Google refroidit ses Datacenter grâce au Cloud et à l'intelligence artificielle
Et note déjà une baisse de 30 % de leur consommation d'énergie

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
L’intelligence artificielle (IA) est une technologie à fort potentiel qui trouve des applications toujours plus nombreuses au fil du temps. Les géants de l’industrie des semi-conducteurs (Qualcomm, AMD, Intel, NVIDIA…) utilisent déjà cette technologie pour personnaliser et réguler les performances des puces qu’ils conçoivent. Grâce à elle, il est désormais possible de faire fonctionner des puces intégrant des contrôles automatiques plus fins afin de garantir des montées en fréquence, des températures et des économies d’énergie plus agressives ainsi qu’une meilleure régulation de ces dernières.

Google dispose de plusieurs équipes qui travaillent sur le développement de nouveaux systèmes plus intelligents et fiables pour gérer au quotidien le refroidissement de ses Datacenter. La société espère ainsi tirer le meilleur parti de ses installations informatiques, tout en réduisant leur consommation énergétique globale.


Depuis plusieurs mois, Google aurait décidé d’appliquer la solution miracle adoptée par ses pairs en confiant le refroidissement de ses Datacenter à une intelligence artificielle basée sur le Cloud. Certes, il s’agit là d’une échelle beaucoup plus grande qu’un simple ordinateur ou smartphone, mais il ne faudrait pas oublier qu’en dépit de leur aspect parfois impressionnant, les Datacenter pourraient de façon grossière être considérés comme des entrepôts pour serveurs. Ils nécessitent, cependant, d’utiliser des systèmes de refroidissement extrêmement performants pour garantir leur fonctionnement optimal.

Toutes les cinq minutes, l’IA de Google réalise une capture de l’état du système de refroidissement de ses Datacenter, enregistrant par la même occasion les données fournies par les milliers de capteurs qui y sont disséminés. Ces informations alimentent par la suite des réseaux neuronaux profonds qui aident à prédire l’impact de différents scénarios de régulation envisageables sur la consommation énergétique future et à choisir la meilleure option.

La firme de Mountain View aurait également mis en place des mesures de sécurité afin de s’assurer que l’IA se comporte comme prévu. Ainsi, pour chaque action potentielle, l’IA doit calculer sa confiance dans le fait qu’il s’agit d’une bonne action et éliminer les actions jugées peu fiables. Les actions potentielles calculées par l’IA sont comparées à une liste interne de contraintes de sécurité et des opérateurs locaux peuvent reprendre le contrôle en cas de besoin.

« ;Le système d’intelligence artificielle identifie ensuite quelles actions permettront de minimiser la consommation énergétique tout en garantissant le respect des contraintes de sécurité. Ces actions sont ensuite transmises au Datacenter, elles sont alors vérifiées par le système de contrôle local et ensuite mises en application ;», a précisé le groupe dans un article de blog.


Google note que son IA dédiée au refroidissement de Datacenter a déjà permis de réduire de 30 % la quantité d’énergie qui était habituellement nécessaire à la réalisation de cette opération et l’entreprise s’attend à ce que ces chiffres soient revus à la hausse à l’avenir. La filiale d’Alphabet estime en outre que, sur le long terme, il n’est pas exclu que cette technologie trouve des applications dans d’autres environnements industriels.

Source : Blog Google

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Comment fonctionne le système de refroidissement du Datacenter dans lequel vous travaillez actuellement ? Pensez-vous qu’il puisse être amélioré ? Si oui, de quelles manières ?
Dans quels autres environnements industriels pensez-vous que l’IA puisse s’avérer tout aussi utile ?

Voir aussi

Microsoft déploie un datacenter sous-marin en Écosse pour réduire la facture d'énergie, l'avenir du datacenter réside-t-il sous la mer ?

Apple renonce à un projet de datacenter d'un milliard de dollars en Irlande en raison de retards dans les procédures administratives

Google aurait utilisé 100 % d'énergies renouvelables pour alimenter tous ses bureaux et Datacenter en 2017, d'après son premier vice-président

Tous les datacenters et bureaux d'Apple dans le monde sont alimentés à 100 % en énergies renouvelables pour lutter contre le changement climatique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de ShigruM ShigruM - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/08/2018 à 12:28
je savais pas que l'ia et le cloud donnait du froid.
J'ai une idée d'optimisation, le refrodissement créer par le cloud et l'ia pourrais etre transporté plus vite avec du gaz fréon, qu'en pensez vous ?

Pour un particulier vous recommandez quoi ? j'ai une clim es ce rentable de la jeter dans la nature et d'acheter de l'ia et du cloud pour la remplacer ?

edit:
l'avenir viens peut etre de cette jeune start up francaise
Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 21/08/2018 à 15:32
En ces périodes de canicule, je peux mettre un peu d'IA dans mon pastis, histoire que la boisson soit fraiche à souhait?
Avatar de Nolent Nolent - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 21/08/2018 à 15:44
En gros ils ont codé un régulateur de clim et ils appellent ça de l'IA pour briller en société...

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil