Mark Zuckerberg devrait vendre jusqu'à 13 Md$ d'actions Facebook d'ici mars 2019
Pour financer les actions philanthropiques de sa fondation CZI

Le , par Christian Olivier

41PARTAGES

13  0 
En décembre 2015, le couple Zuckerberg avait fait part de son intention de donner 99 % de la valeur de ses actions Facebook afin de « ;faire progresser le potentiel humain et promouvoir l’égalité ;».


Pour concrétiser ses projets philanthropiques, Mark Zuckerberg avait d’abord essayé de modifier la structure du capital de Facebook en émettant de nouvelles actions dépourvues de droits de vote. Ce procédé lui aurait permis de céder des milliards de dollars de titres de son entreprise sans mettre en péril sa part d’actions au sein du groupe. S’étant heurté à la vive opposition de quelques actionnaires de sa société, Zuckerberg a été contraint de renoncer, l’année dernière, à cette émission d’actions.

Cependant, il n’était pas question pour le PDG et fondateur du géant des réseaux sociaux de tirer un trait sur ses projets philanthropiques. En effet, suite à cette déconvenue, il avait plus tard déclaré : « ;je suis capable de financer l’intégralité de nos actions philanthropiques tout en gardant le contrôle des droits de vote pour encore au moins vingt ans ;».

C’est pour relever ce défi que la fondation CZI (Chan Zuckerberg Initiative) a vu le jour, il y a deux ans et demi environ. Créée par Zuckerberg, son épouse Priscilla Chan et Reid Hoffman, le cofondateur de LinkedIn, cette organisation de 250 employés semble actuellement représenter la pierre angulaire de la stratégie philanthropique du PDG de Facebook qui lui consacre déjà une part non négligeable de sa fortune colossale.

L’une des missions déclarées du CZI vise à « ;soutenir la recherche scientifique pour soigner, prévenir et prendre en charge toutes les maladies infantiles ;» pouvant être liées à des pathologies cardiaques, infectieuses, neurodégénératives, à un accident vasculaire cérébral (AVC) ou à un cancer. Selon Chan, il s’agit d’une initiative ambitieuse qui pourrait très bien se concrétiser d’ici la fin de ce siècle s’ils parviennent à fournir aux « ;scientifiques les outils qui leur permettront de progresser dans leur travail et leur domaine ;» et à briser les barrières qui freinent encore le développement de secteurs clés tels que l’éducation ou la santé. Elle a également rappelé l’importance de ce projet novateur qui permettra de faire collaborer des ingénieurs en informatique avec des biologistes et des médecins.

Chan estime, par ailleurs, « ;qu’une plus grande collaboration entre les sciences et les technologies est essentielle pour donner à plus de personnes une chance égale de vivre une vie saine et prospère ;». Et Chan d’ajouter : « ;Donc, nous cherchons à développer une compréhension plus basique des voies en biologie pour comprendre comment évolue une maladie, et c’est comme ça que je pense que nous faisons avancer la science de manière fondamentale ;».


La CZI est, par exemple, l’un des plus gros donateurs d’une initiative baptisée Human Cell Atlas visant à cartographier chaque cellule du corps humain. La CZI soutient un autre projet qui vise à introduire davantage d’outils d’ingénierie dans le domaine de l’imagerie médicale à hauteur de 12,5 millions USD. Cette organisation a également mis sur pied un moteur de recherche appelé Meta qui aide les scientifiques à trouver plus facilement des articles pertinents dans leur champ de recherche. Elle est aussi impliquée dans différents projets visant pour la plupart à faciliter l’accès et le partage de publications scientifiques ou à soutenir les efforts de recherche.

Le PDG de la firme technologique de Menlo Park a annoncé en octobre dernier qu’il envisageait de vendre, d’ici mars 2019, jusqu’à 75 millions d’actions de son groupe pour une valeur de plus de 12 milliards USD, afin de financer ses actions philanthropiques. C’est la structure de l’actionnariat à deux paliers du capital social de Facebook qui devrait lui permettre de conserver le contrôle des votes sur les grandes décisions de la société alors qu’il vend une grande partie de sa participation.

Rien que pour cette année, Zuckerberg, qui depuis juillet dernier a été classé par le média Bloomberg comme la 3e personne la plus riche au monde, a déjà vendu près de 29 millions d’actions Facebook et, par la même occasion, récolté plus de 5,3 milliards USD pour CZI.

« ;Je ne pense pas que cela représente un risque énorme, car il finance cette fondation avec sa part d’actions Facebook ;», a déclaré Brian Yacktman, directeur des investissements de YCG Investments, qui possède par ailleurs plus de 5 millions USD d’actions Facebook.

Source : CNBC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, reste l'homme le plus riche au monde devant Bill Gates et Mark Zuckerberg avec 99 milliards USD
Grâce au cours de la cryptomonnaie ripple, Chris Larsen est devenu le 5e plus riche du monde, dépassant Mark Zuckerberg le temps d'un après-midi
Fake news et vie privée : Mark Zuckerberg encore invité à témoigner devant le Parlement UK, un refus pourrait donner lieu à une convocation formelle
Mark Zuckerberg est « le plus grand dictateur du monde » selon Peter Sunde, le cofondateur de Pirate Bay

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web