Sortie de ReactOS 0.4.9 avec la capacité d'auto-hébergement et plus stabilité
Le système d'exploitation continue sa mue vers une version 1.0

Le , par Stan Adkens, Chroniqueur Actualités
ReactOS 0.4.9 est disponible pour le bonheur de ceux qui suivent l’évolution du système d’exploitation open source. Le projet ReactOS vise à créer un système d'exploitation libre et open source alternatif à ceux de la famille Microsoft Windows NT notamment Windows XP, Windows 7 ou bien Windows Server 2012, compatible aussi bien avec les applications qu'avec les pilotes de périphériques déjà existants. L'objectif principal du projet étant de fournir un système d'exploitation proche de Windows de sorte que les personnes habituées à l'interface utilisateur de Windows puissent trouver ReactOS simple.

La précédente version 0.4.8 a introduit certaines nouveautés telles que plus de stabilité du noyau qui permet à ReactOS d’être capable de tourner normalement sur un ordinateur avec une configuration de mémoire vive de 96 Mo, la prise en charge de lecteurs de disquette et de CD-ROM virtuels, un pilote NTFS pour une meilleure prise en charge des partitions montées sur ce format et les outils d’amélioration de l’expérience utilisateur.

La toute dernière version de ReactOS met l’accent non seulement sur des efforts d’amélioration de l’expérience utilisateur, mais également sur une plus grande stabilité et une meilleure cohérence du système.

ReactOS s’auto-héberge dorénavant

L’une des principales mises à jour dans cette version est la possibilité d’auto-hébergement qui est l’un des critères qui montrent que le système d’exploitation tend vers sa maturité. Cette capacité était déjà présente sur les versions antérieures, mais présentait d’importantes mises en garde, dont l’une des plus importantes étant qu’elle a été mise en œuvre avec une version plus ancienne du noyau de ReactOS. Depuis lors, les équipes de développement ont poursuivi leurs efforts et cette dernière version promet de permettre aux utilisateurs d'héberger ReactOS au-dessus d'une installation ReactOS. « Après de nombreuses années d'efforts, y compris le dernier lot de modifications liées au système de fichiers effectuées par Pierre Schweitzer, ReactOS est une fois de plus capable de s'auto-héberger. Et dans l'esprit de l'open source, c'est l'implémentation de qsort dans le projet FreeBSD qui a aidé Pierre à combler certains des derniers éléments nécessaires pour y parvenir », selon les notes de version 0.4.9.


ReactOS est beaucoup plus stable avec plusieurs corrections apportées

L’instabilité du système ReactOS provenait de la complexité de l’interaction entre le gestionnaire de mémoire, le cache commun, la couche d'abstraction matérielle (HAL) et principalement des fuites importantes de ressources provoquées par le conducteur de FastFAT qui entrainaient une occupation maximale du cache commun. Cependant, cette anomalie est réglée dans des efforts de l’équipe de développement en ajoutant un support de limitation d'écriture et en restreignant l'utilisation du cache. Egalement, au niveau du FastFAT, le risque de corruption de fichiers a été réduit.

De nombreuses améliorations apportées au niveau du Shell et d’autres fonctionnalités

Une extension zipfldr (Zip Folder) a été introduite comme fonctionnalité native. Dorénavant, ReactOS peut décompresser les fichiers compressés sans avoir besoin d'installer des outils tiers. La fonctionnalité est illustrée par l’image ci-dessous.


Une autre fonctionnalité importante est la possibilité de choisir de déplacer, copier ou lier un fichier ou un dossier lorsqu’on le fait glisser avec le bouton droit de la souris. Les développeurs ont mené cet effort afin de permettre aux habitués de Windows de se sentir dans leur environnement habituel.


Plusieurs autres améliorations sont à l’ordre du jour dans la version 0.4.9. Entre autres, nous avons une nouvelle fenêtre de propriétés de la souris, une fonctionnalité sur le démarrage et l'arrêt des services, le gestionnaire de périphériques et le mixage sonore, pour ne citer que celles-là.

Source : Notes de version

Et vous ?

Que pensez-vous de l’évolution de ReactOS ?
Croyez-vous qu’il parviendra à être une digne alternative de Windows ?

Voir aussi

ReactOS 0.4.8 est disponible, avec le support expérimental des jeux et applications développés pour Windows Vista, 8 et 10
ReactOS : une alternative Libre et Open Source à Windows est en phase de développement


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de arond arond - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 10:02
Pour de l'open source franchement c'est propre j'ai hate de tester.

Je pose sa la mais pourquoi ne pas utiliser le financement participatif pour faire avancer le projet plus vite ?
Avatar de archqt archqt - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 10:53
Ok c'est sur super projet MAIS l’intérêt il est ou ? se débarrasser de windows ? Même si le projet devient TOP du TOP, c'est trop tard. Et en plus microsoft ne laissera pas faire.
Pour moi un tel projet est intéressant sous ses implications WINE pour lancer des applications sous linux et peut être lancer des applications sur des serveurs.
Avatar de codec_abc codec_abc - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 11:05
Avoir une alternative libre qui fonctionnera sur du nouveau hardware sans avoir besoin de licence ou autre pour que les vieux softs closed source puisse toujours être utilisé dans X années.
Sur les cas d'usages c'est assez similaire a Wine sauf qu'en théorie c'est sensé être mieux (pas d'indirection lors des appels donc un gain de perf, une meilleur expérience utilisateur, etc..).
Et pour le coté "Microsoft" ne laissera pas faire, il n'y a pas de soucis à se faire si je me souviens bien. Il existe des lois qui permettent de réimplémenter une API.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 11:58
MAIS l’intérêt il est ou ?
L'intérêt est multiple:
1) Etudier le fonctionnement bas niveau de Windows : par jeu et pour recherche. Sans le réimplémenter il est difficile d'évaluer ses vrai atouts / faiblesses.
2) Avoir un OS Windows ancien a jour pour par exemple faire tourner des application qui n'ont pas été porté sur Windows 10. Par exemple les applications Windows XP alors que les failles Windows XP ne sont plus corrigé.
3) Avoir un OS Windows donc compatible avec tous les pilotes et logicielsmais peu courant et donc ou les failles ne sont pas la cible des attaquants.
4) Avoir un OS Windows très léger (ReactOS est beaucoup plus léger que n'importe quel Windows y compris Windows XP)
Et je n'ai certainement pas fais le tour. Alors oui l'intérêt est faible pour beaucoup mais pas null du tout.
Avatar de arond arond - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 12:04
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
L'intérêt est multiple:
Et je n'ai certainement pas fais le tour. Alors oui l'intérêt est faible pour beaucoup mais pas null du tout.
5) Permettre aux moins favorisés d'utiliser une version de windows moins à jour mais gratuite et qui leur permettra d'être famillier avec windows pour par exemple s'insérer dans le monde professionnel.

6) Les écoles et autre qui ont toujours 50 versions de retard parce que cout des licences pourrait avoir 20 versions de retard sans le cout des licences.
7) Pour ceux qui ne sont pas en accord avec la collecte d'information de Windows ?
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 14:18
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
L'intérêt est multiple:
1) Etudier le fonctionnement bas niveau de Windows : par jeu et pour recherche. Sans le réimplémenter il est difficile d'évaluer ses vrai atouts / faiblesses.
2) Avoir un OS Windows ancien a jour pour par exemple faire tourner des application qui n'ont pas été porté sur Windows 10. Par exemple les applications Windows XP alors que les failles Windows XP ne sont plus corrigé.
3) Avoir un OS Windows donc compatible avec tous les pilotes et logicielsmais peu courant et donc ou les failles ne sont pas la cible des attaquants.
4) Avoir un OS Windows très léger (ReactOS est beaucoup plus léger que n'importe quel Windows y compris Windows XP)
Et je n'ai certainement pas fais le tour. Alors oui l'intérêt est faible pour beaucoup mais pas null du tout.
Pas d'accord avec le point 2. Si une application est compatible avec une version de windows mais pas avec les suivantes, c'est qu'elle a été programmée avec les pieds sans respecter les consignes de MS librement accessibles via Technet et MSDN. Donc cette application est mauvaise et défectueuse, donc il ne faut pas l'utiliser et chercher des alternatives.
Avatar de archqt archqt - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 14:35
Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
Avoir une alternative libre qui fonctionnera sur du nouveau hardware sans avoir besoin de licence ou autre pour que les vieux softs closed source puisse toujours être utilisé dans X années.
Sur les cas d'usages c'est assez similaire a Wine sauf qu'en théorie c'est sensé être mieux (pas d'indirection lors des appels donc un gain de perf, une meilleur expérience utilisateur, etc..).
Et pour le coté "Microsoft" ne laissera pas faire, il n'y a pas de soucis à se faire si je me souviens bien. Il existe des lois qui permettent de réimplémenter une API.
On est d'accord c'est comme linux+WINE sauf le côté pas de linux en plus donc plus petit. Et quand on est à ce niveau de "petit" on n'a pas besoin d'exécution windows donc linux suffit.

Citation Envoyé par abriotde Voir le message
L'intérêt est multiple:
1) Etudier le fonctionnement bas niveau de Windows : par jeu et pour recherche. Sans le réimplémenter il est difficile d'évaluer ses vrai atouts / faiblesses.
Bof, le temps de faire de reverse engineering, windows 10 aura changé
Citation Envoyé par abriotde Voir le message

2) Avoir un OS Windows ancien a jour pour par exemple faire tourner des application qui n'ont pas été porté sur Windows 10. Par exemple les applications Windows XP alors que les failles Windows XP ne sont plus corrigé.
Pourquoi pas mais dans ce cas WINE suffit aussi
Citation Envoyé par abriotde Voir le message

3) Avoir un OS Windows donc compatible avec tous les pilotes et logicielsmais peu courant et donc ou les failles ne sont pas la cible des attaquants.
4) Avoir un OS Windows très léger (ReactOS est beaucoup plus léger que n'importe quel Windows y compris Windows XP)
Pour les failles dans ce cas à part la taille, linux+WINE fait l'affaire

Citation Envoyé par arond Voir le message
5) Permettre aux moins favorisés d'utiliser une version de windows moins à jour mais gratuite et qui leur permettra d'être famillier avec windows pour par exemple s'insérer dans le monde professionnel.
Ok mais vu l'écart qu'il y a entre l'interface IHM Windows 10 et ReactOS on compare du windows 95 à windows 10 là
Citation Envoyé par arond Voir le message

6) Les écoles et autre qui ont toujours 50 versions de retard parce que cout des licences pourrait avoir 20 versions de retard sans le cout des licences.
7) Pour ceux qui ne sont pas en accord avec la collecte d'information de Windows ?
Autant mettre linux+WINE dans ce cas non ?
Avatar de arond arond - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 14:48
Citation Envoyé par archqt Voir le message
Ok mais vu l'écart qu'il y a entre l'interface IHM Windows 10 et ReactOS on compare du windows 95 à windows 10 là

Autant mettre linux+WINE dans ce cas non ?
Pour votre premier contre argument je vous répondrais que c'est toujours plus proche de Windows que Linux Tout en nécessitant semble-t-il moins qu'une Debian de dernière génération.

WINE à ma connaissance et des echo que j'en ai eu n'est pas parfait même si il remplis sa fonction.
Bug bénin ou crash sont apparemment communs et une erreur de paramétrage minime va vous envoyer dans les choux. Sachant cela en temps qu'utilisateur lambda (sans cerveau) Wine n'est pas des plus attirant. Même si des programmes comme Lotis (je suis pas trop documenté dessus donc pas taper) semblent aider à améliorer l'utilisation de Wine pour l'utilisateur finale c'est loin d'être une solution utilisateur friendly.

J'ajouterais que vous ne devez pas oublier que vous êtes avertis pour un utilisateur lambda si sa marche pas en cliquant sur un bouton sa l'énerve.
Avatar de esperanto esperanto - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 15:09
Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
Sur les cas d'usages c'est assez similaire a Wine sauf qu'en théorie c'est sensé être mieux (pas d'indirection lors des appels donc un gain de perf, une meilleur expérience utilisateur, etc..).
L'avantage de ReactOS, c'est pour le support de périphériques anciens, qui ont un driver uniquement sur une ancienne version de Windows et pas sous linux. Wine n'émule que la couche haute de Windows, alors que ReactOS va jusqu'au noyau du système d'exploitation.
Ce système pourrait aussi séduire ceux qui ne veulent pas de linux, mais en ont marre de payer des licences Windows avec des restrictions. A défaut de convertir tout le monde à linux, si on peut au moins en convaincre quelques-uns de passer à ReactOS, qui a une interface graphique suffisamment proche de Windows (je sais bien que certaines interfaces linux imitent Windows mais il reste toujours des détails comme le "montage" des disques qui peuvent rebuter) le monde du libre y gagnera.
Si vous lisez bien sur le site de ReactOS, les deux projets ne sont pas en concurrence. Si j'ai bien compris, ils partagent toute la partie DLL (les API de haut niveau, donc), ensuite Wine ajoute une surcouche "application sous Linux + X-Window" alors que ReactOS ajoute une surcouche bas niveau (noyau d'OS).
En gros, Wine c'est bien quand tu es déjà sous Linux mais que tu veux ponctuellement lancer quelques applications Windows, alors que ReactOS c'est mieux quand tu ne connais que Windows mais que tu veux changer sans faire l'effort de réapprendre quoi que ce soit. Ensuite, la plupart des applications Windows (celles qui ne font pas trop d'appels bas niveau) devraient tourner à l'identique avec les deux plateformes.

Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
Et pour le coté "Microsoft" ne laissera pas faire, il n'y a pas de soucis à se faire si je me souviens bien.
Reste quand même le cas du secure boot: même si officiellement ce n'est pas Microsoft qui contrôle, le fait est que la seule clé qui est présente sur tous les PC sans exception est la leur. Et même s'ils ont accepté de signer quelques distributions linux (contre rémunération) je les vois mal accepter de signer ReactOS.

Citation Envoyé par codec_abc Voir le message
Il existe des lois qui permettent de réimplémenter une API.
Faudrait expliquer ça à Oracle (cf. procès Android)!

Citation Envoyé par archqt Voir le message
Bof, le temps de faire de reverse engineering, windows 10 aura changé [...] Pourquoi pas mais dans ce cas WINE suffit aussi
Tu trouves inutile le reverse enginering... et d'après toi ils font comment, Wine, pour être compatible avec Windows?
Avatar de codec_abc codec_abc - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/07/2018 à 18:40
Pour l'histoire de la copie d'API un argument d'oracle était que Google avait aussi copié du code. D'ailleurs dans cet article/ Oracle reconnait que les API Java sont libres (mêmes si ils disent qu'elles ne peuvent pas être utiliser dans des produits concurrents) Et puis Google a plein d'argent alors que ReactOS n'en fera jamais. Donc je ne vois pas Microsoft porté plainte. De plus Microsoft sait que niveau OS ce n'est pas un OS a la Windows 7 qui va leur permettre de rester pertinent pour les décennies qui viennent (d'ou Windows 10 avec UWP, leurs solutions Cloud, l'Hololens, etc..)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil