Le système d'exploitation Fuchsia devrait remplacer Android et Chrome OS d'ici 5 ans
Des vétérans de Google seraient associés à son développement

Le , par Stan Adkens, Chroniqueur Actualités
Annoncé dans des rumeurs en août 2016 et présenté brièvement dans une vidéo sur cette même plateforme l'an dernier, Fuchsia de Google continuerait tranquillement son chemin vers la forme concrète d’un système d’exploitation qui devrait succéder à Android et Chrome OS. Les dernières informations sur l’OS interviennent dans un contexte où l’entreprise vient de recevoir la plus importante des amendes antitrust, infligée par la Commission européenne, d’un montant de 5 milliards de dollars pour avoir utilisé Android pour abus de position dominante.

Nous savons déjà que les informations sur l’OS ont filtré depuis GitHub selon lesquelles Fuchsia ne serait pas basée sur le noyau Linux comme l’actuel Android, mais plutôt sur la plateforme Magenta renommé Zircon. Zircon est composé d'un microkernel ainsi que d’un ensemble de services utilisateur, de pilotes et de bibliothèques nécessaires au démarrage du système, à la communication avec le matériel, au chargement l'espace utilisateur et à l’exécution de l’ensemble.

La toile a été également animée par de longues files de discussion, en début d’année, sur le choix du langage pour le codage du microkernel du système d’exploitation selon lesquelles le géant des technologies aurait porté son choix sur C++ au détriment de C.


Le projet continue sa mue et, selon Bloomberg, une équipe de plus de 100 personnes composée vétérans de l'open source de l'entreprise, serait mise à contribution pour le développement de la plateforme.

En effet, Android n’aurait pas pu combler les attentes d’orientation de Google assigné par Sundar Pichai, Directeur général, en tant que services d’intelligence artificielle qui devraient atteindre les consommateurs où qu’ils soient dans le monde entier, selon Bloomberg. Fuchsia OS est en train d’être développé pour combler ces insuffisances et mieux prendre en charge, non seulement, les interactions vocales, mais également, les mises à jour de sécurité fréquentes ainsi qu’une apparence unique sur une gamme d'appareils connectés à Internet.

L’objectif poursuivi par l’équipe de développeurs est de mettre au point un système d'exploitation unique capable de gérer tous les gadgets propres à l'entreprise, comme les téléphones Pixel et les haut-parleurs intelligents, ainsi que des appareils des autres constructeurs qui exécutent Android et Chrome OS. Certaines applications qui seront supportées par Fuchsia telles que des écrans interactifs et des commandes vocales pour YouTube seraient en expérimentation chez Google.

Le déploiement du nouvel OS commencerait, dans un délai de 3 ans, par les appareils domestiques connectés tels que les haut-parleurs à commande vocale, et se poursuivra avec les appareils plus grands tels que des ordinateurs portables, dans un délai de 5 ans, selon Bloomberg.

Cependant, Pichai et son adjoint Hiroshi Lockheimer qui gère Android et Chrome OS, doivent encore signer une feuille de route pour Fuchsia, selon Bloomberg.
En effet, Google devra préparer le terrain pour une refonte harmonieuse à cause des querelles que la société a avec certaines autorités et des problèmes que rencontre Fuchsia en interne selon lesquels les caractéristiques de sécurité et de confidentialité du système d'exploitation naissant paralyseraient les activités publicitaires de Google. En outre, Google devra convaincre d’abord ses nombreux partenaires dans le domaine du hardawre, du développement et des annonces mobiles avant d’engager sa refonte.

L’adoption de Fuchsia aurait de nombreux avantages pour la société du fait que le nouvel OS corrige certains manquements de l’ancien en étendant ses possibilités.
En effet, primo, seulement moins de 10 % des utilisateurs d’Android mettent à jour leurs téléphones lorsque Google publie une nouvelle version du système d'exploitation. Et Fuchsia est conçu pour corriger ce problème. « Le fait de quitter Android pourrait donner à Google l'opportunité d'appuyer sur le bouton de réinitialisation pour toutes les erreurs qu'il croit avoir commises il y a dix ans », a déclaré Jeffrey Grossman, cofondateur de l'application de messagerie Confide. « Il pourrait être en mesure de retrouver un peu de puissance qu'il a cédé aux fabricants d'appareils et aux opérateurs télécoms. » En effet, les partenaires de Google ne se préoccupent pas de l’installation des mises à jour du système d’exploitation publiées par Google.

Secondo, Fuchsia incorporerait des mesures de sécurité encore plus strictes. En effet, les ingénieurs ont intégré dans le code mis en ligne des clés d'utilisateur chiffrées, un outil de confidentialité qui garantit la protection des informations à chaque mise à jour du logiciel. Aussi, Nick Kralevich, un lead security engineer pour Android pendant neuf ans, travaille sur Fuchsia.

Tertio, Fuchsia est développé avec l'interaction vocale à la base, type d'application vocale qu’Android ne prend pas en charge. Egalement, le design de Fuchsia intègre une flexibilité qui tient compte des nouveaux produits tels que les téléviseurs, les voitures et les réfrigérateurs.

Quarto, le passage du noyau Linux au noyau Zircon permet à Google de ne plus utiliser Java dans le développement de son OS. En effet, Java est au centre d’un procès entre Google et Oracle Corporation qui accuse Google d'utilisation illégale des API Java pour rendre plus solide son activité mobile.

Cependant, l’inconvénient d’avoir abandonné le noyau Linux est que certains périphériques existants seront incompatibles, car le noyau Zircon ne prend pas en compte de nombreuses anciennes technologies.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Que pensez-vous de ce changement majeur en cours ?
Pensez-vous que ce sera facile pour Google de se faire accompagner par tous ses partenaires dans sa nouvelle aventure ?

Voir aussi

Fuchsia OS : C++ est-il plus avantageux que C pour le développement d'un microkernel ? Le choix de Google divise
Fuchsia : le mystérieux OS de Google fera tourner des applications développées en Swift, un langage supplémentaire après Go, Rust et Python
Fuchsia : le nouvel OS mystérieux de Google se concrétise en images, il serait destiné aux téléphones et aux ordinateurs personnels modernes
Projet Fuchsia : Google serait en train de développer un nouvel OS, destiné à faire tourner des appareils allant des objets connectés aux ordinateurs


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de archqt archqt - Membre averti https://www.developpez.com
le 20/07/2018 à 22:33
Bonsoir,
si le truc permet de remplacer linux et de réussir là ou tous les autres ont échoués pourquoi pas et de supprimer Java encore mieux.
Si on se retrouve à terme à avoir un truc propre, gratuit (pas gagné lol) et surtout libre avec une licence sympa (MIT, BSD) alors ok
Avatar de darklinux darklinux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 21/07/2018 à 4:56
Citation Envoyé par frenchlover2 Voir le message
je pense que c'est une reponse a microsoft qui veut mettre windows en open source
D ' ou sort cette information extravagante ? Crosoft mettre sa vache à lait en code ouvert ? cela n ' existe que pour les gouvernements , c 'est tout !
Avatar de slowsaz slowsaz - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 9:34
Juste une question, c'est quoi le rapport entre Java et Linux ?
Avatar de seedbarrett seedbarrett - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 10:45
Juste une question, c'est quoi le rapport entre Java et Linux ?
Le rapport, c'est Android. Android utilise un noyau Linux (je sais plus lequel, mais je crois qu'on a dépassé le 2.6 non ?), mais également la JVM pour faire tourner les applications qui sont faites en JAVA/kotlin.

Perso ce que je me demande c'est : quid d'android ? Les constructeurs pourront toujours l'implémenter ? On va devoir passer par des OS alternatifs pour les mise à jours et (surtout) conserver l'usage de nos applis actuelles ?
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 11:19
Comme tu le dis, les applications Android reposent principalement sur une VM Java. Si elle est portée sur Fuchsia, la transition pourrait être assez simple, voire complètement transparente dans pas mal de cas.
Avatar de slowsaz slowsaz - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 11:39
Je suis bien conscient de cela mais ce n'est en aucun cas à cause du noyau Linux que cela est fait de cette manière mais d'Android donc je ne comprends pas ce rapport direct énoncé dans la news (en tout cas, je l'ai compris comme ça).
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/07/2018 à 12:06
En effet, ça n'a rien de directement lié.

Je pense que ce qui est sous-entendu, c'est que le passage a Fuchsia serait une occasion de repartir sur une nouvelle API officielle sans Java. Une autre possibilité c'est qu'en offrant une sécurité meilleure au niveau de l'OS la seconde couche de sécurité qu'est la JVM deviens moins importante.
Avatar de darklinux darklinux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 24/07/2018 à 3:22
Pour codé en C ++ ? les développeurs perdraient automatiquement l ' intérêt d ' écrire pour fuschia , iOs tourne avec une JVM , je ne vois pas pourquoi Google ferais cela , surtout avec OpenJDK
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 24/07/2018 à 8:24
- iOS n'as pas de JVM.
- Android en a une mais on peut également déjà coder en C++ sous Android avec le NDK.

Bref au final ça ne changerait pas grand chose.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 24/07/2018 à 14:19
Citation Envoyé par archqt Voir le message
Bonsoir,
si le truc permet de remplacer linux et de réussir là ou tous les autres ont échoués pourquoi pas et de supprimer Java encore mieux.
Si on se retrouve à terme à avoir un truc propre, gratuit (pas gagné lol) et surtout libre avec une licence sympa (MIT, BSD) alors ok
- Pourquoi remplacer Linux ? C'est quoi le problème avec Linux ? C'est le meilleur noyau qu'on puisse trouver et en plus il est opensource
- Pourquoi remplacer la GPL ? C'est quoi le problème avec la GPL ? C'est une excellente licence qui évite que les programmeurs indépendants se fassent voler leur code.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil