Après Munich, la Basse-Saxe, un État fédéré d'Allemagne, annonce l'abandon de Linux pour Windows
Afin de standardiser ses systèmes informatiques

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
En 2017, le conseil municipal de Munich a pris la décision d’abandonner LiMux, la distribution de Linux créée spécialement pour la ville, afin d’adopter pleinement Windows 10 d’ici 2020. Les élus de la ville avaient, à l’époque, voté à une majorité de 50 contre 25 la migration de l’ensemble des postes alors sous Linux vers Windows 10. Après Munich, une importante migration de Linux vers Windows vient d’être annoncée en Basse-Saxe, un État fédéré d'Allemagne (ou Land).

La Basse-Saxe a en effet décidé de marcher dans les pas de Munich et de faire migrer, à son tour, des milliers d’ordinateurs de Linux vers Windows. Les autorités ont expliqué qu’un grand nombre des agents de terrain et des services de support téléphonique du Land utilisait déjà Windows et que de ce fait, il paraissait tout à fait logique de procéder à une standardisation. « L'unification des systèmes de postes de travail existants simplifiera les procédures et facilitera le développement logiciel pour le réseau KONSENS », a expliqué un porte-parole du ministère des Finances de la Basse-Saxe.


Le projet prévoit un décaissement de 5,9 millions d’euros pour l’année à venir auxquels s’ajouteront 7 millions d’euros par an pour les années suivantes. La durée de la migration n’a pas encore été communiquée. Le porte-parole du ministère des Finances a ajouté qu’il était trop tôt pour fournir un calendrier de migration en Basse-Saxe et qu’en raison de la complexité de la tâche, un cadre plus détaillé de la question ne serait pas disponible avant la fin de l’année.

Les autorités de la Basse-Saxe vont d'abord réaliser une analyse axée sur les coûts et les bénéfices de la migration. Mais la voix empruntée est vivement critiquée par la Free Software Foundation Europe (FSFE). « Il est déjà évident que la consolidation souhaitée du paysage informatique va dans la mauvaise direction », déclare Max Mehl, le responsable de la FSFE qui ajoute qu’au lieu de « profiter de l'opportunité d'étendre l'infrastructure existante des systèmes Linux, l'État retourne volontairement dans une cage de dépendances artificielles de fabricants individuels ». Citant en exemple le Schleswig-Holstein (voisin de la Basse-Saxe qui a décidé d’abandonner Windows pour l’open source), le responsable de la FSFE a expliqué ce qu’il considère comme une stratégie IT plus tournée vers l’avenir.

Le membre du directoire de l’Open Source Business Alliance allemande, Holger Dyroff fait remarquer que la tendance générale est à une plus grande adoption de l’open source. « À regret, nous devons accepter que les autres choisissent une voie différente dans leur projet particulier. Ce qui nous déplaît, c'est que ces projets ne se concentrent pas sur les besoins des utilisateurs, mais semblent fixer une certaine application ou un système d'exploitation donné sans analyse fonctionnelle et des prix, au nom de la consolidation », a expliqué Dyroff. Il continue en faisant remarquer que lorsque le gouvernement achetait d’autres biens, il ne spécifiait pas une marque et qu’il se contentait de fournir des exigences et de demander un prix. Toute chose qui, pour lui, contribue à la saine concurrence pour les marchés publics.

Il faut préciser que l’open source n’est cependant pas exclu du tableau en Basse-Saxe. Dans le cadre de la mise en place de nouveaux processus, la possibilité d’utiliser des logiciels libres testés sera toujours présente.

Source : Heise Online

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
S’il vous était donné de choisir entre Windows et l’open source, quel serait votre choix ? Pourquoi ?

Voir aussi

Munich a décidé d'abandonner LiMux pour Windows 10 à partir de 2020, une migration à 50 millions d'euros

Microsoft aime Linux : Richard Stallman sceptique contrairement au fondateur de Canonical qui a déjà accepté de travailler avec Microsoft

Présentation du système Linux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 11:35
La raison l'emporte sur l'idéologie, bravo à la Basse-Saxe.
Avatar de Shepard Shepard - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 11:54
Le lobby l'emporte, bravo à Microsoft.
Avatar de slowsaz slowsaz - Membre actif https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 11:57
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
La raison l'emporte sur l'idéologie, bravo à la Basse-Saxe.
On peut être rédacteur et modérateur en écrivant de telles inepties ?

Plus sérieusement ce n'est malheureusement que la suite logique après la première grosse migration. D'autres suivront sûrement s'ils veulent uniformiser les postes. De toute façon nous n'allons pas reprendre le débat qu'il y a eu sur la première migration.
Avatar de ymoreau ymoreau - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 12:15
Citation Envoyé par yahiko Voir le message
La raison l'emporte sur l'idéologie, bravo à la Basse-Saxe.
La flemme et le nivellement par le bas l'emportent sur la raison et l'idéologie.
Avatar de fredinkan fredinkan - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 13:08
Citation Envoyé par ymoreau Voir le message
La flemme et le nivellement par le bas l'emportent sur la raison et l'idéologie.
L'idéologie est souvent dangereuse...

Sinon je suis entièrement d'accord
Avatar de Bono_BX Bono_BX - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 13:16
L'abandon de LiMux est en effet une bonne chose : pourquoi développer un OS dans son coin alors qu'il en existe d'autres (Linux, Windows, etc ...) ?
Après, la rationalisation du SI se comprend, mais ce qui me surprend, c'est que visiblement, Munich et la Basse-Saxe s'orientent vers des applications cloud tournant dans un navigateur. Du coup, le choix de Windows devient discutable.
Il faudrait voir les devis des différents fournisseurs (Microsoft, Ubuntu, Suse ...) et les comparer aux coûts de migration des applications spécifiques Windows encore utilisées.
Mais vu les montants annoncés :
Le projet prévoit un décaissement de 5,9 millions d’euros pour l’année à venir auxquels s’ajouteront 7 millions d’euros par an pour les années suivantes.
je ne suis pas sûr que quelques migrations n'auraient pas été intéressantes.
Avatar de AndMax AndMax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 13:17
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Le projet prévoit un décaissement de 5,9 millions d’euros pour l’année à venir auxquels s’ajouteront 7 millions d’euros par an pour les années suivantes.
Qu'en pensent les contribuables ?
Avatar de nirgal76 nirgal76 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 13:34
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
J'en pense que je n'ai pas le dossier en main, mais on peut trouver ça dommage. Bon, après l'OS est une chose mais niveau logiciels, utilisent-ils du libre ou du proprio ?

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
S’il vous était donné de choisir entre Windows et l’open source, quel serait votre choix ? Pourquoi ?
D'un point de vue perso, je choisirais en fonction de mes besoins.
Je suis un joueur, donc je vais naturellement vers windows
Je ne ferais que de la bureautique web cie, j'irais vers un Linux (ou BSD).
Bon je triche, j'ai plein de PC, certains en Windows et d'autres en Linux . Mon fils ayant 4 ans et pas encore "pollué" par l'un ou l'autre, je vais l'habituer aux 2, il fera son choix, c'est ça pour moi le libre, ne pas se voir imposer une solution, mais avoir le choix et le faire soi, mais en connaissance de cause.
D'un point de vue, pro, je ne choisi pas, mais étant dev et préférant les IDE Windows (Visual Sutdio ou Rad Studio dans mon cas), mon choix est fait là aussi. Mais c'est plus par habitude, faut pas se le cacher, j'y suis plus à l'aise (et donc plus performant).
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 13:40
Citation Envoyé par Bono_BX Voir le message
L'abandon de LiMux est en effet une bonne chose : pourquoi développer un OS dans son coin alors qu'il en existe d'autres (Linux, Windows, etc ...) ?
Il ne s'agit pas du développement d'un OS mais d'une distribution. C'est à dire toute la glue entre les programmes ce qui consiste quasiment à gérer des fichiers de config et un dépôt APT. Ça doit être faisable avec une poignée de personnes.

Il n'y a que la corruption le lobbying pour expliquer un tel move. Ça n'a absolument rien de rationnel.
Avatar de archqt archqt - Membre actif https://www.developpez.com
le 27/07/2018 à 13:53
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
Qu'en pensent les contribuables ?
ça doit être comme chez nous, une fois le politique élu, tu ne peux rien faire. Il faudrait pouvoir attaquer directement le politicien et là cela changerait certainement. On se dit en démocratie mais c'est "faux" car celui qui veut se présenter sans un parti derrière lui, il ne sera jamais élu.
Et pour être la tête du parti qui pourra se présenter c'est pas gagné, et donc on a presque pas le choix au final.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil