Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des utilisateurs de Google+ mécontents assignent Google en justice
Après les révélations sur l'incident de sécurité qui aurait touché 500 000 comptes

Le , par Christian Olivier

143PARTAGES

11  0 
Récemment, Google a fait part de sa décision de fermer la version grand public de son réseau social Google+, une annonce qui ne devrait pas surprendre grand monde étant donné que le réseau social n’a jamais réussi à décoller, bien qu’il dispose d’une base importante d’utilisateurs potentiels. En effet, chaque personne qui crée un compte Gmail était, jusqu’à lors, automatiquement inscrite sur Google+. Le processus de fermeture de la version grand public de Google+ devrait s’étaler sur les dix prochains mois et prendre fin en aout 2019. Mais la firme de Mountain View a prévu de maintenir la version entreprise de Google+ qui est utilisée par les clients professionnels de G Suite.


Le jour même où Google a annoncé la fermeture de Google+ à la suite d’une fuite de données, deux utilisateurs du réseau social de la firme de Mountain View ont intenté un recours collectif contre Alphabet et sa filiale Google devant la Cour de District de San Francisco, affirmant que leur vie privée avait été violée. Les plaignants, Matt Matic et Zak Harris, affirment que l’approche laxiste de l’entreprise en matière de sécurité a entrainé des bogues de l’API qui ont révélé les détails privés de presque 500 ;000 utilisateurs de Google+.

Pour rappel, la filiale d’Alphabet a lancé en début d’année une initiative baptisée Project Strobe qui visait, entre autres, à examiner l’accès des développeurs tiers aux données de comptes Google et d’appareils Android. Dans le cadre de cet effort, Google s’est penché sur la sécurité des API Google+ et son examen a révélé qu’un bogue dans une API Google+ permettait aux applications d’accéder à des données utilisateurs qui n’étaient « ;pas marquées publiques ;» — pour reprendre les termes de Google ;; des données qui étaient donc privées en quelque sorte.

Dans son billet de blog, Google explique cependant que « ;ces données sont limitées aux champs statiques et facultatifs du profil Google+, y compris le nom, l’adresse e-mail, la profession, le sexe et l’âge ;» de l’utilisateur et « ;n’incluent pas les autres données que les utilisateurs ont publiées ou connectées à Google+ ou à tout autre service ;». C’est-à-dire que ne sont pas concernées les données comme « ;les publications Google+, les messages, les données de compte Google, les numéros de téléphone ou le contenu de G Suite. ;»

D’après Google, 438 applications pourraient avoir utilisé l’API en question, mais seuls 500 ;000 comptes Google+ ont potentiellement été affectés par ce bogue. L’entreprise assure également n’avoir rien trouvé qui indique qu’un développeur était au courant du problème ou que la faille ait été exploitée. La faille de sécurité a été immédiatement corrigée après sa découverte... en mars 2018, au moment où l’affaire Cambridge Analytica a été révélée au grand public.

Matt Matic et Zak Harris soutiennent, entre autres, que Google a violé la loi californienne sur la concurrence, a fait preuve de négligence et que l'entreprise a porté atteinte à leur vie privée.

« ;Pire encore, après la découverte de cette vulnérabilité sur la plateforme Google+, les défendeurs ont gardé le silence pendant au moins sept mois, prenant la décision calculée de ne pas informer les utilisateurs que leurs informations personnelles avaient été compromises, compromettant ainsi davantage la confidentialité des données des consommateurs et les exposant au risque de vol d’identité ou pire ;», écrit Joshua Watson, l’avocat de Matic et Harris dans sa plainte civile déposée lundi dernier.

Source : Class action lawsuit

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Google et Facebook s'engagent à suivre le code européen de bonnes pratiques contre la désinformation, Bruxelles attend de voir les résultats
Le vice-président américain demande à Google de renoncer à Dragonfly, une version censurée de son moteur de recherche proposée à Pékin
Google France annonce la fermeture de sa page Google+, un aveu de l'échec du réseau social du géant de la recherche en ligne ?
Twitter condamné en France sur ses clauses abusives suite à l'action menée par l'UFC-Que Choisir, Facebook et Google+ sont les prochains sur la liste

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/01/2019 à 11:40
Depuis quand les GAFAM (et leurs collègues non-GAFAM) se soucient de ce genre de choses ? Google, Microsoft, Apple, ... toutes ces entreprises ont le même objectif et ne s'embarrassent pas de ces petits désagréments. Le reste n'est que façade (et donc littérature).
2  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/01/2019 à 14:28
Je suis assez d'accord, Google se fout un peu de la gueule du monde... Prévenir le 20 décembre (date à laquelle j'ai reçu leur mail) que leurs API ferment moins de 3 mois plus, et commenceront même à ne plus marcher dès fin janvier ("This will be a progressive shutdown beginning in late January, with calls to these APIs starting to intermittently fail as early as January 28, 2019" (source)), ça laisse vraiment peu de temps aux développeurs pour se retourner.

Le pire, c'est que beaucoup de gens utilisent probablement une API Google+ sans même le savoir, pour l'authentification OAuth via Google. Dans ASP.NET (et ASP.NET Core) par exemple, le fournisseur d'authentification Google par défaut utilise un endpoint de l'API Google+ pour récupérer les infos de l'utilisateur, et ça ne fonctionnera bientôt plus à moins de se mettre à jour (j'ai publié une solution pour ASP.NET Core ici)
2  0 
Avatar de Vyrob
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/10/2018 à 15:00
Des utilisateurs de Google+
FAKE
1  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/12/2018 à 8:57
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Surprenant que la perfusion fut maintenu si longtemps. Google à déjà sniper des services bien plus populaire !
je trouve dommage la fermeture de G+

il y a par exemple une excellente communauté de développeurs Delphi
https://plus.google.com/communities/...85381486591754

l'interface de G+ est à mon sans la plus conviviale dans sa catégorie.
0  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/12/2018 à 11:52
29 millions de comptes compromis, ça devient insupportable il faut vraiment fermer G+

ah mince, en fait c'est FaceBook
0  0 
Avatar de cad13
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 12:49
Si j'ai bien compris, les utilisateurs de G suite ne seront pas impactés ?

G Suite c'est 4€/mois par utilisateur.
0  0 
Avatar de loic Rael Siel
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 23/02/2019 à 17:14
Mais c'est pas juste de la part de Google. Avez vous penser pour les utilisateurs de Youtube? Pour les Communicateurs d'adresse gmail? Mais non! Trouvez y une solution adéquate.. merci!
0  0 
Avatar de saturn1
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/10/2018 à 12:19
je pense qu'on est des produits bien dociles (pour des produits de type humain)
0  1 
Avatar de saturn1
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/10/2018 à 12:21
Google et les autres caca de la technologie se prenant pour la nouvelle élite, devraient faire un effort de redistribution juste très rapidement...
On va se la taper cette guerre.

Après si ils trouvent bon de mettre le mot philanthropie derrière pas de problème si ça évite une catastrophe.
0  2 
Avatar de saturn1
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/10/2018 à 12:26
Mais c'est vrai des lunettes à se mettre sur le nez, c'est vraiment pas mal ! (ca vaut le coup d'en exploiter des humains pour ça..) Pour un POC, combien de jeunes enfants tués pour chercher du métal etc..

A ce prix là vaut mieux pas comptabiliser le prix du POC ?! (heureusement que je me trouve drôle^^)
0  2