La largeur de la bande passante d'Internet ne rend pas pour autant la navigation plus rapide
Et un développeur Web explique pourquoi

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Dans un billet de blog, le designer et développeur Nick Heer a vivement décrié ce qu’il appelle le « bullshit web ». Pour lui, le terme « bullshit web » décrit le manque de lien entre la description faite de l’internet actuel et la réalité. Il écrit que la connexion Internet moyenne aux Etats-Unis est environ six fois plus rapide qu’il y a dix ans. Cette vitesse élevée permet peut-être de visionner des films en HD, en 4K ou encore de voir des photos plus détaillées, mais une grande partie de ce que nous voyons n’est qu’une accumulation de déchets, ajoute-t-il.

Il cite en exemple un article de CNN qui a mis plus de 30 secondes à se charger. La page contenait 11 polices web (414 Ko), 4 feuilles de style (315 Ko), 20 cadres, 29 requêtes HTTP XML (environ 500 Ko) et environ une centaine de scripts ; un grand nombre de ressources n’étant pas directement liées aux informations sur la page. Certains des scripts n’existaient même qu’à des fins de surveillance et de publicité. Précisant que presque toutes les pages d’articles de CNN contenaient des vidéos à lecture automatique, Nick Heer a tenu à rappeler à quel point ces vidéos sont moins appréciées du grand public.


Les images d’en-tête et les polices web sont autant d’éléments qui, sans pour autant être intrusifs sur le plan offensif, sont souvent inutiles. Établissant un parallèle avec la circulation routière, le développeur commente que la construction de routes plus larges ne réduit pas le temps de déplacement d’un point à un autre. Cela incite juste plus de gens à conduire. Il ajoute que c’est exactement la même situation avec Internet mais avec une bande passante plutôt qu’une voie et des octets plutôt que des voitures.

Partant de l'hypothèse selon laquelle toute bande passante supplémentaire offerte aux développeurs Web sera immédiatement exploitée, la seule solution envisageable pour Nick Heer serait de réduire la quantité d'octets à transmettre. Et même si on construit spécialement une réplique exacte mobile de chaque page pour être plus rapide, ces répliques dépendent entièrement d’octets supplémentaires. C’est la prémisse d’AMP, un ensemble d'éléments HTML standard et d'éléments spécifiques sur une page spécialement légère qui nécessite un fichier JavaScript de 80 kilo-octets pour être chargé correctement.

Une série de facteurs fait qu’AMP dépend de Google pour afficher son balisage de base. Ce qui, pour une plateforme aussi ouverte que le web, semble tout particulièrement étrange. Ainsi, selon Nick, si AMP a eu du succès, ce n’est donc pas forcement parce que les pages AMP sont meilleures (même si c’est un élément non négligeable), mais plutôt parce que Google l’a voulu. Il vous suffit de lancer une recherche sur Google pour en avoir la preuve, dit-il. Vous ne verrez que des pages AMP au carrousel d’actualités situé au-dessus des résultats de recherche. Google aurait même ouvertement admis qu’elle faisait la promotion des pages AMP et que le carrousel d’actualités était limité à ces seules pages.

L’entreprise insiste sur le fait que les pages AMP sont plus rapides et donc meilleures pour les utilisateurs. Nick Heer informe cependant que les pages AMP ne sont pas intrinsèquement plus rapides que les pages non-AMP et que Google a un conflit d'intérêt évident dans la promotion du format. Le secret de la rapidité apparente du format AMP, c’est qu’il restreint les types d'éléments pouvant être utilisés sur une page et limite considérablement les scripts pouvant être utilisés. Ainsi, si vous disposez d’un hôte relativement rapide et que vous n’utilisez pas de scripts sur votre page, vous pourrez obtenir une vitesse comparable à celle des pages AMP.

« Le bullshit a un effet cumulatif. En isolement, les quelques secondes nécessaires pour charger une partie supplémentaire de surveillance JavaScript ne sont pas très importantes. Il en est de même pour le temps nécessaire pour masquer une boite d’abonnement email ou pour arrêter une vidéo en lecture automatique. Toutefois, ces actions se combinent sur une seule page web, puis sur plusieurs sites web et ces augmentations de temps minimes en apparence finissent par devenir un miasme tourbillonnant de frustration et de douleur », commente Nick Heer.

Il continue en écrivant que les utilisateurs ont commencé à réellement prendre les choses en main. L’utilisation des bloqueurs de publicité dont certains bloquent même les scripts de suivi est en pleine expansion. Les utilisateurs choisissent désormais de ne plus laisser le « bullshit web » leur dicter comment naviguer. Et c’est un choix que Nick Heer estime que les utilisateurs ne devraient pas avoir à faire. Il estime qu’il relève de la responsabilité des développeurs de faire en sorte que les utilisateurs n’aient pas à affronter de pareilles situations. « Nous ne tolérerions pas un tel comportement intrusif plus généralement, alors pourquoi devrions-nous le trouver acceptable sur le web », conclut-il.

Il convient cependant de rappeler que la grande majorité des utilisateurs d’Internet n’ont absolument aucune idée de ce qu’est un script et que même après avoir suivi un cours complet sur le sujet, ils ne seraient toujours pas en mesure de bloquer efficacement les scripts.

Source : Billet de blog

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quelle serait la cause de la lenteur du net malgré la largeur des bandes passantes à votre avis ?
Pensez-vous comme Nick que la technologie AMP de Google n'est pas vraiment la solution ? Pourquoi ?
Comment pensez-vous qu'on peut régler ce problème ?

Voir aussi

Comment contourner la censure sur Internet ?

Que se passe-t-il en une minute sur Internet en 2018 ? Quelques statistiques intéressantes qui soulignent la grande activité sur le Web

La technologie AMP de Google est une menace pour le web ouvert, selon un développeur évoquant des pratiques anticoncurrentielles et monopolistiques

Google veut propulser de nouveaux standards Web inspirés de sa technologie AMP pour rendre l'ensemble du Web plus rapide

Le projet AMP de Google est censé être open source et améliorer l'expérience utilisateur mais des rapports remettent en cause ce projet


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de arond arond - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 10:38
Les bloqueurs ne répondent pas à toute la problématique soulevé dans cet article ==> ils n'empêchent pas l'envois des scripts non tolérés depuis le site ils se contentent d’empêcher leur affichage ce qui fait que les scripts sont toujours envoyés et pourrissent toujours la bande passante j'ai bon ?
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 11:16
Je découvre AMP avec beaucoup de retard.
C'est quoi ce truc qui sert strictement à rien !
Ça pallie à l'incompétence des développeurs web mais si un site web est développer avec une idée de performance, AMP c'est nul.

Un site avec le moins possible de JS (voir pas du tout) et de dépendance extérieur c'est ce qui a de mieux.
Petit pensée à ceux qui font du Angular / Vue / React avec leur centaines de kilo de dépendance.

J'ai fait des cours d’accessibilité de page web y'a 10 ans et la taille des pages était un critère important (maintenant les certifications ont baissé les bras et c'est juste un conseil). Et c'est de ça qu'on parle la. Tailles et multiplicité des ressources.
Bon après le web y'a 10 ans et maintenant c'est pas pareil (mais bon le HTML5 et CSS3 devrait presque suffire à tout faire non ?).

Donc je pense honnêtement que AMP c'est encore une vieille techno qui a de bons objectifs mais qui est clairement une mauvaise direction. Et en plus Google sponsorise sur leur moteur de recherche ... Donc si tu fais bien sur le site normal et que tu as pas d'AMP qui ne servira à rien, tu sera moins bien référencé qu'un site faisant de la merde mais qui a une version AMP ?
Avatar de Guikingone Guikingone - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 12:05
@Angelsafrania Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est nul si je découvre à peine la technologie, il semble important de bien comprendre l'outil et surtout, de le pratiquer pleinement avant de juger.

Pour avoir pas mal trifouiller AMP et mis en place pas mal de solution proposée, il est tout à fait acceptable d'user d'AMP et ce, malgré que Google le recommande et le vende alors que des solutions tierces existents.

Il faudrait voir à ne pas oublier que de nos jours, ce ne sont pas tant les pages qui sont lentes mais bien les contenus chargés qui deviennent lourds inutilement, une feuille CSS ou un fichier JS, ça n'a jamais détruit le chargement d'une page, une image non-optimisée/non-compressée, oui, ça flingue très rapidement l'expérience et les performances.
Avatar de Zefling Zefling - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 13:17
Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message
Je découvre AMP avec beaucoup de retard.
C'est quoi ce truc qui sert strictement à rien !
Ça pallie à l'incompétence des développeurs web mais si un site web est développer avec une idée de performance, AMP c'est nul.
Perso, j'avais regardé puis quand après une analyse du truc, je voyais pas l'intérêt de le mettre en place.
J'ai aussi essayé l'installation d'un module de compression de pages apache (aussi de Google), mais à part flinguer mon disque avec du cache à gogo et péter quelques uns des mes scripts, j'avais pas l'impression de gagner beaucoup sur du gzip.

Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message
Petit pensée à ceux qui font du Angular / Vue / React avec leur centaines de kilo de dépendance.
Pour Angular la comparaison est un peu foireuse, car une fois chargée, c'est une grosse parties de l'ensemble qui ne sera plus rechargé à chaque changement de page, tout est déjà en mémoire. Il y a juste le démarrage qui est bien lourd, c'est comme lancer une application.
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 14:12
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
Pour Angular la comparaison est un peu foireuse, car une fois chargée, c'est une grosse parties de l'ensemble qui ne sera plus rechargé à chaque changement de page, tout est déjà en mémoire. Il y a juste le démarrage qui est bien lourd, c'est comme lancer une application.
C'est pas vraiment foireux parce que pour avoir accès à une page en particulier (ce que tu fais régulièrement avec un moteur de recherche), tu dois DL l'intégralité du framework pour finalement pas beaucoup de chose vraiment utile (l'information que tu cherches vraiment).
Dans le cadre d'une application métier je vois l'utilité (je l'utilise même). Mais pour un site grand publique là j'ai déjà plus de mal à voir l'intérêt (il doit avoir des cas où ça se justifie j'en suis persuadé mais pas la majorité des cas).
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 15:19
+1 pour la comparaison complètement foireuse avec Angular. Ces framework (Angular et autres) sont fait pour répondre au challenge des Single-page-application. C’est à dire une appli web en une page qu’on met en cache une fois et qui ne sera longue à démarrer que si la version de l’appli change ou si l’utilisateur vide son cache / n’en utilise pas.

Une fois l’appli chargée, tout n’est que web-service et communication essentielle. On ne charge rien du tout des polices etc.

Bref c’est pas fait pour des sites web classique à grand trafic.
Avatar de Metalman Metalman - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 16:14
Je n'ai "jamais" compris l'intérêt des "single-page-application"... quand je fais "refresh", je perds tout... quand je fais "back", je reviens sur un autre site...
En fait : tout ce qui faisait que l'on "pouvait" naviguer sur le web dans de bonnes conditions est aujourd'hui évité....... sachant que nos browsers sont censés avoir été optimisés entre temps...

Bref : vivement la fin de JS et autres frameworks cassant http.... OU alors inventez autre chose que http ! Je sais pas... JStp, tiens...
Avatar de Haenou Haenou - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 16:58
Ca ressemble un peu à ça quand même :-)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Jevons
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 07/08/2018 à 21:21
Citation Envoyé par Metalman Voir le message
Je n'ai "jamais" compris l'intérêt des "single-page-application"... quand je fais "refresh", je perds tout... quand je fais "back", je reviens sur un autre site...
Personnellement j'ai un vrai-faux site one-page.

Tu navigues comme sur un site normal, alors qu'en réalité il n'y a qu'une seule page qui ne se recharge pas, et au sein de laquelle des éléments apparaissent ou disparaissent.

Derrière, je gère l'historique via JS, donc si tu fais un refresh ou un "back", tu auras le même comportement que sur un site multi-page.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 08/08/2018 à 6:05
Citation Envoyé par Metalman Voir le message
Je n'ai "jamais" compris l'intérêt des "single-page-application"... quand je fais "refresh", je perds tout... quand je fais "back", je reviens sur un autre site...
En fait : tout ce qui faisait que l'on "pouvait" naviguer sur le web dans de bonnes conditions est aujourd'hui évité....... sachant que nos browsers sont censés avoir été optimisés entre temps...

Bref : vivement la fin de JS et autres frameworks cassant http.... OU alors inventez autre chose que http ! Je sais pas... JStp, tiens...
Si tu as jamais developpé de logiciel tu ne peux pas comprendre. Mais en gros le développement copie exatement les mêmes trucs que le développement logiciel. L'eau chaude est la même depuis plsu de 10 ans, c'est juste que c'était pas possible en web. En gros tout ce que tu vois dans swing va venir dans le web. Un SPA c'est simplement un logiciel mais dans le browser. Tu regardes un peu Flutter, on dirait du swing en version dart. Les Web Components sont des components comme en logiciel, la flexbox, sa vient de la stack (mode horizontal, vertical). Si tu veux voir vers quoi on va, va juste developper un logiciel. Ce sera exactement ça.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil