Les dépenses mondiales consacrées aux solutions de mobilité devraient atteindre 1630 Md$ en 2018
Et 1800 Md$ d'ici 2022, selon les prévisions d'IDC

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Une nouvelle mise à jour du guide semestriel des dépenses mondiales consacrées aux solutions de mobilité publié par l’International Data Corporation (IDC) prévoit l’augmentation de ces dépenses au cours des prochaines années. Elles devraient s’établir à 1630 milliards de dollars (Md$) cette année et 1800 Md$ d’ici 2022, avec dans le dernier cas un taux de croissance annuel composé (TCAC) de + 2,8 % sur la période 2017-2022. Dans son guide, l’IDC attire l’attention sur le fait que le marché de la mobilité évolue avec une différenciation moindre entre les terminaux et les plateformes.


Les consommateurs fourniront plus de 70 % des dépenses mondiales en matière de mobilité au cours de la période prévisionnelle, un peu plus de la moitié de ces dépenses seront consacrés aux services de connectivité mobile et le reste à l’acquisition d’appareils (des smartphones en grande majorité). La croissance dans le secteur de la consommation sera variable, mais positive, avec un TCAC de 2,2 % sur cinq ans.

Avec 44,9 milliards USD à son compteur, le secteur des services professionnels devrait être le leadeur mondial des dépenses en matière de solutions de mobilité en 2018, juste devant le secteur bancaire (44,5 milliards USD). L’industrie de type « discrete » (d’assemblage), la vente au détail et l’éducation complèteront le top cinq des secteurs qui consacreront le plus de fonds cette année à l’acquisition de solutions de mobilité.

À l’instar du secteur de la consommation, plus de la moitié des dépenses en matière de mobilité au sein de l’industrie iront aux services de connectivité et aux services de mobilité d’entreprise. Alors que les appareils mobiles constitueront le second secteur au vu des dépenses qui leur seront consacrées, la grande majorité des industries investiront aussi dans des applications mobiles et des plateformes de développement d’applications mobiles.

Les industries qui connaitront la croissance la plus rapide de leurs dépenses dans ce domaine au cours de la période prévisionnelle sont l’industrie de type « discrete » et les services publics (TCAC de 5,9 % chacun), les télécommunications (5,7 %) et l’industrie de type « process » (de transformation) (5,7 %). Avec un TCAC de 5 %, le secteur de la santé devrait devancer l’éducation d’ici 2022 et devenir par la même occasion cinquième du Top cinq au niveau des industries.

D’un point de vue technologique, les services de mobilité devraient constituer le principal secteur de dépenses pour la période 2017-2022 (plus de 1000 milliards USD devraient leur être consacrés en 2021). Le matériel représentera la deuxième catégorie technologique avec des dépenses estimées à 738 milliards USD en 2022. Dans cette catégorie, les fonds alloués aux logiciels connaitront une forte croissance (TCAC de 12,9 %) sur la période prévisionnelle.

Les entreprises mobiles devraient effectuer la part la plus importante des dépenses pour les logiciels mobiles (près de 8 milliards USD en 2022). Les entreprises augmenteront également leurs efforts de développement avec des plateformes de développement d’applications mobiles enregistrant un TCAC de 15,1 %.

Durant la période prévisionnelle définie par l’IDC, les États-Unis et la Chine seront les deux marchés géographiques les plus importants en ce qui concerne les dépenses de mobilité (plus de 300 milliards USD rien que pour cette année), suivis du Japon sera (107 milliards USD), de l’Inde et du Brésil (51 et 44 milliards USD respectivement). L’Inde devrait afficher la croissance la plus rapide dans ce domaine avec TCAC de 7,9 % sur cinq ans. Le Venezuela et les Philippines auront également un TCAC supérieur à 7 %, tandis que Taïwan, l’Arabie saoudite et Israël devraient connaitre une baisse de leurs dépenses de mobilité au cours des cinq prochaines années.


Du point de vue de la taille de l’entreprise, les grandes et très grandes entreprises (500-999 employés et plus de 1000 employés respectivement) consacreront près de 197 milliards USD pour les dépenses en matière de mobilité cette année (245 milliards USD attendus en 2022). Les petites entreprises (de 10 à 99 employés) devraient voir leurs dépenses dépasser les 100 milliards USD en 2022, contre plus de 94 milliards USD pour les moyennes entreprises (de 100 à 499 employés) et plus de 70 milliards USD pour les très petites entreprises (de 1 à 9 employés).

Jessica Goepfert, vice-présidente du programme Customer Insights & Analysis chez IDC, au terme de cette étude :

« Même les industries généralement lentes à adopter des technologies, telles que la construction et les services personnels et grand public, mettent en œuvre des stratégies mobiles. Dans les industries axées sur le consommateur comme le commerce de détail et la banque, les projets de mobilité sont axés sur la création et la fourniture d’expériences client exceptionnelles dans l’espoir de fidéliser et de gagner la confiance. Les segments ayant une approche plus opérationnelle, tels que la fabrication et la construction, apprécient l’efficacité et les gains de productivité apportés par les solutions mobiles. »

Phil Hochmuth, directeur du programme Enterprise Mobility chez IDC, confiera, quant à lui, que « les entreprises ne se contentent plus d’utiliser les appareils mobiles pour les applications de communication et de productivité de base, elles les emploient également désormais pour des applications et des charges de travail plus avancées, spécifiques aux tâches et à l’industrie. »

Source : IDC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

IDC prévoit une forte croissance du marché des semi-conducteurs en 2018 pour la troisième année consécutive après une croissance de 24 % en 2017
Prévisions 2017 - 2022 : IDC annonce une baisse de plus de 100 millions pour les ventes de PC et une baisse de 1,8 % sur le marché global
Le marché mondial des wearables a augmenté de 5,5 % au second trimestre de 2018, grâce aux gains observés sur les marchés émergents, selon IDC
Les revenus générés par les solutions Big Data et Business Analytics pourraient atteindre les 260Md$ en 2022, d'après les prévisions d'IDC


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil