple, étaient toujours jouables.

Tous les titres qui doivent être retirés sont des jeux de bataille royale, ce qui semble suggérer pour le joueur que soit les régulateurs veulent s'attaquer à ce genre de jeux, soit leur popularité ont servi à en faire des cibles.

Le joueur s'est également laissé allé à des explications :

Citation Envoyé par Joueur
Malgré le manque d'influences religieuses, la culture chinoise traditionnelle est très puritaine. Par exemple, la création, la distribution et la possession de pornographie sont toutes illégales (le gouvernement a récemment approuvé des récompenses financières pour la dénonciation de pornographie), et des émissions de télévision ont été débarrassées par le passé de toutes les femmes qui en dévoilaient trop. Dernièrement, l'administration de Xi Jinping a également rétabli un contrôle moral plus strict.

Je suppose que tout le fait de "récompenser par rang" est un problème parce qu'il suggère des divisions de classe, plutôt que de récompenser simplement en fonction du mérite ? L'idéologie communiste apparaît parfois même si le pays n'est plus sur cette voie.

"Salon de discussion non harmonieux" fait référence au manque perçu d'efforts des éditeurs pour lutter contre la toxicité, la vulgarité et les propos politiquement sensibles dans les discussions. En Chine, les jeux mettent généralement en œuvre des listes de phrases censurées qui sont constamment mises à jour pour répondre à cette exigence.
Une première étape faire une réglementation plus corsée en Chine ?

Les analystes semblent divisés sur la manière d’interpréter ce dernier développement.

Une note de recherche publiée par le groupe américain Jefferies Financial Group a qualifié le mouvement de « progressif » et a émis l'hypothèse qu'un calendrier concernant les sorties de jeux vidéo approuvées pourrait bientôt suivre.

Kiwoom Securities, de la Corée du Sud, a déclaré que l'existence de ce comité indiquait que le gouvernement chinois avait l'intention de renforcer la réglementation du secteur.

Un observateur de l'industrie a noté que la Chine avait accusé du retard sur la réglementation des jeux vidéo sur l’espace mobile :

« La Chine est le plus grand marché de jeux au monde - il y a toujours eu une certaine rigidité de la réglementation autour de certains jeux, mais l'espace mobile en est resté relativement indemne et il semble y avoir beaucoup plus de liberté pour les titres pour smartphones », a déclaré Piers Harding-Rolls, société de recherche experte en jeux IHS Markit.

« Mais vous avez maintenant une nouvelle organisation et ce qui semble être des critères plus stricts. Cela impliquera un processus d'apprentissage pour les éditeurs et je pense que nous pourrions attendre six à douze mois avant que les choses ne redeviennent normales ».

Source : Xinhuanet, liste des jeux étudiés par le comité (en chinois)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Epic Games Store est lancé avec une sélection très limitée de jeux, certains titres seront disponibles à la fin de ce mois
Unity s'allège avec le mode Tiny pour l'amélioration des performances des jeux qui n'ont besoin de tous les composants de Unity au chargement
Pour les développeurs d'abord, Epic Games lance son propre store de jeux vidéo afin de contrer l'hégémonie de Steam
La nouvelle politique de Valve sur le partage des revenus générés via Steam favorise les éditeurs de jeux qui développent des titres à succès
Jeux vidéo : la Federal Trade Commission américaine va se pencher sur les loot box, ces pochettes-surprises pour lesquelles les gamers doivent payer
14  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/12/2018 à 17:09
Et la censure arriva dans les jeux vidéos...
0  0 
Avatar de archqt
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/12/2018 à 17:48
Personnage féminin trop révélateur ? cela veut dire que cela ressemble plus à une bombe qu'à un sumo et que du coup ils trouvent d'un coup les femmes réelles non désirables ? j'ai bon ?
0  0 
Avatar de Maliono
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/12/2018 à 20:35
Il n'y a pas que des causes de nudité, ou des risques de dépendances qu'ils font ça

Depuis la rencontre du dirigeant Chinois avec Obama il y a eu une vague de mème pour les comparer à Winnie l'Ourson et Tigrou.
La Chine a alors décidé de censurer toute représentation de Winnie, dont un jeu Kingdom Hearts 3 où le personnage est présent.
0  0 
Avatar de Superzest 76
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 16:46
Je suis pas un joueur de fornite ni même du genre à le défendre mais gore ?!? WTF Y a pas une goute de sang xD
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web