Asus Tinker Board : meilleur rapport performance-prix qu'un Raspberry Pi 3B + ?
Tour d'horizon des caractéristiques et coûts

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
La nouvelle de la disponibilité du Raspberry Pi 3B + (Rpi 3B +), le dernier modèle de nano-ordinateur de la fondation du même nom, a filtré sur cette plateforme il y a approximativement un mois. Le bref comparatif entre ce dernier et son prédécesseur, le Raspberry Pi 3B, est clair quant à ce qui concerne la supériorité du modèle 3B + sur plusieurs aspects (processeur de 15 % plus rapide, Wi-Fi et Ethernet plus speed, etc.). Toutefois, comme l’ont relevé nos chers lecteurs, la fondation a manqué de combler certaines des atteintes des mordus par l’ordinateur monocarte : une mémoire vive à 2 Go mini et un GPU capable d’assurer la lecture de vidéos en 4K sans tweak.

L’offre en ordinateurs monocartes continue d’aller croissant sur les étals. La société coréenne Hardkernel développe les Odroid. Dans ce marché des alternatives au Raspberry Pi qui mobilise le maximum d’aura, il faut également compter avec Asus. L’entreprise taïwanaise propose la Tinker Board – lancée le 1er janvier 2017 – que le blogueur Jeff Gerling a comparé au Rpi 3B + et eu l’amabilité de partager ses trouvailles. D’abord, un tableau comparatif pour, de façon brossée, se faire une idée de ce que chacun de ces ordinateurs a dans le ventre.


Les différences sautent aux yeux : un processeur quatre cœurs plus performant et deux fois plus de mémoire vive ; le tout pour un facteur de forme qui permet d’utiliser un boîtier de Raspberry Pi comme on peut le voir sur l’image qui suit – Rpi 3B+ et Tinker Board respectivement à gauche et à droite.


Dans le détail des cuisines internes de ces ordinateurs on notera que :

  • la Tinker Board est capable d’effectuer des copies de fichiers trois fois plus rapides qu’un Rpi 3B+ au travers de son interface LAN ;

  • le contrôleur de microSD fonctionne à des débits en écriture et en lecture beaucoup plus élevés que celui du Rpi 3B+ (35 % en plus dans le cas de la lecture et de l’écriture de blocs 4k d’après les résultats de benchmark du blogueur) ;

  • la Tinker Board tient mieux la route comme serveur (la carte est capable de gérer un nombre de requêtes bien plus important qu’un Rpi 3B +).

Si à tous ces éléments on ajoute le fait que, contrairement au Rpi 3B +, le hardware de la Tinker Board débouche sur une sortie vidéo HDMI compatible H.264 jusqu’à 4K H.265, alors on serait bien tenté de dire que pour 15 $ de plus, la Tinker Board offre un meilleur rapport performance-prix. Mais, le Rpi 3B + a des atouts à faire valoir. Pour ce qui est des aspects liés au matériel, il faut signaler que sa connexion Wi-Fi offre une meilleure bande passante que celle de la TinkerBoard, ce qui lui permet d’effectuer des transferts plus rapides et stables par ce canal. En sus, il y a l’énorme communauté autour des cartes de la fondation Raspberry Pi qui est très probablement le facteur qui joue le plus en faveur de ces dernières.

Grosso modo, au-delà des griefs relevés par les lecteurs et auxquels la Tinker Board apporte réponse, Jeff Geerling la conseille pour des cas d’utilisation où l’on a besoin de tirer le maximum de puissance d’un ordinateur monocarte. Dans tous les autres cas de figure, les caractéristiques du Rpi 3B + lui permettront d’être à la hauteur des attentes.

Sources

Blog

Et vous ?

Que pensez-vous de la Tinker Board ?

L’avez-vous déjà testé ? Si oui, quel retour pouvez-vous faire ?

Pour quels usages utilisez-vous ces ordinateurs monocartes ?

Quel est votre ordinateur monocarte favori ? Pour quelles raisons ?

Voir aussi

Le Raspberry Pi enregistre 12,5 millions de ventes en 5 ans, quelle place dans l'écosystème des ordinateurs sur le long terme ?

Bientôt un support Android pour le Raspberry Pi 3 ? Le matériel apparaît dans la liste des dispositifs officiellement supportés par Android.

Une nouvelle version de Scratch pour Raspberry Pi avec la prise en charge du port GPIO

Des appareils Raspberry Pi détournés par un malware Linux pour le minage de cryptomonnaie, les appareils sont ajoutés à un botnet


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de magatst magatst - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 20/04/2018 à 0:46
Le meilleur rapport perf prix c'est les Orange Pi à mon avis...
A peu de chose prés la même chose pour 33€ avec la Orange Pi win Plus A64 Quad-core 2 GB WIFI ???!!!
NoN ?
Avatar de NaSa NaSa - Membre régulier https://www.developpez.com
le 20/04/2018 à 8:27
Ce qui faisait la force de Raspberry par rapport aux autres c'était la communauté et le suivi au niveau des images systèmes
J'ai eu de tout, NanoPC, BananaPi, OrangePi, Odroid et raspberry. A part Raspberry toutes les autres cartes sont sur des images obsolètes, avec des dépendances manquantes pour de nouveaux projets.
Donc effectivement il y a d'autres produits plus performant, mais il faut voir la communauté autour.
A noter que TinkerOS, le dérivé Debian proposé par Asus embarque Python 3
Avatar de cdumargu cdumargu - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 20/04/2018 à 9:30
Odroid C2 les bat toutes ;-)
Avatar de magatst magatst - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 20/04/2018 à 12:44
Citation Envoyé par NaSa Voir le message
Ce qui faisait la force de Raspberry par rapport aux autres c'était la communauté et le suivi au niveau des images systèmes
J'ai eu de tout, NanoPC, BananaPi, OrangePi, Odroid et raspberry. A part Raspberry toutes les autres cartes sont sur des images obsolètes, avec des dépendances manquantes pour de nouveaux projets.
Donc effectivement il y a d'autres produits plus performant, mais il faut voir la communauté autour.
A noter que TinkerOS, le dérivé Debian proposé par Asus embarque Python 3
Avec armbian ce n'est plus tout à fait vrai.
Et sur rasbian les paquets ne sont pas toujours de la première fraicheur non plus.
D'ailleurs si quelqu'un pouvait m'expliqué comment transformé un paquet arch arm en armbian.
Je voudrais la version 3 de calibre sur mon serveur de document mais sur les dépots je ne trouve que la 2.
Avec git cela refuse de compilé, un problème de support arm je crois ???
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre averti https://www.developpez.com
le 21/04/2018 à 2:28
Citation Envoyé par cdumargu Voir le message
Odroid C2 les bat toutes ;-)
Le problème de la news est le rapport perf/prix, les mono cartes, c'est comme les téléphones, la puissance dépendent du prix.
Par exemple ton Odroid ce fait faible face à une cubieboard 5 sortit la même année (CPU, SATA, possibilité de raid, etc).

La puissance et les possibilités dépendent de la carte, mais les drivers et la configuration dépendent de tes connaissances ainsi que la politique du constructeur. Une forte communautés et des composants open-source permet de remédier à cela.

Et justement, sur le papier, Asus est pas mal, mais au niveau de la communauté, sa balance vers la raspberry.
Avatar de Achimogata Achimogata - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 23/04/2018 à 17:11
Bonjour,

Un des gros problèmes connus de la Tinker board est la surchauffe. Il faut pouvoir l'équiper d'un bon système de refroidissement.
L'avantage de la Raspberry c'est la communauté autour et la qualité logicielle (notamment certains drivers) qui réduit l'écart théorique de performances (disons dès que des performances graphiques openGL ou autres sont nécessaires).
Par contre si Asus bosse avec suivi sur Tinker OS (basé sur Debian), ça pourrait changer.
C'est aussi un proc 32 bits par rapport à d'autres SOC Rockchip en 64 bits (RK3328 qui équipe le SBC ROCK64 équipé 2 à 4 GO ram, usb 3, ethernet Gigabit, connecteur eMMC tout en étant moins cher).
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre actif https://www.developpez.com
le 24/04/2018 à 6:15
L’avez-vous déjà testé ? Si oui, quel retour pouvez-vous faire ?
non

Citation Envoyé par NaSa Voir le message
Ce qui faisait la force de Raspberry par rapport aux autres c'était la communauté et le suivi au niveau des images systèmes
J'ai eu de tout, NanoPC, BananaPi, OrangePi, Odroid et raspberry. A part Raspberry toutes les autres cartes sont sur des images obsolètes, avec des dépendances manquantes pour de nouveaux projets.
Donc effectivement il y a d'autres produits plus performant, mais il faut voir la communauté autour.
A noter que TinkerOS, le dérivé Debian proposé par Asus embarque Python 3
Ce que tu relève provient d'un point névralgique du développement des Rpi : utiliser uniquement des composants pleinement documentés (et open source), et si possible, leur équivalent libre de droits. C'est cet axe qui assure aux prototypeurs de pas : se retrouver bloqué (ralenti) par des secrets de fabrications, l'absence de drivers par légion, des arrêts de supports, des doc' inexistantes, etc.
Le prochain changement majeur devrait être le changement du GPU plus puissant, mais c'est dur d'en trouver un autre aussi bien documenter que l'actuel, dans le même ordre de prix.
Et quand le DisplayPort sera un peu plus démocratisé, il remplacera le port HDMI, qui fournit quasiment les mêmes fonctionnalités, mais en plus limitant et avec des royalties (HDMI).

Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
Le problème de la news est le rapport perf/prix, les mono cartes, c'est comme les téléphones, la puissance dépendent du prix.
Par exemple ton Odroid ce fait faible face à une cubieboard 5 sortit la même année (CPU, SATA, possibilité de raid, etc).

La puissance et les possibilités dépendent de la carte, mais les drivers et la configuration dépendent de tes connaissances ainsi que la politique du constructeur. Une forte communautés et des composants open-source permet de remédier à cela.

Et justement, sur le papier, Asus est pas mal, mais au niveau de la communauté, sa balance vers la Raspberry.
Difficile de faire mieux que le Rpi niveau open-source et documentation. Et c'est sûrement pour ça que la communauté s'est très vite agrandi autour du Rpi. J'ai peut-être un usage plus spécifique du Rpi que la majorité de la communauté; mais pour moi, "performance" ne ce réduit pas à simplement la puissance de calcul ou aux IOPS, la fiabilité et le support rentre également en compte.
IOPS + polyvalence + ouverture + fiabilité, c'est selon moi les critères principaux pour prototyper sereinement... pour un autre usage, les critères changent... donc les divergences d'opinions dépendent avant tout du besoin (envie) auquel ces microPC répond.
Je te rejoind sur ce point: comparons ce qui est comparable... et en ce qui concerne les gammes de prix, dans le bas du panier ça change très vite de dimension.
Et les 35$ changent assez vite quand l'on tien compte de tout l'outillage nécessaire : un boitier + une alimentation musclé (et FIABLE de 2 à 4 Ampères) + une SD (et son dongle USB ou lecteur de carte) + cable vidéo ...pour certains + HDD/SSD externe + clavier/souris BT/WiFi ...et pour les plus consciencieux, un onduleur (ex: halt4juice), qui permet de protéger l'intégrité de la SD voir même de la Rpi contre les coupures d'alimentations, que ce soit une coupure de courant ou bien l'alim qui meurt, ou encore une maladresse, un faux contact suite à manipulation, etc.
Bref, même en pack de démarrage la Rpi se situe en vérité autour de 60-80€ (200€ pour les consciencieux). Quid des autre uPC ?

Si pour le prototypage ça fait réfléchir à 2 fois, pour un usage PC c'est encore plus problématique >> pour 200€ on se pencherait alors possiblement sur des NUC passif, non ?

Pour quels usages utilisez-vous ces ordinateurs monocartes ?
expérimentations informatiques (programmation, configuration, découverte), prototypage électronique (moteur, solaire, transducteurs, test sur le rayonnement lumineux et électrique), et usage PC (usage limité mais PC tout de même >> formatage et diagnostique, programation, surf, backup, serveur web...)

Quel est votre ordinateur monocarte favori ? Pour quelles raisons ?
Le Rpi, pour l'ouverture et l'accessibilité de son design, sa polyvalence et son prix plus ou moins contenu pour l'usage que j'en ai.
Sa communauté est un vrai plus, permettant bien souvent d'y trouver des réponses avant de se poser la question.

Que pensez-vous de la Tinker Board ?
Il faudra soit un bon boitier alu CNC soit un dispositif de refroidissement adapté pour pas voir ses performances se brider (comme le Rpi en somme).
Même si, niveau IOPS, il semble afficher une nette différence, quid de la pérennité du modèle, de sa communauté, son prix global (accessoires compris), sa disponibilité.
Je n'ai aucune idée sur les composants qu'il embarque (autre que CPU/GPU/RAM), mais je doute que son objectif soit la plus grande ouverture et accessibilité au design... contrairement au Rpi. Donc par extension, je doute également de l'émergence d'une communauté d'envergure autour du Tinker Board d'ASUS.
Avatar de singman singman - Membre actif https://www.developpez.com
le 27/04/2018 à 0:11
Je ne veux pas être méchant mais l'Asus est 30% plus cher que le Raspberry. Ce n'est pas négligeable non plus.
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/04/2018 à 9:02
Si c'est 30% de prix en plus pour 30% de perf en plus, alors ça ne sera qu'une question de budget sur le besoin.
un exemple de comparaison plus parlant je trouve :
https://libre.computer/2018/03/21/ra...nd-comparison/
Contacter le responsable de la rubrique Accueil