Les robots seront bientôt capables d'apprendre une langue comme des enfants
Après des expériences menées par des chercheurs du MIT

Le , par Jonathan, Chroniqueur Actualités
La capacité pour les êtres humains à communiquer par la voix n’est pas innée, le nouveau-né devra alors acquérir cette faculté en bas âge au contact de ses congénères et de l’environnement dans lequel il grandira. Il devra donc être à l’écoute de tout ce qui se passe autour de lui, analyser de façon inconsciente les paroles, faits et gestes de ses semblables pour mieux apprendre leur façon de communiquer qu’il sera lui aussi emmené à reproduire lorsqu’il voudra se faire comprendre.

En informatique, l’apprentissage d’une langue est la tâche des analyseurs syntaxiques et sémantiques. Ces systèmes sont formés à des phrases annotées par des humains décrivant la structure et la signification des mots. Le mécanisme d’apprentissage du langage humain est absolument fascinant et il se pourrait qu’il puisse être utilisé pour permettre aux machines d’apprendre plus vite. En effet, très récemment les chercheurs du MIT ont décrit un analyseur syntaxique qui apprend par l'observation à imiter plus étroitement le processus d'acquisition du langage d'un enfant, ce qui pourrait considérablement augmenter ses capacités.



Pour apprendre la structure du langage, l'analyseur observe les vidéos sous-titrées, sans autre information, et associe les mots à des objets et actions enregistrés. Avec une nouvelle phrase, l'analyseur peut ensuite utiliser ce qu'il a appris sur la structure du langage pour prédire avec précision le sens d'une phrase, sans la vidéo. Selon les chercheurs, cette approche pourrait élargir les types de données et réduire l’effort nécessaire pour la formation d’analyseurs. Pour leurs travaux, les chercheurs ont associé un analyseur sémantique à un composant de vision par ordinateur formé à la reconnaissance d’objets, d’hommes et d’activités en vidéo. Les analyseurs syntaxiques sémantiques sont généralement formés à des phrases annotées avec un code attribuant un sens à chaque mot et aux relations entre les mots. Le nouvel analyseur est le premier à être formé à l’utilisation de la vidéo.

Un robot équipé de cet analyseur, par exemple, pourrait constamment observer son environnement pour renforcer sa compréhension des commandes vocales, y compris lorsque les phrases parlées ne sont pas complètement grammaticales ou claires. Il sera donc possible pour ces robots de pouvoir échanger de façon intelligente avec les humains en s’améliorant au fur et à mesure des interactions qu’ils auront et des comportements qu’ils observeront autour d’eux.

Sources : MIT NEWS

Et vous ?

Pensez-vous que cela pourra réellement être possible ?
Êtes-vous de ceux qui pensent qu'il n'existe pas à ce jour une véritable intelligence artificielle ?

Voir aussi :

Les enfants sont susceptibles d'être influencés par les robots, selon une étude, suscitant des inquiétudes quant à leurs effets négatifs sur eux
Les robots ne représenteraient pas une si grande menace pour l'emploi et c'est surtout le cas en Afrique selon un journaliste
Les robots bipèdes entraînés à la marche dynamique sur terrains accidentés grâce à l'apprentissage assisté par ordinateur
Les robots et IA pourraient bientôt payer des cotisations sociales un projet de loi de la commission des affaires juridiques du Parlement européen


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil