Le Raspberry Pi TV HAT, un dispositif de 23 euros qui permet de regarder la télévision sur un Raspberry Pi
Ou de diffuser le flux via un réseau

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Le Raspberry Pi 3 Model B+ livré cette année par la Fondation Raspberry Pi est un nano-ordinateur (NanoPC) monocarte à faible cout qui se prête à des usages multiples. Il est évolutif et de nombreux composants matériels (des cartes d’extension) peuvent lui être greffés afin d’augmenter ses fonctionnalités.


Il y a deux mois, la Fondation Raspberry Pi a lancé un HAT (Hardware Attached on Top), le Raspberry Pi PoE HAT, qui permet d’alimenter le Pi via Ethernet grâce à une technologie communément appelée PoE (Power over Ethernet). Plus récemment, elle a annoncé l’arrivée du HAT TV, un composant qui une fois greffé au Pi permet de regarder la télévision sur un Raspberry Pi ou, mieux encore, de créer un serveur TV pour diffuser le flux vers d’autres appareils connectés via un réseau.


Le Raspberry Pi TV HAT (ou plus simplement TV HAT) se branche sur le connecteur GPIO à 40 broches du Pi. Il dispose d’un port pour connecter une antenne télé. Il a été conçu de façon à ce que, une fois installé, il n’obstrue pas le connecteur d’affichage.

Le TV HAT permet de recevoir et de décoder des flux de télévision numérique (TNT) sur un Raspberry Pi via son tuner DVB-T2 intégré puis de visionner directement ces flux (aussi appelé multiplex) ou à distance via un autre périphérique (PC par exemple) connecté au même réseau que le Raspberry Pi. Le tuner TV Sony CXD2880 qu’il intègre lui permet de décoder un multiplex à la fois, chacun d’entre eux peut contenir plusieurs chaines.


Précisons tout de même qu’il revient à l’utilisateur final de s’assurer qu’il dispose des autorisations et licences requises pour recevoir des émissions de télé dans son pays. Le TV HAT peut s’utiliser avec un Raspberry Pi 2, 3, 3+ ou supérieur. Il prend en charge les normes TV DVB-T2 (1,7 MHz, 5 MHz, 6 MHz, 7 MHz, 8 MHz) et DVB-T (5 MHz, 6 MHz, 7 MHz, 8 MHz) et les fréquences de réception suivantes : VHF III, UHF IV et UHF V. Il se vend aux alentours de 23 euros.

« Dans un premier temps, nous ne proposerons la TV HAT qu’en Europe, mais des travaux de mise en conformité sont déjà en cours pour ouvrir d’autres régions DVB-T2 », a expliqué la Fondation Raspberry Pi.

Source : Raspberry Pi, Kubii

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous déjà pu tester le TV HAT ? Si oui, quelles ont été vos impressions ?

Voir aussi

Asus Tinker Board : meilleur rapport performance-prix qu'un Raspberry Pi 3B + ? Tour d'horizon des caractéristiques et coûts
Raspbian : une mise à jour de l'OS pour ordinateurs monocarte Raspberry Pi est disponible avec un assistant de configuration initiale et plus
VoCore2 : un nanoPC Linux de la taille d'une pièce de monnaie capable de lancer le jeu Doom et pouvant servir de routeur sans-fil
Un SoC ARM qui se soude à la main sur la carte mère d'un NanoPC Linux et est vendu à 1 USD : pour quel scénario d'usage le recommanderiez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Asmodan Asmodan - Membre habitué https://www.developpez.com
le 22/10/2018 à 9:27
A tester ! Avec toutes les cartes intéressantes, va falloir trouver un démultiplicateur de connectiques PIN
Avatar de deathman8683 deathman8683 - Membre averti https://www.developpez.com
le 30/10/2018 à 15:27
Ne pas oublier d'ajouter le prix du Raspberry lui-même (35€) ainsi que de la carte SD (7€) et du chargeur (10€). Le coût de revient atteint donc plutôt les 75€.
Le but du raspberry est à la base d'avoir accès à du matos pour du prototypage et permettant de réutiliser des trucs qu'on a sous la main (chargeur du téléphone, carte sd de l'APN) réduisant les coûts.
Si on en fait une plateforme fixe ou plusieurs il faut bien prendre en compte le prix de l'ensemble car on n'utilise plus de récup temporaires.

J'ai toujours douter de l'intérêt des HAT vu que le prix total finit par rejoindre celui d'autres solutions (et ici il ne s'agit pas totalement d'open Hardware). D'un côté on a la possibilité de recycler le système pour un autre usage si finalement on veut changer et seul le HAT nous restera sur les bras. Vu les perf relativement limitée de cette carte on ne pourra pas s'en servir pour tout les besoins en même temps.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil