Grâce au cours de la cryptomonnaie ripple, Chris Larsen est devenu le 5e plus riche du monde,
Dépassant Mark Zuckerberg le temps d'un après-midi

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
2017 a été une année clé pour les cryptomonnaies. En effet, en novembre dernier, le baromètre CoinDesk a indiqué que, pour la première fois, la capitalisation boursière totale du marché des cryptomonnaies a dépassé les 300 milliards de dollars pour se chiffrer à 300,5 milliards de dollars.

Dans ce marché, le bitcoin s’est taillé la part du lion puisqu’il représentait à lui seul plus de la moitié du marché en volume (environ 158 milliards de dollars). Quelques semaines plus tard, galvanisé par l’envolée fulgurante du cours du bitcoin, le volume du marché des cryptomonnaies a doublé.

Mais cette envolée a perdu de son élan et le bitcoin a connu une régression sévère de sa valeur, régression qui a profité à d’autres cryptomonnaies. Le ripple, à titre d’exemple, « a gagné près de 35 000 % en 2017 », comme l’a indiqué Reuters.

Ripple a été inventé en 2012 par Jed McCaleb, un développeur qui avait créé Mt. Gox, un échange de bitcoins qui plus tard s'est dissous dans la disgrâce. McCaleb a conçu Ripple comme une version plus rapide et plus efficace de Bitcoin, sans le processus de minage que Bitcoin utilise pour distribuer de nouveaux jetons et sécuriser le réseau.

Chris Larsen s'est joint à McCaleb très tôt pour créer une société, également connue sous le nom de Ripple. La société a contribué au développement d'un logiciel Open Source Ripple permettant de transférer de l'argent entre des portefeuilles numériques. Le jeton de ripple est l'une des devises pouvant être transférées avec le logiciel.

La cryptomonnaie a enregistré des taux de variation quotidiens d’environ 50 % à fin 2017. Son cours est passé de 1,43 dollar au 28 décembre à 3,05 dollars hier. En une semaine, la capitalisation boursière du Ripple est passée de 54 à 127 milliards de dollars.


Le ripple n’est pas une monnaie virtuelle comme les autres. À la fois un réseau de paiement (RippleNet) et une cryptomonnaie (Ripple XRP), il s’agit d’un hybride qui ne se détache pas des banques. C’est là que réside sa principale différence avec le bitcoin. Le réseau RippleNet connecte les institutions financières et leur permet d’échanger. Toute transaction est enregistrée dans la base de données décentralisée qui porte le nom de XRP Ledger (technologie de la blockchain).

Le succès du ripple profite bien entendu à son fondateur, ancien PDG et Président du Conseil d’Administration, Chris Larsen. Selon le magazine Forbes, l’homme d’affaires de 57 ans l’heureux propriétaire de 17 % des parts de la société Ripple, qui conçoit et distribue la cryptomonnaie XRP. À titre personnel, il détient aussi jusqu’à 5,19 milliards de XRP.

Le 4 janvier 2018, il est devenu l’espace d’un bref après-midi le 5e homme le plus riche du monde, en devançant le célèbre créateur de Facebook, Mark Zuckerberg. Ce jour-là, la valorisation de son patrimoine a fait un gros bon en avant et a dépassé les 59 milliards de dollars. Le fondateur du Ripple a donc devancé Mark Zuckerberg cet après-midi-là, dont la fortune était estimée à 56 milliards de dollars en novembre 2017.

D’autres gros détenteurs de ripples ont également profité de l’essor de cette cryptomonnaie. Forbes évoque par exemple le PDG actuel de Ripple, Brad Garlinghouse, qui détient une participation de 6,3 % dans Ripple, selon une source de la société, et possède d'autres jetons XRP. Il a une valeur nette d'au moins 9,5 milliards de dollars. Ce qui le place à la 54e position de la liste des plus riches de la planète.

Alors que la plupart de ces cryptomonnaies ne valaient presque rien il y a un an, certaines ont permis à leurs détenteurs de devenir milliardaires, même si leur fortune subit rapidement des fluctuations.

La fortune montante du PCA de Ripple, qui a suscité quelques messages de félicitations sur Twitter jeudi, en est un exemple même si la valeur de Ripple (et par conséquent sa fortune et son classement Forbes) a chuté plus tard dans la journée (elle est estimée à 37,3 milliards en net). Mais sa valeur nette, et la valeur montante des jetons de ripples, ont surtout suscité des commentaires sur l'irrationalité des marchés des cryptomonnaies, qui semblent être largement dominés ces jours-ci par la peur de rater le coche (FOMO - fear of missing out).

« C'est au-delà de la folie », a déclaré Jeremy Gardner, un investisseur qui a précédemment travaillé pour le fonds de couverture de cryptomonnaies Blockchain Capital, qui a investi dans Ripple. « Il n'y a absolument rien qui motive ce rassemblement, sauf la FOMO, la désinformation et la spéculation. »

L’économiste rappelle que le Ripple réduit le temps et le coût des opérations pour les échanges transfrontaliers. Les transactions sur le système Ripple sont bien plus rapides que celles effectuées sur des réseaux comme l’Etherum ou le Bitcoin. Un échange sur le réseau RippleNet prend quatre secondes.

Cette période peut s’étaler sur une heure dans le cas du Bitcoin, alors qu’il faut attendre entre trois et cinq jours si l’opération est effectuée dans un système traditionnel. Cependant, contrairement au bitcoin, le ripple n’a pas été créé pour remplacer la monnaie conventionnelle ni pour servir de monnaie d’achat en ligne. Ce moyen de paiement sert seulement pour les échanges entre les institutions financières. Dès lors, il lui est difficile de revendiquer le statut de monnaie virtuelle.

Source : Forbes, L'économiste, NYT, historique de la capitalisation du Ripple


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kopbuc kopbuc - Membre régulier https://www.developpez.com
le 06/01/2018 à 20:17
Ripple c'est vraiment la shitcoin que tous les crétins achètent en pensant qu'elle attendra un jour 15 000$ voire plus comme le bitcoin, sauf que ces abrutis n'ont aucune notion du nombre de ripple en circulation (38 milliards) alors qu'il n'y a que 21 millions de btc. 38 000 000 000 * 10 000 = 380 000 000 000 000 $ de capitalisation.
Avatar de SushiGreGs SushiGreGs - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 06/01/2018 à 20:46
Il n'a pas réellement 56 milliards, car si il vendait tout, ca ne vaudrait plus rien
Avatar de Hinin Hinin - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 11/01/2018 à 9:43
Hello à tous,

Dommage que les gens n'aient pas compris le sens de la crytomonnaie. Le but est d'essayer de se débarrasser la philosophie actuelle de la monnaie que l'on connait et qui est déjà virtuelle ! Si c'est reprendre les concepts de la spéculation et de la valorisation pour de nouveau créer des disparités et des enrichissements injustifiés ....
A bannir cette monnaie !
Avatar de Bart-Rennes Bart-Rennes - Membre régulier https://www.developpez.com
le 12/01/2018 à 15:32
Citation Envoyé par kopbuc Voir le message
Ripple c'est vraiment la shitcoin que tous les crétins achètent en pensant qu'elle attendra un jour 15 000$ voire plus comme le bitcoin, sauf que ces abrutis n'ont aucune notion du nombre de ripple en circulation (38 milliards) alors qu'il n'y a que 21 millions de btc. 38 000 000 000 * 10 000 = 380 000 000 000 000 $ de capitalisation.
Heureusement qu'il y a des 'crétins' pour faire avancer le monde (en bien ou en mal) sinon on serait toujours au temps de la pré-histoire...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil