La confidentialité des infos dans un moteur de recherche intéresse-t-elle les internautes ?
Un expert estime qu'ils se contentent d'en parler

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Quels moteurs de recherche utilisez-vous ?
Les recherches que nous effectuons sur le Web s’avèrent très révélatrices de ce que nous vivons. Difficile de faire des recherches pour des achats, des inscriptions à des formations, des dates de concert ou même des symptômes de maladie sans que cela ne nous concerne directement ou indirectement. Lorsque vous faites des recherches sur Google, ces éléments peuvent donc alimenter la base de données qui va servir à vous diffuser des publicités ciblées. C’est ainsi qu’après avoir fait une recherche sur des éruptions cutanées, vous pouvez vous trouver avec des publicités sur des crèmes pour la peau sur des sites différents.

Certains moteurs voudraient combattre ce procédé afin de mieux protéger la vie privée des utilisateurs. Parmi eux figure DuckDuckGo. En août, ce dernier a obtenu un financement de 10 millions de dollars auprès d'OMERS Ventures, un fonds de pension canadien qui a investi dans un certain nombre de startups.

Selon l'annonce du partenariat, l’entreprise n’avait guère besoin de collecter plus d’argent. DuckDuckGo, qui a fait une levée de fonds de 3 millions de dollars en 2011, est rentable depuis 2014. Cependant, le nouveau financement pourrait aider DuckDuckGo à étendre ses campagnes d'éducation concernant la confidentialité des moteurs de recherche.

Il ne faut pas se le cacher, 10 millions de dollars ne représentent pas une somme substantielle dans une arène où Google s’est rendu maître. Néanmoins, pour ceux qui recherchent des alternatives à Google, DuckDuckGo semble être en bonne santé et se satisfait, pour le moment en tout cas, de ne se financer que sur des annonces basées sur des mots clés.


OMERS a déclaré que « [DuckDuckGo] est la société qui a trouvé un modèle commercial différent. Cela prouve que, sur le marché de la recherche, il est possible de gagner de l'argent et de respecter la vie privée et la souveraineté des données ».

Pour soutenir cette affirmation, DuckDuckGo s’est appuyé sur certaines données, notamment sa rentabilité depuis 2014, mais également des scandales comme Cambridge Analytica ont poussé certaines personnes à réagir :

« À la suite du scandale de Cambridge Analytica sur Facebook, nous avons battu notre record de recherche directe quotidienne en atteignant les 25 568 558 recherches privées. Et depuis cette année, nous sommes fiers d’annoncer que nos applications et extensions de navigateur - DuckDuckGo Privacy Essentials - font maintenant plus que des recherches privées. Elles disposent également d’un meilleur blocage de tracker, un chiffrement plus intelligent et des niveaux de confidentialité des sites Web - tous les éléments essentiels à la confidentialité dont vous avez besoin sur n'importe quel appareil avec un seul téléchargement ».

L’anti-Google ?

DuckDuckGo essaie de s'établir comme étant l’anti-Google. « Donc, c'est comme Google, sauf lorsque vous effectuez une recherche, vous êtes complètement anonyme », a déclaré Gabriel Weinberg, PDG de la société.

Les recherches sont cryptées. Le site assure qu’il ne stocke pas vos informations personnelles.

« Nous vous servons les résultats de la recherche et détruisons vos informations personnelles, notamment votre adresse IP et des choses comme ça. Et nous ne stockons pas de cookies par défaut. Aussi, lorsque vous effectuez une recherche sur DuckDuckGo, c'est comme si vous étiez un nouvel utilisateur à chaque fois », a expliqué Weinberg.

La confidentialité des informations personnelles intéresse-t-elle les internautes ?

Il est important de se demander si les internautes veulent utiliser un moteur de recherche plus axé sur la vie privée.

« La réalité est que les gens parlent beaucoup de problèmes relatifs à la confidentialité, mais peu sont ceux qui font des efforts pour aller dans ce sens », a déclaré Paul Kedrosky, spécialiste du capital risque chez SK Ventures. « Les gens n'utilisent pas les e-mails chiffrés, mais ils vous disent que la confidentialité des e-mails est extrêmement importante. Les gens n'utilisent pas de réseaux privés virtuels, et pourtant, ils vous diront qu'il est extrêmement important que personne ne puisse surveiller leur trafic réseau. Vous savez, les gens sont très amusants à ce sujet, mais il ne faut pas y faire attention ».


La raison pour laquelle les services sont gratuits se résume en un mot : publicité. Et ces publicités ont plus de valeur lorsque les entreprises savent quelque chose sur vous. Supprimez cela et, explique Kédrosky, « cela signifie que la probabilité que ce service continue d'exister var diminuer, ou que, horreur des horreurs, vous pourriez en fait devoir payer pour l’utiliser ».

Mais peut-être que la vie privée n'est pas morte après tout. Weinberg de DuckDuckGo a déclaré qu'environ un quart des Américains ont pris des mesures pour protéger leur vie privée, et les recherches de DuckDuckGo ont augmenté d'environ 50% par an. Pendant ce temps, le tracker de capital-risque Pitchbook indique que les sociétés liées à la protection de la vie privée ont collecté 506 millions de dollars en 2018, soit plus du triple de ce qui avait été collecté il y a cinq ans.

En septembre, DuckDuckGo a enregistré une moyenne de 27 millions de requêtes journalières pour un total de 785 millions de requêtes. Le tableau ci-dessous nous montre l'évolution de son trafic à partir de certains marqueurs, notamment
  • l'arrivée de son panneau d'affichage (A)
  • un changement dans la politique de confidentialité de Google (B)
  • des révélations sur la surveillance (C)
  • dans Safari (D)
  • dans Firefox (E)
  • de la confidentialité au-delà de la recherche (F)


Trafic DuckDuckGo

Source : DuckDuckGo (trafic), MarketPlace

Et vous ?

La confidentialité des informations personnelles intéresse-t-elle les internautes ?
Quels moteurs utilisez-vous pour faire vos recherches ?
Quels sont les critères que vous recherchez dans un moteur de recherche ? Une interface utilisateur simple et intuitive, une meilleure protection de la vie privée, des recherches pertinentes ?

Voir aussi :

DuckDuckGo obtient un financement de 10 millions de $ pour améliorer ses outils, tandis que Google fait face à des plaintes relatives à la vie privée
Qwant fait peau neuve dans sa version 4 maintenant disponible, avec un nouveau design et un écran réorganisé
Le CEO de DuckDuckGo dénonce l'agrégation des données par Google et Facebook, les utilisateurs devraient-ils condamner ou encourager cette pratique ?
DuckDuckgo arme son extension et son application Web d'une fonctionnalité antipistage et de la redirection automatique vers HTTPS si disponible


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 01/10/2018 à 18:11
je ferais bien toutes mes recherches autre part que sur Google, malheureusement, il est dans certains cas incontournable. =/
Par exemple pour des recherches de thèses et de mémoires >> scholar.google.fr

Parce que la meilleure solution concernant le contrôle de ses données, c'est de faire de l'info' sur SA machine, et pas une autre, distante... et encore moins si elle est centralisé... je suis convaincu que les solutions dites "distribués" (décentralisé) sont les meilleures promesses.

je citerai comme exemple :

- YaCy (licence GNU GPLv2), qui est un moteur de recherche décentralisé (DHT) de type P2P ( yacy.net/fr )

- Lilo (licence ???), qui est un méta-moteur de recherche, finançant des projets sociaux et environnementaux (ex: Open Food Fact - France) grâce à un compteur à goutte d'eau (métaphore), en louant les algorithmes d'autres moteurs de recherche. ( search.lilo.org )
Lilo ne collecte pas les données personnelles des utilisateurs et agit contre le traçage publicitaire (ou ciblage comportemental).

- SyncNet (licence MIT), moteur de recherche (voir navigateur web) décentralisé basé sur les principes de fonctionnement de BitTorrent et du Bitcoin (BitTorrent Sync et Colored Coins). ( github.com/jminardi/syncnet )
Le concept est simple… Vous entrez une clé secrète BTSync dans la barre d’adresse, et SyncNet récupère le contenu du site associé et le stocke sur votre disque dur. Ensuite, les prochains utilisateurs à vouloir accéder au site récupéreront les fichiers à partir de votre ordinateur ou d’autres disséminés dans le monde.
...plus il y a de personnes qui l’utiliseront, plus les temps de chargement seront rapides. Et bien sûr, cela ne permet d’afficher que des sites statiques (puisque les fichiers sont synchronisés avec BTSync).
...grâce à ce système, toute censure devient bien plus compliqué (voir impossible).
L’intégration manquante pour le moment est celle de "Colored Coins" qui va servir à faire correspondre des adresses sous forme de hash avec de vraies URL (et attribuer la propriété des sites). Lorsque ceci sera intégré, on pourra imaginer que quelqu’un réalise en 1 clic sur son ordinateur une copie de developpez.com (par exemple), en le mettant immédiatement disponible via BTSync sous la forme de fichiers statiques et accessibles via l’URL developpez.com entrée directement dans SyncNet.
Pour le moment, SyncNet est un outil indépendant (extérieur, non intégré dans une API), mais son concepteur parle déjà d’en faire un plugin pour Chrome et Firefox ce qui permettra de naviguer facilement de l’un à l’autre moyen de surfer.

PS: aucun moteur de recherche ne présente d'assurances quand au respect de la vie privée, seulement des promesses, aucune (trop peu) obligations légales. C'est pourquoi je suis persuadé qu'in fine, les consciencieux de leurs données ce tourneront vers des moteurs décentralisés (et sous licence libre évidemment).
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/10/2018 à 12:49
L'état espionnant tout ça n'a pas vraiment d'intérêt en fait, sinon y'a TOR
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 02/10/2018 à 14:34
Google n'est pas l'Etat, c'est un pouvoir économique, une influence décisionnaire de renom, et un acteur majeur dans d’innombrables domaines.
Il peut aujourd'hui quasiment forcer les choix techniques d'une communauté indépendante à Google, par sa simple présence dans le domaine.

Utiliser TOR pour utiliser le moteur Google via SON COMPTE Google, et utiliser Gmail, me fait doucement rigoler. ^^'

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil