Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le gouvernement US dit n'avoir aucune raison de douter d'Apple et d'Amazon
Qui démentent la présence de micropuces « espion » dans leurs serveurs

Le , par Bill Fassinou

267PARTAGES

16  0 
Quoi de mieux que des micropuces « espion » placées sur les cartes mères des serveurs des entreprises américaines pour les espionner ? C'est l'astuce qui aurait permis au gouvernement chinois selon Bloomberg d’espionner les grandes sociétés américaines. « The Big Hack », c’est ainsi que Bloomberg a appellé ce qui aurait pu être l’un des plus grands programmes d’espionnage commercial d’un État-nation : le gouvernement chinois aurait réussi à accéder aux serveurs de près de 30 sociétés américaines, y compris Apple et Amazon.

Alors que Bloomberg affirme haut et fort que le gouvernement chinois a infiltré plus de 30 compagnies américaines, Apple et Amazon démentent de telles allégations. En effet, Bloomberg énonce et soutient sa thèse de l’espionnage informatique par les chinois en disant se baser sur 17 sources anonymes provenant des services de renseignements et des sociétés qui ont été infiltrés. Le média ajoute même qu'une enquête du FBI aurait été ouverte concernant cette affaire.

De tels propos ont été rapidement contesté par les deux sociétés. Apple dit avoir ouvert une enquête à l'interne qui n'a révélé la présence d’aucune micropuce espionne dans ses cartes mères. Elle dit n'avoir jamais « trouvé de puces malveillantes, de manipulations matérielles, ni de vulnérabilités créés intentionnellement sur un serveur ». Elle nie également avoir connaissance d'une quelconque enquête du FBI sur cette affaire.

L'un des anciens conseillers de la compagnie, Bruce Sewell dit avoir contacté il y a de cela un an l'ancien conseiller général du FBI, James Baker, pour savoir si effectivement une enquête avait été ouverte sur Supermicro, le fournisseur des cartes mères qui auraient été infectés par les micropuces chinoises. Il affirme que ce dernier lui a confirmé qu’il n'y avait aucune enquête en cours.


Cependant, ni le FBI ni James Baker n'ont fait de commentaires sur les propos de Bloomberg. Amazon nie également en bloc toute allégation d’infection par des micropuces espionnes notamment lors de son acquisition d'Elemental. Il déclare que Amazon Web service n'a jamais eu connaissance « d'une compromission de la chaîne logistique, d'un problème de puces malveillante ou de modifications matérielles lors de l'acquisition d'Elemental ».

Ces deux compagnies bénéficient d'un soutient de poids fournit d'abord par le Centre national de la cybersécurité du Royaume-Uni et ensuite par le Département de la sécurité intérieure des États-Unis. L'agence de cybersécurité britannique dit ne pas douter de la véracité des propos des deux géants n’ayant aucune raison valable de le faire. Elle reste quand même prudente en demandant à toute personne susceptible de détenir des informations sur cette affaire de la contacter et dit même travailler de concert avec des chercheurs en sécurité informatique.

Le Département de la sécurité intérieure des États-Unis (DHS) dit être au courant des reportages dans les médias d'un compromis sur la chaîne d'approvisionnement des entreprises américaines et à l'instar du Centre national de la cybersécurité du Royaume-Uni, le DHS dit n'avoir pour le moment aucune raison de douter des déclarations d’Apple et d’Amazon. « La sécurité de la chaîne logistique des technologies de l’information et de la communication est au cœur de la mission du DHS et nous sommes attachés à la sécurité et à l’intégrité de la technologie sur laquelle les Américains et d’autres pays dépendent de plus en plus », déclare la DHS.

« Ce mois-ci, le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité, nous avons lancé plusieurs initiatives visant à mettre au point des solutions à court et à long terme afin de faire face aux défis complexes de sécurité posés par les chaînes d'approvisionnement de plus en plus mondiales. Ces initiatives s’appuieront sur les partenariats existants et les entreprises IT pour renforcer les efforts collectifs de notre pays en matière de cybersécurité et de gestion des risques », ajouta le DHS

Source : DHS

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

La Chine aurait infiltré Apple et d'autres sociétés américaines en utilisant des micropuces « espion » insérées sur des cartes mères de serveurs

Le FBI a résolu un mystère vieux de 15 ans entourant le malware Fruitfly Mac qui était utilisé pour espionner les victimes via leur webcam ou micro

Les caméras de reconnaissance faciale : outils de sécurité ou d'espionnage de masse ? La Chine et d'autres pays adoptent de plus en plus ces outils

Vault 7 : un ancien agent de la CIA a été accusé d'avoir divulgué des informations sur les outils d'espionnage de la CIA à WikiLeaks

Kaspersky Lab expose une opération de cyberespionnage pouvant être liée à la Russie, alors que l'entreprise est accusée d'aider les espions russes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mootookoi
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/12/2018 à 15:04
Il n'y a donc que des puces espionnes américaines dans leurs cartes mères ?
Je suis rassuré.
5  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/10/2018 à 16:26
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Les puces en question existent vraiment ou est-ce qu'elles sont du genre des "armes de destructions massives des méchants irakiens" inventées de toute pièce par les ricains?

Quand je vois le nombre de verbes conjugués au conditionnel, on peut se poser la question... Surtout que ce ne serait pas bien difficile de présenter au média l'une de ces cartes munies de la puce espionne (une micro-puce de la dimension d'un grain de riz, c'est pas difficile à filmer ou à photographier)!
L'article répond de façon limpide à ton interrogation, même si l'information pertinente est noyée dans la masse : les principaux intéressés, Amazon, Apple, et Supermicro démentent en bloc et sans ambiguïté cette information qui n'est rapporté que par Bloomberg, pas par un média compétent en sécurité informatique.

Rappelons que si Bloomberg est tout sauf proche de Trump, nous sommes à quelques semaines des élections de mi-mandat, en pleine guerre commerciale USA-Chine.

Étrange de voir un média démocrate créer de toute pièce une fake news allant dans le sens de Trump.
1  0 
Avatar de e-ric
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/10/2018 à 21:53
Si maintenant, tout le monde fait comme les Américains, où va-t-on ?
Les yankees sont pathétiques, et si on parlait d'échelon ?
1  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/10/2018 à 8:55
Apple et Amazon démentent la présence de micropuces « espion » chinoises dans leurs serveurs et nient être informés d'une enquête du FBI à ce sujet
Encore une Fake News?

Donaaaaaaaaald! Tu seras privé de dessert!
0  0 
Avatar de cdusart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/10/2018 à 10:39
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Rappelons que si Bloomberg est tout sauf proche de Trump, nous sommes à quelques semaines des élections de mi-mandat, en pleine guerre commerciale USA-Chine.

Étrange de voir un média démocrate créer de toute pièce une fake news allant dans le sens de Trump.
c'est étrange si tu penses le monde en en blanc et noir ou une seul dimension.
Bloomberg a déjà eu par le passé pas mal de souci avec la Chine (et son président il me semble) non lié à une couleur politique
0  0 
Avatar de FBOGG
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 20/10/2018 à 9:39
Le Père Noel a encore de beaux jours devant lui !!!!!!!!!!!!!!
Il faut être idiot pour faire fabriquer ses armes par ses ennemis !!!!!!!!
0  0 
Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/10/2018 à 8:08
J'aimerais bien comprendre comment le fabriquant d'un matériel, qui achète des puces ici ou là, est capable de dire que ces puces n'ont pas de "mouchard". A moins d'en désosser une et de la regarder au niveau presque-atomique et d'en faire un reverse-engineering, je ne vois pas quel moyen on a ! Et donc je ne vois pas non plus comment un journaliste peut savoir que telle puce 1) est présente et 2) a telles caractéristiques d'espionnage.
0  0 
Avatar de shalkare
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/10/2018 à 14:40
Et si ce n'était qu'une bête rumeur, en vue de "simplement" déstabiliser l'entreprise, (résultat tangible: grosse chute en bourse).
On aime voir le mal. Pointer du doigt la méchante nation Chinoise, s'attaquant à la blanche Amérique.


Une simple coup-bas d'AWS dans une guerre commercial, pour racheter à moindre frais?

Principe d'Hanlon?
0  0