2T18 : après Facebook et Twitter, Snapchat perd 3 millions d'utilisateurs journaliers,
Les médias sociaux sont-ils à la limite de leur croissance ?

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Les réseaux sociaux les plus populaires semblent avoir du plomb dans l’aile depuis quelque temps du point de vue du nombre d’utilisateurs journaliers. Après Facebook qui a annoncé une perte de plusieurs millions de ses utilisateurs journaliers en Europe au second trimestre et Twitter qui a déclaré avoir un million d’utilisateurs journaliers en moins au second trimestre, c'est au tour de Snapchat d'annoncer une perte de 3 millions d’utilisateurs journaliers, ce qui n’était jamais arrivé depuis que Snap (l’entreprise créatrice de Snapchat) est entrée en bourse.


Cela fait déjà quelques mois que Snapchat voit son nombre d’utilisateurs baisser graduellement. Tim Stone, le directeur financier de Snap a estimé que le nombre d’utilisateurs pourrait continuer à chuter, mais que pour une entreprise âgée de moins de 7 ans, atteindre les 100 millions d’utilisateurs actifs par mois était déjà un accomplissement important. Et selon Evan Spiegel, président de Snap, la raison principale de cette chute est une récente modification qui visait à séparer du contenu provenant de célébrités ou de médias, les discussions et stories d’amis. Beaucoup d’utilisateurs, dont des célébrités, se sont indignés de ces changements.

Snap n’a donc pas eu d’autre choix que d’inverser certains des changements pour calmer le mécontentement des utilisateurs. Le président a déclaré que son entreprise avait désormais le sentiment d’avoir « calmé les plus grosses frustrations » et était impatiente de « montrer plus de bons contenus aux bonnes personnes ». Il a également ajouté que le nombre d’utilisateurs de plus de 35 ans avait augmenté. Pour le compte du deuxième trimestre 2018, Snap a enregistré une croissance de 44 % au niveau du revenu qui est passé de 182 millions de dollars au 2T17 à 262 millions de dollars. La perte nette de l’entreprise a chuté de 20 % passant de 443 millions de dollars au 2T17 à 353 millions de dollars.

Le flux d’argent liquide est également passé de 229 millions de dollars au 2T17 à 234 millions de dollars. Le nombre d’utilisateurs journaliers a augmenté de 8 % passant de 173 millions au 2T17 à 188 millions, mais a chuté de 2 % comparativement au premier trimestre de 2018 ou il était de 191 millions. Le revenu moyen par utilisateur a augmenté de 34 %, passant de 1,05 dollar au 2T17 à 1,40 dollar. « Nous sommes excités par le progrès que nous observons et sommes optimistes quant aux opportunités qui nous attendent si nous continuons à investir dans l’innovation », a déclaré Evan Speigel.

La question se pose donc de savoir si les entreprises de réseaux sociaux ont atteint un point de saturation sur certains marchés. Lequel point de saturation implique un arrêt de la croissance. L’analyste de Pivotal Research, Brian Weiser, déclare en rapport avec cette problématique, qu’il y a « des limites à la croissance » et qu’un « marché ne peut pas croître éternellement ». Pour lui, la vitesse de croissance des entreprises de réseaux sociaux sur ces dernières années a considérablement accéléré le processus de saturation du marché.

Sources : Rapport 2T18 de Snap, NYT

Et vous ?

Pensez-vous réellement que les entreprises de réseaux sociaux se trouvent au point de saturation mentionné plus haut ?

Voir aussi

Facebook présente ses résultats du 2T18 avec un chiffre d'affaires qui bondit de 42 % malgré une diminution des utilisateurs journaliers européens

Facebook : des changements à venir pour mettre fin à la publicité discriminatoire le réseau social et l'État de Washington signent une entente

Facebook, Google, Microsoft et Twitter lancent un projet open source de portabilité des données pour des transferts directs entre plateformes

Mark Zuckerberg estime que Facebook ne devrait pas supprimer la page d'un média conspirationniste dans la mesure où il n'encourage pas la violence


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de mm_71 mm_71 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 09/08/2018 à 21:20
Pensez-vous réellement que les entreprises de réseaux sociaux se trouvent au point de saturation mentionné plus haut ?
Tout passe, tout lasse. Les réseaux sociaux sont limités par les sujets évoqués et au fil du temps on voit que pour la majorité de ceux-ci ça tourne en rond avec à peine quelque variantes au fil du temps.
Je présume que savoir que x a remplacé la pizza vespérale par le couscous, l'avalanche de lolcat's, le dernier modèle de crème anti rides turbo plus, etc, etc, etc, ça finit par devenir gonflant.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil